Interview de Laurent Baillet

Pour ne rien vous cacher, la photo abstraite n’est pas un sujet qui m’inspire, je n’ai d’ailleurs aucune technique ou maîtrise dans ce domaine. Alors au lieu de vous faire un article sur quelque chose que je ne maîtrise pas, je préfère vous présenter un photographe que j’ai découvert grâce à Damien Dohmen (lire son interview) et qui maîtrise à merveille cette notion, regardez par vous même son travail artistique.

Il s’agit de Laurent Baillet, photographe originaire de Paris que je reçois et qui a accepté de  se dévoiler un petit peu. Je trouve que son interview et surtout son travail artistique correspondent parfaitement à cette 8ème édition de La Boite à Photos.

Si vous voulez suivre le travail de Laurent Baillet, vous pouvez le retrouver:[checklist]

A noter également que du 23 au 29 septembre 2013, Laurent Baillet expose à Starter Gallery – 5 rue Soyer – 92200 Neuilly Sur Seine dans le cadre de l’expo collective 23/23.

Interview de Laurent Baillet

Tous droits réservés à Laurent Baillet
Tous droits réservés à Laurent Baillet

Bonjour Laurent,

Peux-tu te présenter en quelques lignes, comme photographe, mais pourquoi pas sur ta vie en dehors de la photographie ?

Je suis parisien, et ma vie est très liée à la photographie à laquelle je consacre une grande partie de mon temps. C’est d’ailleurs aujourd’hui mon activité professionnelle. Je voyage assez régulièrement dans le but de réaliser mon travail personnel. J’aime passer du temps dans un même lieu pour y rencontrer les gens qui y vivent et y travailler. Cette année, j’ai passé du temps en Israël et au Liban. En fin d’année, je prévois de faire la même chose en Asie.
Aujourd’hui, je passe la plus majeure partie de mon temps sur mon travail artistique que je commence peu à peu à exposer. Je fais bien sûr d’autres choses : un peu de portraits en studio et depuis début 2013, je travaille pour l’artiste chinois Liu Bolin lorsque qu’il est en Europe.

 

Tous droits réservés à Laurent Baillet
Tous droits réservés à Laurent Baillet

Peux-tu nous présenter ton matériel photo, et quel est celui qui t’est le plus précieux?

Aujourd’hui j’utilise un 5D Mark II et des optiques à focale fixe. J’ai une préférence pour les longues focales qui permettent souvent d’avoir un cadrage plus serré. Mon coup de cœur est pour mon objectif Zeiss 85 mm avec lequel je réalise la majeure partie de mes photos récentes.
Je crois pouvoir dire que je le préfère aux séries L de Canon en terme de qualité, mais il faut se passer de l’autofocus !

Peux-tu me raconter un peu ton « histoire » photographique et nous présenter ton/tes style(s) de photo de prédilection ?

J’ai découvert la photographie il y a une bonne quinzaine d’années lorsque mon père m’a offert son vieux reflex et qu’il m’a expliqué comment l’utiliser. Plus tard, je me suis intéressé à l’art (moderne et contemporain), et je n’ai, depuis, jamais cessé de l’étudier. J’ai ainsi peu à peu commencé à réaliser un travail personnel. J’aime notamment l’idée d’apporter une autre perception des choses qui nous entoure en jouant un peu avec les limites de l’appareil photo. Allonger le temps de pose est ainsi arrivé naturellement…
J’aime travailler dans les grandes villes bondées qui sont pour moi les lieux idéaux pour montrer notre société sous l’angle qui m’intéresse. Je travaille aussi de plus en plus en studio pour explorer de nouvelles choses et avoir un véritable contrôle l’image que je souhaite.

Laurent-Baillet-02-500x375

Qu’est ce qui te fascine dans la photographie? Et qu’est ce qui te saoule?

Ce qui me fascine c’est sa capacité à saisir la réalité avec une très grande précision et autant de facilité. Ce que j’aime moins, c’est le poids et l’encombrement du matériel qu’il faut pour travailler dans de bonnes conditions (sans parler de son coût bien sûr !)

Qu’est ce qui est, selon toi, le plus compliqué dans la photographie? Et le plus gratifiant?
Je crois qu’il est compliqué de se détacher de la technique pour se concentrer sur ce que l’on souhaite dire ou montrer. Mais c’est très important.
Le plus gratifiant c’est lorsque des gens que vous ne connaissez pas s’intéressent et sont touchés par votre travail !

Tous droits réservés à Laurent Baillet
Tous droits réservés à Laurent Baillet

Où trouves-tu ton inspiration?

Je cherche mon inspiration auprès d’artistes : peintres, sculpteurs, et aussi des photographes ! Cela me permet de mûrir mes idées et de mieux me situer aussi.
Avec le temps, je réalise aussi que les choses intéressantes viennent bien souvent directement de l’utilisation de mon appareil. Le travail en poses longues en est un très bon exemple !

Parmi tes photos, si tu ne devais en retenir qu’une seule, peux-tu nous présenter ta photo préférée et nous raconter son histoire?
Cette année j’ai passé plusieurs semaines en Israël et en Palestine. J’ai fait plusieurs photos du mur des lamentations qui était très fréquenté car c’était la Pâque juive. J’aime beaucoup ces images car elles mettent en opposition les hommes avec le spirituel, ce qui passe avec ce qui reste etc.

Tous droits réservés à Laurent Baillet
Tous droits réservés à Laurent Baillet

Quelle serait la photo que tu aimerais faire ?
Pour poursuivre la série faite devant le mur des lamentations, j’aimerais faire la même chose dans d’autres lieux de culte en travaillant avec différentes religions. J’aimerais notamment beaucoup pouvoir photographier le pèlerinage à la Mecque. Mais n’étant pas musulman je ne sais pas si je pourrais y être autorisé.

Quels conseils donnerais-tu à un photographe débutant?
Sur le plan technique, je dirais que la première chose à faire est de bien comprendre à quoi servent les iso, l’ouverture et la vitesse. Une fois que l’on a assimilé ça, tout est beaucoup plus simple. Il faut donc aussi oublier les modes automatiques des appareils photos.
Ensuite, je crois qu’il faut regarder ce que font les grands photographes et essayer de comprendre leurs démarches.

Tous droits réservés à Laurent Baillet
Tous droits réservés à Laurent Baillet

Si tu devais conseiller un photographe à Bon Plan Photo et à ses lecteurs, qui proposerais-tu?
Ils sont nombreux ! Mais j’aime par exemple beaucoup la façon de composer de Saul Leiter. C’est extrêmement original, surtout si l’on regarde à l’époque à laquelle il a fait cela (principalement les années 50-60). Son utilisation de la couleur est intéressante aussi. J’imagine que  son style très urbain y est un peu pour quelque chose !

Une question à laquelle vous auriez aimé répondre ?
Pourquoi la photogaphie ? …Mais je ne suis pas (encore) certain d’avoir la réponse, en fait 😉

Merci Laurent.

Tous droits réservés à Laurent Baillet
Tous droits réservés à Laurent Baillet

Encore une fois un grand merci à Laurent pour avoir accepté de se dévoiler un peu plus, j’espère que tout cela vous aura donné envie de découvrir son  travail, pour rappel vous pouvez le retrouver:[checklist]

Bien évidemment si vous connaissez un photographe de talent, qu’il soit professionnel ou amateur, et que vous souhaitez  le faire découvrir à la communauté de Bon Plan Photo, ou si vous voulez vous même vous prêter au jeu de l’interview, il suffit de me contacter.

Gregory LAROCHE

J'ai créé bonplanphoto.fr en 2010 pour partager avec vous mes découvertes et petits trucs photographiques. N'hésitez pas à me contacter pour toutes propositions de projets ou partenariats.

4 pensées sur “Interview de Laurent Baillet

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.