Avis sur le livre « La photo de portrait en lumière naturelle » de Scott Kelby

Scott Kelby n’est pas le premier venu dans le monde de la photographie. Non seulement Scott Kelby est un photographe professionnel de renom, mais il est aussi très impliqué en tant que formateur en photographie. Il a plus de 60 bouquins sur la photographie à son actif, il est le publicateur de la revue Photoshop User Magazine et fondateur du site KelbyOne | Online Photoshop, site de formation en ligne. Il a aussi sa chaine YouTube où vous pouvez apprécier ses formations et conseils. Scott Kelby fait de la formation depuis plus de 25 ans et est traduit dans plusieurs langues. Il a plus de 13 livres en français aux Éditions Eyrolles. En fait, j’aurais pu faire un article complet sur Scott Kelby et son apport à la photographie. Pour cet article, j’aurai la chance de vous parler de son tout récent volume “La photo de portrait en lumière naturelle “ disponible aux Éditions Eyrolles en version papier ou numérique.

portrait en lumière naturelle
« La photo de portrait en lumière naturelle » de Scott Kelby
Prise en main

C’est un livre de 208 pages de format 17×22, donc pas très gros. Je mentionne ceci parce que, sans doute comme moi, vous aller vouloir prendre ce livre avec vous pour maintes occasions, que ce soit en studio ou en location, comme référence. Nous avons affaire ici à un excellent produit, sur papier glacé et abondamment illustré de photos de qualité. Vous y apprendrez à travailler avec seulement la lumière naturelle. Cet ouvrage nous livre tous les trucs et les secrets qui vous permettrons d’améliorer vos photos. Kelby nous présente ici un ouvrage simplifié, sans théorie ardue et complexe, au contraire il nous propose des trucs et des astuces simples à maitriser par la pratique.

Le contenu du livre

Le livre se divise en 9 chapitres qui font près de 150 rubriques illustrées. Comme le précise Scott Kelby au début de son livre, lire cet ouvrage dans l’ordre des chapitres n’est pas une obligation, Vous pouvez piocher et feuilleter à votre convenance, en fonction des sujets qui vous intéressent. Le début de chaque chapitre nous est présenté par un petit descriptif pointé d’humour. Les chapitres se présentent comme suit :

 

Chapitre 1 : Les objectifs de portraits

15 rubriques où nous sont présentés les différents types d’objectifs les plus recommandés pour le portrait. Scott Kelby nous y propose différents objectifs, explique pourquoi et quelles utilités peuvent avoir la distance focale, l’ouverture. Ces conseils vous guideront sans doute dans le choix de vos objectifs. Que ce soit pour en faire l’achat ou tout simplement dans la préparation de votre shooting.

« La photo de portrait en lumière naturelle » de Scott Kelby
Chapitre 2 : Les réglages de prise de vue

16 rubriques qui cette fois touchent les ajustements et configurations à apporter lors de prises de vue. On y apprend les settings recommandés par Kelby. Pourquoi il est préférable de shooter en RAW plutôt qu’en Jpeg. Quel mode de prise de vue choisir, quelle ouverture priorisée, la bonne vitesse d’obturation, le bon ISO, la bonne mise au point, etc. Ce chapitre ne s’adresse pas vraiment aux photographes aguerris, mais aux débutants. Pourtant, une petite lecture de ce chapitre peut vous rappeler que parfois malgré l’expérience, nous prenons parfois de mauvaises habitudes.

Chapitre 3 : Portraits à la lumière de la fenêtre

20 rubriques sur l’importance de bien contrôler sa lumière, même si celle-ci est naturelle. Par exemple, éviter la lumière trop directe, ou encore, si nous voulons travailler qu’avec la lumière naturelle, il est important d’éteindre toutes les autres lumières dans la pièce. Comme le dit si bien Scott Kelby, trop souvent le photographe compte sur Photoshop pour rattraper les erreurs. Personnellement, sans doute parce que je suis de vieille école, de l’époque de l’argentique, je préfère de loin avoir la photo la plus parfaite au moment de la prise de vue plutôt que de passer des heures à tenter de corriger dans Photoshop. J’ai bien aimé le truc du rideau de douche et un peu de gaffer qui sert de diffuseur dans une fenêtre lorsque la lumière est trop directe. Je vous le dis, un petit bijou ce livre.

Chapitre 4 : Portraits à l’extérieur

14 rubriques qui mettent l’accent sur la lumière en extérieur et la nécessité des réflecteurs ou diffuseurs. En effet, à l’extérieur, lors d’une journée ensoleillée, la quantité de lumière ne manquera pas, mais la source lumineuse, le soleil, est unique. Elle arrive d’un seul côté, ce qui par conséquent veux dire une partie de notre sujet éclairée et l’autre ombragée. Et souvent le contraste entre les deux peut être plutôt violent. Il vous faudra donc atténuer ledit contraste. Alors Scott Kelby nous présente la façon la plus simple et la plus économique de déboucher les ombres : les réflecteurs. Il nous explique les divers types de réflecteurs qu’ils soient translucides, blanc, argenté ou doré.

Chapitre 5 : La lumière directe

8 rubriques sur la façon de dompter le monstre qu’est la lumière directe. Celle-ci peut parfois être crue, dure. Elle crée des ombres – voir chapitre précédent – mais elle crée aussi des reflets, souvent indésirable. Faut-il placer le sujet face à la lumière ou dos à celle-ci ? Le flare dans la lentille, il est voulu ou pas ?

Chapitre 6 : Composition

16 rubriques qui nous font un rappel que la composition est importante aussi pour la photo de portrait. Il s’agit ici d’un gros chapitre, mais c’est un inévitable. Kelby nous présente les règles de base de la composition et nous explique les pourquoi du comment sans devenir lourd dans sa pédagogie. Ses explications sont simples, rapide et précise. On lit, on comprend, on applique.

Chapitre 7 : Poser

30 rubriques, probablement le plus important chapitre qui nous fait comprendre que même si la technique est maitrisée, la photographie reste l’art de bien saisir le moment, de rendre le sujet vivant, intéressant. J’aurais pu développer ici étant donné la grosseur de ce chapitre, mais ça aurait été répétitif et fastidieux.

Chapitre8 : Post-traitement

20 rubriques parlant des logiciels de traitement d’image, comment en profiter sans en abuser. Tout comme à l’époque de l’argentique où nous devions passer quelques temps en chambre noire, la photo numérique doit subir quelques traitements, ne serait-ce que de choisir le bon format d’images. Scott Kelby nous guide au travers d’une vingtaine de petites retouches dans Photoshop ou Lightroom.

Chapitre 9 : Des recettes pour vos portraits

15 rubriques qui nous démontrent en quelque sorte 15 recettes tiré des chapitres précèdent sous forme de problèmes rencontrés et résultats obtenus, une forme d’avant et après.

« La photo de portrait en lumière naturelle » de Scott Kelby
Difficulté des exercices

La difficulté d’apprentissage exposée dans ce volume est vraiment à la portée de tous, simple et bien expliquée. En peu de temps, vous pourrez les maitriser.

Rapport qualité prix

Pour une vingtaine d’Euro, je ne vois pas seulement ce livre comme un simple bouquin, mais comme un outil de plus dans votre kit photo. Et ils sont rares les gadgets photos à si bas prix.

Conclusion

Au risque de me répéter, je considère ce livre comme un outil dans mon apprentissage du portrait en lumière naturelle. Bien que me considère comme un photographe semi-professionnel, j’ai tout de même appris des petits trucs et corrigé certains autre. La photographie est un apprentissage continuel.

 

Points forts :

  • Qualité du livre
  • Simplicité des explications et des exercices
  • Qualités des illustrations
  • Humour des introductions

Points faibles :

  • Bien que les illustrations soient de qualité, certaines photos sont plutôt « Old School »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.