Interview de Sébastien Roignant

On continue de découvrir des photographes de talents et cette semaine c’est Sébastien Roignant qui c’est prêté au jeu des questions réponses.

Avant cela, si vous voulez suivre le travail de Sébastien, vous pouvez le retrouver:[checklist]

Interview de Sébastien Roignant

Tous droits réservés à Sébastien Roignant
Tous droits réservés à Sébastien Roignant

Bonjour Sébastien,

Peux-tu te présenter en quelques lignes, comme photographe, mais pourquoi pas sur ta vie en dehors de la photographie?  

Bonjour,
Je m’appelle Sébastien Roignant, je suis un breton expatrié à Lyon. J’aime aussi le cinéma (rien de mieux pour commencer la journée qu’un bon film et idem pour la finir), les Lego, les Kinder, le roller et les femmes (j’aurai du les mettre en premier mais je garde le meilleur pour la fin). Je fais de la photo depuis maintenant 8 ans et je réussi à en vivre ! (Je le dis car ça a l’air d’étonné du monde !). Depuis deux ans j’ai créé le site « F/1.4 – A pleine ouverture » sur lequel je diffuse chaque semaine des vidéos sur la photo, photoshop, billets d’humeur, interview …

Raconte- nous quand et comment tu as commencé la photo?

J’ai commencé la photo par hasard en m’achetant un reflex lorsque j’ai débuté mon travail de 3D à mon compte. La photo m’intéressait mais je n’y connaissais absolument rien. Et petit à petit j’ai trouvé LE moyen de m’exprimer. Le seul avec lequel j’arrivais à parler et à sortir les choses qui sont en moi. Alors forcement, j’ai continué !

Tous droits réservés à Sébastien Roignant
Tous droits réservés à Sébastien Roignant

Peux tu nous présenter ton/tes style(s) de photo de prédilection ?

J’aime passer de style en style avec un seul mot d’ordre : exprimer de l’émotion. Qu’elle soit forte, qu’elle soit fun, qu’elle soit angoissante … De mon travail personnel, je peux extraire deux domaines : le portrait et la mise en scène. Le portrait est pour moi une façon d’approcher le vrai moi des gens que je photographie alors que la mise en scène permet d’aller explorer tout mon univers cinématographique.

La photographie est un moyen d’expression, que cherches-tu à faire comprendre à travers tes photos ?

Je ne cherche pas à faire comprendre mais plutôt à comprendre. Je fais de la photo avant tout pour moi, pour mieux m’apprivoiser. Au fil des années et des photos qui passent, j’en comprend de plus en plus. Ce sont souvent des choses évidentes mais qui n’étaient pas montées au cerveau. J’ai aussi beaucoup évolué dans mon appréhension de ce que je suis autant physiquement que mentalement. C’est une « hygiène » de vie je dirai.
La principale chose que j’ai compris récemment, c’est que je veux du vrai, de la vraie émotion, un vrai regard, un vrai divertissement. Il faut que tout soit fait avec le cœur et les tripes. Sinon ça ne sert à rien. Je veux photographier les instants vrais de ma vie.

Tous droits réservés à Sébastien Roignant
Tous droits réservés à Sébastien Roignant

Dans tout ton matériel photo, as tu un objet porte bonheur, ou un objet qui t’est précieux?

Sincèrement, non. Mon matériel, c’est du matériel. Alors évidement j’ai certains objets avec lesquels j’aime plus travailler que d’autres mais dans l’ensemble, je peux travailler avec n’importe quoi. Je n’irai pas pleurer leur perte ! Si je devais tout de même répondre à cette question, j’évoquerai Arnold, mon réflecteur qui a succédé à Robert qui a du prendre sa retraite pour cause de calvitie avancée !

Est-ce que ton travail est influencé par certains photographes?

Répondre par la négative serait un gros mensonge bien sur. Mais je n’ai pas de noms comme ça qui me viennent en tête. (A part Lou O Bedlam et Dave Hill). Par contre il y a beaucoup de réalisateurs qui m’ont influencé tels que John Mc Tiernan, Jean Pierre Jeunet, Georges A Romero … Vous voyez les styles différents ? 

Tous droits réservés à Sébastien Roignant
Tous droits réservés à Sébastien Roignant

Parmi tes photos, peux tu nous présenter ta photographie Coup de ‘cœur du moment’ et  nous raconter son histoire?

« Aux portes de la vie ». Une photo assez forte pour moi que j’ai réalisé juste après mon déménagement à Lyon (Je viens de Rennes). Cette transition n’a pas été facile au tout début alors que l’envie était vraiment là. Cela faisait quelques mois également que je n’avais pas réalisé un autoportrait et cela me manquait. Comme je l’ai dis un peu plus haut, la photo est un moyen d’expression, de sortir ce que j’ai en moi. J’avais besoin de ressortir de mal être. Je venais de voir le film « Minuscule » au cinéma (que je conseille fortement) et un plan m’a donné l’idée de cette image. J’ai cherché comment l’adapter au décor que j’avais autour de moi. Le vieux Lyon était donc parfait pour. Quelques photos, un peu de Photoshop et j’ai pu poster cette image. A partir de ce moment là, je me suis senti mieux avec moi même et prêt pour ce nouveau départ !

Roignant_07_aux_portes_de_la_vie
Tous droits réservés à Sébastien Roignant

Quelle serait la prochaine photo que tu aimerais faire ?

J’espère que le jour où sortira cette interview, cette photo sera sortie ! Une reprise de la scène mythique de Old Boy dans le couloir avec moi contre des peluches !

Tous droits réservés à Sébastien Roignant
Tous droits réservés à Sébastien Roignant

Peux-tu nous parler de tes projets photographiques?

Ils varient tellement ! J’ai de nouvelles idées à chaque instant. C’est très frustrant d’ailleurs car seules peu d’entre elles verront le jour. En ce moment je suis sur une série de photo basée sur des scènes fortes du cinéma que j’aime et toujours sur du portrait. J’ai envie de me recentrer sur quelque chose de plus intimiste, qui me parle plus.

Tous droits réservés à Sébastien Roignant
Tous droits réservés à Sébastien Roignant

Imagine que l’on te donne un crédit illimité, quel projet photographique, dingue ou plus sage, aimerais-tu réaliser?Quels conseils donnerais-tu à un photographe débutant?

Si j’avais un budget illimité, je ferai travailler du monde ! Je ferais construire des décors pour mes idées, je superviserai toute une équipe pour sortir les images qui me viennent en tête. Bref je verrais haut ! Je ne sais pas si j’en serai capable un jour mais l’idée me donne beaucoup d’envies. 
Le conseil que je pourrais donner aux photographes débutants c’est de suivre leurs idées, leurs rêves, leur cœur. De laisser la technique de coté pour tout d’abord laisser parler leurs yeux. Ça leur permettra d’éviter beaucoup de pièges et surtout de devenir un vrai créateur et de prendre beaucoup plus de plaisir que de simplement copier.

Tous droits réservés à Sébastien Roignant
Tous droits réservés à Sébastien Roignant

Si tu devais conseiller un photographe, et un seul, à Bon Plan Photo et à ses lecteurs, qui proposerais-tu? 

Le premier nom qui me viendrait en tête là : mon ami Thanh Nguyen de Flou sentimental.

Un dernier mot?

Mot.

Tous droits réservés à Sébastien Roignant
Tous droits réservés à Sébastien Roignant

Merci 

Encore une fois un grand merci à Sébastien pour avoir accepté de se dévoiler un peu plus, j’espère que tout cela vous aura donner envie de découvrir son  travail, pour rappel vous pouvez le retrouver:[checklist]

Bien évidemment si vous connaissez un photographe de talent, qu’il soit professionnel ou amateur, et  que vous souhaitez  le faire découvrir à la communauté de Bon Plan Photo, ou si vous voulez vous même vous prêter au jeu de l’interview, il suffit de me contacter.

Gregory LAROCHE

J'ai créé bonplanphoto.fr en 2010 pour partager avec vous mes découvertes et petits trucs photographiques. N'hésitez pas à me contacter pour toutes propositions de projets ou partenariats.

2 pensées sur “Interview de Sébastien Roignant

  • 18/06/2014 à 12 h 08 min
    Permalink

    C’est marrant, je l’ai interviewé un jour avant toi 🙂
    Jolie interview, j’ai appris encore des choses différentes en la lisant, bravo!

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.