Interview de Franck Barlet

Aujourd’hui je vous invite à découvrir Franck Barlet, un photographe bourré de talent que je reçois et qui a accepté de  se dévoiler un petit peu.

Avant cela, si vous voulez suivre le travail de Franck, vous pouvez le retrouver:

[checklist]

[/checklist]

Interview de Franck Barlet

Bonjour Franck,

Peux-tu te présenter en quelques lignes, comme photographe, mais pourquoi pas sur ta vie en dehors de la photographie?  

Je me nomme Franck Barlet et je suis travailleur indépendant depuis plus de sept ans maintenant. J’ai créé mon entreprise de développement web et de photographie, mais les circonstances ont fait que l’essentiel de mon activité a jusque-là tourne autour du web voir du développement informatique pur et dur. Je commence doucement, tout doucement, trop doucement à proposer des prestations photo.

 Au niveau civil, j’ai 38 ans et je partage ma vie avec une personne formidable, avec qui nous élevons deux petits gars et bientôt une petite fille. Comme tout le monde, je photographie beaucoup mes enfants. En dehors de cela, j’aime beaucoup dessiner, marcher,  pédaler, pagayer, regarder, imaginer, contempler, écouter.

Franck-barlet-photo-001
Tous droits réservés à Franck Barlet

Peux-tu nous raconter un peu ton «histoire» photographique et nous présenter ton/tes style(s) de photo de prédilection ?

Aujourd’hui, mon histoire photographique est une histoire de ballade en ville. Marchant (parfois pieds nus) la tête en l’air, me couchant ou me contorsionnant au pied des immeubles sous les regards curieux, amusés et parfois suspicieux des passants.

Je suis en pleine phase urbaine, architecture, essayant, tant bien que mal, de donner une autre allure aux bâtiments qui nous entourent. Mais c’est aussi la recherche des couleurs et de la nature dans ces environnements de verre et de béton. Je crois que finalement la ville aura toujours une place dans mes photos, car j’ai dû apprendre à en apprécier les lignes, les courbes, les textures les gens qui la peuplent. Et finalement, on dirait qu’elle a beaucoup à donner.

Franck-barlet-photo-009
Tous droits réservés à Franck Barlet

 Raconte-nous quand et comment tu as commencé la photo?

Photographiquement parlant l’histoire est longue et épisodique. J’ai toujours été attiré par l’image, que ce soit le dessin le cinéma ou la photographie. Enfant, on m’a offert un appareil photo Kodak. Je crois que j’ai utilisé la pellicule qui était à l’intérieur. Je ne me souviens pas si mes parents l’avaient fait développer ou non. Cette première expérience ne m’avait pas vraiment marquée. Je passais beaucoup de temps dans la bibliothèque municipale à regarder des images de tous types dans les bandes dessinées, les livres photo ou de peinture.

C’est à l’origine, la photo animalière et de paysages lointains qui me faisait rêver, et ado, je m’imaginais bien au volant d’un van accompagné de matériel photo et d’un labrador à parcourir le monde. Je ne possédais pas d’appareil photo et ces images impressionnantes de lieux lointains bridaient toute créativité  et m’empêchait de voir ce qu’il y avait autour de moi.

Ça n’est qu’une fois dans la vie active que j’ai eu les moyens d’acheter mon premier réflex argentique… Sur Paris… J’ai donc commencé la photo dans un environnement qui ne m’inspirait pas du tout. J’ai donc longtemps végété ne shootant qu’à de rares occasions, enchainant des sorties urbaines d’où je rentrais bredouille, frustré. Je ne m’amusais qu’en voyage, au cours de la Technoparade ou pendant des mariages d’amis.

Je dirais donc que j’ai vraiment commencé la photo il y a cinq ans lorsque j’ai commencé à photographier des inconnus sans leur approbation et sans me cacher. Un vrai déclic! Dès le premier déclenchement, ce fut ma première décharge d’adrénaline photographique,  ma première envie de faire une série et le début de ma rééducation oculaire. C’est à cet instant précis que la ville allait enfin devenir un vrai terrain de jeu qui avait beaucoup à m’offrir.

Aujourd’hui, j’ai envie d’aller plus loin. Photographier les gens qui le désirent, mais aussi faire de vraie mise en scène, construire des images de toute pièce. Et professionnaliser tout ça. A suivre…

Franck-barlet-photo-002
Tous droits réservés à Franck Barlet

 La photographie est un moyen d’expression, que cherches-tu à faire comprendre à travers tes photos ?

Je suis d’accord pour dire que la photographie est un moyen d’expression. Mais, je ne suis pas certain de chercher à faire comprendre quoique ce soit à qui que ce soit. D’autres sont très doués pour cela. Je cherche juste, sans forcément y arriver,  à faire de belles images avec ce qui est à ma disposition et à me faire plaisir en partageant ce que je voie.

Franck-barlet-photo-006
Tous droits réservés à Franck Barlet

Dans tout ton matériel photo, as-tu un objet porte-bonheur, ou un objet qui t’est précieux? 

Non, je n’ai pas d’objet porte-bonheur, je vois mon matériel comme un simple outil. Mais quand même pas n’importe quel outil hein, je l’échange pas contre un tournevis. Un outil qui me permet de voir différemment, de rentrer dans un autre univers et de pouvoir le partager.

J’ai toutefois un équipement photo qui m’est très précieux et qui j’espère n’est pas prêt de me lâcher : Mes yeux.

Franck-barlet-photo-003
Tous droits réservés à Franck Barlet

Est-ce que ton travail est influencé par certains photographes?

Oui certainement, mais je ne saurais dire lesquels, je pense qu’on est tous influencé par les milliers d’images que nous voyons chaque jour. Mais pour ma part c’est inconscient, je ne cherche pas à m’inspirer d’autres photographes en particulier, mais c’est certains, ils sont là, quelque part dans un coin de ma tête.

CooKing
Tous droits réservés à Franck Barlet

Parmi tes photos, peux-tu nous présenter ta photographie Coup de ‘cœur du moment’ et  nous raconter son histoire? 

Je me lasse très vite de mes photos. Mais ma photo coup de coeur reste la Marelle, car elle a eu beaucoup de succès auprès des gens qui l’ont vue. C’est une de mes premières photos mises en scène dans un but précis.

C’est une photo réalisée pour les besoins d’un concours interne au club photo dans lequel j’évolue « zoom92130« . Le thème était « jeux d’enfant ». Cette idée, pas vraiment originale, m’est tout de suite apparue comme évidente. J’ai été pour cela aidé par mon fils et ma chérie. Je savais où je souhaitais faire la photo, car c’est un endroit tout simple, mais avec une perspective intéressante. Nous avons dessiné la marelle pour qu’elle figure bien dans mon cadre et nous avons appris à Arthur à jouer. Nous avons joué puis j’ai fait mes photos. Un super moment !

Franck-barlet-photo-011
Tous droits réservés à Franck Barlet

Quelle serait LA prochaine photo que tu aimerais faire ?

 Je foisonne d’idées. Il faut les mettre en oeuvre, j’ai un projet de photo de lévitation. Un autre autour de la mémoire des lieux et de l’absence. Et différentes scènes mettant en jeu des « effets spéciaux ». Mais pour cela j’ai besoin de temps, de modèle et d’assistant… D’ailleurs, si vous lisez ceci et que vous êtes intéressé pour participer à mon évolution, contactez-moi 🙂

Imagine que l’on te donne un crédit illimité, quel projet photographique, dingue ou plus sage, aimerais-tu réaliser?

J’avais travaillé sur le thème des enfants et de leurs jouets au travers de portrait en extérieur, ça avait été simplement un régal. J’aimerai faire le tour du monde et découvrir comment jouent les enfants dans chaque pays, chaque culture. Ou encore une série de reportages pour voir et montrer ce que mes enfants ne pourront peut-être plus jamais voir sur cette Terre et rendre hommage à ceux qui se battent pour le préserver.

Ha oui, pour le chèque ce sera à mon nom.

Franck-barlet-photo-004
Tous droits réservés à Franck Barlet

Si tu devais conseiller un photographe, et un seul, à Bon Plan Photo et à ses lecteurs, qui proposerais-tu? 

C’est difficile comme question, ma culture photographique est assez pauvre. J’aurais envie de dire aucun. Nourrissez-vous de chaque image que vous voyez, quelle qu’elle soit. Ceci dit, il est une portraitiste dont j’admire le travail, Regina Pagles.

Un dernier mots?

oui : zyzomys. C’est le dernier mot du dictionnaire il désigne un genre de rongeur d’Australie 🙂  Finalement on en revient toujours au même des animaux et du voyage ! vivement la retraite !

Franck-barlet-photo-005
Tous droits réservés à Franck Barlet

Merci 

Encore une fois un grand merci à Franck pour avoir accepté de se dévoiler un peu plus, j’espère que tout cela vous aura donner envie de découvrir son  travail, pour rappel vous pouvez le retrouver:

[checklist]

[/checklist]

Bien évidemment si vous connaissez un photographe de talent, qu’il soit professionnel ou amateur, et  que vous souhaitez  le faire découvrir à la communauté de Bon Plan Photo, ou si vous voulez vous même vous prêter au jeu de l’interview, il suffit de me contacter.

Gregory LAROCHE

J'ai créé bonplanphoto.fr en 2010 pour partager avec vous mes découvertes et petits trucs photographiques. N'hésitez pas à me contacter pour toutes propositions de projets ou partenariats.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.