Interview d’Eric Dufour

Le photographe que je vous propose de rencontrer aujourd’hui est ÉRIC DUFOUR, photographe professionnel qui réside au Danemark mais partage son activité entre le Danemark et la France.

IMG_4228v900vf
Tous droits réservés à Eric Dufour

Il excelle dans tous les domaines de la photographie : « documentaire », street photography, mais aussi « nature », puisqu’il a commencé en développant un talent de paysagiste, amoureux des arbres ou des barques solitaires, dans les vallons de son Beaujolais natal.

IMG_1934vf
Tous droits réservés à Eric Dufour

On le connaît surtout pour ses photographies d’architecture, marquées d’une empreinte forte. Minimalistes ou frôlant parfois l’abstraction, elles sont surtout reconnaissables par une volonté de simplicité qui fait sa marque singulière. Éric pratique des images graphiques, à la géométrie très épurée, qu’il sait chercher dans les environnements urbains. Une géométrie rigoureuse, des contrastes très colorés, mais aussi un remarquable usage du blanc sont sa marque. Éric Dufour est lauréat de nombreux concours, au Danemark (Jyske Mesterskaber par exemple) et en France : récemment « les photographies de l’année 2014 » dans la catégorie « Architecture ». Lauréat de la presse photo européenne pour les trophées EISA Photo Maestro 2014, il fait partie des trois auteurs français primés… En octobre prochain, vous pourrez suivre le résultat final de ce grand concours…

Eric vient d’entrer sous contrat à la Galerie l’Originale, pour sa série URBANITIES, visible ici : photo-originale.com

IMG_3101vf
Tous droits réservés à Eric Dufour

 

Avant cela, si vous voulez suivre le travail d’Eric, vous pouvez le retrouver:[checklist]

Interview d’Eric Dufour

Bonjour Éric, 

Éric quel est ton matériel photo habituel ? Quels sont tes objectifs de prédilection ? Dans cet équipement quel est ce qui t’es indispensable ou particulièrement précieux?
Je possède un Canon 5D mark II et un canon 50D avec des objectifs allant du 10mm au 300mm. Je suis en pleine réflexion actuellement pour changer et faire évoluer une partie de mon matériel mais mon objectif de prédilection est le 70/200mm de chez Canon, objectif que j’utilise tout particulièrement pour la photo d’architecture mais également pour la photo de rue, portrait, animalière, événementielle…
Un objectif que chaque photographe devrait posséder à mon sens car c’est un objectif de très grande qualité et très polyvalent.
J’aime aussi beaucoup l’utilisation de mon UGA Sigma 10/20mm qui permet d’avoir des angles très créatifs.

IMG_7292vf
Tous droits réservés à Eric Dufour
IMG_4912vf
Tous droits réservés à Eric Dufour

Comment présenterais- tu ton itinéraire photographique ?
Photographe autodidacte, j’ai réellement commencé la photographie en 2006 mais j’ai toujours été très attiré par la photo autant que je m’en souvienne.
Plus jeune, j’ai eu l’occasion de pas mal voyager à l’étranger (Asie, Moyen Orient, Bassin Méditerranéen notamment) et de faire des photos argentiques, plutôt des scènes de vie et de rue car j’aime avant tout aller au contact des populations quand je voyage.
2006, date de l’achat de mon premier APN numérique où j’ai donc réellement débuté la photographie artistique en faisant un peu de paysage (bord de Saône et dans le Beaujolais notamment) puis touché un peu à la photo animalière ou nature avec toujours un dénominateur commun : le minimalisme qui guide mon travail depuis mes débuts.
Mon terrain de chasse se situe aujourd’hui essentiellement dans les grandes métropoles européennes que j’ai la chance de sillonner tout au long de l’année avec un goût prononcé pour l’architecture moderne et le graphisme.
Sans cesse en quête d’esthétisme, j’aime pourchasser les courbes, les lignes, les diagonales, jouer avec les symétries, débusquer des motifs répétitifs. Je suis attiré par les formes graphiques, géométriques, les sujets ayant une couleur dominante et des atmosphères minimalistes particulières.
Photographier des choses simples, capables de susciter l’émotion et d’exprimer des concepts sans contenu superflu me séduit tout particulièrement, telle est ma démarche photographique.
Ces derniers mois mon travail photographique s’oriente plus vers des sujets graphiques très colorés, sans doute un besoin d’un peu de gaieté dans ce monde morose qui nous entoure.

IMG_9267vf
Tous droits réservés à Eric Dufour

Je crois que tu es adhérent de la Fédération Photographique de France, que tu as été et que tu es toujours actif sur les forums consacrés à la photographie. La transmission et l’échange sont clairement importants pour toi et je peux témoigner de la générosité de ta pratique : d’où ceci te vient ? Quelle place ont les échanges dans ton travail ?
J’ai longtemps fréquenté les forums photographiques axés sur la critique, le partage, l’entraide où j’ai appris, observé et forgé mon regard au fil du temps.
J’ai été aussi administrateur de mon propre forum photo avec un rôle très actif dans l’animation et les commentaires sur celui-ci. Je dois être un peu un boulimique de l’image car j’aime regarder des photos, les commenter en essayant d’apporter ma vision suivant mon expérience, apprécier les différents styles de photos et je trouve toujours très enrichissant de contempler et d’analyser le travail des autres photographes.
Aujourd’hui je suis surtout actif sur un réseau social tel que Facebook où j’ai ma propre page photo qui me sert de vitrine pour présenter les photos préférées de ma production.

IMG_6162vf
Tous droits réservés à Eric Dufour

Qu’est ce qui est, selon toi, le plus compliqué dans la photographie ….? Et le plus gratifiant?
Le plus compliqué est certainement de se démarquer des autres photographes en imprimant son propre style. Le plus gratifiant cela pourrait être d’obtenir des prix à des concours prestigieux même si la photographie reste un art très subjectif mais c’est une belle forme de reconnaissance pour son propre travail.
Faire de la photo demande de l’énergie, de la patience pour saisir le moment décisif par exemple, de la rigueur dans la composition, le cadrage et quand tu rentres chez toi après une séance photo et que tu as réussi à rassembler ces ingrédients-là avec une touche d’originalité, tu peux trouver une certaine forme de satisfaction.

IMG_2928vf
Tous droits réservés à Eric Dufour

Si je prends la photo sociale, le plus gratifiant est sans doute d’avoir des clients ravis du travail effectué et que ceux-ci te recommandent auprès de leur entourage. Le plaisir et l’humilité doivent avant tout guider notre action à mon sens.

IMG_7511vf
Tous droits réservés à Eric Dufour

Parmi tes photos, si tu ne devais en retenir qu’une seule, peux-tu nous présenter ta photo préférée et nous raconter son histoire?

J’ai choisi cette photo pour différentes raisons mais avant tout car pour moi elle allie architecture, graphisme, minimalisme, esthétisme et je suis un grand fan des escaliers en tout genre.

IMG_4856vf
Tous droits réservés à Eric Dufour

J’ai eu aussi l’honneur et le plaisir d’obtenir récemment deux récompenses avec cette photo dont le 1er prix  au Mans à l’occasion « des photographies de l’année 2014 » réservées aux professionnels dans la catégorie Architecture, ce que je n’aurais pas forcement imaginé quand j’ai débuté la photographie et ce fut une très grande fierté.
Pour la petite histoire cette photo a été prise au Danemark dans la ville de Fredericia (Jutland est) sur un bâtiment industriel d’une grande marque du pays. C’est une photo d’ailleurs que j’ai failli ne pas faire car c’était assez difficile d’accès et surtout sur un terrain privé.

C’est une image assez typique de mon travail photographique et cette façade a immédiatement attiré mon attention. Les escaliers sont certainement le sujet que je prends le plus parce que j’aime leur esthétisme et leur diversité.

Ici, j’ai vraiment aimé le jeu de l’ombre et j’ai pensé qu’il apportait à mon goût un plus grand impact visuel pour la composition. Peut-être que si l’ombre n’avait pas été présente ce jour-là, je n’aurais pas pris cette image. Le sujet m’a fait immédiatement penser à un « notebook » avec les lignes horizontales et l’escalier métallique en colimaçon sur la façade.
Je n’ai pas fait de post-traitement particulier à part une légère correction de la distorsion de l’objectif et un peu de contraste global.
C’est aussi la photo qui a été la plus appréciée sur ma page Facebook l’an dernier.

J’ai l’habitude d’aller régulièrement me promener dans les zones industrielles ou commerciales pour essayer de trouver des sujets graphiques de ce genre!

IMG_9915vf
Tous droits réservés à Eric Dufour

Si tu devais conseiller un photographe, et un seul, à Bon Plan Photo et à ses lecteurs, qui proposerais-tu?
Choix assez cornélien car la planète photo regorge de photographes très talentueux  que j’apprécie beaucoup et l’essor d’internet ces dernières années a permis de mettre en valeur le travail de ces artistes.
Je n’ai pas forcement de références et d’influences photographiques du passé mais tout jeune j’ai été assez  marqué par les photos de paysage des Alpes en noir et blanc de Bernard Grange et aussi par Raymond Depardon originaire du Beaujolais comme moi. Plus proche, le photographe Néo-Zélandais Donald Boyd que je suis depuis un petit moment et que j’apprécie tout particulièrement pour la simplicité et le coté percutant de ces clichés. : fotoblur.com

Un dernier mot?

 Un grand merci à toute l’équipe de « Bon Plan photo » pour cette interview très sympathique et pour cette confiance accordée.

Merci

Encore une fois un grand merci à Eric Dufour pour avoir accepté de se dévoiler un peu plus, j’espère que tout cela vous aura donner envie de découvrir son  travail, pour rappel vous pouvez le retrouver:[checklist]

Bien évidemment si vous connaissez un photographe de talent, qu’il soit professionnel ou amateur, et  que vous souhaitez  le faire découvrir à la communauté de Bon Plan Photo, ou si vous voulez vous même vous prêter au jeu de l’interview, il suffit de me contacter.

Dominique Massonnaud

Photographe en Rhône-Alpes, elle a débuté en photographie numérique en 2010. La pratique préalable de l’argentique lui a donné le goût des contrastes forts : ombres, couleurs, noirs et blancs intenses. Elle photographie les gens, les façades,les paysages urbains ou pas, toujours la lumière sur les choses. Une façon d’être au monde et plus présente à ce qui l'entoure : architecture et scènes de rue, portraits, photo-reportage – ici ou ailleurs.

6 pensées sur “Interview d’Eric Dufour

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.