Home » A la une » Test du système de déclencheur laser Cactus LV5

Test du système de déclencheur laser Cactus LV5

On continue les tests sur les systèmes de transmission radio pour flash, et en particulier les système proposé par CACTUS. En effet j’utilise de puis quelques mois le pack duo CACTUS Wirless transceiver V5 et le système CACTUS LV5 déclencheur laser, je peux donc vous proposer mon petit retour d’expérience sur ce matériel.

Il y a quelques semaines je vous avais parlé de mon retour sur les Cactus Wirless transceiver V5, aujourd’hui je vous propose de découvrir le système de déclencheur laser Cactus LV5.

Qu’est ce que le système de déclencheur laser Cactus LV5?

Le système de déclencheur laser CACTUS LV5 permet de réaliser des photographies à haute vitesse ou bien encore de créer des pièges photographiques pour les animaux. Le système de déclencheur laser CACTUS LV5 dispose d’un laser de classe 1 qui permet de déclencher un flash ou bien directement l’obturateur de votre appareil photo en connexion filaire ou sans fil.

CACTUS LV5 déclencheur laser
CACTUS LV5 déclencheur laser

Les caractéristiques du Cactus LV5 :

– Fréquence de fonctionnement : 2.4 GHz
– Nombre de canaux : 16
– Fréquences laser sélectionnables : 500Hz et 1KHz
– Vitesse de synchro max : 1/1000s (en fonction de la capacité de votre appareil photo)
– Distance de fonctionnement entre émetteur et récepteur : entre 30 cm et 150 m
– Alimentation : 4 piles AAA 1.5V (fournies)
– Dimensions émetteur : Largeur 8 x Profondeur 9.2 x Hauteur 9.3 cm
– Dimensions récepteur : Largeur 8 x Profondeur 15.3 x Hauteur 9.3 cm
– Poids émetteur : 135 g
– Poids récepteur : 175 g 

Les meilleures offres


 

Le contenu du système de déclencheur laser Cactus LV5

Vous allez trouver dans la boite:
  • L’émetteur,
  • Le récepteur,
  • Un pare soleil pour le récepteur pour éviter de capter des lumières parasites qui gênerait la détection,
  • 4 piles AAA,
  • 2 cables pour de la synchro de flash de studio (1 câble 3.5 mm (CA-350), 1 câble Synchro (CA-100)),
  • Un manuel  d’utilisation (en anglais).

Mes premières impressions sur l’émetteur

La qualité de la construction est au rendez vous, même si l’ensemble est en plastique, cela inspire confiance. Sur cet émetteur CACTUS LV5 on retrouve évidemment un compartiment pour mettre les piles AAA, à noter que même si vous disposez de 4 emplacements pour piles, l’émetteur fonctionne parfaitement avec seulement 2 piles, c’est seulement l’autonomie qui sera réduite pas la puissance du laser. Concernant le système de fermeture du compartiment à piles, je le trouve très sensible et il m’arrive régulièrement de l’ouvrir par inadvertance … un peu trop sensible à mon gout, mais rien de rédhibitoire!

Le compartiment à piles de l'émetteur LV5
Le compartiment à piles de l’émetteur LV5

Sur cet émetteur on trouve évidement un bouton de mise sous tension qui est relativement sensible, c’est dire que parfois il m’est arrivé d’éteindre le récepteur juste en effleurant le bouton, bilan il fallait recommencer les réglages. On trouve également un bouton permettant de choisir entre deux fréquences disponibles (500Hz et 1KHz), il est recommandé de toujours choisir 1KHz dans la majorités des situations et de n’utiliser la fréquence des 500Hz uniquement lorsque le faisceau laser est perturbé par une autre source de lumière.

Le bouton de mise sous tension
Le bouton de mise sous tension
cactus-LV5-4-500x331
Le bouton de fréquences 500Hz ou 1KHz

On retrouve sur la face avant de l’émetteur la sortie du rayon laser qui dispose d’un système de clapet permettant de d’atténuer la lumière du laser, ce petit astuce permet de gagner en sensibilité en diminuant la diffraction du laser, c’est particulièrement utile pour les objets de petite taille à courte distance sur les petits objets, cela permet également de diminuer l’apparition d’un point rouge sur les photos.

La sortie du rayon laser
La sortie du rayon laser
Le clapet permettant de d'atténuer la lumière du laser
Le clapet permettant de d’atténuer la lumière du laser

Enfin on retrouve sur cet émetteur un socle permettant de le placer sur des griffes pour flash ou d’être vissé sur des  trépieds de flash. On peut également ajuster l’orientation puisque l’angle de l’émetteur sur le socle est réglable grâce à une vis de serrage.

Le socle permettant de le placer sur des griffes pour flash ou d'être vissé .
Le socle permettant de le placer sur des griffes pour flash ou d’être vissé .

Mes premières impressions sur le récepteur

Je vous propose maintenant de découvrir le récepteur CACTUS LV5, du coté du design il ressemble beaucoup à l’émetteur avec quelques boutons en plus. Sur ce récepteur on retrouve évidemment le même type de compartiment pour mettre les piles AAA avec la même problématique sur le système de fermeture du compartiment à piles très sensible. On y retrouve également un socle permettant de le placer sur des griffes pour flash ou d’être vissé sur des trépieds de flash, avec la possibilité d’ajuster l’angle grâce à une vis de serrage.

Possibilité d'ajuster l'angle grâce à une vis de serrage
Possibilité d’ajuster l’angle grâce à une vis de serrage

Au niveau des boutons, on retrouve donc un bouton de mise sous tension qui permet également de passer du mode « Trap » qui est le mode par défaut permettant de déclencher lorsque le faisceau laser est coupé,  au mode « Escape » qui lui permet de déclencher lorsque le laser est rétabli. Pour passer au mode « Escape », il suffit, à l’allumage, d’enfoncer le bouton ON/OFF pendant 5 secondes. Pour revenir au mode « trap », il suffit d’éteindre le capteur et de le rallumer.

On trouve également un bouton test pour vérifier si le signal est bien émis vers l’appareil photo ou le flash. On retrouve à l’opposé, deux autres boutons, le premier permet de choisir entre le mode rafale ou shoot unique.

Le bouton test pour vérifier le signal
Le bouton test pour vérifier le signal
Les deux boutons de parametrage
Les deux boutons de parametrage

Le second est un peu plus spécifique, il permet de choisir les fonctions « Freeze » et « Delay ». La première fonction « Freeze » empêche le re-déclenchement pendant la période,  que vous pouvez définir entre 20 ms et 4s qui suit un évènement, c’est particulièrement utile par exemple lorsque vous avez de multiples éclaboussures ou bien comme moi lorsque vous joue avec des cartes. La seconde fonction « Delay » permet de retarder le déclenchement de l’appareil ou du flash, c’est utile lorsque vous ne pouvez pas placer le laser comme vous le souhaitez, vous pouvez retarder le déclenchement de 1 à 400 ms. Pour définir un temps de retard, il suffit de mettre le bouton FREEZE/DELAY sur la fonction nécessaire, puis tourner la molette de sélection sur la valeur désirée.

La molette de sélection
La molette de sélection

On vient de l’évoqué, le récepteur dispose d’une molette de sélection pour définir une durée, mais ce n’est pas tout cette molette permet également de sélectionner le canal d’émission lorsque vous associez le système de déclencheur laser Cactus LV5 avec un récepteur V5. Pour sélectionner le canal, il faut éteindre de récepteur et choisir le même canal que le LV5, une fois allumé, vous pourrez utiliser la molette pour les fonctions FREEZE/DELAY.

Pour s’assurer que le laser est bien capté par le récepteur, on dispose d’un voyant vert et rouge nous indiquant si l’émetteur et le récepteur sont correctement alignés.

Pour terminer sur le récepteur, on y trouve une prise jack 3,5mm pour connecter le récepteur à votre appareil ou flash via un câble de connexion. on trouve également un pare soleil amovible pour éviter les rayons qui parasiteraient la détection.

Voyant permettant de confirmer si l'alignement est bon
Voyant permettant de confirmer si l’alignement est bon
Le pare soleil amovible pour éviter les rayons parasites
Le pare soleil amovible pour éviter les rayons parasites

Sur le terrain

Maintenant que nous avons fait le tour du matériel, je vous propose de rentrer un peu plus dans le vif du sujet avec l’utilisation du système de déclencheur laser Cactus LV5. L’objectif du système est d’envoyer un signal de déclenchement à votre boitier ou un flash lorsque le laser est coupé ou rétablit (voir la fonction Escape).

J’ai essayé d’utiliser le système de déclencheur laser Cactus LV5 dans différentes situations, je vous propose de les découvrir et j’en profiterais pour vous donner quelques explications.

Photographier des oiseaux 

L’utilisation qui m’a semblé la plus simple était de placer le système pour photographier les oiseaux venant sur la mangeoire. pour l’installation rien de compliquer il suffit de placer le système de chaque coté de la mangeoire et de bine alligné l’émetteur et le récepteur LV5. Ensuite, j’ai mis mon boitier en mise au point manuelle sur l’endroit ou les oiseaux devaient arriver, l’idée étant de ne pas perdre de temps avec l’AF, on peux évidemment mettre l’option rafale sur le récepteur LV5 cela permet d’avoir de nombreuses prises de vues. Ainsi il suffit d’attendre qu’un oiseau arrive et coupe le laser pour transmettre l’info au boitier, pour cela vous disposer de trois configurations possibles:

Système LV5 associé à des Cactus V5
Système LV5 associé à des Cactus V5
Système LV5 associé à un autre système sans fil
Système LV5 associé à un autre système sans fil
Système LV5 relié par câble au boitier
Système LV5 relié par câble au boitier

Dans le coffret, on ne trouve pas de câble pour relier votre appareil photo au récepteur LV5 pour la simple et bonne raison que les prises de déclenchement ne sont pas standardisées, vous devrez donc commander le câble correspondant à votre appareil. Et si vous faites une commande spécifique et que vous n’avez pas de systèmes de déclenchement sans fil (Cactus V5 ou autres) je vous conseille de prendre également une rallonge jack hi-fi classique qui vous  donnera plus d’amplitude dans vos setups.

De mon coté j’ai travaillé avec le déclencheur laser Cactus LV5 associé à un cactus V5 et une fois l’installation faite et la mise au point réalisée, il suffit d’attendre. Sur l’ensemble de la séance, j’ai eu une vingtaine de déclenchements avec pas mal de déchets liés au cadrage (ailes coupées, dos d’oiseaux, …), mais l’avantage de cette installation, c’est qu’une fois les réglages trouvés vous pouvez aller prendre un café … les photos se font toutes seules!

Je vous propose une photo réalisée avec cette configuration, rien d’exceptionnel, mais on imagine qu’on peut faire des séances sympas.

Tous droits réservés à Gregory Laroche
Tous droits réservés à Gregory Laroche

J’ai également profité d’être en extérieur pour tester le laser sur des plus grosses distances, en effet il est annoncé fonctionner  entre 30 cm et 150 m, pour rien vous cacher j’ai pas tenté à 150 m, mais je me suis amusé jusqu’à une trentaine de mètres et cela fonctionne parfaitement, le plus dur est de suivre le laser, mais une fois le récepteur ajusté cela fonctionne parfaitement.

Photographier un mouvement ou une chute

Après les oiseaux, je me suis amusé en studio, l’idée étant de figer des objets en mouvement, en particulier lorsqu’ils chutent. Pour la première installation studio, j ‘ai essayé de photographier des objets pas forcément rapides et là encore, rien de compliquer il suffit de placer le système de LV5 et en parallèle, j’ai mis mon boitier en mise au point manuelle sur l’endroit ou les objets doivent arriver, a noter que pour l’éclairage j’ai mis le flash de reportage sur la griffe du boitier. Ensuite, il suffit de faire passer les objets à photographier dans le laser pour transmettre l’info au boitier. Pour cela vous disposer de trois configurations possibles:

Système LV5 associé à des Cactus V5
Système LV5 associé à des Cactus V5
Système LV5 associé à un autre système sans fil
Système LV5 associé à un autre système sans fil
Système LV5 relié par câble au boitier
Système LV5 relié par câble au boitier

Pour cette installation j’ai travaillé avec le déclencheur laser Cactus LV5 associé à un cactus V5. Sur l’ensemble de la séance et une fois les réglages de temps trouvé j’ai peu de déchets,  il faut seulement penser à mettre un délais entre les différents déclenchements pour cela il suffit de jouer avec la fonction « Freeze » qui empêche le re-déclenchement pendant la période que vous aurez définie avec la molette de réglage.

Attention également, sur le laser qui est parfois visible sur la photo finale, et cela même si vous utiliser le système de clapet permettant de d’atténuer la lumière du laser, pour éviter cela je vous conseille de placer l’émetteur LV5 à l’opposé du boitier, comme cela le laser sera coupé par le dos de l’objet et donc non visible sur la photo. Je vous propose quelques photos réalisées avec cette configuration:

Tous droits réservés à Gregory Laroche
Tous droits réservés à Gregory Laroche
Tous droits réservés à Gregory Laroche
Tous droits réservés à Gregory Laroche
Tous droits réservés à Gregory Laroche
Tous droits réservés à Gregory Laroche

Sur cette dernière photo, on aperçoit le diffraction du rayon laser sur la partie haute du verre, pour éviter cela il suffit d’utiliser la fonction « Delay » qui permet de retarder le déclenchement, on peu ainsi mettre le laser plus haut et retarder le déclenchement de 1 à 400 ms, il reste ensuite à trouver le bon timing.

Photographier des actions très rapides

Dans un certains nombre de situations, en particulier avec des objets très rapides, j’ai été gêné par la limite de synchronisation entre le boitier et le flash, pour palier à cela j’ai fait quelques setups en « open flash ». Pour ceux qui ne connaissent pas, l’Open Flash  permet de maîtriser l’exposition uniquement par l’éclairs de flash.

En photo au flash classique, le temps de pose minimum est fixé sur la vitesse de synchronisation du flash. En open flash, il suffit de plonger la pièce dans un noir total et de définir un temps de pose beaucoup plus long (de une seconde à plusieurs minutes) et pendant que l’obturateur est ouvert, il suffit de déclencher le flash pour éclairer le sujet et ainsi le figer sur le capteur.

C’est donc cette technique que j’ai utilisé pour faire mes premières photographies à haute vitesse, une fois le système de LV5 mis en place, j’ai mis mon boitier en mise au point manuelle sur l’endroit où les objets doivent arriver, je l’ai mis en mode manuel en définissant un temps de pose de 2 secondes. Pour l’éclairage au flash, vous avez là encore trois configurations possibles:

cactus-LV5-9
Système LV5 associé à des Cactus V5
Système LV5 associé à un autre système sans fil
Système LV5 associé à un autre système sans fil
Système LV5 relié par câble au flash
Système LV5 relié par câble au flash

Pour cette installation j’ai travaillé avec le déclencheur laser Cactus LV5 associé à deux cactus V5, chacun sur un flash de reportage. Sur l’ensemble de la séance, j’ai eu beaucoup de déchets,  notamment pour définir le délais  qui permet de retarder le déclenchement du flash (lorsqu’il est nécessaire). Mais une fois le bon timing trouvé cela marche très bien. Je vous propose quelques photos réalisées avec cette configuration:

Tous droits réservés à Gregory Laroche
Tous droits réservés à Gregory Laroche

Pour réaliser la photo d’explosion de ballon,  j’ai utilisé le mode « escape » qui permet de déclencher lorsque le laser est rétabli, ainsi le laser frôle le ballon, qui une fois percé, se rétracte et laisse passer le laser. Pour trouver les bons réglages de positionnement et de timing j’ai fait une trentaine d’essais.

DSC_9479-500x331

Sur cette dernière photo, on voit le laser qui à été coupé par la pomme, pour cette photo j’ai utilisé le mode «Trap»  qui permet de déclencher lorsque le faisceau laser est coupé.

Mon avis

Je me suis vraiment amusé avec ce kit déclencheur laser Cactus LV5 et il est facile à mettre en place. Les photos et les setups que je vous ai présentés demandent évidement à être approfondis, mais globalement le système de déclencheur laser Cactus LV5 est très interessant.

L plus dur est évidemment de trouver les bons réglages entre les différentes options proposées, par exemple le choix du mode mode «Trap»  permettant de déclencher lorsque le faisceau laser est coupé,  ou mode «Escape» qui lui permet de déclencher lorsque le laser est rétabli. Ou bien encore, le délais de la fonction «Delay» qui permet de retarder le déclenchement de l’appareil ou du flash au bon moment.

Mais une fois les réglage trouvés, on a une constance dans les résultats techniques, évidemment il restera toujours à faire  un tri du coté des résultats esthétiques. L’un des inconvénient du système laser est la présence régulière de traces ou points rouges sur les photos finales, pour éviter cela il suffit d’utiliser la fonction « Delay » qui permet de retarder le déclenchement, on peu ainsi mettre le laser plus haut et retarder le déclenchement de 1 à 400 ms, il reste ensuite à trouver le bon timing. Mais cela n’est pas toujours possible, dans ces cas là il faudra retoucher cela en post production.

Mais globalement je trouve que pour du matériel « grand public » cela reste très très intéressant. Toutes ces options vous permettent de vous adapter a de nombreuses situations, et au  final cela ouvre de très nombreuses possibilités de photos.

a propose Gregory LAROCHE

J'ai créé bonplanphoto.fr en 2010 pour partager avec vous mes découvertes et petits trucs photographiques. N'hésitez pas à me contacter pour toutes propositions de projets ou partenariats.

15 Commentaires

  1. Le secret est enfin percé…

    Tu n’es donc pas nyctalope aux réflexes de lynx 😉

  2. jean

    Je possède déjà le Nero Trigger que je trouve plus précis pour régler le retard, l’émetteur laserLV5 pourrait-il éclairer celui-ci.
    Il s’agirait donc d’une association de matériel, le laser de l’un et la précision de l’autre

    • Je ne suis pas certians d’avoir compris ta question car les deux système évoqué sont des déclencheurs …

  3. jean

    Le déclencheur Nero possède lui aussi la fonction laser mais pour le laser il faut se débrouiller seul, un pointeur laser comme ceux utiliser par les conférenciers par exemple suffit mais pour le fixer à demeure il faut aussi se débrouiller c’est pas très pro tout cela.

    Pour le cactus je vois que l’on peut le fixer sur un pied, il a un pas de vis kodak, et on peut l’allumer et l’éteindre comme un autre appareil.
    Pour mon pointeur j’utilise une pince du bricolage car pour le garder allumer il faut garder son doigt, et je préfère quand même garder mes deux mains libre pour la composition.
    Le Nero nouvelle génération on peut voir le retard de déclenchement sur l’écran des chiffres apparaissent pour d’autres images contrairement au cactus ou c’est une molette.
    Finalement je recherche une lampe laser( je ne sais pas si c’est le mot exact)que l’on peut allumer et éteindre et qui se fixe comme tout appareils photo.
    Jean

    • Merci pour ces compléments, en effet le système cactus LV5 peut se fixer sur un trépied avec le pas de vis, mais également sur un support de flash , il peut évidemment s’allumer et s’éteindre comme un autre appareil.
      Si je comprend bien se qu’il te manque sur le LV5 c’est de pouvoir voir le chiffrage précis du retard de déclenchement? Tu pourrais donc utiliser l’émetteur du LV5 avec ton déclencheur néro, sous réserve que les fréquences des lasers correspondent.

  4. jean

    Note que la première version de Nero était des plus simpliste, pas d’ écran, et une molette comme sur LV5. je pense surtout qu’après un usage vers un autre type de prise de vue, il est plus facile de retenir un chiffre qu’une position approximative d’une molette.

    Ce qui me plait surtout c’est la possibilité de le fixer et de l’allumer et d’éteindre sans devoir laisser un doigt.
    Mais peut-être qu’ une autre version tiendra compte de ces désidératas?
    Ceci étant dit et vu le prix je pense m’en acheter un et je verrai à ce moment s’il y a possibilité de coupler les deux, je pense que oui car je l’ai tester avec d’autres pointeurs comme la télécommande de mon vidéo projecteur et celui du club.

    A propos! tu parle du prix approximatif mais à part Miss Numérique qui le propose plus de 100€ où peut-on l’avoir moins cher?

    Meri pour les commentaires.

  5. Malheureusement je ne l’ai trouvé que chez Miss Numérique 😉

  6. jean-marie

    Bonjour, pour vous aider, vous pouvez visiter le site gadget infinity
    pour exemple, j’y ais commandé le lv5 starter kit composé du kit laser lv5 et de deux cactus lv5 ainsi que le cable synchro au prix de 149,90 dollars us plus 24,80 euros de frais de port.
    La livraison a été effectuée en une semaine.
    Bonne photo Jean-Marie.

  7. Bonjour, je cherche à avoir + d’infos quant à une utilisation du LV5 en piégeage photographique.
    Je voulais savoir si d’après toi il y avait un gros risque lié à l’utilisation en milieux humides ? Je travail dans les jungles tropicales du Costa Rica donc parmi ce qu’il y a de plus dur pour le matériel.
    – Que penses-tu de sa résistance à l’humidité ?
    – Est-il possible de lui connecter une charge externe en + des 4 AAA ?
    – À combien d’heures max estimerais-tu son autonomie (je l’utiliserais avec des Panasonic Eneloop Pro) ?
    – Le faisceau laser est il visible à l’œil nu (et donc sur les photos) ou faut-il vraiment se mettre en face de l’émetteur pour le voir (et l’avoir) ce qui serait évidemment préférable ?
    – Travaillant avec des Cactus V6 et RF60, peut-on donner l’ordre au LV5 d’envoyer le signal uniquement au V6 (sur le boitier photo) qui lui le retransmettra au RF60 (pour éviter les mauvaises synchros flash) ?
    Merci d’avance!
    Tico

    • Bonjour,
      Je ne connais pas les conditions de prises de vue liées aux jungles tropicales du Costa Rica. mais le LV5 n’est pas tropicalisé, et il n’est pas équipé, par défaut, pour l’ajout de charge externe (mais cela doit pouvoir se bricoler!).
      Pour l’autonomie difficile de te répondre, je l’utilise en fonctionnement ponctuel sur quelques dizaines de minutes, voir heures, mais pas d’avantage pour mon utilisation.
      Concernant le faisceau laser, il est en effet visible en fonction des conditions de prises de vue. Tu peux sélectionner le canal de déclenchement donc cela doit pouvoir te permettre de donner l’ordre d’envoyer le signal uniquement au V6 du boitier photo.

      Greg

  8. Erick

    Quel éméteur (sur boitier) utiliser avec le LV5 ?

    • Différentes possibilités:
      – Système LV5 associé à des Cactus V5
      – Système LV5 associé à un autre système sans fil
      – Système LV5 relié par câble au boitier

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.