Test du sac photo ProTactic BP 250 AW de Lowepro

Lowepro est l’une des marques les plus connues et reconnues en photographie. Elle ne cesse de se renouveler en proposant toujours des produits innovants en rapport avec l’évolution de la pratique photo des photographes. C’est que nous allons découvrir avec le test de l’un des derniers sacs de chez Lowepro : le sac ProTactic BP 250 AW.

photo_01
Lowepro ProTactic BP 250 AW

Caractéristiques du sac photo ProTactic BP 250 AW de Lowepro

Pour ce sac les caractéristiques annoncées par le constructeur sont:

  • Couleurs disponibles: noir
  • Type : sac à dos
  • Dimensions extérieures : 28 x 15,5 x 44,4 cm
  • Dimensions intérieures : 26 x 11,1 x 41,5 cm
  • Compatible format cabine
  • Poids à vide : 1,8 kg
  • Contenance : 1 hybride expert avec objectif standard, 3-4 objectifs/flashs, trépied ou monopode, ordinateur portable 11 et quelques accessoires.
  • Prix Indicatif : 199 euros

La gamme ProTactic s’adresse avant tout aux photographes professionnels qui ont besoin d’un sac robuste, fiable, pratique mais également compact. Depuis plusieurs années, la tendance est à l’usage des appareils photos hybrides, beaucoup plus compacts et légers qu’un reflex traditionnel. Cette tendance va également de pair avec une nouvelle pratique de la photographie : la photographie de reportage et la photographie urbaine devenant plus discrète.

Avec sa gamme ProTactic, Lowepro semble vouloir intéresser tous les photographes (et pas que les professionnels) mêlant tendance et pratique photographiques. Plusieurs sacs de la même gamme sont sortis d’usine sacs sont sortis mais celui qui nous intéresse ici est le Lowepro  BP 250 AW.

L’extérieur du sac photo ProTactic BP 250 AW de Lowepro

La première impression que l’on peut se faire en regardant le sac, est que la sécurité du matériel, la polyvalence d’accès ainsi que la portabilité semblent avoir été une priorité chez LowePro. Le sac Lowepro ProTactic BP 250 AW possède pas loin de 4 accès extérieurs accessibles répartis de trois manières : le dessus du sac, les côtés latéraux et l’accès principal situé au niveau du dos. L’ensemble de ces accès se font grâce à des fermetures éclairs doublées. L’ajout d’un cadenas est donc possible. La partie supérieure du sac est coquée et donne accès à la partie à une poche possédant une fermeture zippée.

photo_02
Lowepro ProTactic BP 250 AW

Deux accès latéraux ont également été créés, un de chaque côté bien évidemment, afin d’avoir un accès très rapide à son matériel comme un objectif ou un flash, sans avoir besoin de poser son sac quelque part. Cela implique bien entendu d’avoir organisé son sac de manière à bien utiliser ces ouvertures au maximum. Ce qui nous amène au dernier accès qui est le plus important : l’ouverture dans le dos.

Grâce à sa fermeture éclair, il permet d’organiser totalement son sac photo grâce aux nombreux compartiments livrés avec le sac. La sélection du matériel à emporter devient donc très importante mais nous verrons cela un peu plus tard.

La partie confort n’a clairement pas été négligée par les concepteurs du sac. Au niveau du dos, il y a 3 renforts matelassés : les deux omoplates et les lombaires. Cette protection dorsale, nommée ActivZone System, permet d’avoir un très bon confort ciblé lorsque l’on porte le sac toute une journée. Il ne faut pas oublier que vide, le sac pèse un peu moins de 2 kilos.

photo_03
Lowepro ProTactic BP 250 AW

Pour une meilleure stabilité, deux sangles ont été ajoutées. L’une au niveau du torse et l’autre au niveau du ventre. Le sac devient mieux calé contre soi. Ces attaches sont très utiles, notamment en vélo. La double utilité de ces ceintures permette également de réduire le profil du sac pour le voyage. Il faut reconnaitre que personne n’aime être retenu par un élément extérieur lorsque l’on navigue dans un passage étroit. La sangle au niveau du torse mériterait d’être un peu plus longue.

photo_04
Lowepro ProTactic BP 250 AW

Les lanières principales ne sont pas épargnées non plus par ce système. Elles sont assez larges et sont également revêtues d’un filet transpirant. En cas de mouvement rapide (comme une manifestation par exemple), les chocs sont bien absorbés. La poche supérieure coquée renforce bien le sentiment de sécurité du matériel.

photo_05
Lowepro ProTactic BP 250 AW

Traditionnelle mais toujours efficace, la protection de pluie est toujours présente et son accès se situe dans une petite poche dans le bas du sac. Cette housse de protection brevetée est nommée All Weather AW Cover permet de protéger le sac dans son intégralité.

photo_06
Lowepro ProTactic BP 250 AW

Il est à noter également que vous pouvez attacher un monopode ou un trépied de type gorillapod grâce au système de fixation. Des sangles supplémentaires sont fournies dans le sac.

Et pour terminer cette partie extérieure, une poche zippée située (et cachée !) permettra d’accrocher ses clefs et de mettre un petit moleskine pour garder au chaud toutes ses notes. Dans mon cas, j’ai une préférence pour attacher un petit couteau de poche qui fait également tire-bouchon.

photo_07
Lowepro ProTactic BP 250 AW

L’intérieur du sac et ses rangements

Le sac est entièrement modulable afin de s’adapter au maximum à tout notre matériel. J’ai compté pas loin de 10 compartiments supplémentaires que l’on peut placer un peu partout à l’intérieur, appelés SlipLock™. L’ouverture sécurisée située au dos du sac fournit un large accès au compartiment principal. Il va falloir penser son sac photo et réfléchir à son organisation, surtout si vous souhaitez jouer avec les accès rapides latéraux et en tirer un maximum.

photo_08
Lowepro ProTactic BP 250 AW

Par ailleurs, si vous possédez un autre sac de type lowepro, vous pourrez très facilement réutiliser les compartiments d’un autre sac. Ils sont tous compatibles. Mais comme il n’y a pas que le matériel qui compte dans la vie d’un photographe, Lowepro a également donné la possibilité de ranger un ordinateur portable d’une taille maximale de 11 pouces ultra-fin dans une poche dédiée, nommée CradleFit.

photo_09
Lowepro ProTactic BP 250 AW

N’ayant pas d’ordinateur de 11 pouces sous la main, je laisse la place à une petite tablette tactile. N’oublions tout de même pas que ce sac est avant tout fait pour faire du reportage. N’ayant pas le wi-fi intégré sur mes boitiers numériques, j’utilise une carte eye-fi permettant de télécharger et visualiser les photos sur la tablette en fin ou pendant la séance. Cette place convient également très bien pour un moleskine. D’un point de vue pratique, on ne sent rien dans le dos. Les renforts extérieurs sont assez épais pour éviter une gêne de ce type.

A l’intérieur du sac, se trouvent également deux pochettes zippées qui peuvent être dédiées au rangement de batteries supplémentaires, cartes de visites, filtres, ou autres accessoires utiles.

photo_10
Lowepro ProTactic BP 250 AW

La première pochette zippée peut être accessible depuis l’accès coqué sur le haut du sac. Elle s’avère être l’un des endroits accessibles et pratiques pouvant recevoir des cartes mémoires, pellicules et surtout une batterie supplémentaire. Quant à elle, la seconde poche étant accessible seulement lorsque le sac est complètement ouvert, elle permet d’accueillir, suivant les besoins, les câbles usb de l’appareil, de votre téléphone, le chargeur de batterie et un jeu de piles de rechange pour le flash.

Un sac bien organisé réduit considérablement le temps de changement de matériel comme une carte mémoire, une batterie, etc … Lowepro a créé ce sac dans cet état d’esprit et cela se ressent.

Lowepro indique une capacité de rangement interne équivalente à un hybride expert avec son objectif standard, 3-4 objectifs et/ou un flash cobra. Comme vous pourrez le voir sur les photos illustrant l’article, j’ai une préférence pour utiliser deux boitiers avec leur objectif standard. Ma pratique photo mêle argentique et numérique.

Dans le cas présent, j’ai un appareil fuji x100 et un moyen format Hasselblad. Aucun objectif supplémentaire. Je garde également de la place pour une caméra de type gopro mais également de la place pour un flash cobra, utilisé soit en direct sur le fuji x100, soit via des émetteurs récepteurs (cactus trigger v4). Cette dernière configuration me permet d’utiliser le flash avec mon moyen format. Une petite place pour une cellule à main et le tour est joué.

En revanche, ce rangement a pris un certain temps afin de trouver à la fois un bon équilibre et à la fois le bon système pour avoir le principal sous la main ou tout du moins très accessible. Je n’ai pas forcément besoin de rapidité pour mes balades mais il est clair que lors d’un reportage sur le terrain, une bonne réflexion sur l’agencement du sac est primordiale.

photo_11
Lowepro ProTactic BP 250 AW

Conclusion

Le ProTactic BP 250 AW propose une solution très efficace destinée aux photographes désireux de posséder, non pas un sac de rangement mais bien un sac aussi important qu’un objectif. Un sac au design urbain, à la fois robuste et compact, sans avoir à faire de compromis sur l’accessibilité, l’adaptabilité, le confort et l’organisation.

Après l’avoir utilisé à plusieurs reprises dans différentes situations : sorties à pied, excursions en vélo, j’ai été agréablement surpris. Malgré son poids à vide, je n’ai ressenti aucune gêne spécifique, déjà obtenue avec d’autres sacs. Les soutiens matelassés sont d’une réellement efficacité. Certains de mes appareils argentiques sont assez anciens et fragiles et je n’ai jamais eu de craintes à les laisser dans le sac. Le renfort coqué du dessus ainsi que l’épaisseur des compartiments sont d’une incroyable efficacité.

Le design est très séduisant même si de ce côté, je trouve qu’il n’est pas très discret : il ressemble à un sac photo. La possibilité d’accrocher un objet réfléchissant est indispensable pour ce type de sac, notamment en reportage un peu houleux, une balade en forêt, urbex ou balade nocturne.

Point forts:

  • Entièrement modulable pour s’adapter au mieux à son matériel photo.
  • Sac tout-terrain grâce à ses nombreux renforts, notamment au niveau du dos.
  • Housse anti-pluie recouvrant complètement le sac.
  • Sa taille assez compacte permettant de transporter facilement plusieurs appareils.
  • Son confort et sa sécurité.
Points faibles:

  • Sac un peu lourd à vide.
  • Accès latéraux pas toujours pratique d’accès.
  • Son prix assez onéreux.
  • La sangle au niveau du torse trop courte.
  • Un peu trop rigide

[button color= »blue » size= »big » link= »http://www.amazon.fr/gp/product/B013S9WH1E/ref=as_li_tl?ie=UTF8&camp=1642&creative=19458&creativeASIN=B013S9WH1E&linkCode=as2&tag=bonplanphot-21″ target= »blank » ]Achetez sur Amazon[/button]

Rémy LAPLEIGE

Photographe passionné en Eure-et-Loir alliant l'argentique, numérique et les procédés alternatifs. Le révélo c'est la vie !

3 pensées sur “Test du sac photo ProTactic BP 250 AW de Lowepro

  • 22/11/2017 à 19 h 10 min
    Permalink

    Bonjour,
    Pensez-vous qu’on puisse utiliser les accès latéraux avec un Sony A7II?

    Merci

    Répondre
    • 24/11/2017 à 9 h 33 min
      Permalink

      Bonjour,
      je pense que cela doit pouvoir le faire car le Sony A7II et le fuji x100 sont de tailles assez semblables.

      Répondre
  • 08/07/2018 à 9 h 59 min
    Permalink

    Hello!
    Juste pour infos, le lowepro est a 134 maintenant et non plus 199€ donc bonne affaire !

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.