Test du logiciel « MAGIX Photo & Graphic Designer 2013 »

Je vous propose le test du logiciel « MAGIX Photo & Graphic Designer 2013 » réalisé par Christian DUBUC membre de ForumDePhotos, je profite de l’occasion pour vous inviter à visiter son site web disponible ici et je le remercie d’avoir bien voulu partager son test.

Je laisse donc la place à Christian, évidemment vos commentaires sont les bienvenus.

Test du logiciel « MAGIX Photo & Graphic Designer 2013 »

Magix photo & graphic designer 2013 est un 3 en 1 qui inclut l’optimisation de photos, la création de graphismes et la mise en page de documents.

Installation et généralités

Le logiciel est livré avec un installeur et l’installation s’effectue sans aucun souci. Il faut ensuite s’enregistrer et cette action est par contre un peu fastidieuse. Mais bon ! on ne le fait qu’une fois! Au démarrage on me demande de mettre le logiciel à jour. Cette opération se réalise sans soucis.

A l’ouverture du logiciel MAGIX Photo & Graphic Designer 2013, on comprend tout de suite que l’on ne sera pas seul devant cet outil qui semble à première vue complexe. Une fenêtre «astuce du jour se présente à vous (je vous rassure on peut l’empêcher de s’ouvrir à chaque démarrage). Un menu aide  bien fourni, permet d’ouvrir le fichier d’aide mais propose également de se rendre sur un forum en ligne ou des ateliers en ligne, de visionner des vidéos de démonstrations.

Au premier coup d’œil on est surpris par la quantité de boutons, de barres de menus et d’onglets et on se dit  que l’on va avoir du mal à l’appréhender. Mais finalement on s’y fait assez bien et on intègre facilement les fonctionnalités principales notamment pour l’amélioration des photos. Cependant on pourra regretter que les raccourcis clavier ne soient pas entièrement conformes à la référence en termes d’ergonomie qu’est la Suite Adobe.

L’espace de travail et les menus sont d’une couleur grise pas très joyeuse mais assez neutre ce qui est une bonne chose pour l’appréciation des couleurs des photos. On pourra regretter par contre de ne pouvoir changer les teintes de cet environnement. De plus, dans les différentes fenêtres d’options, les onglets changent l’ordre de leurs emplacements selon les fenêtres que l’on ouvre, ce qui est perturbant.

Magix photo & graphic designer 2013 accepte les fichiers RAW de 400 appareils photos et de nombreux formats d’image. Il peut exporter aussi au format PDF, Gif animé, Flash et de nombreux autres formats.

L’insertion des photos se fait soit par le menu Fichier/Ouvrir soit directement en faisant un glissé/déposé. Cette dernière solution se révèle très pratique.

En bas de l’écran se trouve la barre des couleurs avec à gauche, le bouton qui indique la couleur actuellement en cours d’utilisation, puis le bouton permettant d’éditer la couleur actuelle (cela ouvre la fenêtre Editeur de couleur), une pipette permettant de prélever une couleur, un bouton permettant de déterminer aucune couleur et ensuite la gamme des couleurs standards. Si on applique la couleur blanche sur une photo couleurs, celle-ci passe directement en nuance de gris.

En ce qui concerne cette barre de couleurs, je la trouve très pratique et bien placée.

Magix photo & graphic designer 2013
Magix photo & graphic designer 2013

Outil de sélection

Commençons par l’outil de sélection car il sera utilisé pour tous les objets de MAGIX photo & Graphic Designer 2013. Il est l’outil principal pour les fonctions de sélection, de déplacement, de calibrage et de rotation. Au dessus de l’espace de travail se trouve une barre d’icônes que l’on nomme barre d’information. Celle-ci contient les options pour les différents outils utilisés. Elle change selon l’outil que l’on aura sélectionné.

Pour l’outil de sélection, nous trouvons de gauche à droite les différents boutons, ils permettent :

  • D’afficher les limites
  • D’afficher les poignées d’édition
  • D’afficher les poignées de remplissage
  • De positionner le centre de rotation
  • Positionner la sélection
  • Dimensionner la sélection
  • Modifier la dimension en pourcentage
  • Bloquer le rapport d’aspect par le cadenas
  • Les deux lignes suivantes permettent de modifier l’angle de sélection et l’angle d’inclinaison
  • Nous trouvons ensuite deux boutons : le flip horizontal et le flip vertical
  • Le bouton suivant permet de modifier les largeurs de contour ( je n’ai pas trouvé ni son    utilité, ni la façon de s’en servir ! ?)
  • Le bouton suivant permet de nommer l’objet sélectionné.
  • Les deux cases suivantes indiquent le périmètre et la surface de la sélection.

Voici donc un outil complet qui sera largement utilisé.

Magix photo & graphic designer 2013
Magix photo & graphic designer 2013

Retouche photo

1. Les outils

La barre des outils de traitement et d’optimisation des photos se situe sur la gauche, elle comprend des menus déroulants. L’outil optimisation est représenté par un appareil photo.

Il permet de modifier, grâce aux options se trouvant dans la barre d’information juste au dessus de l’espace de travail, l’aspect de la photo en modifiant la luminosité, le contraste, la saturation,  la température de couleur,  les teintes, la netteté. À droite existe un autre bouton intitulé «comparaison». Ce bouton est bien utile car il permet d’afficher la photo dans son état d’origine afin de contrôler l’effet que l’on vient d’appliquer à la photo. Enfin  à l’extrême droiteun icône permet d’ouvrir la boite de dialogue des niveaux de luminosité avec histogramme, courbes et niveaux  afin de contrôler plus précisément le rendu de la photo.

Toute les opérations peuvent être réalisées automatiquement en cliquant sur le bouton intitulé «optimisation» ou bien il est possible de régler chacune des options indépendamment soit en inscrivant une valeur dans les cases soit en manœuvrant le curseur sur l’échelle qui apparaît sous l’option à modifier.

Enfin à gauche une autre petite barre permet de modifier l’orientation de la photo, de passer à la photo précédente ou suivante et enfin de régler le zoom d’affichage.

Nous avons donc ici plusieurs choix qui donnent une certaine liberté appréciable et qui permettent d’améliorer son cliché simplement et  rapidement.

Lorsque l’on clique sur l’icône appareil photo (« amélioration ») apparaît alors un menu déroulant avec de gauche à droite les icônes des fonctions suivantes :

  • Outil d’amélioration

Ce que l’on a vu ci-dessus.

  • Extrait – outils de rognage et de coupes

L’outil découpe est facile d’utilisation et  intéressant. Facile car il suffit de déplacer le curseur sur la photo pour voir apparaître la zone de découpe sur un fond blanc et légèrement transparent faisant apparaître ainsi la zone de photo restante. Dans la barre d’option, une case à cocher permet de garder ou non les proportions. Intéressant car dans la zone de découpe apparaissent les lignes des tiers. Il est alors aisé de positionner son sujet sur un des points forts.

Magix photo & graphic designer 2013
Magix photo & graphic designer 2013
  • Outils de clonage

L’outil de clonage s’utilise en sélectionnant la zone à modifier comme on le ferait avec l’outil plume. Il suffit ensuite de cliquer sur le bouton gomme magique pour que la zone soit remplacée par une zone proche de celle sélectionnée. On peut également modifier la zone grâce aux 8 poignées qui apparaissent autour de la zone. On peut aussi au lieu de cliquer sur le bouton gomme magique sélectionner la zone qui servira au remplacement en déplaçant le curseur sur la photo.

  • Election/Gomme couleur
Illustration-04-500x400Illustration-05-500x400Illustration-06-500x400

Cet outil est en fait un double outil, puisqu’il peut être une gomme normale qui va effacer les formes et les objets, réduire leur contour. C’est également un outil qui devient une gomme souple en modifiant l’option « souplesse ». En mettant une valeur supérieure à zéro la gomme permet de créer un masque d’opacité. Ce qui est très pratique pour modifier les teintes d’une photo partiellement.

Magix photo & graphic designer 2013
Magix photo & graphic designer 2013
  • Supprimer les yeux rouges

L’outil correction des yeux rouges est ici un simple masque gris que l’on trace devant l’œil. Pas vraiment concluant ! Il est préférable de diffuser la lumière du flash à la prise de vue.

  • Redimensionner les photos en fonction du contenu

Cet outil est magique ! Il permet le «zoom intelligent». C’est à dire qu’il conserve les proportions d’une partie de l’image préalablement sélectionnée lors du redimensionnement de la photo. Ce qui peut donner des clichés créatifs.

Magix photo & graphic designer 2013
Magix photo & graphic designer 2013

Pour un redimensionnement classique, Il suffit de modifier les valeurs largeur et/ou hauteur dans les zones d’input au dessus de la zone de travail après avoir sélectionné la photo. Un cadenas permet de verrouiller le rapport hauteur/largeur. Il est possible également de redimensionner les photos en tirant directement les poignées de sélection.

  • Boîte de dialogue des niveaux de luminosité

Ouvre la fenêtre des niveaux de la même manière que le clique sur le bouton de la barre d’option de l’outil amélioration que l’on a vu ci-dessus.

  • Bouton de création de panoramique

Permet la création de photo panoramique a partir de plusieurs clichés. Il suffit pour cela de placer plusieurs photos (de 2 à 8) sur l’espace de travail en les plaçant dans l’ordre de gauche à droite et de cliquer sur l’icône du menu déroulant de la barre déroulante du menu optimisation de la barre de gauche.

Magix photo & graphic designer 2013
Magix photo & graphic designer 2013

Cette réalisation est donc assez simple et rapide pour un résultat correct. Bien sûr cela dépend de la qualité des photos et il faut que celles- ci se chevauchent dès la prise de vue. « En ce qui concerne l’illustration ci-dessous ne regardez pas la qualité de la photo, elle a été faite dans de mauvaises conditions et n’a pour but que de tester le logiciel. »

  • Correction des perspectives

Sur ce point je dois dire que j’ai été assez déçu car tout se fait automatiquement par un clique sur le bouton adéquate. Les résultats peuvent être parfois assez curieux comme le montre la photo.

Je regrette de ne pas avoir la main et de pouvoir paramétrer le redressement selon une ligne choisie.

  • Exifs

Cette fonction ouvre une fenêtre avec les informations liées à la photo comme le matériel utilisé, la date et l’heure de la prise de vue, les vitesses, focales et autres options mises en œuvre à la prise de vue. Il est possible d’ajouter du texte sur la photo. Nous le verrons plus loin avec l’outil texte.

Magix photo & graphic designer 2013
Magix photo & graphic designer 2013

Enfin pour terminer avec l’optimisation des photos, Magix photo & graphic designer 2013 propose en cliquant sur l’icône représentant une prise électrique (Lifewiew)  puis dans la barre du haut sur le bouton nouveau différents filtres : artistiques  ; de distorsion ou de réglage de couleurs. Malgré tout le choix est ici assez faible même si il est possible de créer ou d’importer ses propres filtres. J’aurai apprécié qu’il y ait plus de filtres notamment dans la catégorie artistique ou il en existe qu’un seul : «tableau».

2. Les masques et les calques

En bas de la barre de gauche se trouve l’outil masque. Il permet la création de masques. Les deux autres outils associés permettent d’inverser le masque pour le premier, de supprimer le masque pour le dernier. Il est possible de créer un masque à partir de la gomme couleur, ce qui permet par exemple d’appliquer des modifications partielles à une photo.

Les masques et calques peuvent être sélectionnés à partir de la galerie des calques de la barre des galeries à droite de l’espace de travail. Le masque peut être aussi affiché depuis le menu fenêtre. L’utilisation des calques demande une certaine expérience. Mais leurs utilisations confèrent de nombreuses possibilités.

Traitement de texte

L’outil texte dans le  menu de gauche permet d’ajouter du texte avec dans la barre au dessus de l’espace de travail tous les outils de mise en forme des caractères mais aussi des paragraphes. Il comprend également une vérification orthographique avec possibilité de vérification dès la saisie.

A ce texte peuvent être appliqués des effets comme de l’ombre ou de la transparence ou encore du dégradé comme n’importe quel objet, c’est là que l’on comprend que le logiciel Magix photo & graphic designer 2013 est un logiciel orienté objet et je crois que c’est là sa force. La couleur du texte peut être appliquée depuis la barre de menu des couleurs située en bas de l’espace de travail.

Lorsque le texte déborde de la zone de texte, ceci est indiqué par une flèche dirigée vers le bas, il suffit alors de créer une deuxième zone de texte qui sera liée à la première et donc le texte se poursuivra automatiquement dans cette dernière. Ceci est bien pratique pour réaliser des pages de textes avec des photos. Il est possible également de coller du texte dans les zones de texte

Le traitement de texte de  MAGIX Photo & Graphic Designer 2013 est donc très complet puisqu’il comprend également les possibilités d’indentation, de puces et numéros, de colonnes etc.  Un traitement de texte digne de ce nom avec les effets graphiques en plus.

Magix photo & graphic designer 2013
Magix photo & graphic designer 2013

Graphisme

1. Généralités

Les objets créés sont de type vectoriel, ils peuvent donc être redimensionnés, transformés sans perte de qualité.  On peut leur appliquer toutes sortes d’effets telle la transparence, le dégradé, y appliquer une texture ou une image bitmap.

Les différents objets ajoutés à la page peuvent se superposer. Les objets peuvent être avancés au premier plan ou reculés vers/ou à l’arrière. Pour sélectionner un objet situé en arrière, il suffit d’appuyer sur la touche Alt en même temps que l’on clique sur le groupe d’objets.

2. Les outils

Dans la barre de gauche en dessous du bouton d’optimisation des photos se trouve le menu des outils de dessins aux pinceaux  ou à main levée.

Les outils de gauche à droite dans le menu déroulant sont « Outils de dessins au pinceau » ou « à main levée ».

Pour l’outil de dessins au pinceau  ou à main levée là encore correspond une barre d’options au dessus de l’espace de travail qui permet de régler la largeur , le style ou encore de créer ses propres pinceaux.

Outils lignes droites : Simple d’emploi avec au dessus de la zone de travail les options de réglage des plumes et pinceaux et la possibilité d’y adjoindre des flèches.

L’outil suivant est celui de traçage de forme. L’appuie sur la touche « ctrl » en même temps que l’on dessine permet de poursuivre le dessin en tenant compte de la courbe précédente.

  • Outils d’édition des formes

Trois formes sont proposées : rectangle, cercle et polygone avec encore différentes options dans la barre du haut.  Même si trois formes peuvent paraître insuffisantes au premier abord, on s’aperçoit par la pratique que cela est suffisant dans la mesure ou on peut aussi créer des formes variées avec l’outil de dessins à main levée ou à partir de l’outil de sélection (plume). Les formes ainsi créées peuvent être intégrées à un masque de calque.

  • Outil remplissage

Son utilisation est classique mais les options proposées sont nombreuses. Ainsi on aura le choix depuis un remplissage régulier, linéaire, conique, en diamant,  par trois ou quatre couleurs ou encore en fractales de forme plasma ou nuages et encore en plaquant un dessin bitmap. Ces options peuvent être simples ou répétées et appliquées avec un choix de trois modes : transition, arc en ciel et « alt arc » en ciel.

  • Outil transparence

Dans la barre de gauche, l’outil représenté par un verre à moitié plein ou à moitié vide selon votre humeur est l’outil d’application de la transparence. Les options proposées dans la barre d’information son quasi identiques à celles proposées avec l’outil de remplissage.

  • Outil ombre

En dessous l’outil ombre est simple d’emploi car il suffit de cliquer sur le bouton puis sur la forme pour que l’ombre lui soit appliquée. On peut déplacer l’ombre comme on le désire avec la souris. Si l’on déplace l’objet, l’ombre se déplace en même temps et on peut également colorer cette ombre grâce à la palette de couleurs situées en bas de l’écran. On peut difficilement faire plus simple !

  • Outils de modification de forme

Le groupe d’outils suivant en comprend 4 :

  • Outil de modification des angles: Il permet de créer un biseau autour de la forme
  • Outil de fondu enchaîné: Il permet de relier deux objets en fondant à la fois la forme et les couleurs
  • Outil contour: Il permet de créer un contour
  • Outil de modelage: Il permet de déformer n’importe quel objet sauf les bitmaps.
  • Magix photo & graphic designer 2013
    Magix photo & graphic designer 2013
  • Outil d’effet Live (bouton prise électrique)

Cet outil permet d’appliquer de nombreux filtres de distorsion, d’améliorations, de bruit. Il faut pour cela cliquer sur le bouton nouveau de la barre d’info et de choisir le filtre dans le menu déroulant.

  • Outil 3D

Attention, il ne permet pas de créer réellement des objets 3D telle qu’une boule par exemple mais il donne du relief aux objets. . Les options principales se trouvent dans un menu de la barre d’info et permettent de modifier l’angle, la profondeur d’extrusion, la perspective etl’éclairage de l’objet.

L’outil 3D est un outil qui favorise la créativité et qui peut rendre rapidement des documents plus attractifs. Il est idéal pour créer des logos.

Création de documents

Créer des photos et des graphismes n’a pas d’intérêt si on s’arrête là! Magix photo & graphic designer 2013 propose une large gamme d’outil pour l’utilisation et la mise en ligne de vos chefs d’œuvres.

Il est possible ainsi de créer facilement et rapidement, des plaquettes (flyers), affiches, cartes de visite, étiquettes et autres documents grâce aux outils de conception de documents (PAO/CAO).

On peut également créer ses propres sites et ses pages web et y incorporer des boutons ou des images comportant des liens. On peut également y intégrer des animations Gif (*,gif) , Flash (*.swf) ou AVI (*.avi) que l’on aura créés dans MAGIX. Pour créer une nouvelle animation, cliquez sur nouveau puis animation. Une page s’ouvre avec à droite la fenêtre des keyframes. Dans cette fenêtre, on peut régler les fondus et enchainements ainsi que les temporisations.

Nous avons vu dans la partie  traitement de texte que l’on peut ajouter des cadres de textes, de la même manière il est possible d’ajouter dans le document n’importe quel objet graphique ou photographique.

L’agencement de ces objets est facilité grâce à la fonction MAGIX Snap et à l’outil aimant de la barre d’info situé au dessus de l’espace de travail. L’affichage de règles et/ou d’une grille est possible et elles sont paramétrables.

La répartition des objets sur la ligne ou la colonne se font également facilement. Comme la positon avant arrière ou encore l’ancrage des objets.

Magix photo & graphic designer 2013
Magix photo & graphic designer 2013

Magix photo & graphic designer 2013 propose via la fenêtre de galerie, située à droite de l’espace de travail, de très nombreux modèles et exemples ainsi que de très nombreux clip-arts à incorporer dans vos documents par un simple glissé/déposé.

Voici deux pages qui ont été réalisées en quelques minutes. (Le texte de l’illustration 10b est un copier/collé depuis Wikipedia)

Illustration-18-353x500

Tirages des photos et impression des documents

Magix photo & graphic designer 2013 permet bien sûr l’impression des photos et des documents travaillés dans le logiciel. La qualité d’impression dépendra de la capacité de votre imprimante.  J’ai effectué deux tests l’une d’une photo l’autre d’un document avec texte, graphismes et photo. Les deux impressions se sont déroulées sans difficulté.

Les galeries

A droite de l’espace de travail se trouve le menu des galeries avec en haut la galerie des designs à insérer dans les documents. Le fait de cliquer sur l’onglet ouvre une fenêtre latérale. Avec des dossiers de modèles à utiliser ou à inclure dans ses propres publications, le choix est bien fourni aussi je vous laisse le soin de le découvrir

Pour refermer les fenêtres latérales, soit on déplace le curseur de la souris à un autre endroit soit on clique sur la petite croix en haut à droite de la fenêtre. On peut également épingler la fenêtre pour la garder ouverte en cliquant sur la petite épingle à gauche de la petite croix  suscitée.

En dessous se trouve la galerie des pages et des calques qui regroupe l’ensemble des pages, calques, masques, formes de vos documents. Vous pouvez accéder à chacun d’eux dans cette fenêtre. Les supprimer, les bloquer, les dupliquer.

Puis la galerie bitmap qui comprend l’ensemble des images photos et motifs utilisés, ainsi que les informations concernant la taille en pixels et la taille du fichier. La galerie des remplissages permet de télécharger un grand nombre de textures. Il est possible également d’en importer.

En dessous c’est la galerie des lignes. Elle comprend un large choix de pinceaux et elle permet de choisir le style de trait, sa forme, de définir des flèches parmi une gamme conséquente.

illustration-20-500x400

Suit la galerie des polices d’écriture avec possibilité d’en télécharger ou d’en importer. Que se soit pour les polices ou les traits, il suffit de glisser n’importe quel objet depuis la galerie sur le texte ou l’objet pour que celui ci prenne le format et les attributs choisis.

Ensuite c’est la galerie des palettes de couleurs. Magix photo & graphic designer 2013 prend en charge plusieurs palettes de couleurs : RVB, CJNC, TSV. Ces différents formats peuvent être utilisés dans le même document.

Pour terminer la galerie des noms. La galerie de noms recense tous les noms des  polices, bitmaps, couleurs et objets nommés, utilisés dans tous les dessins et animations. Vous pouvez voir les sections des dossiers pour chaque type de nom. L’important ici est le nom des objets pour les animations, le dossier le plus important, puisque vous devez nommer tous les objets que vous souhaitez animer d’une keyframe à l’autre.

Les galeries peuvent aussi être ouvertes à partir du menu service.

Services supplémentaires

MAGIX Photo & Graphic Designer 2013 propose (gratuitement pendant un an) un espace en ligne afin de créer sa propre galerie et de partager simplement ses photos en public en de façons restreintes.

MAGIX permet gratuitement la mise en ligne de votre site web par le biais de Magix web online avec 500Mo de stockage, une adresse web personnelle, domaine et boite électronique. Voir dans l’onglet publier de la fenêtre Option Internet depuis le menu Service.

MAGIX possède aussi la fonction capture d’écran avec différentes options accessibles là encore depuis le menu service.

Il permet également le partage direct sur Facebook ou sur Flickr.

Lors du test, j’ai partagé une photo sur Facebook, Après un premier échec, à la deuxième tentative cela s’est fait correctement et assez rapidement.

Conclusion

Magix photo & graphic designer 2013 est un logiciel qui s’adresse aux amateurs tout en étant d’une qualité quasi professionnelle. Bien que très fourni, sa prise en main est relativement aisée et facilitée par une aide appropriée.

Sa conception orientée objet est un avantage indéniable qui facilite la créativité artistique.

MAGIX Photo & Graphic Designer 2013 comporte un convertisseur Bitmap en graphique vectoriel qui optimise les transformations sans perte de qualité.

On pourra lui trouver quelques défauts comme l’absence de possibilité d’en modifier l’apparence ou  la petitesse des poignées de tracé de formes mais ces défauts restent de second plan.

L’idée d’avoir regroupé en un seul logiciel le traitement  photographique, la création graphique ainsi que la conception de document est une vraie bonne idée. Elle permet ainsi la création et la publication de documents en toute sérénité sans passer par plusieurs logiciels différents.

MAGIX Photo & Graphic Designer 2013 est donc un logiciel complet qui offre la possibilité d’optimiser ses photos et de les publier à l’intérieur de documents de grande qualité.

Avec un excellent rapport qualité/prix, et là c’est un point non négligeable en ces temps difficiles ! Magix photo & graphic designer 2013 devrait en séduire plus d’un !

Gregory LAROCHE

J'ai créé bonplanphoto.fr en 2010 pour partager avec vous mes découvertes et petits trucs photographiques. N'hésitez pas à me contacter pour toutes propositions de projets ou partenariats.

2 pensées sur “Test du logiciel « MAGIX Photo & Graphic Designer 2013 »

  • 11/11/2013 à 19 h 40 min
    Permalink

    Très bon compte-rendu, clair et précis, une aide progressive pour aborder en toutes ses étapes de fonctionnement le logiciel… Vraiment efficace! Merci!

    Répondre
  • 21/02/2016 à 15 h 52 min
    Permalink

    Un problème assez important pour ma part, vous devez avoir un pc propre de manière irréprochable sinon les fichier xar imposé a près de 38 Mo et quelque risque de ne plus être modifiable après des chargements lors d’un enregistrement. Vous risquez de vous sentir désemparé pour réutiliser votre fichier surtout si votre style est très affiné.. A suivre…
    .

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.