Photographier les papillons

Avec le retour des beaux jours,  vous êtes de plus en plus nombreux à vouloir photographier les papillons. Mais beaucoup n’osent pas se lancer!

Même si photographier les papillons ne vous semble pas aussi simple que cela. Je souhaite vous rassurer et vous montrez que cela reste à la portée de tous en respectant quelques règles.

A découvrir sur gregorylaroche.fr

 

 

 

 

Cet article est publié dans le cadre de la revue web de BonPlanPhoto. L’objectif de cette revue est de partager les contenus les plus pertinents sur la photographie. Dans le cadre de cette revue BonPlanPhoto s’engage à ne pas reproduire dans leur totalité les articles originaux et de communiquer clairement la source en indiquant le nom du site web ainsi qu’un lien pointant vers l’article original.

Si malgré ces conditions vous ne souhaitez pas apparaître, nous vous invitons simplement à nous contacter.

 

Proposer un article

Vous avez lu un article ou regardé une vidéo sur l’actualité photo. Cela peut intéresser les lecteurs de BonPlanPhoto. Nous vous invitons à partager les meilleurs articles web sur l’actualité du monde de la photo. Pour cela rien de plus simple, il suffit de compléter le formulaire suivant:

 

Gregory LAROCHE

J'ai créé bonplanphoto.fr en 2010 pour partager avec vous mes découvertes et petits trucs photographiques. N'hésitez pas à me contacter pour toutes propositions de projets ou partenariats.

3 réflexions sur “Photographier les papillons

  • 12/05/2016 à 11 h 13 min
    Permalien

    Un des arbustes qui attire le plus les papillons est le Buddleia qu’on appelle aussi « arbre à papillons » et qui les attire par son parfum suave.
    Il existe en différentes variétés présentant des fleurs coniques de couleurs très différentes : blanches, roses, couleur « choux rouge »… et qui est relativement haut à taille adulte. Ce qui facilite les pdv….

    Répondre
  • 15/05/2016 à 11 h 47 min
    Permalien

    Pour peaufiner la prise de vue, j’utilise beaucoup la mise au point via l’écran articulé de mon Canon EOS 70D : mise au point manuelle, bien sûr, avec un zoom sur les yeux de l’insecte pour avoir la netteté optimale, puis je déclenche via l’écran tactile. Dans ce cas, l’utilisation d’un trépied est bienvenue même si c’est parfois contraignant.

    Répondre
  • 16/05/2016 à 18 h 33 min
    Permalien

    j’utilise également l’écran,et travail toujours en manuelle ,et je supprime le stabilisateur ,j’utilise souvent un trépied et également un déclencheur à distance

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.