Test du Sigma 70-200 mm f/2,8 EX APO DG OS HSM

En partenariat avec Miss Numerique, je vous propose mon test terrain du Sigma 70-200 mm f/2,8 EX APO DG OS HSM. Depuis longtemps je rêvais d’avoir dans les mains un 70-200 mm f/2,8, catégorie de télézooms très appréciée par les photographes pour leur polyvalence. J’ai choisis ce SIGMA 70-200 mm f/2.8 DG APO OS EX HSM, car c’est une alternative stabilisée aux modèles « pros » et onéreux Canon et Nikon. Je l’ai donc associé à mon Nikon D7000 (capteur APS-C) et vous propose donc de voir se qu’il donne sur le terrain.

Sigma-70-200-mm-f28-EX-APO-DG-OS-HSM-500x331

Caractéristiques techniques du Sigma 70-200 mm f/2,8 EX APO DG OS HSM

Rapidement je vous propose de faire le point  sur les principales caractéristiques de ce SIGMA 70-200 mm f/2.8 DG APO OS EX HSM:

Focale de l’objectif70-200mm
Ouverture maximaleF2.8
Ouverture minimaleF22
Formule optique22 lentilles en 17 groupes
Diaphragme9 lamelles
Rapport de reproduction maximal1:8
Mode de mise au pointHSM
Diamètre de filtre77mm
Dimensions86.4 (Ø) x 197 (L)
Accessoires fournisPare-soleil, adaptateur pare-soleil pour APS-C, étui, collier de pied

Bon d’accord mais vous allez me demander ce que veut dire exactement toutes ces abréviations « EX APO DG OS HSM ». Pour résumer, le SIGMA 70-200 mm f/2.8 DG APO OS EX HSM fait parti de la gamme d’objectifs professionnels EX de Sigma avec lesquels il partage une ouverture minimale constante.

APO (Lentilles Apochromatiques) signifie que  cet objectif est équipé de lentilles asphériques à faibles dispersions FLD et SLD qui corrigent l’aberration chromatique et qu’elles ont un traitement multicouche super multi layer qui permet de réduire les lumières fantômes et le flare.

DG (Objectif DG pour numérique) signifie que cet objectif est conçu pour exploiter au maximum les capacités des capteurs plein format (full frame), le 70-200mm F2.8 EX DG OS HSM est également compatible avec les reflex à capteurs APS-C.

OS (Stabilisateur optique) signifie qu’un mécanisme de stabilisation optique est intégré à l’objectif et contribue à assurer la netteté de vos images. Ce mécanisme permet de gagner jusqu’à quatre vitesses par rapport à un objectif non stabilisé.

HSM (Mise au point Ultrasonique) signifie que cet objectif est équipé d’une motorisation de la mise au point qui est assurée par un faisceau d’ondes ultrasoniques. Elle est à la fois rapide et silencieuse.

Premières impressions du Sigma 70-200 mm f/2,8 EX APO DG OS HSM

J’ai reçu de la part de Miss Numerique une belle boite Sigma noire, dans laquelle j’ai découvert mon nouveau jouet caché dans une housse noire rembourrée de mousse. Je m’attendais à ce que l’objectif soit imposant, mais franchement pas à ce point. Pourtant j’ai déjà le SIGMA 120-400mm f/4.5-5.6 DG OS HSM, et bien lui aussi est assez « volumineux » et ses 1,3 kg et ses 40 cm avec le pare soleil ne le rendent pas très discret.

Sigma 70-200 mm f/2,8 EX APO DG OS HSM
Sigma 70-200 mm f/2,8 EX APO DG OS HSM

Coté finition, cet objectif est doté de la finition propre à Sigma, à savoir noire mate. C’est très joli mais mon expérience avec le SIGMA 24-70 MM F/2,8 EX DG HSM m’a montré que cette finition prend très vite les traces de doigts. A part ce petit détail, la finition et la solidité globale de l’objectif sont bonnes. Concernant la bague de zoom, elle est relativement large, peut être même un peut trop car la bague de mise en point manuelle est, elle, un peu trop étroite à mon gout. A noter également que lorsque l’on tournez la bague de zooming, l’optique conserve ses dimensions, tous les mouvements des lentilles sont internes.

On sent que SIGMA s’est appliqué car on retrouve dans ce kit deux tailles de pare-soleil, puisqu’en fonction du boitier que vous utiliser (format APS-C ou 24 × 36), vous pouvez mettre un adaptateur au pare-soleil. De même cet objectif dispose d’un collier de fixation à utiliser sur un trépied pour pouvoir équilibrer la charge. Je regrette qu’il soit relativement petit, avec ses dimension il est difficile de s’en servir comme poignée.

Le collier de fixation du Sigma 70-200 mm f/2,8 EX APO DG OS HSM
Le collier de fixation du Sigma 70-200 mm f/2,8 EX APO DG OS HSM

Sigma 70-200 mm f/2,8 EX APO DG OS HSM avec ou sans le pare soleil
Sigma 70-200 mm f/2,8 EX APO DG OS HSM avec ou sans le pare soleil

Sur le coté, on retrouve deux boutons, le premier permettant d’activer ou non la stabilisation, avec également la possibilité de stabiliser les mouvements horizontaux et verticaux (mode 1). Et le mode 2 qui ne stabilise que les mouvements verticaux, afin de faire des filés par exemple. L’autre bouton, permettant de  débrayer la mise au point automatique.

Les deux boutons, le premier permettant d'activer ou non la stabilisation, l'autre permettant de débrayer la mise au point automatique.
Les deux boutons, le premier permettant d’activer ou non la stabilisation, l’autre permettant de débrayer la mise au point automatique.
Test terrain du Sigma 70-200 mm f/2,8 EX APO DG OS HSM

Comme je l’ai annoncé j’ai testé sur le terrain ce SIGMA 70-200 mm f/2.8 DG APO OS EX HSM associé à mon Nikon D7000. Mais comme certains d’entre vous sont adeptes des graphiques et courbes, je vous propose de profiter du savoir-faire de DxOLabs et de regarder, entre autre, les résultats du 70-200 mm f/2,8 EX APS DG OS HSM vissé sur un nikon D7000.

Passons donc maintenant au terrain, car c’est bien là l’essentiel, pour voir comment se comporte cet objectif ? Tout d’abord, une fois monté sur mon D7000, je m’attendais à trouver une sorte de déséquilibre. Mais il n’en est rien, on sent le poids de l’objectif, mais la prise en main reste équilibrée. Concernant les bagues, comme je l’ai mentionné, elles sont toutes les deux assez fluides et précises. Cependant la bague de mise en point manuelle est un peu trop étroite à mon gout.

Pour rédiger ce test, je me suis appuyé sur l’utilisation de cet objectif dans différentes situations. Mais pour des raisons de droits de diffusion, je ne pourrait illustrer mes propos qu’avec quelques photos réalisées lors d’une sortie dans un parc zoologique. Quoi qu’il en soit je vais vous donner mon ressenti sur mes propres utilisations de ce matériel et j’insiste sur le fait que ce qui peut convenir à certains, pourra être totalement inadapté pour d’autres.

Les photos

Avant de disposer de ce Sigma 70-200 mm f/2,8 EX APO DG OS HSM, j’utilisais pour mes photos animalières mon Sigma 120-400mm f/4.5-5.6 DG OS HSM. Certes ce dernier est relativement intéressant en terme de longueur de focale, mais j’ai régulièrement été limité par son ouverture, le rendant peu lumineux. Avec ce Sigma 70-200 et son ouverture constante à f/2.8, j’ai donc plus de souplesse pour la luminosité et pour jouer sur la profondeur de champ. Certes pour certains la focale de 200 mm sera limite, mais dans mon cas cela me convient.

ISO 200 - 86mm - f/3,5 - 1/200s
ISO 200 – 86mm – f/3,5 – 1/200s

Dès les premières photos, j’ai été impressionné par la rapidité et l’efficacité de l’autofocus. Et cela même dans des conditions de faible lumière. Cela n’a absolument rien à voir avec celui de mon SIGMA 120-400mm f/4.5-5.6 DG OS HSM, et en plus le moteur de l’autofocus est très silencieux.

ISO 200 - 150mm - f/5 - 1/600s
ISO 200 – 150mm – f/5 – 1/600s

Concernant la stabilisation optique, comme on l’a évoqué ce Sigma dispose de deux modes. Le premier permettant de stabiliser les mouvements horizontaux et verticaux. Et le second mode qui ne stabilise que les mouvements verticaux.  Cette stabilisation optique est légèrement bruyante, mais rien d’horrible ou de rédhibitoire. D’autant plus qu’elle est assez efficace et on s’en rend bien compte par exemple à 200mm où l’on peut l’utiliser avec des vitesses d’obturation de l’ordre de 1/100s.

Evidemment cet objectif n’échappe pas à la règle et comme tous les stabilisateurs, celui ci est consommateur de batteries. L’avantage c’est que vous disposez d’un bouton permettant facilement de l’arrêter quand on n’en a plus besoin.

ISO 200 - 185mm - f/3,5 - 1/1250s
ISO 200 – 185mm – f/3,5 – 1/1250s

Concernant le vignettage, j’avais lu ici et là que le vignetage était assez prononcé à pleine ouverture. Utilisant cet objectif sur un boitier à capter APS-C, il m’est difficile de le confirmer ou non. En tout cas sur un petit capteur je n’ai pas rencontrer ce problème.

ISO 200 - 200mm - f/3,5 - 1/640s
ISO 200 – 200mm – f/3,5 – 1/640s

Le piqué est très bon, même à pleine ouverture. Pour compléter cela il serait intéressant que je puisse le tester sur un full frame pour voir ce que cela donne sur les bord … Si une âme charitable veut m’en donner un  😉

ISO 200 - 160mm - f/2,8 - 1/160s
ISO 200 – 160mm – f/2,8 – 1/160s
Mon avis
Je n’ai pas beaucoup de reproches à faire à ce SIGMA 70-200 mm f/2.8 DG APO OS EX HSM qui a vraiment tout pour me séduire. Je recherchais un zoom polyvalent et lumineux. Certes l’investissement est important mais il reste attractif compte tenu des résultats obtenu par rapport aux 70-200 mm des constructeurs.
L’autofocus est rapide et silencieux, le stabilisateur efficace et presque discret. Et la bague de zoom est relativement large. Peut être même un peut trop car la bague de mise en point manuelle est, elle, un peu trop étroite à mon gout.  Au niveau de l’ergonomie je regrette également que le support de pied soit trop serré pour servir de poignée.
Mais d’une manière générale je suis très satisfait de la qualité optique et de la prise en main de cet objectif.
ISO 200 - 70mm - f/8 - 1/400s
ISO 200 – 70mm – f/8 – 1/400s

 

Gregory LAROCHE

J'ai créé bonplanphoto.fr en 2010 pour partager avec vous mes découvertes et petits trucs photographiques. N'hésitez pas à me contacter pour toutes propositions de projets ou partenariats.

14 pensées sur “Test du Sigma 70-200 mm f/2,8 EX APO DG OS HSM


  • Warning: mysqli_num_fields() expects parameter 1 to be mysqli_result, boolean given in /homepages/15/d520935137/htdocs/bonplanphotov2/wp-includes/wp-db.php on line 3283
    09/09/2013 à 19 h 15 min
    Permalink

    Bonjour Grégory,

    Merci pour ce test.
    Je lorgne sur cet objectif depuis un bon moment et je crois être assez convaincu par l’essai grandeur nature que tu as pu effectuer.
    As tu essayer cet objectif avec un doubleur de focale en 1,4 ou 2 ou en as tu déjà eu l’expérience sur un autre cailloux et qu’en penses tu ?
    Je voudrai remplacer mon 75-300 is USM vieillissant et terriblement lent. J’ai peur que la plage 200-300 me manque et j’ai pas trop les moyens, même d’occasion, de trouver un bon télé en complément.
    Je suis preneur de ton avis.
    Merci et continu de nous instruire, j’adore !

    Répondre
    • 10/09/2013 à 8 h 19 min
      Permalink

      Je n’ai pas essayé de doubleur de focale, comme mentionné j’ai également le 120/400 donc j’ai bien envie de faire un petit comparatif.

      Mais je pense que tu n’y perdra pas par rapport à ton 75/300.

      Répondre
  • 16/09/2013 à 17 h 46 min
    Permalink

    je possède aussi le sigma 70-200 mm f/2.8 , je m’en sert avec un Nikon D7100 et un D700 , j’ai de bien meilleurs résultats avec le D700
    c’est une optique formidable avec la quelle j’ai de très bon résultats et beaux clichés , je ne travail pratiquement qu’avec celle-ci , un 50 mm f/1.4, et un grand angle 24-70mm f/2.8
    il est vrai que le poids et la taille sont conséquent !! mais il permet d’être bien stable à main levée
    je le conseil pour les photographes cherchant une très bonne optique avec un bon piqué , une bonne qualité d’image et ne voulant pas débourser des sommes astronomique !!!

    Répondre
    • 16/09/2013 à 21 h 38 min
      Permalink

      Merci pour ton retour, je partage ton avis, me reste à le tester sur du plein format … un jour, oui un jour!

      Répondre
  • 05/06/2015 à 21 h 05 min
    Permalink

    J’ aimerais savoir si quelqu’ un a essayé cet objectif pour la video ? Je possède le canon c100 mark II et j’ aimerais l’ utiliser pour des zooms et portraits . Est ce que l’ autofocus fonctionne comme sur un DSLR ?

    Répondre
  • 02/12/2015 à 10 h 39 min
    Permalink

    Hello,
    j’hésite vraiment entre le 70-200 et le 130-400 !!!
    l’ 130-400 n’est pas trop sombre ????
    Le 200 n’est-il pas trop court ???
    choix difficile …
    des conseils ?

    Répondre
    • 02/12/2015 à 12 h 30 min
      Permalink

      Bonjour,
      Je suppose que tu veux dure le 120-400?
      J’ai les 120/400 et le 70/200 de chez sigma donc je peux te donner mon point de vue, si c’est pour de la photo animalière le 120/400 sera mieux, par contre il est vrai qu’il est peu lumineux donc pas d’utilisation en intérieur. Par contre le 70/200 est lumineux et c’est celui que j’utilise le plus et de loin!
      Je penses qu’il faut que tu définisses tes besoins a partir de là tu verras celui qui est le mieux adapté…

      Répondre
      • 02/12/2015 à 17 h 27 min
        Permalink

        merci pour ton aide
        le problème est justement le besoin que j’ai du mal à definir 🙁
        j’aimerai faire un peu d’animalier mais je ne me rends pas compte de si ca va me passoinner ou non.
        J’ai le sentiment que le 70-200 sera plus polyvalent.
        Est-il envisageable de lui greffer un 1.4X pour faire ponctuelement de l’animalier ?

        Répondre
        • 03/12/2015 à 12 h 31 min
          Permalink

          Pour le 70 -300 il est tout a fait envisageable de lui greffer un 1.4x. la qualité diminue, mais pas énormément et en tout cas à un prix bien inférieur à un 300 F4

          Répondre
  • 06/01/2016 à 17 h 50 min
    Permalink

    Je viens de l’acquérir pour moins de 1000€ neuf. Les résultats sont spectaculaires. Je l’utilise pour des photos sportives indoors en athlétisme, où ça va vite et la lumière manque. Les vitesses sont multipliées par 5 par rapport à un 6.3. Le piqué est terrible même dans des ISO hautes (>1600). L’AF est super rapide. Alors oui, il est assez lourd, mais ce n’est pas du tout pénalisant. Le F2.8 permet de bien détacher les sujets du fond. Il n’y a pas à hésiter, ce SIGMA est très bon à toutes les focales et imbattable dans sa catégorie de prix.
    Je possède aussi le 120-400 SIGMA qui me sert d’avion de chasse pour le grands stades. En comparatif le piqué du 70-200 f2.8 est 2 fois plus net. J’ai un Sony SLT A65V qui permet un grossissement 1.4X et 2.0X en crop, c’est à dire 1.4X = 12Mpx et 2.0X 6Mpx et il n’y a pas de perte. Donc il sera facile avec un téléconvertisseur optique (certains gardent la mise au point AF) de le transformer en 100-280 avec un meilleurs résultat que le 120-400.

    Répondre
  • 29/01/2017 à 15 h 52 min
    Permalink

    Bonjour,

    Je possède la précédente version sans OS.

    En intérieur (match de hand par exemple), je me rend compte que je suis obligé de monter les ISO pour garder une vitesse correcte.
    Je me demande si je devrais changer par le nouveau modèle qui possède deux niveaux d’OS ?
    Qu’en pensez vous ?!

    Grand merci

    Répondre
    • 30/01/2017 à 14 h 23 min
      Permalink

      Bonjour,
      La stabilisation apporte un plus pour le flou de bougé, mais je suppose que vous rencontré des problèmes pour figer le mouvement des joueurs et dans ce cas la stabilisation ne sera pas utile!
      Je photographie très régulièrement des matchs de Basket (voir ma galerie flickr) et la vitesse nécessaire pour figer le mouvement est de l’ordre de 1/500s, on est donc loin des vitesses liées au flou de bougé donc du besoin de stabilisation.
      Pour shooter un sport relativement rapide en intérieur, il faut un objectif lumineux et un boitier qui permet de monter en ISO….

      Répondre
      • 30/01/2017 à 21 h 06 min
        Permalink

        OK Merci
        C’est presque ce que je pensais !

        Effectivement, les premières prises étaient au /250e donc bien sûr bien trop lentes finalement.
        Lorsque j’ai monté les ISO vers 4000, le 1/400e est arrivé et forcément de meilleures prises !

        Encore merci pour le feedback !
        Bonne continuation !

        Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.