Interview d’Olivier Simon

On continue à découvrir les photographes membres du collectif Eresus Nature, et après David Greyo, c’est Olivier Simon, également membre du collectif, que je reçois et qui a accepté de  se dévoiler un petit peu.

Avant cela, si vous voulez suivre le travail d’Olivier Simon, vous pouvez le retrouver:[checklist]

 

Interview d’Olivier Simon

Tous droits réservés à Olivier Simon
Tous droits réservés à Olivier Simon

Bonjour Olivier,

Peux-tu te présenter en quelques lignes, comme photographe, mais pourquoi pas sur ta vie en dehors de la photographie ?

Je suis né en Touraine dans la vallée de la Loire il y a 41 ans et j’y vis toujours. Passionné par la Nature, je me suis mis à la photo en 1997 pour garder des souvenirs de mes rencontres avec les animaux sauvages. Mes sujets de prédilection sont bien entendu la faune et les paysages de Loire. J’aime aussi découvrir de nouveaux horizons et je voyage régulièrement à la recherche de grands espaces sauvages. Même si je vends quelques images, mon approche de la photo reste celle d’un amateur passionné. J’ai la chance d’avoir un travail qui me laisse du temps pour aller sur le terrain régulièrement et je n’ai jamais envisagé de faire de la photo mon gagne-pain.

olivier_simon_06
Tous droits réservés à Olivier Simon

Peux tu expliquer d’où vient le nom de ton site internet?

Au début des années 2000 lorsque j’ai recherché un nom de domaine libre avec le mot « nature », il y avait déjà plus beaucoup de disponibilité. J’ai donc pensé à y associer un autre mot. Inviter les gens à une balade à la rencontre de la nature résumait bien l’objectif de ce site, mon choix se porta donc sur « baladenature.com ».

Dans tout ton matériel photo, as-tu un objet porte-bonheur, ou un objet qui t’est précieux?

Non, je n’ai pas de porte bonheur dans mon sac et même si j’en prends grand soin, je ne suis pas attaché à mon matériel.

Tous droits réservés à Olivier Simon
Tous droits réservés à Olivier Simon

Racontes nous quand et comment tu as commencé la photo?

Adolescent, j’empruntais le compact Canon de mon père puis lorsque j’ai commencé à travailler, j’ai pu investir dans un reflex Minolta et un télézoom. Les débuts ont été difficiles et le coût de la diapo freinait pas mal mon apprentissage. Mon passage au numérique en 2004 avec du matériel Canon a boosté ma production et la qualité de mes images. J’ai appris seul mais les échanges avec d’autres passionnés sur le web m’ont beaucoup aidé.

Tous droits réservés à Olivier Simon
Tous droits réservés à Olivier Simon

Quels est ton ou tes styles de photos favoris?

J’attache de l’importance bien entendu à la qualité de la lumière sur les clichés mais aussi au comportement saisi, à l’esthétisme de l’arrière-plan ou de l’ambiance pour les vues plus larges.

Qu’est ce qui est, selon toi, le plus compliqué dans la photographie ….? Et le plus gratifiant ?
Arriver à obtenir l’image qu’on a en tête est parfois très compliqué. Il faut être là au bon moment, où la bonne lumière et l’animal seront au rendez-vous. Cela demande pas mal de préparation et de persévérance quand on doit composer avec une faune sauvage souvent très farouche. Mais quand on y parvient, on savoure d’autant plus le résultat de nos efforts.

olivier_simon_02
Tous droits réservés à Olivier Simon

Où trouves-tu ton inspiration? Est-ce que ton travail est influencé par certains photographes ?

Lorsque j’ai commencé à photographier la Loire, j’avais en tête les images de Louis Marie Préau, il a été un précurseur sur le fleuve. Le travail sur les mammifères de nos campagnes réalisé par Fabrice Cahez a aussi été une référence pour moi. Pour la photo de paysage, je suis plus influencé par des photographes étrangers comme Marc Adamus, Galen Rowell, Zack Schnepf, Olivier Seydoux ou Rafael Rojas. On forge peu à peu son style en étant forcément inspiré par des images qui nous ont marqué mais je ne cherche pas à reproduire à l’identique celles-ci.

Parmi tes photos, si tu ne devais en retenir qu’une seule, peux-tu nous présenter ta photo préférée et nous raconter son histoire?

Difficile question car plusieurs images me viennent de suite en tête. Mais parce que c’est un peu mon oiseau fétiche, je choisirais une photo de sterne pierregarin en vol prise un soir de mai. La Loire était si haute que les oiseaux avaient très peu de place pour s’installer et tournaient sur place avant de se poser sur l’ilôt. J’avais du enfiler une combinaison en néoprène et nager en poussant l’affût devant moi pour passer le bras du fleuve qui séparait la colonie de la rive. Cette belle image avait récompensé mes efforts.

Tous droits réservés à Olivier Simon
Tous droits réservés à Olivier Simon

Quelle serait la photo que tu aimerais faire ?
Il y en a plein ! On observe souvent des attitudes sans parvenir à les prendre en photo comme par exemple une sterne qui boit sans se poser en rasant la surface de l’eau pour y plonger son bec. Un paysage de Loire sous l’orage avec de beaux éclairs manque également à ma photothèque.

Tous droits réservés à Olivier Simon
Tous droits réservés à Olivier Simon

Quels conseils donnerais-tu à un photographe qui souhaite débuter en photographie animalière ?
Qu’il prenne le temps de bien connaitre son sujet. Les débutants ont tendance à se focaliser sur le matériel et négligent souvent l’approche naturaliste pourtant indispensable pour réussir de bons clichés. Et puis bien entendu d’être patient et persévérant mais cela me semble aller de soi pour tout passionné(e) de nature.

Si tu devais conseiller un photographe, et un seul, à Bon Plan Photo et à ses lecteurs, qui proposerais-tu ?
Jim Brandenburg

Tous droits réservés à Olivier Simon
Tous droits réservés à Olivier Simon

Un dernier mot? 
Merci à Bon Plan Photo pour cette interview et longue vie à ce site très riche en infos !

Merci Olivier

Encore une fois un grand merci à Olivier pour avoir accepté de se dévoiler un peu plus, j’espère que tout cela vous aura donner envie de découvrir son  travail, pour rappel vous pouvez le retrouver:[checklist]

Tous droits réservés à Olivier Simon
Tous droits réservés à Olivier Simon

Bien évidemment si vous connaissez un photographe de talent, qu’il soit professionnel ou amateur, et  que vous souhaitez  le faire découvrir à la communauté de Bon Plan Photo, ou si vous voulez vous même vous prêter au jeu de l’interview, il suffit de me contacter.

Gregory LAROCHE

J'ai créé bonplanphoto.fr en 2010 pour partager avec vous mes découvertes et petits trucs photographiques. N'hésitez pas à me contacter pour toutes propositions de projets ou partenariats.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.