Test des WD My Passport Wireless SSD

A la recherche d’une solution de sauvegarde nomade pour mes photos, j’ai souhaité tester le WD My Passport Wireless SSD. Ce n’est certes pas le SSD le plus compact, ni le plus résistant des disques durs externes destinés aux photographes. Mais ce qui m’a attiré c’est son lecteur de cartes SD intégré, sa batterie de 6 700 mAh autorisant la recharge de périphériques externes. Bref je vous dit tout sur ce  WD My Passport Wireless SSD que j’ai testé lors de mon Road trip à La Réunion.

My Passport Wireless SSD
WD My Passport Wireless SSD

 

La prise en main

A l’ouverture de l’emballage, on découvre un boîtier, certes en plastique, mais qui bénéficie d’une bonne qualité de fabrication. Sa protection en caoutchouc n’en fait pas un périphérique de stockage tout-terrain, mais elle semble être en mesure de le protéger des chocs les plus courants. En tout cas je n’ai pas eu de craintes particulières à le balader dans mon sac de randonnée lors de mes sorties dans le cirque de Mafate ou sur le Piton de la Fournaise.

Au niveau des dimensions,  avec 135 x 135 x 30 mm et son poids 444 g, ce n’est donc pas le plus compact. Mais il est tout a fait transportable, même si rajouter 440g dans un sac de randonnée n’est pas négligeable.

Concernant l’interface, on retrouve sur un premier coté  le lecteur de cartes SD/SDHC/SDXC. Tandis que sur un second coté, se trouve un port USB 3.0 micro-B, un port USB 2.0 pour le branchement d’un lecteur de cartes externes et la charge d’un smartphone, d’une tablette ou d’un appareil photo. Sur ce même coté, on trouve également deux boutons physiques. Le premier commande l’allumage et l’extinction du disque. Tandis que le second permet la copie de fichiers d’une carte SD sur le disque dur, ainsi que l’affichage du niveau de batterie.

Le boîtier est également livré est livré avec un câble USB 3.0 de 40 cm et différents adaptateurs secteur.

Les caractéristiques du WD My Passport Wireless SSD
  • Compatible avec Windows® 10, 8.1 ou 7, Mac OS® X El Capitan, Sierra, ou High.
  • Logement de carte SD 3.0
  • Wi-Fi 802.11ac/n
  • USB 3.0
  • USB 2.0 (pour l’importation)
  • Capacité de stockage de 500 Go

Plus d’info sur wd.com

La mise en place

Comme beaucoup de produits nomades, le My Passport Wireless SSD peut être connecté à un ou plusieurs appareils selon plusieurs méthodes:

  • Filaire USB,
  • Connexion Wi-Fi directe,
  • Réseau Wi-Fi domestique.
Connexion  à l’aide d’un ordinateur

Lorsque le disque est branché en USB sur un ordinateur, il est reconnu par Windows et macOS comme un simple périphérique de stockage. Sa connexion Wi-Fi est alors automatiquement désactivée.

On peut aussi utiliser la connexion Wi-Fi directe. Pour cela il est nécessaire de se connecter à l’un des deux réseaux générés par le disque (2,4 GHz et 5 GHz). Les réseaux sont sécurisés et sont accessible avec le mot de passe fourni et indiquer sur le SSD. Ensuite il suffit d’accéder à l’adresse web indiquée par Western Digital (http://mypassport sous Windows et http://mypassport.local sous macOS). Vous aurez ainsi accès à une interface destinée à connaître l’état du disque  avec l’état du stockage, le niveau de batterie, droits d’accès, etc. Vous pouvez également le paramétrer.

WD My Passport Wireless SSD
Connexion  à l’aide d’une tablette ou smartphone

On peut également se connecter à l’aide d’une tablette ou d’un smartphone et c’est là que le coté nomade est intéressant. Pour cela il faut installer l’application mobile WD My Cloud disponible sur l’Apple Store et Google Play. Une fois installée, il suffit de connecter les deux appareils via l’un des deux réseaux Wifi direct générés par le disque (2,4 GHz et 5 GHz).

On peut ainsi, explorer tout le contenu du disque par une arborescence de dossiers ou par type de médias. A noter que la prévisualisation des vignettes se montre relativement longue lors du premier chargement. Par contre je fut agréablement surpris de voir que le système gère les fichiers RAW.

La sauvegarde de carte mémoire

Comme je l’ai dit, le gros avantage de ce disque est de disposer d’un lecteur de carte SD et de pouvoir ainsi permettre la sauvegarde des cartes mémoire. Pour cela il suffit de mettre sous tension le WD My Passport Wireless SSD, d’insérez la carte dans le lecteur, et de le laisser copier le contenu. A noter que la copie est assez lente et il faudra plusieurs minutes pour que le transfert soit effectué.

A noter que Western Digital propose un mode de copie incrémental. Ce mode évite de dupliquer l’ensemble des fichiers présents sur la carte si vous en avez déjà copié une partie précédemment. Ainsi, seuls les nouveaux fichiers sont alors transférés.

Une fois le transfert terminé, il est possible de consulter les photos sur l’application mobile et ainsi confirmer que le transfert c’est bien passé. C’est idéal lorsque l’on veut voyage léger, donc sans ordinateur!

Le WD My Passport Wireless SSD m’a suivit même sur les roches volcaniques du Piton de la Fournaise
La batterie de secours

Le WD My Passport Wireless  étant auto-alimenté, on peut s’en servir pour recharger sons  smartphone. Avec 6,700 mAh  et 1.5A, j’ai eu l’occasion de recharger plusieurs fois mon smartphone lorsque nous étions dans des hébergements où il n’était pas possible de recharger son matériel.

Je me suis servi du WD My Passport Wireless SSD pour recharger mon smartphone même en plein coeur du cirque de Mafate.
Ma conclusion

Vous l’aurez compris, ce WD My Passport Wireless SSD m’a séduit par sa simplicité d’utilisation. Ce n’est certes pas le SSD le plus compact, ni le plus résistant des disques durs externes destinés aux photographes. Mais la possibilité de pouvoir sauvegarder ses photos directement via lecteur de cartes SD intégré est très fonctionnelle. C’est une solution de sauvegarde nomade très intéressante.

Les points forts:

  • Bonne qualité de fabrication.
  • Connexion Wi-Fi et contrôle à distance (interface web et app My Cloud).
  • Lecteur de cartes SD intégré.
  • Possibilité d’utiliser la batterie pour recharger divers appareils.

Les points faibles

  • Taille et poids un peu élevés.
  • Vitesse de transfert limitée avec le lecteur de cartes

Achetez sur Amazon

Gregory LAROCHE

J'ai créé bonplanphoto.fr en 2010 pour partager avec vous mes découvertes et petits trucs photographiques. N'hésitez pas à me contacter pour toutes propositions de projets ou partenariats.

2 pensées sur “Test des WD My Passport Wireless SSD

  • 17/06/2019 à 10 h 56 min
    Permalink

    Bonjour,

    Et pour copier d’autres types de cartes (cartes CF, par exemple), comment cela se passe-t-il?

    Répondre
    • 17/06/2019 à 16 h 19 min
      Permalink

      Pour les autres type de carte il y a un port USB 2.0 qui permet le branchement d’un lecteur de cartes externes 😉

      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.