Test du trépied Compact Traveler No. 1 Carbon de Rollei

Il y a quelques semaines Rollei annonçait l’extension de sa gamme de trépieds avec un nouveau trépied ultraléger le Compact Traveler No. 1 Carbon, trépied destiné aux photographes amateurs de voyages, présentant des caractéristiques similaires au Vanguard Veo 235AB que j’avais testé pour vous (voir test Vanguard Veo 235AB). Du coté de Rollei, un certains nombre de lecteurs ont  déjà eu l’occasion de tester leurs produits avec le test du trépied Rollei Stativ C5i. Mais cette fois ci, c’est moi qui ai eu l’occasion de tester Rollei Compact Traveler No 1 Carbon. Je vous propose donc de voir cela de plus près!

trepied Rollei-7236
Rollei Compact Traveler No 1 Carbon

Caractéristiques techniques du Rollei Compact Traveler No. 1 Carbon

Le Rollei Compact Traveler No 1 Carbon présente les caractéristiques suivant:[checklist]

  • Hauteur maximale: 142 cm
  • Hauteur minimale: 34 cm
  • Volume d‘emballage: 33 cm
  • Capacité de levage maximale: 8 kg
  • Poids (inclus tête de trépied): 980 g
  • Garanti 2 ans[/checklist]

Les premières impressions

Ce trépied fait partie de la gamme des trépieds et monopodes destinés aux photographes voyageurs, et dès la sortie de la boite, on devine tout de suite qu’il est destiné aux photographes amateurs de voyages, avec une compacité de  34 cm  grâce à sa colonne centrale réversible et à ses 980 grammes. C’est tout simplement le trépied le plus petit et le plus léger que j’ai eu entre mes mains.

trepied Rollei-7278
Rollei Compact Traveler No 1 Carbon

Le Compact Traveler No. 1 Carbon n’est pas seul puisque qu’il est livré avec une clé multifonctions, deux clés Allen. Mais également avec une housse de rangement et une bandoulière qui se fixe à même le trépied, sans oublier un support de ceinture pour le monopode qui permet d’assurer le transport ou de servir de point d’appui.

A destination des voyageurs, son point fort est sa compacité, on va donc facilement pouvoir le glisser dans un sac, mais également sa polyvalence puisque ce trépied se transforme également en monopode. Le revers de cette compacité est la la faible hauteur maximale, puisque ce trépied peut monter à 1,42m au maximum, c’est suffisant dans de nombreuses situations, mais si vous êtes du genre assez grand vous risquez d’en avoir vite marre de vous casser le dos. Rollei annonce que le Compact Traveler No 1 Carbon peut supporte un poids maximum de 8 kg, donc il semble parfait pour tout type d’appareil photo que cela soit un compact, un appareil hybride ou un reflex. Attention tout de même, en configuration maximale j’ai testé le trépied avec le Nikon D610 monté de mon Sigma 150/600, pour un poids sur la balance de 3kg200, même si le couple trépied avec rotule supporte l’ensemble, on sent que la rotule soufre.

trepied Rollei-4067
Rollei Compact Traveler No 1 Carbon

Les pieds du trépied

Les 3 pieds du Rollei Compact Traveler No 1 Carbon sont constitués de 5 sections, la plus grosse faisant 22 mm et la plus petite 10mm de section. La longueur est réglable rapidement grâce au système de « tournez-verrouillez ». Il suffit donc de jouer avec les bagues de serrage d’un quart de tour, de déplier et de visser, cela se fait donc en quelques secondes. Il m’a fallut un certains temps pour m’y adapté et être bien sûr d’avoir verrouillé chaque pied.

trepied Rollei-4083
Rollei Compact Traveler No 1 Carbon

Les trois pieds mobiles sont réglables indépendamment, permettant donc l’ajustement des jambes selon 3 angles (environ 20, 45 ou 80°) pour une utilisation stable sur terrain accidenté.  La modification de l’angle des pieds se fait, de façon standard, à l’aide de boutons situés sur le haut des pieds.

trepied Rollei-4081
Rollei Compact Traveler No 1 Carbon

A l’extrémité de chaque pied, on retrouve un embout caoutchouté pour une bonne adhérence, mais si vous souhaiter utiliser les pointes métalliques, il suffit des les ôter. Attention, les embouts étant petits, il est facile de les perdre, c’est certainement pour cela que Rollei a eu la bonne idée de livrer le trépied avec des embouts de rechange.

On retrouve sur un des pieds un grip caoutchouc antidérapant, cela peut sembler anecdotique mais c’est très pratique l’hiver  lors de températures basses. Globalement les pieds coulissent bien, pas de point dur. La dernière section des pieds me semble, de premier abord, assez petite avec ses 10mm de diamètre et on peut vite imaginer quelques problème de stabilité, c’est pour cela que Rollei mets à disposition un crochet rétractable  permettant de lester le trépied avec un sac par exemple.

trepied Rollei-4078
Rollei Compact Traveler No 1 Carbon

La colonne centrale du trépied

Afin de gagner en compacité, Rollei utilise un système, déjà éprouvé, permettant de basculer totalement la colonne, c’est en partie grâce a ce principe que le trépied est si compact. Afin de gagner en hauteur, la colonne est extensible et permet de doubler sa longueur pour mesurer jusqu’à 50 cm. Permettant ainsi d’aller chercher les 142 cm de hauteur pour le trépied totalement déployé. Pour la déployer, il suffit de jouer avec la bague de serrage d’un quart de tour, de déplier et de visser, cela se fait donc également en quelques secondes.

trepied Rollei-4088
Rollei Compact Traveler No 1 Carbon

A noter que la colonne centrale ne peut pas coulisser et ne peut être retirée, on ne eut donc pas se trouve avec le boitier au ras du sol. Dans la configuration la plus basse, on se retrouve à 33 cm de haut. A mon avis c’est un peut haut pour une utilisation en macrophotographie où l’on a souvent besoin d’être au raz du sol.

trepied Rollei-4069
Rollei Compact Traveler No 1 Carbon

La rotule

Dans ce kit, le trépied est associé à une rotule-ball en magnésium. Cette rotule est assez standard, on y retrouve un système de plateau rapide compatible Arca-Swiss, le plateau peut donc être facilement  fixé sur votre boitier, ou collier d’objectif. Pour plus de sécurité, le système dispose d’un dispositif empêchant le glissement accidentel de l’attache rapide avec la présence de deux ergos de sécurité.

trepied Rollei-4092
Rollei Compact Traveler No 1 Carbon

On y retrouve également deux levier, le premier permettant de contrôler la friction. Ainsi on peut libérer complètement le mouvement et positionner l’appareil, ou bien  au contraire bloquer complètement la tête. Le second permettant de faire pivoter sur 360° votre boitier, cet axe de rotation est composé de repère d’angle, idéal donc pour la photographie panoramique.

trepied Rollei-4071
Rollei Compact Traveler No 1 Carbon

Rollei a équipé sa rotule d’un niveau à bulle bizarrement positionné, puis qu’utilisable uniquement en position verticale.

Mon retour après plusieurs essais terrain

A l’utilisation, ce trépied est  très intéressant coté transport avec un rapport  poids/compacité génial. J’ai eu l’occasion de le transporter avec la housse de transport, mais également avec la bandoulière qui se fixe à même le trépied et cette dernière est très pratique et de belle qualité. C’est un petit plus qui est très appréciable et pour lequel on ne fait peut être pas assez attention.

trepied Rollei-7276
Rollei Compact Traveler No 1 Carbon

Ce trépied est également très facile à déplier ou replier grâce au système de verrouillage des pieds et au système d’inversion de la colonne centrale. Ajoutez à cela, la mise en place de l’appareil qui est facilitée avec système de plateau rapide. Bref de ce coté tout va bien, on ne perd pas de temps à mettre le matériel en place.

trepied Rollei-4076
Rollei Compact Traveler No 1 Carbon

Mais, on le sait la compacité se fait souvent au détriment de la stabilité et de ce coté le Rollei Compact Traveler No 1 Carbon n’y échappe pas. C’est particulièrement vrai lorsque l’on utilise du matériel dépassant les 2 ou 3 kilo ou lorsque l’on déploie la dernière section des pieds, dans ces situations on est parfois exposé à des problèmes de stabilité. Pour limiter cela on peut utiliser le crochet rétractable  permettant de lester le trépied avec un sac photo par exemple.

Adepte de la macrophotographie, j’ai parfois été limité par la hauteur minimum possible du trépied, avec cm on est loin du sol.

La fonction monopode

Comme annoncé, le Compact Traveler No. 1 Carbon peut aussi être utilisé en monopode. Dans cette configuration, il ne pèse que 410 grammes, rotule comprise, cela semble donc génial! Mais la hauteur du monopode ainsi obtenu est extrêmement réduite avec ses tout juste 108 cm.

trepied Rollei-9203
Rollei Compact Traveler No 1 Carbon

Pour pallier à cela Rollei propose un support de ceinture permettant néanmoins de servir de point d’appui. De mon coté je n’ai pas été convaincu par le support.

trepied Rollei-9210
Rollei Compact Traveler No 1 Carbon

Pour ce qui est de la transformation en monopode, il faut retirer la rotule et dévisser la jambe prévue à cet effet. Cette opération nécessite la présence de la plaque constituant la base de la rotule et de la vis qui l’accompagne ; elle doit donc se faire à l’aide de la clé Allen fournie.

Mon verdict

Comme vous le voyez, ce Compact Traveler No. 1 Carbon est génial coté transport avec un poids et une compacité très intéressants. Mais en contre partie, on doit faire face à quelques problèmes de stabilité. Heureusement Rollei à prévue de quoi y fixer un sac à dos pour assurez la stabilité.
Point forts:

  • Compacité et déploiement rapide.
  • Qualité des matériaux.
  • Bandoulière de transport.
Points faibles:

  • Stabilité moyenne.
  • Hauteur maximale faible.
  • Le dernière section avec un diamètre relativement petit.
  • Fonction monopode limitée par la hauteur.

[button color= »blue » size= »big » link= »http://www.amazon.fr/gp/product/B01AWCQPGS/ref=as_li_tl?ie=UTF8&camp=1642&creative=19458&creativeASIN=B01AWCQPGS&linkCode=as2&tag=bonplanphot-21″ target= »blank » ]Achetez sur Amazon[/button]

Gregory LAROCHE

J'ai créé bonplanphoto.fr en 2010 pour partager avec vous mes découvertes et petits trucs photographiques. N'hésitez pas à me contacter pour toutes propositions de projets ou partenariats.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.