A la rencontre de Nicolas Orillard-Demaire

Aujourd’hui, partons à la rencontre de Nicolas Orillard-Demaire. Nicolas a accepté de se prêter au jeu de mes questions et je vous propose donc d’en découvrir un peu plus sur ce photographe nature. Vous pouvez également retrouver son travail sur :

Bonjour Nicolas,
Peux-tu te présenter en quelques lignes, comme photographe, mais pourquoi pas sur ta vie en dehors de la photographie?

J’ai commencé la belle aventure de la vie il y a maintenant bientôt 39 ans. La photographie n’était pas mon premier métier et je n’ai «  que » dix ans d’expérience professionnelle en France en tant que photographe de Nature, s’ajoute à cela plus d’un an dans un studio en Allemagne avec packshot, culinaire et mode.

Mes revenus photographiques émanent uniquement de la photographie de Nature ce qui à mes yeux est un vrai luxe. Mon métier me permet d’associer ma passion, le plaisir du voyage et ma sensibilité. C’est une opportunité rare que j’apprécie chaque jour.

Nicolas Orillard-Demaire
Portrait de Nicolas Orillard-Demaire
Raconte-nous quand et comment tu as commencé la photo?

J’ai évidemment fait des photos gamin, avec de la peloche ou des jetables, mais j’ai réellement mis le pied à l’étrier lorsque j’ai commencé à voyager autour du monde. La technique est venue rapidement et les opportunités de prises de vue sont multiples lors d’un tour du monde, à chaque jour ses nouvelles opportunités.

Nicolas Orillard-Demaire
Tous droits réservés à Nicolas Orillard-Demaire
Quelles sont tes spécialités photographiques ?

La photographie de paysages et la photographie animalière sont mes deux spécialités. C’est ma «  base » professionnelle mais j’aime beaucoup le portrait et la photo de rue.

Nicolas Orillard-Demaire
Tous droits réservés à Nicolas Orillard-Demaire
Tes missions photographiques t’entraînent aux quatre coins de la planète, mais y a t’il un endroit que tu affectionnes particulièrement.

C’est une question qui revient souvent, il y a une sorte de recherche de destination parfaite. Cette destination n’existe pas à mes yeux tant la diversité des pays traversés est énorme. Chaque destination possède une magie que d’autres n’ont pas… Cependant j’aime me perdre en Islande et je retrouve avec bonheur certaines zones de Nouvelle-Zélande …

Tous droits réservés à Nicolas Orillard-Demaire
Dans tout ton matériel photo, as tu un objet porte bonheur, ou un objet qui t’est précieux?

Je ne crois pas, je ne suis pas superstitieux, ceci explique surement cela.

Nicolas Orillard-Demaire
Tous droits réservés à Nicolas Orillard-Demaire
Parmi tes photos, si tu ne devais en retenir qu’une seule, peux-tu nous présenter ta photo préférée et nous raconter son histoire?

C’est terriblement compliqué de ne retenir qu’une seule photo surtout quand on a plusieurs spécialités … Je ne sais pas si c’est ma préférée mais c’est un superbe souvenir. Je suis depuis un certain temps les léopards et cet après-midi là, une pluie diluvienne nous a accompagnée. Une merveilleuse rencontre avec un animal que j’affectionne particulièrement dans des conditions de prise de vue mémorables !

Tous droits réservés à Nicolas Orillard-Demaire
Quelle serait la prochaine photo que tu aimerais faire ?

Celle qui racontera une histoire aux gens qui la verront et qui voyagerons à travers elle .

Tous droits réservés à Nicolas Orillard-Demaire
Quelles sont tes actualités – projets en cours & à venir ?

J’ai plusieurs expositions à venir , trois en extérieur sur des sujets différents pendant la période estivale. En septembre j’ai l’honneur d’être le parrain du festival Spot Nature du Havre. Coté projets, je prépare ma nouvelle exposition ainsi qu’un livre qui sera tourné sur l’animalier en Afrique…

Tous droits réservés à Nicolas Orillard-Demaire
Peux-tu nous raconter un de tes meilleurs souvenirs pendant une séance photo et pourquoi pas également le pire?

J’ai plusieurs moments qui se ressemblent dans le ressenti, lorsque je suis seul dans la Nature. Je ne suis pas forcement à 200 km de la civilisation, seul avec une ration militaire ! Mais certains moments dans la Nature sont bénéfiques et apprécier un lever de soleil, une énorme averse qui vous trempe jusqu’aux os ou une simple balade en forêt, ce sont des souvenirs merveilleux.

Je n’ai pas de souvenir atroce, mais j’avoue avoir eu une bonne frayeur quand mon 1Dx s’est pris pour Jacques Mayol dans un lac en Nouvelle-Zelande alors que j’avais encore un mois de voyage. ( il s’est remis, sa crise d’adolescence est passée, il va mieux )

Si tu devais faire découvrir un photographe peut être encore méconnu, et un seul, à BonPlanPhoto et à ses lecteurs, qui proposerais-tu?

On ne peut pas dire qu’il soit méconnu, mais il gagnerait vraiment à être plus connu, c’est Émile Séchaud. J’ai beaucoup aimé sa série « ermites » avec un format inhabituel et de superbes photos. Allez voir son site 😉

Tous droits réservés à Nicolas Orillard-Demaire
Un dernier mot ?

En ces temps sombres pour beaucoup, rappelez-vous de tous les photographes qui vous font rêver, voyager toute l’année, toute votre vie parfois. Les soutenir en leur achetant quelque chose, c’est un geste dont tous se souviendront et qui leur permettra de continuer à vous emmener avec eux dans leurs univers respectifs.

Tous droits réservés à Nicolas Orillard-Demaire
Merci Nicolas

J’espère que tout cela vous aura donné envie de découvrir son travail. Bien évidemment si vous connaissez un photographe de talent, qu’il soit professionnel ou amateur, et  que vous souhaitez le faire découvrir à la communauté de Bon Plan Photo, ou si vous voulez vous même vous prêter au jeu de l’interview, il suffit de me contacter.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.