Home » A la une » Test du logiciel MakeupDirector 2

Test du logiciel MakeupDirector 2

MakeupDirector 2 est un logiciel de l’éditeur CyberLink , qui permet d’assister la retouche et/ou le maquillage de portrait. Il est vendu à 49,99 euros. Ce qui reste très raisonnable. Contrairement aux autres produits de Cyberlink, MakeupDirector 2 n’a qu’une seule et unique version. Il se destine au photographe mais aussi aux maquilleuses (ou maquilleurs). Nous le verrons plus loin que les options sont immenses.

Cyberlink développe des programmes de traitement d’images (ex Photodirector), de vidéos (ex PowerDirector) ou du Multimédia (ex PowerDVD). MakeupDirector 2 fonctionne sur PC équipé de Windows 7, 8 ou 10, ainsi que sur Mac OS.

Ce test est effectué sur un PC sous Windows 10, avec un Processeur Intel Core i7 et 32 Go de mémoire. Aucun ralentissement n’a été perçu, mais les changements sur le portrait prennent parfois une ou deux secondes avant d’être affichés sur les photos.

Mise en place du logiciel

L’installation est très simple. Elles e fait avec un fichier .exe qui « pèse » 169 Mo. Il suffit donc d’exécuter le fichier et de suivre la procédure en faisant suivant et en acceptant la licence (CLUF).

Il existe une version d’essai de 30 jours avec toutes les fonctionnalités. Pour l’installation, il faudra d’abord télécharger un fichier qui permettra de récupérer le fichier d’installation. Je n’ai jamais compris l’intérêt de télécharger un fichier qui télécharge lui même un fichier après …

Si vous avez acheté la version commerciale, la clé d’activation sera demandée au premier lancement.

Ensuite, on vous demande de vous enregistrer,

Rien d’obligatoire, mais cela permet d’avoir certains avantages comme des modèles de maquillage supplémentaires. Voilà, vous êtes prêt à travailler vos photos.

Compréhension et utilisation du logiciel

A chaque lancement, MakeupDirector 2 demande d’importer une photo.

Il faut donc allez choisir la photo à traiter à travers la fenêtre qui s’ouvre. Une fois la photo sélectionnée, l’espace de travail s’ouvre et se compose de 3 parties.

1- Le menu du haut

Celui-ci est classique, puisqu’il permet d’ouvrir, d’enregistrer ou encore de gérer l’espace de travail. On y retrouve quelques icônes:

1er : permet de retourner à la page pour importer une photo

2eme : permet l’enregistrement du travail

3eme : permet le partage sur Beauty Circle ( il vous faudra créer un compte)

4eme : permet un partage sur votre page Facebook (après avoir autorisé Cyberlink à y accéder)

5eme : permet l’annulation d’une ou plusieurs modifications appliquées à la photo

6eme : permet de rétablir une modification annulée juste avantage

7eme : Page des préférences (il n’y a pas grand chose à modifier. Juste la langue, la recherche de mise à jour et accepter ou pas le programme d’amélioration qui fourni des informations anonyme à Cyberlink)

2- L’espace pour les réglages du maquillage

Il y a un onglet Maquillage et un onglet looks.

Onglet Maquillage : c’est ici que vous allez pouvoir mettre votre créativité en action. Cet onglet est partagé en 4 sections : Le visage, les yeux, la bouche et la chevelure qui elles même sont en sous sections. Nous les détaillerons dans les études de cas. Mais si vous créez votre maquillage et que vous souhaitez ensuite appliquer un modèle de l’onglet Look, toutes votre personnalisation sera perdu…

Onglet Looks : permet de gérer des maquillages enregistrés ou téléchargés chez Beauty Circle. Si vous sélectionnez un modèle, vous pouvez ensuite retourner dans l’onglet maquillage pour le modifier.Vous pouvez aussi enregistrer vos propres modèles pour les retrouver plus tard. Cela, peut être utile si vous souhaitez appliquer le même maquillage à plusieurs portraits.

3- L’espace pour la photographe

Dans cet espace de travail, il y à la photo qui s’affiche et un certain nombre d’icônes qui sont accessibles.

Les icônes du bas permettent de paramétrer l’affichage afin de voir les modifications apportées sur la photo:

Les icônes du haut :

Le premier permet de lancer la détection automatique des visages. Celle-ci fonctionne très bien.Le second de  modifier manuellement les points des traits du visage. Rarement utile, mais parfois il y a besoin de mettre un ou deux point plus précisément.

Le troisième permet de voir l’historique des modifications. Le quatrième de passer en un clic à la photo originale pour se rendre compte des modifications apportées.

Enfin on retrouve les icônes permettant de gérer l’affichage de la photo:

Etude de cas

MakeupDirector supporte les fichiers Jpeg, Tif, Png et Raw,j’ai testé sur des fichiers Jpeg. Voici la première photo sur laquelle nous allons travailler. Le modèle a déjà un léger maquillage.

                                                                                

Nous allons donc suivre les différentes catégories de l’onglet Maquillage dans l’ordre.

Le visage :

Le lissage de la peau doit être utilisé avec délicatesse, car on arrive vite à un effet cire et des démarcations apparaissent sur le visage au niveau des yeux, du nez et de la bouche. Voici un exemple à 100 % et on remarque que le flou appliqué sur le visage s’arrête net au niveau des sourcils.

Nous allons donc rester à environ 20 %, cette valeur est à mon appréciation, et vous trouverez peut être qu’une autre valeur est plus adaptée.

Le Fond de teint et blush ont le même principe de fonctionnement. Vous choisissez une couleur et l’importance sur le visage. Cela permet d’uniformiser la couleur de peau et de faire ressortir les pommettes. En sélectionnant une des couleurs personnalisées en bas, vous avez la possibilité de créer votre couleur de fond de teint.

Le remodeleur de visage permet d’affiner le visage. Plus vous allez sur 100 % et plus le visage sera fin.

 

Le contour de visage permet de modeler le visage avec des tons foncé ou clair à certains endroits. Je trouve que cette option est la plus compliquer à utiliser, car remodeler un visage par le maquillage est plutôt complexe.

Amélioration du nez permet de le dessiner le nez en mettant plus ou moins d’ombre sur les côtés.

Correction des défauts enlève les imperfections de la peau. Mais il ne fait pas la différence entre les grains de beauté et les boutons. Dommage, car lors d’une retouche de portrait, on évite de retirer ce qui fait partie intégrante du visage.

L’oeil :

Le menu comporte comme options :

Voici le détail des options :

Pour les sourcils, je trouve que l’incrustation est plutôt délicate. On tombe vite dans le maquillage des vieux films en N&B avec des postiches :o) De même, intégrer des lentilles de couleurs est moins joli sur des yeux sombres. Pour les yeux rouges, il s’agit d’un bouton Désactivé/Activé qui fait bien son travail.

La Bouche

Voici le détail des options :

Blanchissant à dents et Sourire sont des curseur de 0 à 100.

La chevelure

Cette option est la moins facile à maîtriser, car elle m’a semblé imprécise.

Voici un maquillage naturel réalisé avec MakeupDirector 2 : la retouche avant / après

                                                                     

Le second cas, sera traité avec l’onglet Look où des modèles sont disponibles. Il est possible de modifier un modèle en retournant ensuite dans l’onglet Maquillage.

Ma conclusion

Je ne suis pas maquilleur, donc ma conclusion va plus être pour la partie retouche portrait en photographie. Avec ce genre de logiciel, il est très simple de partir sur des portraits irréalistes où la peau donne un rendue de cire et ou le modèle ressemble à une poupée en plastique. Il faut donc être très fin sur les réglages et les options choisies

Pour ma part, je ne pense pas que MakeupDirector 2 puisse remplacer un traitement sous photoshop ou Affinty Photo et encore moins l’intervention d’une vrai maquilleuse qui sera mettre en valeur le modèle pour la prise de vue. Mais pour un particulier qui veut améliorer ses portraits de famille, c’est un bon choix, car l’interface est très claire et simple à comprendre. Je pense même que les enfants s’amuseront très bien à personnaliser leur portrait ou celui de maman…


Points forts:

  • Interface conviviale
  • Plein de réglage possible
  • Résultat joli si on ne force pas sur les réglages
  • Prix abordable
Points faibles:

  • On part vite dans l’irréel
  • Parfois des incrustations douteuse (Sourcils, lissage peau)
  • Inscription à Beauty Circle
  • Certains looks téléchargeable payant

Acheter MakeupDirector 2

 

a propose Stephane DUCHESNE

Passionné de photographie depuis plus de 15 ans. J'ai sauté le pas pour devenir professionnel cette année et j'ai créé RefLex Photographie, pour pouvoir vivre de ma passion. Chaque séance photos est unique et j'ai toujours autant de plaisir à remettre le DVD ou le livre aux clients.

Laisser un commentaire