Home » A la une » Test du logiciel de retouche photo PortraitPro 15

Test du logiciel de retouche photo PortraitPro 15

PortraitPro est un logiciel de retouche de portraits développé par la société Anthropics Technology Ltd. depuis 2006. Ce logiciel était tout d’abord destiné au grand public jusqu’à ce qu’Anthropics ne décide de fusionner les versions amateur et professionnelle à compter de la version 4. Depuis l’outil s’est enrichi version après version pour connaître son apogée en 2012-2013 avec l’obtention de nombreuses récompenses attribuées par les acteurs du marché informatique/photographique.

PortraitPro est vendu en 3 éditions différentes, la « Standard », qui se veut une version pour novices, la « Studio » pour les amateurs et professionnels et enfin la « Studio Max » qui inclue le traitement de masse automatisé. Dans cette version 15, Anthropics apporte de nombreuses nouveautés, à priori demandées par des photographes. Je vous propose d’aller y jeter un œil.

Etape 1: Démarrage

L’installation du logiciel est plutôt rapide et sans aspect particulier pour l’édition « Standard ». Les deux autres éditions proposent l’installation de plug-ins pour Photoshop, Lightroom et Aperture. Si Photoshop est détecté sur votre PC, la procédure d’installation du plug-in est automatique, sinon vous devez indiquer manuellement le chemin pour le trouver. Quant au plug-in Lightroom, vous devrez l’installer manuellement comme « Editeur externe ».

Capture01
Test du logiciel de retouche photo Portrait Pro 15

A l’ouverture du logiciel, l’interface nous invite à importer le portrait que nous souhaitons retoucher, indiquer le mode (Femme, homme, enfant) auquel il correspond et valider la détection automatique des différents traits du visage.

Capture02
Test du logiciel de retouche photo Portrait Pro 15

A noter qu’il est possible à ce niveau de modifier l’orientation de notre photo si nécessaire. De même, si votre modèle est de profil, l’interface positionnera différemment les points correspondants, pour peu que vous pensiez à le lui indiquer.

Une fois ces étapes franchies, le logiciel lance un traitement qui permet d’obtenir un premier résultat avec des réglages de base. En fonction du résultat souhaité, vous pouvez tout à fait vous arrêter là et sauvegarder votre travail sous format JPEG, TIFF ou PNG.

Capture03
Test du logiciel de retouche photo Portrait Pro 15

Etape 2: Retouche

Nous voilà à présent devant notre portrait modifié automatiquement par le logiciel, il convient d’y prêter attention et d’y ajouter notre touche personnelle. L’interface est épurée et claire et permet de repérer facilement les outils à utiliser.

La partie haute comprend sur la gauche les menus ainsi que diverses options, dont la publication sur Facebook pour les fans du réseau social ; la partie centrale comprend les pinceaux de retouche et gomme ; en-dessous, trois espaces de travail différents : une vue avant modification, une vue après modification et au milieu une vue affichant les deux premières.

Enfin la droite de l’écran présente trois cartouches, le premier en haut permet de naviguer dans le flux d’import ainsi que de zoomer sur les détails à travailler de notre portrait. Le second cartouche comprend ce que l’on pourrait appeler des presets ou templates qui contiennent un certain nombre de paramètres de retouche prédéfinis (et où l’on peut enregistrer nos propres modèles de retouche) et enfin le troisième cartouche représente le cœur même du logiciel avec l’ensemble des curseurs de réglages, subdivisés par éléments du visage : yeux, peau, maquillage…

Tout se joue donc dans ce dernier cartouche où l’on peut voir dans chacune des sous-catégories, plusieurs curseurs à manipuler avec précaution si l’on ne veut pas dénaturer son modèle. D’ailleurs le premier geste à faire est de se rendre dans l’outil « Sculpture du Visage » et valider ou non les éventuelles modifications, voire désactiver l’ensemble du cartouche afin que la géométrie du visage n’en soit pas affectée.

La sous-catégorie maquillage retient notre attention tant les possibilités du logiciel vont loin dans la retouche de portrait : application de rouge à lèvres, fard à paupières, blush et autres. Il en devient presque nécessaire de posséder une formation de maquilleur tant l’outil se veut vaste et technique.

A noter aussi l’outil éclairage, qui bien que ludique, révèle aussi la difficulté de prise de lumière lors d’un shooting, notamment lors de prises de vue en extérieur.

Capture10
Test du logiciel de retouche photo Portrait Pro 15

Après plusieurs essais de réglages (la fonction undo permet de remonter assez loin dans les modifications) et en utilisant un peu plus l’outil « éclairage de peau » que « maquillage », voici le résultat obtenu, en 5-10 minutes.

Capture11 - N7K_8530_pp
Test du logiciel de retouche photo Portrait Pro 15

Voilà pour ma part un résultat intéressant. Le grain de peau est corrigé mais pas supprimé ni complètement lissé, pas d’effet « Musée Grévin » non plus, l’éclairage est revu à l’avantage du modèle et de subtiles retouches de maquillage mettent en valeur son regard et ses lèvres.

Les deux produits phares d’Adobe, Photoshop et Lightroom, sont bien évidemment capables du même résultat, voire beaucoup mieux. Mais n’oublions pas que l’apprentissage de ces deux logiciels est beaucoup plus long, que les manipulations pour arriver au même résultat sont aussi plus longues et enfin… que les prix d’achat sont sensiblement différents.

A noter qu’en fonction de la spécificité du portrait réalisé, le logiciel peut avoir du mal à placer correctement les points de repère du visage, il vous faudra alors choisir si vous souhaitez les garder et les déplacer ou bien de les placer manuellement. En voici un exemple :

Dans ma vision de la photographie de portrait, ne pas dénaturer l’âme du modèle est une chose importante. Mais la fibre artistique du photographe peut être titillée par les nombreuses possibilités de ce logiciel au point qu’il sera possible d’explorer des horizons plus féériques, voire oniriques en créant une nouvelle image à partir du visage du modèle (avec son accord bien entendu)

Capture14
Test du logiciel de retouche photo Portrait Pro 15

Conclusion

Le portrait est une discipline à part entière dans la photographie. Les photographes spécialisés travaillent déjà sous Photoshop depuis une vingtaine d’années, voire Lightroom qui tend ces dix dernières années à supplanter Photoshop pour 80% des travaux de retouche photographique. L’évolution des différentes versions de PS et LR montre depuis quelques années que la retouche photo devient une demande grandissante d’une part et d’autre part l’accès à la photographie numérique s’est généralisé et démocratisé dans le grand public.

Il me paraît donc normal qu’un outil se positionne là où la demande est croissante mais que cet outil reste quand même grand public en étant accessible techniquement parlant.

Pour ma part, je trouve que PP remplit cet objectif à merveille grâce à une interface ludique et un espace de travail relativement pratique et accessible à qui n’a jamais retouché une photographie.

En effet, de la détection morphologique des visages à l’application de retouches au moyen de simples réglettes, le post-traitement de portrait devient ludique et il n’est pas question ici de duplication ni de fusion de calques, ni d’application de preset ou développement RAW non destructif. PP, lorsqu’il est utilisé avec parcimonie et justesse, remplit sa tâche de manière rapide, précise et concise pour délivrer un rendu propre et agréable à l’œil.

Godard a dit un jour : « Quand on photographie un visage, on photographie l’âme qui est derrière ». Alors je crois que tant que l’on respecte cette âme, PortraitPro donnera à une grande majorité de néophytes et amateurs l’occasion de la rendre encore plus belle.

Points forts:

  • Facilité d’utilisation
  • Rapidité de traitement
  • Large éventail de possibilité de retouche
  • Plug-in Photoshop et Lightroom
Points faibles:

  • Paramètres prédéfinis parfois trop exagérés
  • Nécessité de connaissances en maquillage
  • Aide contextuelle rapidement lassante (à désactiver)

 

Achetez sur Amazon

 

a propose Thierry Fabbro

2 Commentaires

  1. DAUDE Thierry

    dsl mais je vois pas où PortraitPro respecte l’âme d’un portrait, le résultat est très synthétique, les yeux sont beaucoup trop net par rapport au reste du visage qui est carrément… flou, çà n’est donc pas naturel.

    PortraitPro est un logiciel grand publique qui rend service, d’accord, il est ludique okey, c’est déjà bien en soit, mais dire que l’âme est respecté c’est un peu tiré par les cheveux.

    Les algorithmes ne font pas la différence entre imperfections et traits du visage qui donne son caractère, sa vraie nature et… son âme. Un portrait doit passer par l’émotion et je vois pas comment un logiciel qui pousse la caricature à un esthétisme trop mathématique peut respecter l’émotion de l’âme qui ne dépendent justement pas de cette même logique.

  2. Halaunia

    Bonjour,
    Merci pour ces informations, votre article est très intéressant. De mon côté je suis encore amateur mais vais bientôt passer professionnel. Je me forme encore et assiste un photographe au cours de séances photos pour perfectionner mon oeil et la maîtrise de la lumière Merci d’ailleurs au photographe que j’assiste, voici son site http://studioart-photographe.fr
    Le logiciel à l’air très bien et surtout très pratique! Des que je passe Pro, je l’essaye! Photoshop à l’air tellement compliqué…
    Très bonne journée et bonne continuation à tous!

Laisser un commentaire