Home » A la une » Test du livre photo Blurb

Test du livre photo Blurb

Blurb est un service en ligne permettant la création et l’édition de livres à faire soi-même. Même s’il n’est pas réservé au seuls gens de l’image et conviendra aussi bien à d’autres projets, c’est un service dont on a beaucoup parlé dans la sphère photographique il y a quelques années. En tant que photographe passionné, c’est aussi un service que je suis de loin depuis longtemps.

D’autant qu’à rebours des pratiques actuelles, je suis passionné par les tirages photographiques, aussi bien en argentique qu’en numérique.

Je remercie donc tout particulièrement BonPlanPhoto et Blurb pour me permettre de réaliser mon premier livre sur MA photographie.

[review]

Informations préalables

Le site web de Blurb est riche en information, il y en aurait presque trop mais au final j’ai pu trouver les enseignements nécessaires à la création du livre.

Choix de l’outil

La création d’un livre Blurb peut se faire de différentes façons:

  • En ligne, via un outil web dédié
  • Hors ligne via l’outil maison « Booksmart »
  • Via l’envoi de livres réalisés au format Adobe InDesign (plutôt destiné au pros donc) ou même avec l’envoi direct de fichiers PDF

Je trouve cette palette de choix très adaptée aux différents usages et la tante Ginette aussi bien que le professionnel y trouveront leur compte.

Pour ma part, j’ai opté pour l’application Booksmart, à installer sur mon PC. De ce fait, je pouvais créer le livre directement sans importer préalablement mes images et bénéficier de la puissance et de l’instantanéité de ma machine. Même si je ne doute pas que l’éditeur web fasse sensiblement la même chose.

booksmart1
Test du livre photo Blurb

booksmart1Travail préparatoire

Afin de préparer sérieusement ce livre, je me suis informé sur la façon de procéder au mieux, pour obtenir une qualité maximale.

La gestion de la colorimétrie est ainsi un aspect hyper important de tout processus lié à l’impression. Comme je tire moi-même mes photos, j’ai déjà certaines notions de base sur le sujet. Le site de Blurb propose plusieurs pages explicatives intéressantes pour ceux qui veulent essayer de contrôler au mieux cet aspect:

Ainsi un profil colorimétrique est disponible au téléchargement (Gestion de la couleur : contrôle des variables entre l’écran et l’impression).

Une fois ce profil installé, il suffit dans notre logiciel de retouche d’appliquer l’épreuvage écran pour avoir une idée du rendu d’impression. Enfin cela vaut évidemment dans le cas d’un écran calibré. Dans mon cas, j’ai testé l’épreuvage écran avec Photoshop et Capture NX2 suivant les photos.

ps0
Test du livre photo Blurb

J’ai constaté que l’impact du profil est relativement réduit, même s’il a curieusement été plus important sur Capture NX2 que sur Photoshop. L’effet obtenu est une légère perte de contraste et un niveau des noirs légèrement supérieur à 0.
Rien de bien violent à vrai dire. Dans la mesure où j’ai créé le livre avec des photos retravaillées et d’autres non retravaillées avec le profil colorimétrique Blurb, j’observerai l’impact de l’usage du profil à l’impression.

Ainsi paré pour la colorimétrie, j’ai pu reprendre certaines photos, le but étant surtout d’avoir des résolutions compatibles avec une impression de qualité, soit 300 dpi. J’ai donc sauvegardé mes photos en définition maximale, là où je les limite en 1200px pour le web.

Notez que lors de l’insertion d’une photo de résolution jugée insuffisante, le logiciel Booksmart vous alertera et proposera une solution pour remédier au problème: changer la photo ou réduire sa taille sur la page.

Création du livre

Comme pour tout logiciel, l’appréhension d’un nouvel outil informatique nécessite un temps d’adaptation. Booksmart ne déroge pas à la règle, néanmoins il est assez aisé de s’y retrouver. D’autant qu’il dispose d’un assistant expliquant les premières étapes pour se lancer dans la création du livre.

Premiers pas avec Booksmart

Je pense que le plus dur pour démarrer, est de bien choisir la taille et le format du livre, ainsi que la maquette générale. Une fois ces choix structurants effectués, il sera aisé d’ajuster page par page, les différents éléments nécessaires.

Une fois le format et le type de livre choisi, il faut importer les photos choisies et on peut se lancer dans la création des pages.

booksmart2
Test du livre photo Blurb

L’interface se décompose simplement avec au centre l’éditeur de page (1, 2 ou une mosaique), en bas une barre de navigation des pages et à gauche les photos importées et les choix de mise en page.

Mise en page

Ainsi pour chaque page, on pourra facilement utiliser une mise en page prédéfinie dans le logiciel. Ces gabarits de mise en page sont classés par type de sujet: image, texte, recettes, etc… L’intérêt de ces gabarits est qu’il est vraiment facile de débuter rapidement.

Au fur et à mesure du temps, on pourra se sentir plus limité par ce choix, mais pas de problème. Le logiciel permet de créer ses propres gabarits, depuis une page vierge ou depuis un gabarit existant. Bon très honnêtement, je n’y suis pas arrivé, je ne sais pas si un bug ou pas, mais le gabarit ne s’est pas enregistré. Ce n’était pas gênant pour moi car tous mes gabarits perso étaient différents.

booksmart3
Test du livre photo Blurb

Textes

Côté texte, on pourra facilement utiliser les typos installées sur le système et créer des styles personnalisés façon Word pour une réutilisation facile.

On notera aussi que certaines pages sont imposées (page 2 du copyright et la dernière page) avec le logo Blurb présent. On peut les retirer mais seulement avec une option payante. Ce n’est pas vraiment gênant dans mon usage, mais ça pourrait l’être dans certaines circonstances.

Impressions générales

J’avoue avoir été séduit par ce logiciel. Bien que plutôt simple, il n’est pas simpliste et avec un peu de pratique, il permet de réaliser toutes les mise en page souhaitées.
En tant que simple amateur, je ne me suis pas senti limité dans son usage et je n’ai pas spécialement du faire de compromis de ce fait.

Contrat rempli donc, du très bon travail même s’il laisse la place à quelques améliorations.

La commande

Voilà le livre créé sur l’ordinateur. Il reste donc à finaliser la commande et attendre la livraison

Passer la commande

Pour finaliser la commande, il faut déjà envoyer le livre numérique chez Blurb. Et oui comme il a été créé sur mon PC, il convient de l’envoyer en ligne. Informatiquement parlant, le livre se compose à la fois des éléments de texte, de mise en page et des images. Ces dernières étant lourdes, le transfert peut prendre un certain temps. Dans mon cas, pour une trentaine de pages, cela a pris environ 30 min.

Ensuite, restent à choisir les dernières options comme le choix du papier et … On rentre son adresse, procède au paiement et c’est parti. Il ne reste plus qu’à attendre.

La Livraison

La livraison a été faite avant la date prévue, rien à dire de ce point de vue, c’est parfait. Le livre est parfaitement emballé dans son carton et encore protégé par un film plastique, là encore rien à redire, pas de coup ou de pliure à déplorer. On peut juste regretter un autocollant sur le dos du livre. Heureusement je n’ai pas eu de problème pour le retirer sans que cela laisse de trace sur la couverture.

blurb_0002
Test du livre photo Blurb

Le livre

La première impression en déballant le livre est Waouh!!! Le côté affectif y est surement pour quelque chose, mais cela fait tout de même très plaisir.

blurb_0004
Test du livre photo Blurb
blurb_0006
Test du livre photo Blurb

La couverture

La couverture est le premier contact d’un lecteur avec le livre. J’ai utilisé pour ma première de couv une photo en N&B sur fond noir et le fond de la page en noir également. La photo se fond parfaitement dans le livre et l’impression qui en résulte est d’une grande qualité.

blurb_0023
Test du livre photo Blurb

En revanche pour la quatrième de couverture, j’ai pris une photo de fond en couleur occupant tout l’espace disponible. Là encore, je trouve le résultat irréprochable. Enfin les textes sont imprimés sans crénelage (aliasing).

J’ai choisi l’option d’une couverture rigide qui est vraiment je trouve de très bonne qualité. Je remarque que pour un petit livre de 30 pages seulement, la reliure est peut-être juste un peu trop épaisse. En prenant le livre en main, on est donc vraiment ravi et n’a qu’une seule envie l’ouvrir et le feuilleter.

blurb_0013
Test du livre photo Blurb

L’intérieur

Lorsqu’on ouvre le livre, la première impression qui m’est venue est qu’on ne fait pas la différence avec un livre « classique ». C’est vraiment agréable de regarder ses photos sur un support papier.

Pour mon livre, j’ai utilisé des photos couleurs, des photos noir et blanc, des photos en pleine page et des mise en pages composites.

blurb_0016
Test du livre photo Blurb

Côté mise en page, pas de surprise. Je n’ai pas été confronté à des photos tronquées sur leurs bords. il faut dire que l’outil de marge du logiciel permet de prendre les précautions requises. Je note juste qu’il ne faut pas hésitez à prendre un peu plus de marge au niveau de la reliure centrale. Comme le livre est un peu « dur » à ouvrir et que j’ai pas envie de forcer – même si la reliure semble de bonne qualité et durable – les éléments les plus au milieux peuvent être un peu plus cachés.

Du côté du rendu, à l’ouverture j’ai été simplement ravi. En examinant plus minutieusement les tirages, j’ai quelques remarques concernant le tramage de l’impression.

Notamment pour les photos en couleurs, je trouve la trame d’impression parfois trop visible, limite gênante.

blurb_0020
Test du livre photo Blurb

Certains dégradés subtils de couleurs seront alors mangés et l’impression résultante, toutes proportions gardées, est une pixellisation des photos. Ça n’apparaît pas partout, mais je l’ai trouvé regrettable sur certaines photos.

blurb_0032
Test du livre photo Blurb

Attention, il faut dire que je compare à mes propres tirages réalisés avec une imprimante de qualité sur du papier de qualité avec un appareil photo de qualité… Néanmoins, le rendu Blurb est clairement un cran en dessous. Cela reste invisible à 50cm du livre, mais si comme moi vous scrutez les détails des photos le nez collé à la page, cela sera visible.

Par souci d’honnêteté j’ai tout de même comparé avec un autre livre de photo, le livre Shoot Sexy par Ryan Armbrust dont j’ai fait la revue ici: http://photouch.me/livre-shoot-sexy-la-photographie-de-pin-lere-numerique-1810/ et je confirme que le livre Blurb est aussi un cran en dessous.

Le rendu des photos noir et blanc est moins problématique. Même si la trame reste visible, je suppose que le N&B supporte mieux un léger grain de type argentique. le rendu est superbe.

blurb_0031
Test du livre photo Blurb

A noter que j’ai aussi constaté quelques points blancs, façon pixels morts. Cela se voit particulièrement sur des larges zones de couleur unie. Cela reste contenu et peu gênant… mais je l’ai tout de même remarqué.

Enfin pour ce qui est de la colorimétrie, je n’ai pas de remarque particulière. Les photos sont conformes à ce que j’en attendais, cela résulte sans doute de la rigueur lors du travail préparatoire. Cela en vaut la peine car le résultat au niveau de la colorimétrie est très bon.

Pour aller plus loin

En plus de l’édition Blurb intégre également une plateforme de vente en ligne. Vous pourrez ainsi directement vendre vos oeuvres par ce biais. Les livres sont imprimés à la demande, cela permet de ne pas se soucier des problèmes de stock par exemple. Une vente via Amazon est également possible.

Dans les petits plus, Blurb propose aussi d’exporter (moyennant finances) le livre au format PDF ou iPAD. Ils proposent également un widget à intégrer sur votre site pour présenter le livre. On peut définit quelles pages seront visibles. Voici par exemple mon livre.

Conclusion

Au final, je reste très satisfait du livre créé. Pour un photographe, il est clair que cela claque plus qu’un book classique ou web. La création en soi est très ludique avec le logiciel Booksmart et j’ai vraiment pris plaisir à le créer.

Je n’ai pas eu besoin de contacter le support, mais des avis que j’ai lu sur le net, il semble très réactif et attentif aux demandes des clients.

Je recommande donc sans problème Blurb pour créer vos propres livres et renouvelle mes remerciements à Blurb et BonPlanPhoto pour ce test très sympathique.

blurb_0016Points forts:

  • Facilité de création, de multiples outils et gestion de la colorimétrie
  • Livraison relativement rapide
  • Bonne qualité générale et de la reliure
  • Possibilité de proposer ses propres livres à la vente via la plateforme Blurb
Points faibles:

  • Qualité des photos couleurs est un peu juste
  • Prix final tout de même élevé
  • Prix de l’export PDF ou iPad

[review]

Créer sur Blurb

a propose Emmanuel Steinitz

C’est l’astronomie qui a poussé Emmanuel, très jeune, à se tourner vers la photos. Touche à tout, il s’est essayé à l’argentique avant de s’y remettre plus sérieusement avec le passage au numérique. Le portrait et les gens constituent l’un de ses domaines de prédilection.

10 Commentaires

  1. Désolé, pas d’accord, le résultat est trop décevant, le logiciel n’est pas des plus souples.
    Le résultat est beaucoup trop terne, aucune dynamique, couleurs tristes, rendu sombre et plombé.
    Résultat à peine passable en plein soleil, oubliez à l’intérieur.

    • Bonjour Clive,
      si tu es sur Paris, je me tiens à ta disposition pour te montrer mon bouquin.
      Je maintiens ce que j’ai dit, réserves comprises, correspondant à mon expérience.

      Après il faudrait voir précisément les options que tu as choisies et le travail préparatoire, même si d’après ton site, il semble que tu y portes beaucoup d’attention.

      Il serait intéressant de comparer 😉

    • Bonjour Christophe,
      Il est tout a fait possible que tu sois déçu des produits Blurb … as tu fais plusieurs essais avec eux?

    • Romain

      Il faut arrêter de rêvasser sur BLURB qui est bien moins bon que ce que l’on peut lire un peu partout.

      À croire que les gens ne sont pas photographes !!!

      Le noir et blanc est une catastrophe : le rendu est légèrement verdâtre (ou en d’autres occasions il vire vers une autre couleur).

      La couleur, c’est aléatoire.

      Blurb ne semble rien vérifier avant envoi… ils se font du blé, ça c’est certain !

      Et quand ils renvoient (souvent gratuitement) des exemplaires, c’est encore pas très bon (même si c’est légèrement amélioré).

      • bautheas

        tout à fait d’accord très très mauvaise expérience chez eux.suivi de clients médiocre,car j’ai eu un problème avec 3 livre photos imprimés de travers et avec des couleurs roses ( malgré mon écran calibré bien sûr).

  2. gregoire labadens

    Le contexte! j’ai découvert Blurb au salon de la photo il ya 1an 1/2. Je n’ai imprimé qu’un seul livre chez eux.

    En ce qui me concerne, je suis probablement un chouia moins exigeant donc mon avis est un chouia au dessus de celui exposé dans l’article concernant la trame et la qualité ressentie globale.

    Par contre, un point « sombre » pour moi est le pli de la couverture rigide qui a tendance à vieillir prématurément (quelques stries qui se décollent dans la pliure extérieure)

    Autre point sur la création du livre: c’est totalement intégré à Lightroom (apparemment ca n’est pas évoqué dans l’article). Peut-être que le rendu est meilleur du fait de travailler avec les « originaux » des photos.

    • Bonjour Grégoire,
      merci de ton retour (Note à Gregory: possible d’envoyer un petit mail automatique à l’auteur lorsqu’un commentaire est posté?)

      C’est vrai que je suis exigeant question tirage, tant mieux si tu n’as pas eu le même ressenti.

      Sur Lightroom, tu as tout à fait raison, je l’ai complètement oublié … surtout parce que je ne suis pas utilisateur LR.
      En réalité je ne suis pas sur (comprendre je ne pense pas) que le plugin LR pourra sortir de meilleurs tirages que ce j’ai fait méticuleusement, à la main, en full definition. En revanche, c’est certainement plus pratique pour ceux qui ont leur librairie sous LR.
      Merci d’avoir réparé cet oubli de ma part.

      Enfin, j’ai rédigé une bonne partie de l’article avant d’avoir reçu l’ouvrage et et l’ai completé dès sa réception. Il me semble que ta remarque sur l’usure de la couverture est justifiée. Je tiens juste à préciser que la couverture (dans mon cas) est très rigide et de surcroit sur fond noir, ça semble donc « normal » et pour le moment relativement peu gênant.

      Avec quelques mois de recul maintenant, je reste très satisfait de ce test et pourrai recommander un autre ouvrage chez Blurb lorsque j’en aurai le contenu.

      • Merci Manu pour le suivi,
        De mon coté, après recherche, il n’est pas possible d’envoyer un petit mail automatique à l’auteur lorsqu’un commentaire est posté.

  3. Romain

    Blurb est très mauvais pour le noir et blanc.

    Que l’on arrête donc d’halluciner avec Blurb.

Laisser un commentaire