J’ai testé le kit de filtres magnétiques K&F Concept

Il y a quelques mois je vous ai présenté mon test sur le porte-filtres et le filtre carré ND1000 de K&F Concept. Et bien aujourd’hui je continue mes test de filtres et je vous propose de découvrir le kit de filtres magnétiques K&F Concept. Ce kit est composé de 3 filtres circulaires magnétiques dont un filtre UV, un filtre polarisant et un filtre ND1000.

 

De manière générale, les filtres photo que l’on trouve dans le commerce sont des filtres circulaires qui se vissent sur votre objectif, on trouve également des filtres carrés ( ou rectangulaires!)  qui se glissent sur un porte filtre. c’est d’ailleurs ce système que nous avons vu dans mon test sur le porte-filtres et le filtre carré ND1000 de K&F Concept.

Mais cette fois ci, K&F Concept propose un système de filtres magnétiques donc aimantés, qui peuvent donc se clipser en moins de 1 seconde. Sur le papier cela semble séduisant, mais qu’en est-il sur le terrain?!

La prise en main du kit

J’ai donc reçu un colis contenant une petite boite estampillée « K&F Concept ». Une fois la boite ouverte on trouve un étuis semi rigide contenant les 3 filtres et la bague d’adaptation. Cet étuis permet de stocker les filtres en toute sécurité puisque chacun d’eux dispose d’un compartiment. Les matières utilisées sont très douce et éviteront de rayer les filtres. A noter que cet étuis peut se porter à la ceinture ou se fixer sur une bretelle de sac photo. C’est simple, mais il fallait y penser, et ça permet d’avoir les filtres à porter de main et en sécurité!

 

La bague d’adaptation

On rentre dans le vif du sujet et on commence par la bague d’adaptation. Cette première est en aluminium avec un revêtement noir mat, on y retrouve une inscription indiquant « Nano-X magnetic adapteur ring 72mm ». Attention comme tout système de filtre circulaire, il est important de choisir le bon diamètre en fonction de l’objectif sur lequel vous voulez monter les filtres.

Pour mon cas j’ai choisis d’utiliser ce kit sur  mon objectif NIKKOR Z 24-70mm f.4 S qui à un diamètre de 72 mm. A noter que K&F Concept propose son kit de filtres magnétiques pour les 8 diamètres d’objectifs les plus répandus (49mm, 52mm, 58mm, 62mm, 67mm, 72mm, 77mm, 82mm).

La bague d’adaptation est l’élément clé du système puisque c’est elle qui va tenir les filtres, elle est donc indispensable. Pour la mettre en place, il suffit de la visser  sur l’objectif et vous pouvez la laisser en permanence dessus.

Une fois la bague d’adaptation mise en place, il nous reste à positionner le filtre de votre choix, et c’est là que la magie opère puisqu’il suffit d’approcher le filtre pour qu’il se fixe immédiatement à l’objectif …

Le filtre UV

Autre alternative proposée par le kit de filtres magnétiques K&F Concept est de visser directement le filtre UV. En effet, de nombreux photographes souhaitent protéger leurs optiques avec un filtre UV, et bien K&F Concept vous le propose puisque pour faire fonctionner le système sur votre objectif vous avez les deux options d’adaptateur magnétique, soit avec ce filtre UV soit uniquement la bague d’adaptation.

Ce filtre est en aluminium avec un revêtement noir mat, on y retrouve une inscription indiquant « Nano-X magnetic MRC UV 72mm ».

Après quelques essais, je n’ai pas constaté de dominante de couleur, ni de perte de piqué. Le filtre UV reste invisible. A noté que de mon coté j’utilise uniquement des filtre UV sur mes objectifs macro. Donc avec ce kit, j’opte pour la version bague d’adaptation, ce filtre UV restera donc principalement dans sa pochette.

Le filtre polarisant

On passe au filtre polarisant qui comme les autres est en aluminium avec un revêtement noir mat, on y retrouve une inscription indiquant « Nano-X magnetic MRC CPL 72mm ». Le verre optique dispose de plusieurs traitements : anti-reflets, anti-rayures, hydrofuge, résistant à l’huile et à la poussière.

L’objectif d’un filtre polarisant, est de réduire voire d’éliminer les reflets sur la plupart des surfaces, comme l’eau, les vitrages, ce qui a pour effet d’accroître les contrastes et la saturation des couleurs comme le bleu du ciel par exemple.

Pour moduler l’effet polarisant, comme pour tout filtre polarisant, il faut tourner le filtre jusqu’à obtenir le rendu espéré. Mais ici pas de bague, c’est bien le filtre lui-même qui tourne grâce à sa fixation aimantée. L’avantage c’est qu’on peut tourner dans les deux sens sans risque, alors qu’avec un filtre polarisant classique il y a toujours un risque de le dévisser si on tourne dans le mauvais sans. L’inconvénient, c’est que l’on peut facilement désaxer le filtre et se retrouver avec le filtre visible comme sur cette photo où l’on aperçoit le filtre en bas à droite.

Pour illustrer les effets du filtre polarisant je vous propose quelques photos sans filtre à gauche et avec filtre à droite. Vous constaterez que le filtre est efficace et ne  génère pas de dérive significative de la colorimétrie.

 

Le filtre ND 1000

On passe au filtre ND 1000 qui est le filtre qui m’intéresse le plus dans ce kit. Mais avant de vous donner mon avis, il me semble bon de faire le point en quelques mots sur les filtres à densité neutre ND (on parle très souvent de filtre ND). Pour faire simple, un filtre ND agit un peu comme des lunettes de soleil, et atténue l’intensité lumineuse en passant au travers et avant d’arriver sur le capteur.

Ainsi en réduisant la luminosité, le filtre ND nous permet de choisir une ouverture plus grande et donc une plus faible profondeur de champ. Mais surtout un temps de pose plus long pour faire … des poses longues et c’est particulièrement pratique en journée.

Les filtres ND sont définis par leur capacité plus ou moins grande à absorber la lumière. Cette capacité se mesure généralement avec un facteur d’atténuation. Par exemple un filtre ND8 a un facteur d’atténuation de 8, c’est-à-dire que le filtre divise par 8 la quantité de lumière reçu par le capteur (8 fois moins de lumière).

Si on regarde le filtre circulaire ND1000 que j’ai testé, il divise par 1000 la quantité de lumière et ne laisse donc passer que 0,1% de la lumière ambiante, ce qui explique son intérêt pour la pose longue, puisqu’il faudra une vitesse d’obturation très lente pour compenser cette perte de lumière et d’obtenir un effet laiteux. Par exemple si le temps d’exposition nécessaire sans filtre est de 1/125s, on passe à 8s avec le filtre ND1000.

Le  filtre circulaire que j’ai testé est en aluminium avec un revêtement noir mat, on y retrouve une inscription indiquant « Nano-X magnetic MRC ND1000 72mm ». Le verre optique dispose également de plusieurs traitements : anti-reflets, anti-rayures, hydrofuge, résistant à l’huile et à la poussière.

Même si le revêtement est annoncé comme résistant aux traces, ce n’est pas miraculeux et je vous invite à prendre l’habitude de le manipuler avec précaution afin de le garder propre. D’ailleurs, je vous invite à toujours avoir avec vous une lingette.

Ce filtre ND1000 divise par 1000 la quantité de lumière et ne laisse donc passer que 0,1% de la lumière ambiante. Avec cette photo, on s’en rend bien compte puisqu’il est complètement opaque et n’affiche aucun reflet.

 

Je vous propose un petit avant/après, évidemment pour chaque photo, mon boitier est sur trépied et j’utilise une télécommande pour déclencher. Avec cette première photo où je n’ai pas utilisé le filtre ND1000, au niveau des réglages je suis à ISO 100 – 24mm – f/4 – 1/250s.

Pour cette seconde image, j’ai donc utilisé le filtre ND1000. Comme j’utilise le filtre ND 1000 il faut que je multiplie le temps d’exposition par 1000, donc au niveau des réglages  je suis toujours à ISO 100 – 24mm – f/4 mais je passe à 6 secondes d’exposition.

 

On se rend compte qu’une modification des couleurs est légèrement perceptible, et en particulier avec une teinte qui tourne vers le magenta. Mais pas de panique c’est souvent le cas avec les filtres ND, mais ceci peut être corrigé directement depuis votre appareil photo en adaptant votre balance des blanc, ou plus tard en retouchant votre ficher RAW.

Au niveau des détails, je n’ai pas constaté de perte de netteté au centre, c’est peut être un peu moins vrai sur les bords de l’image. Evidemment on constate également un léger vignettage dans les coins.

Quelques réalisations

Sans plus attendre, je vous propose quelques photos réalisées avec le filtre ND1000 pour vous montrer les possibilités et le rendu offert par ce type de filtre.

Ma conclusion

Après plusieurs mois d’utilisation et quelques essais photographiques j’ai aimé utilisé ce matériel. Dans l’ensemble, le résultat est très satisfaisant surtout compte tenu du rapport qualité prix. La mise en place des filtres est simple et efficace, le filtre tient bien en place même si on secoue l’appareil, mais reste assez facile à mettre ou à enlever sans forcer. Le kit prend peut de place et il est moins encombrant qu’un ensemble de filtre carré et son support.

C’est idéal pour s’initier à la pose longue en pleine journée et pour développer votre créativité autour de cette technique.

Niveau tarif, le kit de filtres magnétiques K&F Concept est proposé sur le site de K&F Concept à 111,32 euros  au lieu de 134,15 euros. Et comme j’aime bien les bons plans je vous propose une remise supplémentaire de 10% avec le code promo: 01FRKF10, soit e kit de filtres magnétiques K&F Concept à 100,19 euros avec livraison gratuite. De quoi bien débuter en poses longues!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.