Avis sur le livre « Concevoir un portfolio de photographie » de Sylvie Hugues et Jean-Christophe Béchet

Photographe amateur depuis une dizaine d’années, totalement autodidacte, passé par quelques clubs photo (avant la COVID…), abonné à de nombreuses newsletters digitales sur la photo, curieux de toutes les informations photo du Net, ayant monté et participé à quelques expos photo club ou personnelles dans des cadres parfois extrêmement mal adaptés, je suis toujours à la recherche d’une réponse à une question basique, pourquoi est-ce que je fais de la photo ? Le livre « Concevoir un portfolio de photographie » de Sylvie Hugues et Jean-Christophe Béchet m’a donné un début de réponse et rien que pour cela, je pense qu’il doit être dans la bibliothèque de tout passionné de photo, amateur ou professionnel. Cet article a pour but de vous présenter ce livre et, je l’espère, de vous donner envie de le lire.

 

Prise en main du livre

D’un format compact et d’un poids assez léger, ce livre se transportera facilement dans un sac, une petite malette ou un sac photo tout en ayant une taille suffisante pour présenter sur une même page du texte et des illustrations. La reliure est d’excellente qualité, les couvertures sont jolies et le papier utilisé est d’excellente facture. Une belle réalisation, comme à l’habitude avec les éditions Eyrolles.

Le thème « Concevoir un portfolio de photographie » est traité à la manière d’un guide pratique de 151 pages décliné en 6 chapitres très équilibrés. La dernière de couverture présente le thème, les éléments clé du thème du livre ainsi que les auteurs. À noter également que ce livre donne les témoignages de nombreux experts de la lecture de portfolios. Ces experts sont présentés succinctement en dernière de couverture et plus précisément dans le chapitre 4 « « Ce qu’attendent les lecteurs de portfolios ».

Concevoir un portfolio de photographie
« Concevoir un portfolio de photographie » de Sylvie Hugues et Jean-Christophe Béchet

Rapidement, à la lecture de l’avant-propos puis à l’entame du premier chapitre « Aux origines du portfolio… Définition et histoire », le lecteur comprend vite que ce livre ne s’adresse pas aux personnes débutant en photographie voire photographes occasionnels. Comme le disent les auteurs dans leur second chapitre, ce livre s’adresse particulièrement à 7 « familles » de photographe (Dans la famille Reflex, je voudrais la grand-mère) :

  • Un jeune photographe pro qui débute
  • Un amateur qui veut passer un cap
  • Un auteur qui veut faire connaitre un nouveau travail
  • Un artiste pro
  • Un photographe qui veut léguer son travail dans un cadre familial
  • Un photographe qui veut vendre son portfolio
  • Un amateur éclairé qui veut construire son propre portfolio pour son plaisir

Et, bien sûr, à chaque famille de photographe ci-dessus correspond un portfolio « type » que les auteurs nous décrivent selon leur expérience.

Le troisième chapitre est selon moi le coeur de ce livre en ce qu’il donne des conseils très pratiques pour concevoir un portfolio : tirage sur papier ou pas ? Quel type de papier ? Quel format numérique ? Combien de photos ? Quel format ? Quelle présentation ? Quelles finitions ? Un texte d’accompagnement ou pas ? Voici quelques questions à se poser avant de concevoir son portfolio et les auteurs nous donnent un avis éclairé et argumenté.

Concevoir un portfolio de photographie
« Concevoir un portfolio de photographie » de Sylvie Hugues et Jean-Christophe Béchet

De plus, au delà cet avis, les auteurs ont fait appel à pas moins de 12 experts de la lecture de portfolios à qui ils ont posé 11 questions. C’est l’objet du quatrième chapitre du livre. Ces 11 questions sont les questions fondamentales que doivent se poser les créateurs de portfolios et les réponses de ces experts sont des mines d’or d’information pour le lecteur. J’ai particulièrement la diversité des experts, une directrice de galerie parisienne, une directrice photo de magazine de mode, une professeure de l’école des Gobelins… Et ces témoignages montrent aussi au lecteur qu’il est important, selon son style photographique et ses attendus, de présenter son portfolio au bon expert lecteur de portfolio.

Le cinquième chapitre est en quelque sorte le miroir du quatrième car il présente maintenant les points de vue d’auteurs qui présentent régulièrement des portfolios à des experts pour différents buts. Ce retour d’expérience est une riche source d’enseignement pour celui qui veut créer son portfolio car il montre notamment les écueils à éviter et les bonnes pratiques à avoir.
Le dernier chapitre est une ouverture sur l’après, le pourquoi du portfolio. Il donne également 9 conseils à adopter pour « partir du bon pied » et se donner toutes les chances que son portfolio accroche l’oeil d’un expert.

 

Qualité des photos et des illustrations

Ayant plusieurs ouvrages de cet éditeur, je note une excellente qualité à chaque fois, supérieure à certains autres éditeurs que la politesse m’interdit de citer. Le papier est glacé, agréable au toucher et assez épais pour être solide sans être cependant trop rigide. S’il faut trouver des points perfectibles, on peut noter que la police est un peu petite surtout pour les légendes des photos. À moins que ce ne soit mes yeux qui faiblissent vraiment… De plus et dans le même ordre d’idée, on peut regretter que certaines photos soient parfois un peu petites pour pouvoir les apprécier complètement mais, au final, le nombre et la diversité des photos présentées fait oublier ce petit point parfois frustrant.

« Concevoir un portfolio de photographie » de Sylvie Hugues et Jean-Christophe Béchet

 

Compréhension des textes

Ce livre est très bien construit et structuré. Chaque chapitre commence par une grande illustration et un paragraphe descriptif présentant l’idée maitresse. Les textes sont très bien écrits, les idées claires et précisément énoncées. Les deux chapitres de questions/réponses des experts et des auteurs se lisent comme des interviews : on ressent les personnalités des personnes et cela rend les propos très vivants. Il est intéressant de voir que les réponses aux 11 memes questions sont sensiblement différentes selon les experts et le lecteur peut comprendre, selon la provenance des experts ou leurs attendus particuliers le pourquoi de certaines différences. De meme, dans les témoignages des auteurs, selon le type de photographie ou les objectifs de certains portfolios, certaines expériences sont riches d’enseignement : par exemple et de manière caricaturale, inutile de présenter un portfolio de photo d’animaux à un expert de mode, au mieux trouvera-t-il ça beau mais il ne donnera jamais aucune suite à l’entretien…

Chaque chapitre se termine par une synthèse qui ramène les notions et idées essentielles et ce procédé améliore grandement la pédagogie du livre.

« Concevoir un portfolio de photographie » de Sylvie Hugues et Jean-Christophe Béchet
Rapport qualité/prix

Ce livre est un excellent rapport qualité/prix et je le conseille grandement à tous les photographes avertis, amateurs ou professionnels. Il est clairement indispensable pour ceux qui n’ont pas encore de portfolio et qui projettent d’en créer un pour le soumettre à la lecture. Ne passez pas à coté de ce livre !

Conclusion

« Concevoir un portfolio de photographie » est un excellent livre qui traite intégralement d’un thème original et peu courant. Les auteurs sont des références de la photographie contemporaine et leurs conseils avisés sont précieux. Les témoignages des experts et des auteurs de leur expérience de la lecture ou de la création de portfolio sont une réelle plus-value et enrichissent considérablement les propos des auteurs. À titre personnel , la lecture de ce livre m’a permis de comprendre ma pratique de la photo et ce que je voudrais en faire à l’avenir.
Merci à Grégory Laroche de m’avoir donné l’opportunité d’écrire cet article test et merci aux éditions Eyrolles pour ce magnifique livre.

Points forts :

  • Originalité du sujet
  • Approche exhaustive et documentée
  • Les témoignages des experts en lecture de portfolio
  • Les témoignages de créateurs de portfolios

Points faibles :

  • Pas pour les débutants
  • Police d’écriture petite

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.