Home » A la une » Photographier dans un aquarium

Photographier dans un aquarium

[Mise à jour: octobre 2015] C’est l’hiver et pourtant aujourd’hui on va parler de photo animalière d’une certaine sorte, puisque je vous propose de photographier les poissons et autre animaux marins. Mais pas de panique, il n’est pas question d’enfiler masques et tubas, non je vous propose de les photographier dans les aquariums.

Et oui, comme la plupart des gens, les aquariums sont quasiment ma seule opportunité de découvrir le monde qui existe sous l’eau, et les aquariums offrent généralement des spectacles fascinants mais pas toujours évidents à photographier.

A priori, les aquariums ne sont pas les lieux les mieux adaptés pour photographier et les situations sont rendues difficiles par la présence de reflets et réfractions dues aux parois des aquariums, les sources de lumières sont parfois insuffisantes et il n’est pas question de se servir du flash, et pour terminer les animaux marins sont souvent assez rapides!

Mais vous aller voir qu’avec quelques petites astuces il devient plus facile de tirer le portait de ces créatures. Je vous propose donc quelques petites règles, qui j’espère vous aideront à mieux saisir l’ambiance sous marine. D’ailleurs les photos d’illustration de cet article ont été réalisées lors d’une sortie à l’Océarium du Croisic, dont vous retrouverez toutes photos sur mon Porfolio.

océarium-29
Tous droits réservés à Gregory Laroche – BonplanPhoto

Le matériel pour photographier dans un aquarium

Et oui là encore, il faut un peu de matériel, mais vous allez voir rien de bien méchant, en tout cas cela vous aidera grandement. La première chose c’est votre boitier reflex, il est nécessaire qu’il puisse pousser la sensibilité au alentours des 1600 ISO, voir 3200 sans générer trop de bruit. En effet il arrive souvent que les aquariums ne soient pas trop bien éclairés et il vous sera nécessaire de monter en ISO pour figer les poissons.

Niveau objectif, il faut éviter les téléobjectifs, en effet avec la combinaison air/verre/eau,  on a tendance à avoir une focale déformée et qui est sensiblement augmentée, pour mon cas j’utilise mon 50mm f1.8. On peut également utiliser un objectif macro pour leur qualité et la possibilité de photographier des détails, dans mon cas c’est un 105 macro. Evidemment, plus votre objectif sera lumineux et plus cela vous sera facile.

océarium-20
Tous droits réservés à Gregory Laroche – BonplanPhoto

Pour continuer sur les objectifs, n’hésitez pas a mettre votre pare soleil, certes ici sa fonction principale ne sera pas d’éviter le flare, mais il peut être très intéressant pour éviter les réflexions arrières. Pour cela il vous suffit de coller votre pare soleil le long de la parois et vous éviterez les reflets. Evidemment,  les modèles en fleur sont à éviter, car ils laissent passer la lumière et donc les reflets, vous pouvez même investir dans des pares soleils en caoutchouc qui sont plus flexibles. Pour les plus bricoleurs, un bout de carton noir enroulé sur le par-soleil d’origine et maintenu avec un gros élastique peut aussi être pratique.

Petite suggestion d’un lecteur, vous pouvez également utiliser un filtre polarisant, c’est également une solution simple pour limiter les reflets, et relativement efficace en aquarium d’autant que cela fait ressortir les couleurs vives de certains poissons aux écailles légèrement réfléchissantes.

océarium-7
Tous droits réservés à Gregory Laroche – BonplanPhoto

Le monopode ou le trépied sont à éviter, d’ailleurs il sont bien souvent interdits, en effet le cheminement dans les aquariums sont souvent très sombres et on imagine vite les risques de chute en utilisant un trépied. De même les flashs sont interdit pour ne pas stresser les animaux, mais de toutes façons il sont inutiles et ne seraient que des sources supplémentaires de reflets.

De votre coté, pensez à vous habiller avec des couleurs sombres, cela diminuera encore quelques source de reflets.

océarium-23
Tous droits réservés à Gregory Laroche – BonplanPhoto

Choisir le bon endroit pour photographier dans un aquarium

La première chose à faire est de choisir le meilleur endroit, A vous de chercher les endroits où vous n’aurez pas de traces d’algues ou de doigts sur les vitres, c’est la même chose pour les reflets, faites des essais et regarder si vous avez des reflets. Une fois l’emplacement choisit, il faut toujours être prêt, appareil en main car les poissons peuvent être imprévisibles et très vifs. Il est donc difficile de les  photographier si on est pas prêt. Pour vous aider je vous conseille de repérer l’emplacement qu’ils semblent préférer. En effet, ils font souvent le même parcours et on peut donc deviner où ils vont passer.

Concernant votre position, il est important de photographier avec l’optique le plus perpendiculairement possible à la vitre. La moindre inclinaison peut vous faire louper votre photo, en effet c’est vraiment nécessaire pour éviter la réfraction qui est due à l’épaisseur et à la structure de la paroi.

De même, placez vous le plus prêt possible de la parois vitrée, cela vous permettra de placer les quelques traces ou impuretés hors de la profondeur de champ, elles seront donc floues et donc moins visibles.

océarium-19
Tous droits réservés à Gregory Laroche – BonplanPhoto

Les bons réglages pour photographier dans un aquarium

Pour cette partie, je vous donne mes réglages, je trouve que j’ai des résultats corrects avec, mais d’autres photographes fonctionnent autrement. Pour mon cas, donc, je fonctionne avec le mode priorité vitesse, ce réglage permet de trouver, en fonction de la situation, la bonne vitesse pour capter les poissons sans générer de flou, tout en gardant un œil attentif sur l’ouverture.

Concernant la mesure d’exposition, j’ai tendance à utiliser le mode « mesure pondérée » , pour rappel, dans ce mode, l’appareil photo mesure la lumière sur la quasi totalité de la scène mais accorde plus d’importance à la zone centrale. Ainsi on se focalise sur le poisson sans délaisser complètement son environnement.

océarium-3
Tous droits réservés à Gregory Laroche – BonplanPhoto

Concernant l’autofocus, c’est en fonction de votre boitier et de ses qualités de mise au point, il faut juste savoir que la combinaison air/verre/eau ne va pas l’aider. Si votre boitier à du mal, il vous faudra essayer avec la mise au point manuelle!

Pour le réglage de la balance des blancs, l’idéal est de travailler en RAW, vous pourrez ainsi corriger cela en post traitement, en effet bien souvent l’éclairage change d’un aquarium à l’autre, et ce qui est bon pour l’un ne le sera peut être pas pour l’autre. De manière générale, vos photos auront souvent un ton assez froid, il vous faudra donc rattraper la colorimétrie. Pour ceux qui sont en jpeg, il vous faudra faire des essais à chaque fois.

océarium-8
Tous droits réservés à Gregory Laroche – BonplanPhoto

Les détails à photographier dans un aquarium

L’avantage des aquarium est qu’ils vous permettent d’obtenir des images de poisson que l’ont ne croisent pas dans la nature, mais le risque est d’avoir sur son cliché des signes de captivité. Pour éviter cela, garder un œil sur les détails et essayer tant que possible de ne pas prendre les éléments de décors qui sont peu naturels, je pense par exemple à la sa sortie de pompe ou de filtre. Comme pour la photo dans les parc zoologiques, la photographie en aquarium à cette difficulté qu’il va falloir vraiment réfléchir à comment obtenir la meilleure photo dans un endroit qui n’est généralement pas photogénique.

océarium-11
Tous droits réservés à Gregory Laroche – BonplanPhoto

Saisissez l’émotion

N’oubliez pas que nos petites têtes blondes sont souvent pleines d’émotion face à tous ces animaux marins. C’est l’occasion d’immortaliser leurs réactions face aux requins qui viennent frôler la paroi, ou lorsqu’ils vont découvrir le poisson clown.

océarium-13
Tous droits réservés à Gregory Laroche – BonplanPhoto

Comme vous l’avez compris, la photographie en aquarium c’est un peu « comment obtenir la meilleure photo dans un endroit qui n’est généralement pas photogénique ». Mais n’oubliez pas que l’important c’est aussi et surtout de se faire plaisir! N’essayez pas de forcément ramener la photo du siècle, mais plutôt de passer un moment qui vous aura fait plaisir!

océarium-31
Tous droits réservés à Gregory Laroche – BonplanPhoto

a propose Gregory LAROCHE

J'ai créé bonplanphoto.fr en 2010 pour partager avec vous mes découvertes et petits trucs photographiques. N'hésitez pas à me contacter pour toutes propositions de projets ou partenariats.

11 Commentaires

  1. Merci pour les conseils, j’ai souvent du mal avec les aquarium et les reflets mais je n’avais jamais pensé au pare-soleil… j’essaierai d’en trouver un en caoutchouc 🙂

    • Le pare soleil est une vrai bonne solution, tiens nous au courant et hésites pas à nous partager tes essais!

  2. Geremy

    Un filtre polarisant est également une solution simple pour limiter les reflets … Et relativement efficace en aquarium d’autant que cela fait ressortir les couleurs vives de certains poissons aux écailles légèrement réfléchissantes …

    • Merci pour cet astuce, je n’y avait pas pensé, m’autorisez vous à le mentionner dans l’article 😉

  3. Bien entendu vous pouvez le mentionner !

  4. c’est sûr que je ne savais pas qu’un filtre polarisant pourrait régler mes problèmes de reflet.

  5. belle astuce pour avoir une belle photo aquatique.

  6. jean marc rabiller

    merci pour les infos qui son toujours aussi précise et claire

  7. Bonjour
    Un filtre polarisant peut il être intéressant pour éviter les reflets.
    Merci pour vos bons conseils.
    Cordialement

    Guy

Laisser un commentaire