Interview de Jérôme Piquerey

Cette semaine, je vous propose de découvrir Jérôme Piquerey, un jeune photographe de 19 ans  qui a accepté de répondre à mes questions. Comme d’habitude, avant cela, si vous voulez suivre son travail, vous pouvez le retrouver:[checklist]

Interview de Jérôme Piquerey

Bonjour Jérôme,

Peux-tu te présenter en quelques lignes, comme photographe, mais pourquoi pas sur ta vie en dehors de la photographie?

Tout d’abord bonjour à tous.
Je m’appelle Jérôme Piquerey, j’ai 19 ans et je vis à 20 min de Lyon, dans les monts d’Or. Je suis étudiant en audiovisuel option Image, et je fais de la photo pendant mon temps libre. Et oui, car la priorité reste les études.  Dans la vie j’aime la photo (heureusement), la musique, les sorties en boite,  le sport, les BD et c’est déjà pas mal!

J’ai créé ma micro-entreprise « Piqxel-photo » en mars 2015.

Autoportrait
Autoportrait – Tous droits réservés à Jérôme Piquerey

Racontes-nous un peu ton «histoire» photographique? et nous présenter ton/tes style(s) de photo de prédilection ?
Alors mon histoire est plutôt courte. J’ai vraiment commencé la photo en Août 2014. Avant j’en faisais un peu, pour m’amuser, pendant les anniversaires, les fêtes, quelques paysages et surtout mes animaux.
Puis un jour j’ai voulu me lancer plus en profondeur dans cet art, et j’ai eu l’occasion de prendre en photo le frère d’un ami. Cette expérience m’a plu et j’ai voulu recommencer. De fil en aiguille, j’ai fait quelques séances, et en octobre, je rencontre une jeune mannequin qui a bien voulu travailler avec moi. Cette séance a été vraiment le déclencheur, car j’ai vraiment apprécié notre travail, l’ambiance qu’il y avait et out ce qu’il y avait autour.
Mes styles de prédilections si on peut dire ça, seraient le portrait, la photo de  « mode » et la photo « clubbing ».

divers (2)
Tous droits réservés à Jérôme Piquerey

On dit que la photographie est un virus qui se transmets, où l’as tu attrapé ? tu l’as transmis ?
C’est mon papa qui m’a transmis cette passion. Quand j’étais plus jeune, j’avais fait quelques photos dans notre garage en posant pour lui (en argentique bien sûr). Puis il m’emmenait dans une chambre noire pour pouvoir faire les tirages, et j’étais impressionné. Puis au fil des années, cette passion a grandi en moi, et voilà .
Par contre je n’ai pas encore transmis cette passion, mais j’espère bien initier mes neveux et nièces à cela.

divers (1)
Tous droits réservés à Jérôme Piquerey


Dans tout ton matériel photo, as tu un objet porte bonheur, ou un objet qui t’est précieux?
Euh, non je ne vois pas. Je ne cache pas qu’il y a certains matériels que j’affectionne plus que d’autres, comme mon 50mm f1.8 et mon réflecteur circulaire 100cm.

divers (4)
Tous droits réservés à Jérôme Piquerey


Imagines que tu dois partir 2 jours sur une île déserte, quel matériel photographique qui t’est vital amènerais tu ?

Un seul matériel ?! Je dirais mon 50mm f1.8 de chez nikon. C’est celui dont je me sers le plus souvent.

Divers (5)
Tous droits réservés à Jérôme Piquerey


Qu’est ce qui est, selon toi, le plus compliqué dans la photographie ….? Et le plus gratifiant?

Pour moi, le plus compliqué c’est de réussir à dégager une réelle émotion à travers un portrait. Je travaille beaucoup avec des modèles débutants, et  cela est la chose la plus complexe.
Le plus gratifiant, c’est de recevoir les messages de soutiens, d’encouragements, du modèle pour commencer, puis de son entourage, amis etc.

Question 2
Tous droits réservés à Jérôme Piquerey


Où trouves-tu ton inspiration?

Mon inspiration vient de toutes les images, que ce soient vidéos ou photos, que je peux voir. Etant abonné à beaucoup de photographes sur les réseaux sociaux, je vois leur travail tous les jours, et cela donne des idées.

Parmi tes photos, si tu ne devais en retenir qu’une seule, peux-tu nous présenter ta photo préférée et nous raconter son histoire?
Alors ça, c’est une très bonne question, mais pas simple d’y répondre… Beaucoup de photos me plaisent, mais je dirai celle-ci. C’est une photo que j’ai faîte en juin 2015, dans une forêt du Beaujolais. Pour cette séance j’étais accompagné de ma mannequin Laurène, et de deux de ses amies, qui m’ont bien aidé pour l’occasion.
Il n’y a pas vraiment d’histoire à raconter autour d’elle. Pendant que je regardais un peu nos photos sur mon écran, j’ai vu du coin de l’œil qu’elle avait pris une posture que j’aimais bien. Je lui ai donc demandé de ne plus bouger, de descendre un peu son poncho de son épaule, de sourire et voilà.
Si je l’ai choisi, c’est que je trouve que c’est l’une de mes photos les plus aboutis, au niveau technique et esthétique. Bien évidement avoir une jolie fille joue beaucoup, mais j’aime tout dans cette photo, son expression, son sourire, ses yeux qui scintillent, sa posture, la colorimétrie, le décor… C’est une photo un peu sexy (je dis un peu), qui est d’ailleurs exposée dans ma chambre.

Question 8
Tous droits réservés à Jérôme Piquerey


Quelle serait la prochaine photo que tu aimerais faire ?

Alors j’aimerais énormément faire une photo d’une aurore boréale. Mais malheureusement, ça ne sera pas pour tout de suite.

Projet piscine
Tous droits réservés à Jérôme Piquerey


Peux-tu nous parler de tes projets photographiques?

J’ai quelques petits projets qui devraient se mettre en place dans les semaines, mois à venir. J’ai l’habitude de travailler en extérieur, et en habillé, mais là ça sera plutôt pour faire de la lingerie en intérieur. Je ne cache pas qu’il y a un peu de stress, car je sors de ma zone de confort, et j’ai envie de faire du mieux que je puisse.
Avec une amie qui est en agence, on est aussi entrain de pencher sur un projet qui sort un peu de l’ordinaire, mais  « chut » pour le moment. Sinon, cet été, j’ai un projet autour de la piscine, avec 5 modèles, qui s’est très bien déroulé.

divers (3)
Tous droits réservés à Jérôme Piquerey

 

Peux-tu nous raconter un de tes meilleurs souvenir pendant une séance photo et pourquoi pas également le pire?

Un de mes meilleurs souvenirs, ce n’était pas pendant une séance avec un modèle, mais en photo de soirée. Grand amateur de musique électronique, j’ai eu la chance de photographier de grands Djs Internationaux, et cela restera vraiment de très grands moments. Pour le moment, je touche un peu du bois, je n’ai pas de mauvais souvenir à raconter.

Photo soirée
Tous droits réservés à Jérôme Piquerey

 

Si tu devais faire découvrir un photographe peut être encore méconnu, et un seul, à Bon Plan Photo et à ses lecteurs, qui proposerais-tu?

J’aimerais beaucoup vous faire découvrir une jeune photographe très talentueuse, qui se nomme Charline Moreau. J’ai eu la chance de la rencontrer, d’avoir bien sympathisé avec elle. C’est une personne qui en plus d’être très gentille, est vraiment pleine de talent niveau photo. Elle a une façon de les traiter, avec beaucoup de douceur qui m’impressionne à chaque fois (j’adore le petit voile blanc sur les photos).
Je vous invite vivement à vous rendre sur sa page Facebook.

Un dernier mots?
Kamoulox.
Et merci à toi !

Merci

Encore une fois un grand merci à Jérôme pour avoir accepté de se dévoiler un peu plus, j’espère que tout cela vous aura donner envie de découvrir son travail, pour rappel vous pouvez le retrouver:[checklist]

Bien évidemment si vous connaissez un photographe de talent, qu’il soit professionnel ou amateur, et  que vous souhaitez  le faire découvrir à la communauté de Bon Plan Photo, ou si vous voulez vous même vous prêter au jeu de l’interview, il suffit de me contacter.

Gregory LAROCHE

J'ai créé bonplanphoto.fr en 2010 pour partager avec vous mes découvertes et petits trucs photographiques. N'hésitez pas à me contacter pour toutes propositions de projets ou partenariats.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.