Interview de François Jouanneaux

Cette semaine, je vous propose d’aller à la rencontre de François Jouanneaux, photographe autodidacte, qui a accepté de répondre à mes questions, je vous propose donc de découvrir ce photographe de talents qui collectionne les honneurs. Si vous voulez suivre son travail, vous pouvez le retrouver:

Interview de François Jouanneaux

Bonjour François,

Peux-tu te présenter en quelques lignes, comme photographe, mais pourquoi pas sur ta vie en dehors de la photographie? 

Je pense que le commentaire d’un marié (Michel) me décrit au mieux: „Bonhomie, professionnalisme et humour décapant accompagneront votre événement. François saura mettre à l’aise ses sujets de photographie pour le plus grand plaisir des émotions que vous ressentirez lorsque vous reverrez ses clichés“.
Passionné de photographie depuis toujours, j’en ai fait mon métier. Expatrié en Allemagne (Bavière) j’ai acquis ma formation et mes certifications y compris la licence de formation des apprentis à la Chambre des Métiers de Munich.  Revenu définitivement en France depuis 2012, je me suis spécialisé dans les prestations de mariage. Il m’arrive aussi parfois de réaliser des projets de communication des entreprises ainsi que des photos pour des particuliers autres que des mariages.
Je suis un amateur d’histoire en général et m’intéresse beaucoup à la philosophie, à l’ésotérisme et à la psychologie. J’aime lire des romans policiers aussi. La gastronomie: je ne dis pas non, plus spécialement tout ce qui est fruits de mer et poisson. Le cinéma, le théâtre, les concerts, les expositions de photographie et de peinture font partie de mes passetemps, sans oublier les vides-grenier …
Mon leitmotive: Keep it simple – Life is a game – Have as much fun as possible …

JOUANNEAUX_01
Tous droits réservés à François Jouanneaux

Racontes-nous un peu ton «histoire» photographique?
J’ai commencé à faire de la photo à ma communion donc vers 10 ans et demi quand ma marraine m’a offert un Kodak Box d’occasion avec des rouleaux de film 120. Plus tard, j’allais passer Noël chez mon parrain à St-Maur-des-Fossés qui travaillait dans une imprimerie offset. L’odeur de l’encre, du papier, l’image imprimée, le dessin, la photographie, tout me fascinait et me métamorphosait.
Après j’ai fait mes études dans les arts graphiques à Rennes. Là j’étais responsable du club photo et j’avais un Foca-sport 24×36-50mm 2.8 fixe, tirages en Noir et blanc et posters exposés et developpés au mur, c’était l’époque des « Grands » avec du grain et en Noir et Blanc, c’est là que j’ai souhaité très fort devenir photographe professionnel.
Après j’ai continué professionnellement ma voie des Arts Graphiques et des Métiers du livre, tout en photographiant en amateur avec un Rolleiflex 24×36, objectifs interchangeables: Planar, Distagon et Tessar … + 6×6 russe Lubitel. Bien longtemps après je suis allé m’installer en Allemagne (Bavière), toujours amateur photo. Puis je me suis installé à mon compte comme Infographiste et agence de Com. Ayant besoin de photos à bon marché, je me suis équipé en matériel pro (equipement de studio, Chambre Linhof, Mamiya, Kiev (copie russe du Blad), Nikon F5, et tout le tralala …). J’ai travaillé en à côté pour la presse puis pour des revues et périodiques. On m’a même envoyé faire des reportages à l’Etranger.
Finalement en 2004 je suis passé devant une commission d’examen à la Chambre des Métiers de Munich afin d’officialiser mon statut. J’ai obtenu également la maîtrise de formation des apprentis (ce qui en Allemagne n’est pas donné à tout le monde …). Celà m’a permis de changer d’orientation et de me spécialiser uniquement que dans la photo. J’ai ouvert un atelier en pleine zone piétonne du centre ville de Rosenheim. J’ai fait plusieurs mariages tout d’abord pour des amis et connaissances qui ont trouvé mon travail qualitativement bien et m’ont encouragé à faire du portrait et du mariage et non que du corporate et de l’ industriel.
Revenu en France en 2012 suite au décès de ma compagne en 2010, j’ai créé une activité de photographe spécialisé dans le mariage. Je suis membre du GNPP et viens d’obtenir la qualification European Photographer par la Federation of European Photographers. Je me prépare à celle de QEP.
De plus j’appartiens aux prestigieuses associations: WPJA, ISPWP et Fearless Photographers. Je suis en train de passer l’axamen auprès de la WPPI par le biais du New York Institute of Photography pour obtenir la qualification WPPI-Certified.

C’est la première année que je commence à participer à des concours. Auparavant j’ai fait de nombreuses expositions photo sur divers sujets et thèmes. Voilà donc le parcours atypique d’un autodidacte terminant sa carrière (encore quelques années …) avec tous les honneurs.

JOUANNEAUX_02
Tous droits réservés à François Jouanneaux

Quels sont tes spécialités photographiques ?
Le mariage, le livestyle et le corporate

On dit que la photographie est un virus qui se transmets, où l’as tu attrapé ? tu l’as transmis ?
Je ne sais pas où je l’ai attrapé vraiment, mais c’est sûr que c’était quand j’étais gamin … Oui je l’ai transmis à ma fille qui vit à Berlin et à d’autres aussi … 

JOUANNEAUX_08
Tous droits réservés à François Jouanneaux

Comment se compose ton sac photo ?
Nikon D800, Nikon D610, 17-35mm 2.8, 105 mm DC 2.0, 60 mm 2.8 macro, 85 mm 1.8, SB 910 pour le cas … et tout nouveau Sigma 35mm f/1.4 DG HSM Art + prochainement D750

JOUANNEAUX_03
Tous droits réservés à François Jouanneaux

Selon toi quelles sont les qualités principales que doit avoir un photographe?
Être à l’écoute, savoir observer et anticiper, avoir de la culture, ressentir la lumière évidemment … être modeste, simple et disposé à toujours apprendre pour faire mieux

Est-ce que ton travail est influencé par certains photographes?
Oui beaucoup (Cartier Bresson, Marc Riboud, Ara Güler, Robert Evans, Franz Helmreich, Kurt Schubert, …)

Côtes-d'Armor, Perros-Guirec, Le Traiteur des 4 Saisons, Manoir de Kergrec'h, Plougrescant
Tous droits réservés à François Jouanneaux

Parmi tes photos, si tu ne devais en retenir qu’une seule, peux-tu nous présenter ta photo préférée et nous raconter son histoire?
C’est une photo en Noir et blanc, argentique, prise dans une vieille grange en Bavière lors de la série de portraits d’un de mes tout premier reportage de mariages. Tout y était improvisé et fait rien qu’au feeling, sans connaissances approfondies du mariage et pourtant je trouve le résultat toujours aussi bon … Le cliché est naturel et positif, bien mis en scène au gestuel parfait et cohérent

JOUANNEAUX_09
Tous droits réservés à François Jouanneaux

Quelle serait la prochaine photo que tu aimerais faire ?
Il y en a plusieurs. Mais sans doute celle d’un tourbillon de joie.

Reportage de mariage
Tous droits réservés à François Jouanneaux

Imagine que l’on te donne un crédit illimité, quel projet photographique, dingue ou plus sage, aimerais-tu réaliser?
Photographier beaucoup de sortes d’arbres sans feuilles dans leur environnement naturel partout dans le monde afin d’en montrer les structures

Peux-tu nous raconter un de tes meilleurs souvenir pendant une séance photo et pourquoi pas également le pire?
Il y en a beaucoup de bons, mais mon pire souvenir est celui de la châteleine qui m’a dit comment il fallait faire les photos de couple dans son château et quels clichés j’avais à faire, lors d’une série de portraits de mariage. Le meilleur est celui d’une jeune femme venue se faire photographier pour un CV et nous sommes tombés amoureux pendant la séance.

Photo de Mariage

Si tu devais faire découvrir un photographe peut être encore méconnu, et un seul, à BonPlanPhoto et à ses lecteurs, qui proposerais-tu?
Stefan Brenner, allez vois son site stefanbrenner.com

Pour terminer, un petit J’aime / J’aime pas. 
J’aime: les bons restos, le soleil, La Bretagne, les voyages et la photo
Je déteste: l’injustice, la douleur, la politique, les prétentieux et le sectarisme

Merci François.

Encore une fois un grand merci à François pour avoir accepté de se dévoiler un peu plus, j’espère que tout cela vous aura donné envie de découvrir son travail, pour rappel vous pouvez le retrouver sur:

Bien évidemment si vous connaissez un photographe de talent, qu’il soit professionnel ou amateur, et  que vous souhaitez  le faire découvrir à la communauté de BonPlanPhoto, ou si vous voulez vous même vous prêter au jeu de l’interview, il suffit de me contacter.

Gregory LAROCHE

J'ai créé bonplanphoto.fr en 2010 pour partager avec vous mes découvertes et petits trucs photographiques. N'hésitez pas à me contacter pour toutes propositions de projets ou partenariats.

2 pensées sur “Interview de François Jouanneaux


  • Warning: mysqli_num_fields() expects parameter 1 to be mysqli_result, boolean given in /homepages/15/d520935137/htdocs/bonplanphotov2/wp-includes/wp-db.php on line 3283
    08/06/2016 à 12 h 38 min
    Permalink

    Une interview bien sympa, mais le lien vers 500px n’est pas le bon. 😉

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.