[A relire] Interview de Grégory Mignard

Cette semaine direction la Bretagne pour découvrir le travail de Grégory Mignard, photographe outdoor, qui a accepté de répondre à mes questions. Avant cela, si vous voulez suivre son travail, vous pouvez le retrouver:[checklist]

A la rencontre de Grégory Mignard

Bonjour Grégory,

Peux-tu te présenter en quelques lignes, comme photographe, mais pourquoi pas sur ta vie en dehors de la photographie ?

Je m’appelle Grégory, j’ai 31 ans et j’habite Brest dans le Finistère. J’ai commencé la photo en 2006 et je suis auteur-photographe depuis 2009. Mais comme il est aujourd’hui de plus en plus dur de vivre de la photo, je suis aussi informaticien pour un organisme brestois.

ITW_01
Tous droits réservés à Grégory Mignard

Peux-tu nous raconter comment la photographie est entrée dans ta vie ?

La photographie était présente dès ma naissance, car mon père est passionné de photographie depuis toujours et c’est dans un univers de diapos et d’odeurs de produits de développement que j’ai grandis. Mais je ne m’y intéressais pas plus que ça jusqu’au jour où j’ai été victime d’un sérieux accident de kitesurf aux Antilles en 2006. J’ai dû subir une longue rééducation et convalescence et afin de rompre avec l’ennui de cette dernière, j’ai décidé de prendre un appareil photo et d’immortaliser les sessions de kitesurf des potes. Et ça sera la révélation, car j’ai commencé à investir dans un peu de matériel et varier de plus en plus mes sujets photographiques.

Quelles sont tes spécialités photographiques ?

C’est l’univers marin et les sports nautiques qui m’ont amené à la photographie et c’est tout naturellement qu’ils sont devenus mes premiers sujets photographiques. Je me suis essayé à pas mal de choses et je me qualifie aujourd’hui de photographe outdoor. J’aime passer du temps dehors, jouer avec les lumières naturelles et traquer les belles ambiances, jamais bien loin de l’océan. J’aime énormément la photographie de surf, pas forcément la belle photo d’action, mais la photo qui va intégrer le surfeur et la vague dans un environnement naturel et grandiose. Oui, j’aime vraiment la photographie à l’air libre et si possible proche de l’océan !

ITW_02
Tous droits réservés à Grégory Mignard

On dit que la photographie est un virus qui se transmet, où l’as-tu attrapé ? Tu l’as transmis ?

Je pense que j’ai attrapé le virus par mon père, mais la contamination n’aura été effective qu’en 2006, suite à mon accident de kitesurf. Je pense que c’est vraiment l’élément révélateur de cette passion qui était cachée dans mes veines finalement. Je ne sais pas si je l’ai transmis, mais j’ai toujours été présent et à l’écoute quand on m’a demandé de l’aide ou des conseils en photographie. Je n’estime pas être un expert, car la photographie est un éternel apprentissage, mais je commence à avoir un peu d’expérience pour guider les photographes en herbe et pourquoi pas leur transmettre le virus !

Tu es breton d’adoption et de cœur, mais y a-t-il un endroit que tu affectionnes particulièrement dans cette belle région ?

Oui, je suis breton d’adoption et de cœur et j’habite depuis quelques années maintenant dans le Finistère. J’ai eu la chance d’habiter pas mal de temps à l’étranger et de beaucoup voyager, mais la Bretagne est vraiment un univers à part, c’est là où je me sens le mieux. Je trouve que la pointe Finistérienne a quelque chose de magique, de la rade de Brest jusqu’aux landes de la côte nord en passant par les monts d’Arrée et la presqu’île de Crozon. Il y a beaucoup de belles régions, mais je pense que nous sommes vraiment gâtés par les paysages et les lumières très changeantes en Bretagne, un paradis pour les photographes et amoureux de la nature.

Port de Maison Blanche
Tous droits réservés à Grégory Mignard

Comment se compose ton sac photo ?

Comme mon père, je suis Nikoniste depuis mes débuts et ce n’est pas prêt de changer. J’ai récemment changé mon D700 pour un Df et j’utilise des optiques de 14 mm à 500 mm, mais mes deux optiques favorites restent les 24–70mm f/2.8 et 70–200mm f/2.8 de chez Nikon. J’ai également toujours une GoPro pour quelques images aquatiques et quelques vieilleries analogiques (polaroid, Nikon FM2, Nikon L35AW AF AD…).

DC3
Tous droits réservés à Grégory Mignard

Selon toi quelles sont les qualités principales que doit avoir un photographe ?

Il faut avoir l’œil et savoir se lever tôt selon moi. Sortir l’appareil photo n’est pas bien compliqué, le sortir au bon moment est déjà plus rare. C’est pour ça que je me lève souvent tôt, les ambiances sont généralement bien meilleures qu’en pleine journée. Il faut aussi avoir un regard critique sur son propre travail afin de s’améliorer sans cesse et ne pas vivre sur ses acquis.

Saint Samson
Tous droits réservés à Grégory Mignard

Où trouves-tu ton inspiration ?

Ma principale source d’inspiration est la nature ! Il suffit de se promener, changer ses habitudes pour retrouver une inspiration éventuellement perdue. Sinon, j’aime beaucoup feuilleter des bouquins ou trainer sur Instagram où il y a beaucoup d’excellents photographes.

Parmi tes photos, si tu ne devais en retenir qu’une seule, peux-tu nous présenter ta photo préférée et nous raconter son histoire ?

Je suis assez critique sur mes images et j’ai du mal à en faire sortir une du lot. Disons que mes favorites sont celles que l’ont peut trouver en tirage chez moi. Je vais donc choisir cette image que j’ai réalisée dans les rues de Gorée, une petite île au large de Dakar au Sénégal. Je ne suis pas forcément un adepte de la photographie de rue, mais cette scène m’a de suite parlé et il a fallu que je l’immortalise… Et honnêtement, elle rend vraiment bien en tirage 🙂

ITW_03 (Photo question fav)
Tous droits réservés à Grégory Mignard

Peux-tu nous parler de tes projets photographiques ?

Je n’ai pas vraiment de projet concret pour l’instant, juste beaucoup d’envies comme cette envie d’exposer, mais faire quelque chose de propre et de sérieux. Tout est encore à l’état de réflexion donc on ne peut pas encore parler de projet. J’ai quelques séries en cours, un reportage sur la Polynésie en cours de préparation… Bref, quelques bricoles pour s’occuper.

Peux-tu nous raconter un de tes meilleurs souvenirs pendant une séance photo et pourquoi pas également le pire ?

Pour le meilleur souvenir, je ne vais pas aller chercher bien loin, car c’était le 4 mai dernier à Tahiti. J’étais à Teahupoo où se trouve la plus belle vague du monde. Je suis tombé un jour où la vague fonctionnait vraiment bien et une fois arrivé sur zone avec le bateau, je vois cette beauté dérouler à quelques mètres de moi seulement. Je me suis mis à frissonner dès les premiers clichés, c’était vraiment dingue de voir ça en vrai après avoir contemplé pendant des années la photo de Tim McKenna qui est accrochée dans mon salon. C’était vraiment un moment inoubliable, un rêve qui s’est réalisé, trop beau pour y croire, même après quelques semaines.

ITW_04
Tous droits réservés à Grégory Mignard

Sinon, je n’ai pas vraiment de mauvais souvenirs à part oublier de mettre une carte mémoire dans l’appareil avant une sortie, ça m’arrive de moins en moins, mais ça me fait bien rager quand je loupe bêtement des clichés à cause d’une petite inattention.

Si tu devais faire découvrir un photographe peut être encore méconnu, et un seul, à BonPlanPhoto et à ses lecteurs, qui proposerais-tu ?

Après réflexion, ça sera une photographe du Finistère, Aurélie Prouff, qui a un regard intéressant sur notre belle région et apporte beaucoup de poésie dans ses clichés. On peut la retrouver sur Facebook et sur 500px, ça vaut le coup d’œil !

ITW_05
Tous droits réservés à Grégory Mignard

Une question à laquelle tu aurais aimé répondre ?

J’ai beau chercher, je ne trouve pas 🙂

Merci 

Encore une fois un grand merci à Grégory pour avoir accepté de se dévoiler un peu plus, j’espère que tout cela vous aura donner envie de découvrir son  travail, pour rappel vous pouvez le retrouver:[checklist]

Bien évidemment si vous connaissez un photographe de talent, qu’il soit professionnel ou amateur, et  que vous souhaitez  le faire découvrir à la communauté de Bon Plan Photo, ou si vous voulez vous même vous prêter au jeu de l’interview, il suffit de me contacter.

Gregory LAROCHE

J'ai créé bonplanphoto.fr en 2010 pour partager avec vous mes découvertes et petits trucs photographiques. N'hésitez pas à me contacter pour toutes propositions de projets ou partenariats.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.