Test du livre photo paysage XL de Albelli

Désormais armé de mon Olympus OMD-EM5, d’un 7-14mm f:2.8 et d’un 50mm f:1.8, j’arrive à me faire plaisir. Rien que de très logique à ce que se soit ensuite rapidement posée la question de la retouche et son corollaire d’interrogations existentielles : « est-ce bien, est-ce mal, pourquoi, comment ? ». Puis de l’impression.

Alors quand le test du livre photo paysage XL de Albelli s’est présenté je me suis lancé en me disant qu’il serait intéressant de mesurer l’écart entre une réalisation de qualité sur un format peu commun, et la sacro-sainte trilogie Photoweb/Photobox/FNAC. Ou en tout cas de vérifier s’il y en avait un !

Les caractéristiques annoncées du livre photo paysage XL de Albelli

[checklist]

  • Format: 39 x 29 cm
  • Nombre de pages: 24 – 120 pages
  • Couverture standard est en lin noir. [/checklist]

Le prix annoncé

Avec ses mensurations généreuse, on parle ici d’un 29x39cm, le XL est facturé 44,95€ pour 24 pages. Je suis parti sur 28 pages – ah, la délicate question du tri de ses photos ! – et une couverture photo personnalisée, facturée 10€, soit un coût total de 59,15€ et 6,95€ de frais de port.

Plus d’info: Albelli

[review]

albelli3 livre photo paysage XL de Albelli
Test du livre photo paysage XL de Albelli

La création du livre photo

Qui dit livre photo dit avant tout téléchargement des clichés. Sur cette première étape, je suis généralement un peu frileux. D’abord parce que la création d’un énième compte web peut parfois prendre des plombes en vous obligeant à trouver un mot de passe qui contienne une majuscule et au moins un chiffre mais pas de virgule, le tout en 6 caractères minimum. Ensuite parce que vous êtes parfois obligé de télécharger le logiciel maison qui, c’est promis, vous permettra de créer plus facilement votre livre.

Heureuse surprise, chez Albelli, vous avez le choix du logiciel ou du téléchargement à la volée. Premier bon point! Ne reculant devant aucun sacrifice, j’ai fait le choix d’installer le logiciel. Peu lourd (7 Mo), il n’est pas intrusif et rapidement installé. J’ai également apprécié la possibilité de sauvegarder son travail à la volée en ligne ou sur l’ordinateur, option que j’ai retenue.

albelli2
Test du livre photo paysage XL de Albelli

Sa manipulation est assez intuitive, dans l’esprit de ce qui se fait chez les concurrents. Un bouton dans la barre de menu permet de choisir son produit. Pour le livre photo XL, les trois formats, carré, paysage ou portrait sont proposés. Le premier choix consiste à sélectionner une couverture. Délaissant le standard, j’ai préféré la personnaliser. Pas sûr que ç’ait été le meilleur choix, mais j’y reviendrai !

Reste alors à décider si l’on souhaite le remplissage automatique ou manuel des pages. Je suis parti sur cette dernière option, histoire de pousser la bête dans ses retranchements et de voir ce qu’il en était réellement des possibilités créatives. Parce qu’en effet il ne suffit pas d’avoir des photos dont on est satisfait… encore faut-il pouvoir les mettre en valeur à son goût. De ce côté-là, le logiciel remplit parfaitement son rôle. Les multiples polices, l’ajout de cadres (dont la taille est modifiable), la gestion des couleurs de fond, la possibilité de jouer sur l’opacité de tout ce qui est positionné sur la page sont autant d’options plus étendues que ce que j’ai pu utiliser chez d’autres prestataires. La pipette, qui permet de sélectionner dans une photo la teinte exacte choisie pour le fond de page ou de cadre, est clairement un point fort. Beaucoup d’autres options permettent d’aller très loin dans la personnalisation.

Tout en étant sur l’option de remplissage manuel on garde la possibilité de se voir proposer des mises en page pré-définies, en fonction du nombre de photos que l’on veut positionner par page. J’avoue y avoir eu recours lorsque le choix du nombre de clichés ne me permettait pas d’en éliminer assez.

albelli
Test du livre photo paysage XL de Albelli

Il faut avoir à l’esprit que, comme son nom l’indique le format XL… est XL ! Alors certes il est tentant d’avoir une photo par page, pour en jeter plein la vue, mais, outre le fait qu’on en publie moins, je me suis rendu compte qu’il fallait tenir le livre à bout de bras pour vraiment apprécier. Du coup, deux pleines pages en face à face ne sont pas forcément toujours un bon choix et peuvent brouiller la lecture si elles ne se répondent pas. Il faut également être sûr de sa retouche et de la qualité de ses clichés puisqu’on est quand même sur du 29x39cm ! D’ailleurs, attention, on ne peut pas charger de .TIFF mais uniquement du .JPEG.

Pour information, j’ai sélectionné, à chaque fois que je pouvais, des photos prises au 50mm à pleine ouverture. Pour aller au bout du test, j’ai également choisi de publier une double page et de ne pas rester uniquement sur des pleines pages.

Une fois le livre terminé, il ne reste plus qu’à faire une dernière vérification et cliquer sur la commande. Le livre est préparé, une opération qui a duré pas loin de 5mn pour mes 28 pages, puis téléchargé.

Le délai de livraison

J’ai terminé ma commande le 24 septembre vers 21h30 et reçu le 28 septembre un mail qui confirmait l’envoi du livre, ce qui est un délai plus que correct si on neutralise le week-end. Par contre, je ne l’ai reçu que le 5 octobre, ce qui n’est plus très performant pour le coup!

La qualité du produit

Bon, mais alors, le résultat me direz-vous ! On y vient, on y vient…

La qualité est là, indéniablement. Ma première impression est très positive, notamment en ce qui concerne les pleines pages. Avant tout, le rendu des couleurs est fidèle à ce que j’avais à l’écran. Je n’ai pas constaté de distorsion ou de problème particulier, comme une perte de qualité sur une ou deux pages, problème que j’ai déjà rencontré chez d’autres prestataires. Un petit bémol cependant sur une des photos dont le rendu un peu verdâtre n’était pas celui d’origine.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Test du livre photo paysage XL de Albelli

Le rendu de la double page est impressionnant et en jette vraiment sur ce format paysage, je recommande de l’utiliser! Le positionnement de plusieurs clichés est également intéressant parce qu’il permet d’avoir des tailles qui restent correctes et ne sortent pas au format timbre-poste, problématique que l’on peut rencontrer sur des livres de plus petite taille quand on veut imprimer une série.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Test du livre photo paysage XL de Albelli

Le papier, dans son rendu mat, est de qualité et permet de sublimer tout particulièrement le Noir&Blanc, dont je suis plutôt adepte. Bref, on est sur un objet qui donne envie d’être feuilleté et exposé.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Test du livre photo paysage XL de Albelli

Mon principal regret concerne la couverture. Le positionnement du titre sur la tranche a été décalé et n’est pas bien centré, ce qui du coup décale la photo de couverture et laisse apparaître une fine bande blanche sur le bord droit. Je n’ai sans doute pas correctement positionné le pavé de texte et pas suffisamment étiré ma photo, mais pour le coup ce n’est pas assez intuitif dans le logiciel, et trop petit – même en plein écran – pour être sûr que l’on marge correctement.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Test du livre photo paysage XL de Albelli

Que ce soit sur la première ou la dernière de couverture, j’ai trouvé également que ça manquait de contraste. Peut-être est-ce qu’il faut forcer un peu pour les photos de couverture qui sont imprimées sur du cartonné glacé ?

Le conditionnement

Et puisqu’on est aux doléances, pourquoi mégoter sur l’emballage ? À ce prix, l’envoi mériterait d’être mieux protégé. Parce qu’évidemment ça n’a pas loupé, la tranche a été un peu cassée dans les manipulations (sans doute pas toujours délicates!) du transporteur. Vous me trouverez peut être maniaque, mais tant qu’à faire c’est pas mal aussi de recevoir son livre en parfait état, non ? Attention, tout ça reste de l’ordre du détail, et je ne suis pas allé jusqu’à contacter le service client pour me faire retourner un exemplaire.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Test du livre photo paysage XL de Albelli

Ma conclusion

Si l’on devait résumer ses points forts ? Une créativité poussée pour la réalisation, des outils que l’on ne retrouve pas chez tous les prestataires, un format double page impressionnant, le respect des couleurs et la qualité du papier.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Test du livre photo paysage XL de Albelli

Par contre, il faudrait absolument soigner le conditionnement du produit et sans doute revoir le positionnement des marges d’impression et de coupe, qui ne sont pas toujours claires. La qualité d’impression des photos de couverture n’est pas tout à fait la même que celle des pages intérieures, en raison d’un petit manque de contraste. Enfin, mais c’était peut-être pas de chance, l’envoi pourrait être plus rapide.

Au final, j’ai été bluffé par la qualité d’un bel objet dans un format que je n’avais pas encore eu l’occasion de tester. Ma série N&B au format carré a sans soute trouvé son futur écrin !

[box type= »shadow » ]

OLYMPUS DIGITAL CAMERA


Points forts:

  • Créativité poussée
  • Format double page impressionnant
  • Respect des couleurs
  • Qualité du papier.
Points faibles:

  • Conditionnement du produit
  • Positionnement des marges d’impression.
  • Qualité d’impression des photos de couverture

[review]

[button color= »blue » size= »big » link= »http://www.kqzyfj.com/click-5663982-11944601-1423834977000″ target= »blank » ]Créer votre livre photo avec Albelli[/button]

[/box]

Laurent BRUGUEROLLE

Photographe amateur, je conjugue mes passions pour la musique et l’image en réalisant essentiellement des photos de concert depuis 2015. D’Iggy Pop à Etienne Daho, des Liminanas à Julien Clerc, de Peter Hook à Arno, vous pouvez tous les retrouver sur mon site laurenbruguerolle.zenfolio.com ou ma page Facebook (Laurent Bruguerolle Photographie)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.