Home » A la une » Interview de Matthieu Selme

Interview de Matthieu Selme

On continue de découvrir quelques photographes qui méritent, selon moi, d’être mis en avant. Et aujourd’hui c’est Matthieu Selme que je reçois. Ce nom vous dit peut être quelques chose puisque Matthieu est intervenu dernièrement sur Bon Plan Photo en participant à 3 articles invités [Trucs et astuces] Comment réaliser un panoramique à 360° en cerf-volant.

Si vous voulez suivre le travail de Matthieu Selme, vous pouvez le retrouver:

Interview de Matthieu Selme

11-500x138
→ Visionner le panorama aérien du port de Douarnenez à 360° !

Bonjour Matthieu,

peux-tu te présenter en quelques lignes, comme photographe, mais pourquoi pas sur ta vie en dehors de la photographie ?

Je m’appelle Matthieu SELME, j’ai 30 ans, et je suis professeur de mathématiques, après avoir suivi une formation d’ingénieur en électronique. J’ai toujours été attiré par la photographie, que j’ai pratiqué à mes débuts en tant qu’amateur, par plaisir personnel. Cependant, après quelques contacts d’entreprises souhaitant acheter mes photos, j’ai
décidé d’adopter le statut d’Auteur Photographe, afin de pouvoir établir des notes d’auteurs légalement : une partie des revenus est reversée comme cotisations à l’Agessa.
J’apprécie les voyages à pieds, dans les endroits inaccessibles en transport en commun : je ne supporte pas la ville, je ne suis bien que dans la nature, de préférence en montagne là où les arbres commencent à se faire rare, et que l’on aperçoit les sommets aux alentours !

Matthieu Selme
Matthieu Selme

Peux-tu nous présenter ton matériel photo, et quel est celui qui t’est le plus précieux?

Je possède un matériel un peu vieillissant, mais parfaitement adapté à ma pratique actuelle :
Un Canon Eos 400d + Fisheye Tokina 10-17mm, ainsi que deux boîtiers au format micro 4/3, un Panasonic GF1, et un Olympus E-PM1, accompagnés d’un fisheye Samyang 7.5mm. Ces deux boîtiers ne sont pas récents, mais ils ont la particularité d’avoir une prise permettant d’y connecter une télécommande !

Et sur une grande majorité des nouveaux boîtiers, cette prise d’existe plus, elle est pourtant indispensable pour la prise de vue aérienne ! Voilà pourquoi je ne change pas encore ces boîtiers … Cependant, mon boitier le plus précieux est un Ludax Lumière : il a plus une valeur sentimentale pour moi…

Ludax Lumière
Ludax Lumière

Racontes-nous quand et comment tu as commencé la photo?

Mes premières expériences dans la photo ont démarré à l’âge de 7 ans, quand j’ai trouvé un appareil photo dans les affaires de mes parents. C’était un vieil appareil, de la taille de nos compacts actuels, et le seul souvenir que j’ai est que les photos une fois développées étaient au format carré, d’environ 8-10cm de côté… Quelques années plus tard, un ami de mes parents m’a prêté un Hasselblad le temps d’une journée. Il avait la particularité d’avoir des négatifs au format 6×6. J’ai pu réaliser alors mes premières images en relief, en prenant deux fois la même vues, mais en décalant légèrement l’appareil photo. Avec le recul, je me rends compte que je n’ai pas réalisé beaucoup de « photos traditionnelles », mais que j’ai rapidement utilisé cette technologie pour réaliser mes propres expériences…

Qu’est ce qui te fascine dans la photographie? Et qu’est ce qui te saoule?

Les photographes qui arrivent à capturer une lumière exceptionnelle, par exemple les rayons du soleil éclairant à travers des nuages un temple de prière Népalais, ou encore des scènes de vies poignantes sont pour moi au top de leur art.

Par contre, ce qui ne me plait pas vraiment, que l’on rencontre assez souvent lors d’expositions, sont les photos trop académiques, par exemple une série de verres de vin, dont uniquement celui du milieu est net, les autres parfaitement flous. Dans ce cas, j’ai plus l’impression de regarder un catalogue de produits qu’une chouette exposition !

Tu fais beaucoup de panoramique à 360°, mais as-tu d’autres styles de photos favoris? »

Lorsque j’ai décidé d’investir dans un boitier reflex, comme je réalisais beaucoup d’ascension et de randonnées, j’étais équipé du fameux 100-400 de chez Canon (matériel assez lourd pour de la randonnée, mais quand on est passionné, on ne compte pas ! ). J’ai réalisé alors de chouettes photographies sur la faune en montagne, en passant par les marmottes, les bouquetins, quelques rapaces… Depuis, j’ai revendu une partie de ce matériel, pour me consacrer uniquement à la photographie panoramique à 360°. Cependant, mon cerveau est souvent en ébullition, à la recherche de nouvelles pratiques. En effet, après avoir commencé à bien maîtriser la photographie 360° sur trépied, j’ai réalisé quelques séries en falaise, sur des voies d’escalade. Toute la technique était alors à reprendre !
Récemment, je me suis mis aussi à réaliser des panoramiques aériens, en utilisant un cerf-volant…

→ France : Phare de l’île de Wrach en cerf-volant, à basse altitude
→ France : Phare de l’île de Wrach en cerf-volant, à basse altitude

Quels sont les photographes qui t’inspires? Où trouves-tu ton inspiration?

Je suis en admiration devant le travail de photographes comme Vincent Munier ou Cédric Girard dans la photographie animalière ou encore Arnaud Frich dans la photographie panoramique. Je trouve principalement mon inspiration lors des treks / randonnées, quand je suis au contact de la nature, et que je me trouve dans un espace « qui me parle », « qui me touche ».
Je souhaite avant tout rapporter un souvenir du lieu en entier autour de moi, comme si je capturai le lieu pour le mettre en boite, et pouvoir le regarder lorsque je le souhaite !

Si tu ne devais en retenir qu’une seule, peux-tu nous présenter ta photo préférée et nous raconter son histoire?

Lors de mon deuxième trek au Népal pour gravir l’Island Peak (6189m), j’ai demandé à notre guide Népalais de réunir tous les sherpas avant qu’ils ne partent installer le campement suivant. Ils se sont alors mis en cercle autour de moi, leur charge sur le dos. C’est donc très rapidement que j’ai réalisé ce panoramique, afin que les sherpas ne se fatiguent pas inutilement ! Je leur avais promis de leur envoyer la photographie une fois assemblée et traitée.

Durant le trek, je me suis arrangé pour faire des portraits individuels de chacun des sherpas, lors des scènes de vie quotidiennes. Ainsi, de retour en France, j’ai fait développer pour chacun des sherpas 3 portraits individuels et 1 panorama du groupe. J’ai placé les 4 photos dans une enveloppe à leur nom, et j’ai constitué 1 enveloppe par sherpa. Ainsi, chacun avait son portrait et un souvenir du groupe de porteurs. J’ai envoyé le tout au Népal, à Katmandou, dans la boite postale de notre guide Népalais. J’espère qu’il aura pu donner chaque enveloppe à son propriétaire…

Cliquez sur la photo pour visualiser le panoramique 360
Cliquez sur la photo pour visualiser le panoramique 360

Peux-tu nous parler de tes projets photographiques?

Je me concentre actuellement sur la photographie aérienne en cerf-volant. Je rencontre un problème de prise de vue à cause de la limitation de dynamique des petits boitiers que j’envoie en l’air. En effet, je rencontre de fortes différences de luminosité, entre les photos prises face au soleil, et les autres, prises dans la direction opposée. Je souhaite alors faire du bracketing d’exposition, mais il faut alors que les images soient parfaitement alignées… Je suis donc en train de réfléchir à la conception d’une nacelle stabilisée qui compenserait les dérives du cerf-volant…

A ce sujet, je viens de réserver le nom de domaine www.airpano.fr , qui pour l’instant redirige directement vers les panoramiques sphériques aériens. A terme, je pense créer un nouveau site sur ce nom de domaine, quand j’aurai un peu plus de panoramas réalisés en cerf-volant à proposer aux internautes.

Quels conseils donnerais-tu à un photographe débutant?

Un photographe doit à mon sens, avoir l’œil large, l’esprit ouvert et il doit aussi savoir capter l’instant présent. Tout ceci s’apprend avec l’expérience. Et de nos jours, l’expérience ne coûte plus grand chose ! Hormis l’investissement initial, ensuite on ne peut que faire des essais, comparer les images, retourner faire des images ! Et la meilleure critique n’est pas, (à mon avis) celle des amis ou de la famille, qui n’oseront pas toujours dire vraiment ce qu’il en est, (de peur de se fâcher) mais de partager les images à des personnes ayant un peu plus d’expérience.

Ainsi, elles pourront vous guider, vous donner des conseils, ou vous aiguiller dans votre recherche photographique. Il faut donc s’entourer, et surtout ne pas rester seul dans son coin : inscrivez-vous au club photo de votre quartier ou de votre village, inscrivez-vous sur un forum de discussion, il y en a des dizaines : forums spécialisés par discipline (panoramiques, photo aérienne), par marque d’appareil photo…

Visionner le lac de Gaube, dans les Pyrénées
Visionner le lac de Gaube, dans les Pyrénées

Aurais-tu des conseils ou des améliorations à suggérer pour Bonplanphoto.fr ?

Penser à développer un site pour mobiles ? Même si le site est assez lisible sur téléphone, ça serait un plus !

Si tu devais conseiller un photographe à Bonplanphoto.fr et à ses lecteurs, qui proposerais-tu?

 J’ai recherché dans tous mes favoris, et celui que je préfère, qui fait un travail remarquable est Ignacio Ferrando – Abaco Digital. C’est un photographe qui réalise des panoramiques (et oui, encore des panoramiques ! ) dans des situations exceptionnelles ! Les vues qu’il réalise sont toutes plus improbables les unes que les autres ! A voir au moins une fois !

Un dernier mot?

N’oubliez pas de vous abonner au flux RSS sur mon site www.360×180.fr . En effet, je propose chaque semaine, tous les dimanches pour être précis, un nouveau panorama 360° ! Le flux RSS est un excellent moyen de se tenir informé des nouveautés, sans avoir à consulter le site de façon systématique.

Si vous n’avez pas d’outil pour lire les flux RSS, ou que vous ne souhaitez pas vous embêter avec ce flux de données, vous pouvez me retrouver sur TwitterGoogle Plus ou encore Facebook. J’y poste les mêmes contenus et les mêmes nouveautés sur chacune de ces plateformes interactives. Ainsi, vous serez informé des nouveaux panoramas 360° ajoutés sur le site.

Bonnes photographies !

Visionner le Phare de la pointe St Mathieu (Finistère)
Visionner le Phare de la pointe St Mathieu (Finistère)

Merci Matthieu.

Encore une fois un grand merci à Matthieu pour avoir accepté de se dévoiler un peu plus, j’espère que tout cela vous aura donner envie de découvrir son  travail, pour rappel vous pouvez le retrouver:

Bien évidemment si vous connaissez un photographe de talent, qu’il soit professionnel ou amateur, et  que vous souhaitez  le faire découvrir à la communauté de Bon plan Photo, ou si vous voulez vous même vous prêter au jeu de l’interview, il suffit de me contacter.

a propose Gregory LAROCHE

J'ai créé bonplanphoto.fr en 2010 pour partager avec vous mes découvertes et petits trucs photographiques. N'hésitez pas à me contacter pour toutes propositions de projets ou partenariats.

Un commentaire

  1. Très bon article et interview qui présente un photographe d’exception : ses clichés sont excellents et il nous plonge véritablement dans son art et sa passion. Mention spécialise pour les clichés panoramiques.

Laisser un commentaire