Test de la carte Eye-Fi Mobi SDHC de 8GB

C’est vers le milieu de l’année 2013 que la société Eye-Fi sort une carte SD offrant la possibilité de transférer quasi-instantanément des photos et des vidéos prises depuis son appareil photo vers son téléphone mobile, sa tablette et/ou son ordinateur. De plus en plus d’appareils photos actuels propose cette fonctionnalité. Mais comment faire lorsque cela n’est pas possible ?

Photo 01 - EyeFi
Eye-Fi MOBI-8 Eye-Fi Card

Caratéristiques de la carte Eye-Fi Mobi SDHC de 8GB

  • Description du produit: Eye-Fi Mobi 8GB
  • Capacité: 8192 Mo
  • Type de Carte Flash: Secure Digital Haute Capacité (SDHC)
  • Vitesse de lecture: 10 Mo/s
  • Algorithme de sécurité soutenu: 128-bit WEP, 64-bit WEP, WPA-PSK, WPA2-PSK
  • Poids: 2.8 g
  • Largeur: 24 mm
  • Profondeur: 2.1 mm

[review]

La carte Eye-fi vient en renouvellement de la carte Pro X2 et possède la particularité de disposer de son propre réseau wifi, rendant plus simple l’acquisition des photos vers d’autres équipements. La carte ne fonctionne pas avec tous les appareils photos et cameras, cependant, il est possible de trouver un tableau sur le site officiel de la marque recensant les compatibilités possibles. Pas de panique, la liste est très longue.

Afin de tester la carte ainsi que son logiciel version Desktop, j’ai utilisé le matériel suivant :[checklist]

  • Ordinateur portable sous Windows 7 64 bits,
  • Un Canon Ixus (Compact),
  • Un Nikon D7000,
  • Un Ipad.[/checklist]

 

L’une des particularités du Nikon D7000 est que l’on peut y trouver deux logements pour les cartes SD. Les cartes ont été configurées de manière à ce que la première carte SD accueille les fichiers en RAW et la seconde carte, la carte eye-fi, accueille les fichiers en .jpg. Il n’est pas possible de transférer des RAW via la carte Eye-fi.

Pour cela, aller dans le menu du Nikon D7000, Menu « Prise de vue » -> « Rôle de la carte du logement 2 » et puis choisir « RAW logmt 1 – JPEG logment 2 ».

Photo 02 - EyeFi
Eye-Fi MOBI-8 Eye-Fi Card

La méthode sauvegarde est également utilisable si vous êtes plus JPG que RAW. Ces possibilités n’existent pas sur un compact numérique. Mais cela ne pose aucun souci.

Depuis le mois d’avril 2014, la société Eye-Fi propose une solution gratuite « Desktop Transfer » pour les systèmes Windows et Apple. Ce programme permet donc aux acquéreurs de la carte Mobi de pouvoir transférer instantanément leurs photos et vidéos directement sur son ordinateur, le tout en simplifiant le processus d’édition et de partage.

Passons les étapes d’installation et de configuration de la carte elle-même afin de se focaliser sur le logiciel Desktop Transfert. Prenez bien soin de noter le code Wifi disponible à l’arrière du boitier en plastique de la carte car nous en aurons besoin.

Afin d’obtenir gratuitement le logiciel, il faut se rentre à cette adresse : http://www.eyefi.com/download/mobi

Notez la possibilité également d’utiliser l’application sur les plateformes IOS, Android et Kindle.

Dans le cas présent, nous prendrons la version pour le système Windows. Ce logiciel s’installe très facilement et il ne faudra à peine plus de 10 minutes pour le faire fonctionner. Petite subtilité néanmoins, il faut que l’appareil photo soit allumé de manière à ce que la carte Eye-Fi puisse être détectée.

Photo 03 - EyeFi
Eye-Fi MOBI-8 Eye-Fi Card

Durant la phase d’installation, plusieurs questions vont vous être posées.

Photo 04 - EyeFi
Choix de la destination des Photos et des Vidéos.
Activation de la carte EyeFi en inscrivant le code d'activation se trouvant au dos de l'étui en plastique de la carte.
Activation de la carte EyeFi en inscrivant le code d’activation se trouvant au dos de l’étui en plastique de la carte.
Le logiciel vérifie que la carte soit bien connectée pour débuter le transfert des photos. Veillez bien à ce que l'appareil photo soit sous tension.
Le logiciel vérifie que la carte soit bien connectée pour débuter le transfert des photos. Veillez bien à ce que l’appareil photo soit sous tension.

A cette étape, tout est désormais fonctionnel. Une dernière fenêtre va s’afficher pour confirmer. A noter que cette fenêtre s’affichera à chaque utilisation de la carte.

Photo 07 - EyeFi
Eye-Fi MOBI-8 Eye-Fi Card

 

1, 2, 3 … shootez !

L’appareil dans les mains, passons aux choses sérieuses : la pratique. Après quelques heures d’utilisation, nous pouvons apprécier l’usage de la carte. Certes la copie des images n’est pas instantanée mais elles se copient sans provoquer le moindre ralentissement de l’appareil photo dans un délai d’attente assez bref.

J’ai un peu pris des photos au hasard et une fois posé devant l’ordinateur, j’ai pu commencer à faire une sélection des images.

Photo 08 - EyeFi
Eye-Fi MOBI-8 Eye-Fi Card

La connexion à l’ordinateur est rapide même si cela prend tout de même 10 à 15 secondes afin que les deux appareils communiquent ensemble. Pour rappel, les photos sont stockées en RAW sur la première carte et les JPG se trouvent sur la carte Eye-Fi.

Le PC se connecte bien sur la carte Eye-Fi et récupère toutes les images produites même en n’étant pas à côté de lui. Le transfert est de l’ordre de 4 à 5 secondes pour une image d’environ 5Mo.

Les images sont classées automatiquement par date ce qui facilite le post-traitement et son organisation. La carte SD est de type Classe 10, très rapide donc. L’usage du mode rafale est tout à fait utilisable.

En revanche, il n’est pas du tout possible de partir en balade en journée, de rentrez chez soi, d’allumer l’appareil et d’attendre le transfert des images. Les images sont enregistrées sur la carte et ne sont transférables qu’au fur et à mesure qu’elles sont prises. Toutes les photos prises antérieurement ne sont donc pas transférées via Wi-Fi.

Il faut donc être assez proche de l’ordinateur afin de pouvoir utiliser le logiciel. Ce n’est pas du tout une carte qui décharge les photos automatiquement dans l’ordinateur en s’affranchissement du câble USB.

Quant au logiciel lui-même, à part le transfert d’images, il n’est pas possible de faire autre chose. Je m’attendais à pouvoir relier le logiciel aux réseaux sociaux. Il n’y a pas de réelle interface où il est possible d’envoyer les images par mail, sur les réseaux sociaux, voire même d’envoyer une copie sur un site comme Dropbox. La sélection des images (suppressions, retouches, etc …) se fait donc avec les logiciels habituels et depuis l’exploreur Windows. Même constat en utilisant la carte depuis le compact numérique.

Contrairement à la version Desktop, les applications mobiles (mobile + tablette) sont très bien réalisées et offrent quelques possibilités plus approfondies. L’interface et la configuration sont également simples.

Photo 09 - EyeFi
Eye-Fi MOBI-8 Eye-Fi Card

Du côté de la tablette, seul le code d’activation se trouvant derrière la boite en plastique protégeant la carte, est demandé.

Photo 10 - EyeFi
Eye-Fi MOBI-8 Eye-Fi Card

Par ailleurs, au moment de l’initialisation de la carte, les applications mobiles ont récupéré toutes les photos réalisées sur la carte, même si elles ont été faites antérieurement.

Photo 11 - EyeFi
Eye-Fi MOBI-8 Eye-Fi Card

Concernant le stockage des images sur la tablette, celle-ci se retrouve à la fois dans l’application et à la fois dans un répertoire spécialement créé. Ces deux destinations sont indépendantes. La suppression d’une image d’un côté n’est pas répercutée. D’un point de vue sauvegarde, cela est très intéressant.

L’application iPad permet de partager la photo directement sur les réseaux sociaux, même si je n’ai pas trouvé le moyen de rajouter d’autres possibilités, comme le partage sur instagram ou pinterest.

Photo 12 - EyeFi
Eye-Fi MOBI-8 Eye-Fi Card

Le transfert d’une vidéo en Full HD n’a posé aucun souci et cela fait toujours son petit effet lorsque vous montrez la vidéo sur la tablette plutot que sur l’appareil photo.

Dans quels cas peut-on utiliser la carte Eye-fi ?

Au fur et à mesure de l’utilisation de la carte, nous pouvons imaginer les usages suivants :[checklist]

  • Sauvegardes des images en jpg directement sur son ordinateur, tablette ou  téléphone,
  • Coupler l’appareil photo et la tablette durant un shooting avec un modèle. Cela peut paraitre simple mais lors d’un shooting, nous montrons les photos au modèle via le petit écran de notre reflex. La carte permet d’envoyer les images brutes directement sur la tablette et offrir une visualisation beaucoup plus confortable, notamment pour la recherche d’une excellente netteté,
  • Partager les images directement sur les réseaux sociaux. Dans mon cas, la qualité des photos issues de mon téléphone reste à désirer. Il est donc totalement possible de prendre une photo et de la poster quelques secondes après sur instagram ou autres réseaux comme facebook,
  • Création d’un photobooth lors d’un mariage, voir la projection sur un grand écran durant le repas. Cela aura son petit effet.
  • Lors d’un voyage ou d’un week-end, cela permet de pouvoir partager ces images assez rapidement, où les envoyer par mail./checklist]

La société Eye-Fi semble souhaiter faire évoluer ses différents produits et applications et je suis prêt à parier que certaines fonctionnalités manquantes seront comblées d’ici peu, avec l’arrivée prochaine du EyeFi Cloud. Cela pourrait être intéressant pour un photographe professionnel ou amateur de pouvoir envoyer directement ces images, RAW ou JPG via internet sur le cloud.

Pour conclure

La fonction wi-fi sur un appareil photo me laisse assez perplexe dans la mesure où j’ai l’habitude de publier sur les réseaux sociaux après avoir passer du temps à traiter mes photos. Cependant, en ayant accès à cette fonctionnalité via la carte Eye-Fi Mobi, j’ai réalisé cela est un plus dans sa communication sur les réseaux sociaux. Cette carte n’est clairement pas un gadget mais bien un outil pratique pour les photographes. Je l’utiliserai plus souvent lors de mes shootings, me permettant donc aux modèles de visualiser les photos sur un écran plus grand et plus confortable. Et le tout sans équipement lourd supplémentaire. Il s’agit tout de même d’une carte de 8Go classe 10, ce qui n’est pas négligeable, même sans utiliser le Wi-Fi intégré.

Cependant, les outils proposés par la société Eye-Fi sont assez légers pour en avoir une utilisation plus complète : absence de certains réseaux sociaux.

L’utilisation peut sembler délicate durant certaines sessions photos où j’ai notamment eu quelques soucis de connexion entre le wifi de mon ordinateur portable et celui de la carte. Mon ordinateur et ma tablette se reconnectait systématiquement au réseau Wifi de ma box lorsqu’il y avait un moment d’inactivité entre deux photos.

[box type= »shadow » ]

Point forts:

  • La possibilité de regarder ses photos autrement que sur un écran de 3,5 pouces
  • La rapidité de transfert
  • Les applications multi-plateforme
  • L’ajout de la fonctionnalité Wi-fi sur son appareil photo
  • Les applications permettent l’ajout de plusieurs cartes Eye-Fi Mobi
Points faibles:

  • Le logiciel sur PC/Mac qui ne permet pas de récupérer toutes les photos déjà présentes sur la carte
  • Le peu de possibilité du logiciel photo sur PC,
  • Le prix
  • La mise en veille rapide de l’appareil photo rompt la connexion entre les deux équipements
  • Perte d’énergie au niveau de la batterie

[review]

[button color= »blue » size= »big » link= »http://www.amazon.fr/gp/product/B00CRFK24K/ref=as_li_ss_tl?ie=UTF8&camp=1642&creative=19458&creativeASIN=B00CRFK24K&linkCode=as2&tag=bonplanphot-21″ target= »blank » ]Achetez sur Amazon[/button]

[/box]

Rémy LAPLEIGE

Photographe passionné en Eure-et-Loir alliant l'argentique, numérique et les procédés alternatifs. Le révélo c'est la vie !

2 pensées sur “Test de la carte Eye-Fi Mobi SDHC de 8GB

  • 03/01/2015 à 19 h 23 min
    Permalink

    Bonjour,

    vous indiquez

    « En revanche, il n’est pas du tout possible de partir en balade en journée, de rentrez chez soi, d’allumer l’appareil et d’attendre le transfert des images. Les images sont enregistrées sur la carte et ne sont transférables qu’au fur et à mesure qu’elles sont prises. Toutes les photos prises antérieurement ne sont donc pas transférées via Wi-Fi.

    Il faut donc être assez proche de l’ordinateur afin de pouvoir utiliser le logiciel. Ce n’est pas du tout une carte qui décharge les photos automatiquement dans l’ordinateur en s’affranchissement du câble USB. »

    ce n’est pas vrai

    pour en avoir une, il est tout à fait possible de décharger les photos prises en ballade en journée , TANT QUE CELLES-CI N’ONT PAS DEJA ETE TELECHARGEES PREALABLEMENT AILLEURS.

    Il n’y a pas besoin d’être a proximité d’un réseau wifi, il n’y a même pas besoin d’activer la fonctionnalité eye-fi pendant la prise de vues.

    En fait vous pouvez télécharger 3 semaines de photos de vacances sans problèmes, tant que celles-ci n’ont pas déjà été téléchargées ….
    mais bon le fait de ne pas pouvoir récupérer toutes les photos ou du moins de ne pas pouvoir télécharger plusieurs fois une ou plusieurs photos c’est quand même bien rédhibitoire ! …

    en pratique; en vacances, je prends des photos, je souhaite en télécharger 1 ou 2 sur mon smartphone pour envoi par mail ….
    bon déjà il télécharge tout, pas moyen de sélectionner celles que l’on souhaite télécharger
    ensuite quand on rentre chez soi pour tout récupérer sur l’ordi, et bien non …. les photos déjà téléchargées sont flaguées et ne peuvent plus être retéléchargées en aucune manière.
    enfin en tout cas via wifi,
    et en mettant la carte en direct dans un lecteur sd classique, je n’ai jamais réussi à télécharger aucune photo, ni via le cable usb de l’appareil photo.
    c’est quand même des gros points noirs qui ne sont pas clairement voir pas du tout expliqués ….

    je ne conseillerais pas ces cartes ….

    Répondre
    • 16/05/2016 à 18 h 58 min
      Permalink

      Bonjour,

      Je n’ai pas du tout expliqué ces points noirs dans la mesure où je n’ai jamais eu ces problèmes. Je peux télécharger mes photos sur plusieurs terminaux et même après cela, je peux mettre ma carte dans un lecteur de carte et puis récupérer mes images.

      Par ailleurs, si vous lisez bien l’article, je prends les photos en RAW et en JPG sur deux cartes différentes, justement pour éviter des désagréments notamment la perte d’image. Idem pour les vidéos. Aucun souci.

      Est-ce qu’il n’y aurait pas un problème de configuration des logiciels installés sur vos ordinateurs, tablettes ou autres terminaux ?

      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.