Home » A la une » Test des protections EasyCover pour appareil photo

Test des protections EasyCover pour appareil photo

Lorsque l’on achète un smartphone, l’une des première chose que l’on fait est de lui trouver une housse de protection ou une coque, car c’est à la fois un moyen de personnaliser son téléphone, mais c’est également pour apporter une protection supplémentaire, surtout lorsque l’on a investi plusieurs centaines d’euros dans son smartphone. On pourrait imaginer faire la même chose pour nos appareils photo, puisque bien souvent cela représente également un vrai investissement, mais autant on trouve des protections pour téléphone un peu partout, autant pour nos appareils photos le choix est très restreint.

Mais c’est sans compter sur la Société EasyCover, entreprise des Pays-Bas, qui a entrepris de combler ce vide et propose donc un certains nombre de protections pour appareils photo et objectifs. C’est donc en partenariat avec eux que j’ai eu l’occasion de tester leur « Camera cases », protection silicone et notamment celle pour le Nikon D610.

easycover
Easy Cover pour Nikon D610

Prise en main de la protection EasyCover

Les protections EasyCover sont donc fabriquées à partir de silicone et moulées sur mesure pour chaque type d’appareil, à ce jour on trouve chez EasyCover des modèles pour la majorité des appareils Nikon et Canon, mais pas pour les autres marques.

easycover-6156
Easy Cover pour Nikon D610

Une fois la packaging ouvert, on retrouve évidement la protection silicone correspond au boitier, mais également deux protecteurs d’écran, un rigide et souple, plus une petite chiffonnette du type de celle utiliser pour les lunettes.

easycover-6167
Easy Cover pour Nikon D610

Regardons maintenant la protection de plus prêt … Tout d’abord la mise en place est assez simple à réaliser, puisqu’il suffit, comme indiqué sur le petit mode d’emploi, de retirer l’objectif et de faire passer le boîtier par la partie inférieure de la protection et le tour est joué.

Une fois ajusté sur le boitier, le produit épouse parfaitement la forme et les découpes sur la protection, qui sont très propres, correspondent parfaitement à celles du boitier. Une fois enfilée, la couche de silicone donne aux boitier un aspect un peu plus discret avec une version noir mat.

Utilisation terrain de la protection EasyCover

Pour tout vous dire, j’avais une crainte concernant la sensibilité des boutons au travers de la protection, mais le silicone est assez fin pour laisser une bonne sensibilité pour les différents boutons. Le seul inconvénient est que l’inscription des boutons est moins visible puisque juste gravée en sous-épaisseur dans le silicone.

Pour les molettes de réglage ou le pad, ils sont évidemment un peu moins accessibles du fait de la sur-épaisseur de la protection, mais je penses que c’est plus une habitude à prendre.

easy cover-3566
Easy Cover pour Nikon D610

Concernant la prise en main, le silicone n’est absolument pas glissant et on y retrouve quelques zones texturées améliorant l’adhérence. Tous les trappes que l’on peut avoir besoin d’ouvrir continuent d’être accessibles.

easy cover-3573
Easy Cover pour Nikon D610

La protection silicone dispose d’un protecteur pour le sabot du flash externe, ce qui est très utile pour ceux qui utilisent rarement ou jamais de flash. Surtout si vous êtes comme moi et que vous perdez facilement la protection d’origine du sabot.

easy cover-3563
Easy Cover pour Nikon D610

J’ai cependant relevé deux inconvénients, le premier concerne la sur-épaisseur créée avec la protection, si vous avez des petites mains vous risquez d’être gêné car la protection modifie sensiblement le volume de votre appareil.

Le second inconvénient concerne la mise en place d’un grip, je n’en dispose pas, donc je n’ai pas eu l’occasion de vérifier, mais la configuration de la protection sous le boitier me laisse à penser qu’il doit être difficile de mettre en place le grip. On risque de rencontrer le même genre de problème avec certains plateaux rapides pour trépied.

easycover-3578
Easy Cover pour Nikon D610

Depuis quelques semaines j’ai commencé à mettre mon nez dehors pour réaliser quelques macro, et avec cette protection, j’ose d’avantage poser mon boitier au sol, même si je reste très prudent, cette protection n’est pas la solution ultime et ne rend pas votre matériel étanche … loin de là!

Concernant la protection contre les rayures, c’est bien là qu’elle est la plus efficace, en particulier pour les rayures occasionnées lors que l’on porte l’appareil en bandoulière, la couche de silicone associée au protecteur d’écran constituent une véritable protection et il sera toujours mois coûteux de changer la protection en silicone (de l’ordre de 25 euros au moment où j’écris ces lignes) que de boitier!

Enfin, EasyCover nous annonce que la housse en silicone protègera notre boitier des chocs, on va dire des chocs mineurs, car c’est pas la couche de silicone qui sauvera votre boitier d’une chute d’un mètre.

Concernant l’accumulation de poussières, voire d’humidité entre la protection et le boitier, à ce jour je n’ai pas rencontré cette situation. Mais quoi qu’il en soit, il me semble logique que cette protection ne doit pas rester à demeure sur le boitier et que chaque fois qu’on expose le matériel a des salissures ou poussières, il est nécessaire de procéder à un nettoyage. Mais évidemment si on laisse la protection en permanence, il ne faut aucun doute de l’incrustation de saletés et poussières.

Je n’ai pas eu l’occasion de tester cette protection avec des températures basses (cela aurait été idéal lors de mon séjour en Laponie!), mais je pense que lorsqu’il fait froid, cette protection à un double intérêt. Tout d’abord, elle doit permettre, même si c’est marginal, d’isoler le corps du boitier et donc améliorer la durée de vie de la batterie. Ensuite, le silicone fournit une barrière isolante entre nos mains et le boitier, évitant dans certains cas d’avoir froid aux mains.

Enfin, un mot sur ​​les couleurs proposées par EasyCover, j’ai testé la version noir mat, mais il existe pour certains modèles des versions couleurs plus voyantes (rouge, jaune), donc parfait si vous voulez personnaliser votre boiter. Il existe également une version camouflage pour certains boîtiers, cette fois ci destiné pour ceux d’ entre vous qui veulent se cacher dans la nature.

Ma conclusion

De façon générale, je trouve que La protection EasyCover fait bien le travail qu’on lui demande, à savoir protéger le boitier des chocs et rayures mineurs, je pense en particulier lors du port en bandoulière ou lorsque le boitier se retrouve sur le sol (poussière, rochers, voir projections d’eau, …). La sensibilité des boutons au travers de la protection reste bonne, il faudra juste connaitre leurs fonctions car les inscriptions sont moins visibles.

Attention, cependant  si vous avez des petites mains vous risquez d’être gêné car la protection modifie sensiblement le volume de votre appareil. Et également si vous utiliser un grip, je ne suis pas certains que cela fonctionne correctement.

Si on laisse la protection en permanence, il ne faut aucun doute de l’incrustation de saletés et poussières (c’est également valable pour votre protection de téléphone), mais je pense qu’il faut voir cette housse comme une protection ponctuelle que l’on met ou non en fonction de l’activité photographique. Par exemple je ne suis pas certains de l’intérêt d’une telle protection lors d’un shooting studio, par contre elle à tout son sens lors d’une randonnée ou d’une sortie macro.

Points forts:

  • Silicone de bonne facture.
  • Bonne protection contre les rayures.
  • La sensibilité des boutons reste bonne.
  • Bonne adhérence
Points faibles:

  • Le volume de l’appareil est sensiblement modifié.
  • Utilisation avec un grip?

Achetez sur Amazon

 

a propose Gregory LAROCHE

J'ai créé bonplanphoto.fr en 2010 pour partager avec vous mes découvertes et petits trucs photographiques. N'hésitez pas à me contacter pour toutes propositions de projets ou partenariats.

Laisser un commentaire