Sophie suit pour nous la formation « Devenez un Photographe Accompli » – deuxième partie

Laurent Breillat va très prochainement ré ouvrir les portes de sa  formation en ligne Devenez un Photographe Accompli!, d’ailleurs depuis dimanche Laurent vous propose une première vidéo pour vous aider, et au cours desquelles il dévoilera les détails de sa formation (retrouvez la première vidéo « 15 minutes pour faire de vous un meilleur photographe« ).

Mais pour vous faire une idée sur cette formation, nous avons également notre envoyée spéciale en la personne de Sophie G qui a suivit pour vous la dernière session de la formation en ligne.

Pour rappel, elle nous avait déjà partagé son ressenti à la moitié de sa formation, vous pouvez retrouver ses premières impressions dans l’article « Sophie suit pour nous la formation « Devenez un Photographe Accompli » – première partie« . Maintenant, Sophie arrive au terme de sa formation, c’est donc l’occasion de faire le bilan de son expérience.

Je lui laisse donc la parole!

photographe-accompli

Sophie suit pour nous la formation « Devenez un Photographe Accompli »

Ayant eu la chance d’être sélectionnée pour tester gratuitement la formation de Laurent Breillat Devenez un Photographe Accompli!, et arrivant presque au terme de la formation vous trouverez ci-dessous mon avis. Attention, il n’implique que moi et il n’a été nullement influencé par quiconque ou par le fait que la formation m’ai été offerte.

Petit rappel, la formation s’adresse aussi bien aux débutants qu’aux photographes amateurs qui souhaitent sortir du mode tout automatique et aller un peu plus loin, elle n’a pas pour but de remplacer des études sanctionnées par un diplôme pour devenir photographe.

Avant de faire le point sur les choses que j’ai apprécié ou non, je vais vous rappeler le contenu de la formation et mon avis global sur chacun des modules.

DSC01423-1
Tous droits réservés à Sophie GUYENNON

Module 1 : Les Bases (6 vidéos)

Comme son nom l’indique, se module explique les bases techniques indispensables à la pratique photo : exposition, ouverture, vitesse, sensibilité, netteté, autofocus, composition, balance des couleurs…

Ayant déjà acquis ses bases avant la formation, ce module ne m’a pas spécialement renversé mais j’ai tout de même pu découvrir certaines choses.

(Plus de détails dans le premier articles de Sophie)

DSC01155-1-2 (Medium)
Tous droits réservés à Sophie GUYENNON

Module 2 : Techniques avancées (2 vidéos)

Ce module aborde des techniques pour aller plus loin dans l’exposition et la composition.

Ce module m’a plus intéressé car j’ai appris plus de choses. La vidéo sur l’exposition avec les différents modes de mesure m’a beaucoup plu.

(Plus de détails dans le premier articles de Sophie)

Module 3: Pratique de terrain (5 vidéos)

Il permet d’asseoir ses connaissances acquises précédemment et à devenir plus réactif et en choisissant ses réglages et en analysant ses photos.
Le troisième module ne m’a pas convaincu car j’ai eu l’impression que  Laurent ne fait que répéter de manière un peu différente la technique apprise dans les précédents modules.

(Plus de détails dans le premier articles de Sophie)

Tous droits réservés à Sophie GUYENNON
Tous droits réservés à Sophie GUYENNON

Module 4 : Post-traitement (7 vidéos)

Ce module traite de la gestion des couleurs (espaces de couleurs), du format RAW et de l’utilisation d’un logiciel pour développer ses fichiers RAW.
J’étais un peu sceptique quant aux choses que pourraient m’apporter le quatrième module car travaillant dans le graphisme je pensais que Laurent allait aborder le beaba uniquement et finalement j’ai agréablement été surprise par la première vidéo concernant le calibrage de l’écran et de ses divers périphériques. Ayant déjà franchi le pas du RAW, il y a plus d’un an, les vidéos sur l’installation de lightroom et celles sur les paramètres de développement ne m’ont pas été d’une grande utilité, même si j’ai découvert 2 ou 3 trucs. Toutefois, je pense que les explications de Laurent permettront à certains de ne pas abandonner car je me rappelle qu’à l’époque l’interface de Lightroom m’avait faite un peu peur…

Dans une des dernières vidéos du module 4 Laurent nous explique comment il procède pour développer une photo en couleur et une en noir et blanc. Celle sur la couleur m’a semblé assez bien expliquée, par contre pour celle sur le noir et blanc je trouve qu’il a beaucoup trop tâtonné. Certains réglages sont abordés très sommairement et mériteraient des explications plus poussées. Toutefois je partage l’avis de Laurent, il faut pratiquer encore et encore pour bien

comprendre la finalité de chacun des réglages et obtenir l’image désirée. La vidéo sur le classement et les mots-clés (tags) de ses images est très bien faite.

Tous droits réservés à Sophie GUYENNON
Tous droits réservés à Sophie GUYENNON

Module 5 : Personnalité (3 vidéos visionnée pour l’instant)

Ce module n’aborde pas la technique mais plutôt les manières de faire ressortir son sujet (intention photographique, techniques créatives : netteté, flou, exposition, composition), .

Je me suis un peu ennuyée et je n’ai plus l’impression d’avancer car j’ai l’impression de nombreuses redites par rapport aux vidéos précédentes.

Module 6 : Lumière

Je ne suis pas encore arrivée à ce module.

Tous droits réservés à Sophie GUYENNON
Tous droits réservés à Sophie GUYENNON


Mon avis sur la formation en ligne Devenez un Photographe Accompli

Après avoir donné rapidement mon avis sur chacun des modules, voici en toute franchise les points que j’ai aimé ou moins :

Ce qui m’a plu :[checklist]

  • La qualité des explications et les exemples bien choisis.
  • Pouvoir télécharger les vidéos et des résumés texte.
  • Le choix d’avoir inclus le post-traitement, la gestion des couleurs et la composition dans la formation.
  • Le coaching commun est très bien car il permet de poser ses questions et éventuellement d’avoir un avis sur ses photos
  • Les quizz en fin de module pour voir si on a bien assimiler les vidéos
  • Le rythme des vidéos : une par semaine permet de bien intégrer et d’appliquer les choses vues.[/checklist]

Ce qui m’a déplu :[checklist]

  • Les vidéos sont basées pour la majorité sur les articles du blog (mêmes exemples, mêmes photos illustrations). Ayant parcouru la majorité des articles du blog avant la formation, j’ai eu l’impression d’avoir déjà vu beaucoup de choses..
  • On ne voit pas beaucoup de photos, seulement Laurent sur son canapé et un fond bleu avec du texte genre PowerPoint, j’aurais aimé que cela soit plus dynamique.
  • Il n’y a pas d’études de cas de photos.
  • Certaines vidéos pas remises à jour.
  • Des redites ou des évidences, notamment sur la fin de la formation où ils s’adressent à nous comme à des débutants…
  • Les “euhh” régulier de Laurent[/checklist]
Tous droits réservés à Sophie GUYENNON
Tous droits réservés à Sophie GUYENNON


Même si quelques petites choses m’ont dérangées, dans l’ensemble je dirais qu’il s’agit d’une bonne formation que je conseillerais aux débutants ou amateurs. Toutefois, il me semble que l’intérêt, au vue du prix risque d’être limité pour ceux qui ont déjà un niveau plus avancé. Pour ces dernières, je leur conseillerais plutôt de relire certains articles du blog ou de se documenter sur les points qui leur posent problèmes. Pour ma part, malgré mon niveau plus avancé (connaissances des bases avant la formation, bonnes connaissances en graphisme, développement RAW avant la formation) et même si aucune vidéo ne m’a retournée, je peux dire qu’elle m’a tout de même permis d’atteindre mon objectif, à savoir : acquérir les automatismes et d’anticiper certaines situations problématiques.

Gregory LAROCHE

J'ai créé bonplanphoto.fr en 2010 pour partager avec vous mes découvertes et petits trucs photographiques. N'hésitez pas à me contacter pour toutes propositions de projets ou partenariats.

3 pensées sur “Sophie suit pour nous la formation « Devenez un Photographe Accompli » – deuxième partie

  • 03/06/2014 à 12 h 19 min
    Permalink

    Bonjour à tous, et à Sophie en particulier ! 🙂

    Je découvre ton retour seulement maintenant. Je vais répondre ici concernant tes 2 articles, ce sera plus simple.

    Premièrement, je suis super content que tu aies senti une progression grâce à la formation, ça fait super plaisir à lire. A lire ton expérience et ton ressenti, je pense que tu es d’un niveau quand même un peu plus avancé que la majorité des élèves qui suivent la formation : elle est avant tout conçue pour pouvoir partir de zéro, tout en apprenant quand même des choses à ceux qui partent d’un peu plus loin (la preuve, tu as quand même découvert des choses dans les premiers modules). Cela dit, moins on en a à apprendre, … moins on en apprend 🙂

    Pour ce qui est du module 3, je pense sincèrement qu’il est très important, et l’expérience a l’air de le confirmer : j’ai eu de nombreux retours de certaines personnes pour lesquelles ce que j’y dis n’était pas évident du tout, et qui même en comprenant bien la technique enseignée dans les modules 1 et 2, avaient un peu de mal à rassembler les pièces du puzzle et à comprendre comment faire concrètement sur le terrain.

    Ce qui te semble évident et naturel (analyser tes photos pour progresser) ne l’est pas pour de nombreuses autres personnes (et tant mieux pour toi 😉 ).

    Pour revenir sur le côté « redite », je pense que dans une certaine mesure, c’est en fait essentiel. Mes articles sur les paramètres de base de l’exposition (ouverture / vitesse / ISO) sont sur le blog depuis 4 ans, et malgré tous les compliments que je reçois dessus, il y a toujours plein de gens qui ont du mal à rassembler les pièces du puzzle, car tout le monde comprend de manière différente : d’où l’intérêt de réexpliquer de manière différente certaines notions.
    Par exemple, si j’explique la profondeur de champ au début, c’est juste en termes de cause/conséquence purement technique finalement : si vous faites ça, ça a tel effet. Ensuite, je parle d’intention : si vous voulez contrôler la profondeur de champ pour flouter l’arrière-plan, vous allez donc utiliser l’ouverture comme un outil pour ça. Et enfin, je peux en rajouter une couche sur l’intention et la créativité, en disant que la manière classique d’utiliser la profondeur de champ est de faire la mise au point sur son sujet pour flouter l’arrière-plan, mais que si on combine ça avec une mise au point décalée (comme tu l’as fait sur la main de la petite fille d’ailleurs), on peut commencer à dire quelque chose de différent.
    Tout ça pour dire que la différence entre suivre la formation et recueillir des dizaines (centaines) d’articles sur mon blog ou ailleurs, c’est que dans le premier cas, le puzzle est déjà assemblé, et dans le second, c’est à toi de te débrouiller pour le faire. Certains aiment assembler des puzzle, d’autres préfèrent voire l’image d’ensemble directement 😉

    Pour ce qui est du module 4, je prends volontairement le temps de tout expliquer en détails et de me limiter à l’essentiel : il y a énormément de membres de la formation qui ne sont pas à l’aise avec l’informatique, et veulent se faire plaisir simplement sans passer 4 heures au post-traitement. D’où le temps que je prends sur l’installation et la configuration de départ du logiciel, qui sont faciles pour des gens comme toi et moi habitués à l’informatique (voire carrément nés dedans), mais qui peuvent être un vrai obstacle pour d’autres (ce qui est totalement compréhensible).

    L’idée de ce module est donc de donner les bases essentielles du post-traitement, pas de faire un genre de « manuel d’utilisation du logiciel ». C’est tout à fait volontairement que je ne rentre pas dans les détails de chaque curseur : ce serait trop d’informations, et surtout pas essentielles du tout. Dans 99% de mes développements, je n’utilise que les fonctions de tonalités et de couleurs basiques, car c’est la plupart du temps tout à fait suffisant. Cela dit, un des membres de la formation qui a récemment enregistré un témoignage m’a également fait la suggestion par mail de mettre plus d’exemples de développement RAW, peut-être avec des fonctions plus poussées. Je réfléchis donc à ce que je vais faire avec ça, et si je l’inclus dans le « tronc commun », ou simplement en bonus pour ceux qui souhaitent un exemple plus complexe. Dans tous les cas, les ajouts à la formation sont gratuits pour les anciens inscrits, et j’écoute les suggestions qu’on me fait.

    Par ailleurs, comme tu le soulignes bien, les coachings communs sont également là pour les questions plus complexes, et il m’est d’ailleurs arrivé plusieurs fois de montrer en direct des fonctions plus complexes de Lightroom, voire de développer des photos de membres de la formation qui ne savaient pas trop quoi faire d’une image.

    Merci à toi pour ton retour, j’en prends note et je réfléchis à ce que je peux faire pour améliorer encore la formation.

    P.S. : N’hésite pas à me préciser ici (ou par mail si c’est trop long) les vidéos où tu as trouvé que ça manquait de mise à jour, car à part les vidéos de post-traitement que je mets à jour à la sortie des nouvelles version de logiciels, pour le reste, je ne vois pas trop l’intérêt, les appareils photo n’ayant pas changé fondamentalement de fonctionnement en l’espace de 1 ou 2 ans

    Répondre
    • 03/06/2014 à 14 h 16 min
      Permalink

      Merci Laurent pour ton intervention,
      Tes compléments d’information sont très intéressants, cela nous permet de mieux comprendre ta démarche et tous les atouts pédagogiques que ta formation contient.

      Répondre
  • 03/06/2014 à 21 h 49 min
    Permalink

    Bonjour et Merci Laurent d’avoir pris le temps de commenter cette article. Je suis d’accord avec toi sur te nombreux points.

    Effectivement, j’avais probablement un niveau un peu plus avancé que la moyenne en débutant la formation car j’avais déjà des bonnes bases et notamment concernant le développement Raw. Par ailleurs, ma culture graphique, de part mon métier « marketing, communication et web », m’ont facilité l’intégration de certains points comme la composition et l’intention photographique. Et comme tu le dit « moins on a à apprendre, moins on apprend, d’où m’a légère frustration.

    Concernant ton analogie au puzzle, je suis complètement d’accord, ta formation a l’avantage de d’assembler dans l’ordre tout un tas de ressources que l’on pourrait trouver sur le web ou dans les livres et donc de simplifier la compréhension de certains concepts. Je suis bien consciente que certaines redites sont nécessaires pour bien intégrer certaines notions, mais je dois bien avouer que sur la fin de la formation ça commence à me lasser, certainement car j’ai bien du les intégrer.

    Concernant le module 4, il est très bien et effectivement accessible aux néophytes en informatique. Comme je le soulignais, au début lightroom n’est pas une mince affaire et quand on a compris sa philosophie on peut avancer plus sereinement. Pour lightroom l’idée de vidéos bonus de développement est une excellente idée.

    Sinon que penses-tu de mes photos? N’hésite pas la critique est toujours constructive.

    En espérant que mes critiques n’auront pas été trop dures.. N’hésite pas à me contacter en MP pour plus de détails.

    Très cordialement

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.