Interview de Denis Dubesset

Il y a quelques jours je vous présentais le livre de Denis Dubesset « Les secrets du cadrage photo ». Aujourd’hui je vous propose de partir à la découverte de l’auteur puisque Denis a accepté de répondre à mes questions et donc de se dévoiler un petit peu. Avant cela, si vous voulez suivre son travail, vous pouvez le retrouver:[checklist]

Interview  de Denis Dubesset

DSC_4417-2
Tous droits réservés à D. Dubesset

Bonjour Denis,

Peux-tu te présenter en quelques lignes, comme photographe, mais pourquoi pas sur ta vie en dehors de la photographie?  

J’ai 36 ans et j’ai la chance d’habiter à Saint-Raphaël sur la Côte d’Azur avec ma compagne et ma fille de deux ans et demi. J’aime cette région qui me donne beaucoup de sujets photographiques. J’ai découvert la photographie sur le tard, il y a seulement 7 ans. J’ai tout de suite été captivé par cet art, et mon intérêt n’a pas cessé de grandir depuis.

Peux-tu nous raconter un peu ton «histoire» photographique? et nous présenter ton/tes style(s) de photo de prédilection ?

Plus jeune j’avais déjà touché un appareil photo, mais lorsque j’en ai acheté un il y a environ 7 ans, cela a été incroyable. J’ai découvert un outil extraordinaire aux infinies possibilités. Au départ mon matériel était modeste, mais progressivement j’ai acquis des outils de plus en plus performant.

Lorsque j’ai commencé la photo, j’ai été très intrigué par le fait de pouvoir observer des choses ordinairement invisibles à l’oeil nu en faisant des gros plans. J’ai donc exploré la macro et la proxi en premier. Il s’agit de disciplines très exigeantes et c’est comme ça que j’ai pu faire mon apprentissage. Par la suite, je me suis diversifié. Aujourd’hui, je préfère traiter des thèmes plutôt que de rester cantonner dans un genre. Mon sujet de prédilection est le rapport entre l’homme et la nature (ou peut-être sa nature).

81
Tous droits réservés à D. Dubesset

On dit que la photographie est un virus qui se transmet, où l’as-tu attrapé ? Tu l’as transmis ?

J’ai toujours été sensible aux images. C’est sans doute l’une des raisons qui m’ont conduit à faire des études d’Histoire de l’art (bac+5). À l’époque je ne pensais pas à la photographie, mais j’étais fasciné par le fait de transmettre des idées avec l’expression artistique. Le coup de foudre a eu lieu bien plus tard en achetant mon premier appareil.

Aujourd’hui, j’aime partager ma passion. Je le fais à travers mes livres, mais également en proposant des expositions à vocations didactiques.

DSC_2748
Tous droits réservés à D. Dubesset

En plus d’être photographe, tu es également auteur de guides pratiques sur la photo, peux tu nous expliquer comment en es-tu arrivé là ?

Au bout de quelque temps de pratique, j’ai estimé que mes clichés étaient plutôt intéressants. Je les ai donc rassemblés sous la forme d’un PDF en expliquant mes prises de vue et en donnant des détails sur mes sujets. J’ai pensé que le résultat était plutôt pas mal et je l’ai envoyé à plusieurs éditeurs. Certains ont été intéressés et j’ai eu la chance de pouvoir faire un premier guide pratique sur la macro (Microcosmes aux éditions Pearson). Cette expérience a été très enrichissante. J’ai donc proposé d’autres sujets. Le livre « Les secrets du cadrage photo » est récemment sorti aux éditions Eyrolles. Dans cet ouvrage j’explique la composition photographique de manière à ce qu’elle soit comprise par le plus grand nombre. J’ai également d’autres projets éditoriaux qui verront, le jour prochainement je l’espère.

Le grand livre de la photo de nature
Tous droits réservés à D. Dubesset

Dans tout ton matériel photo, as-tu un objet porte-bonheur, ou un objet qui t’est précieux?

Désolé, mais je n’ai pas vraiment d’objet porte-bonheur. Comme beaucoup d’autres, j’aime l’aspect technique de la photographie, mais j’essaie de me raisonner et de me dire que le matériel reste un outil. Je tente souvent de calmer mon côté geek pour résister au dernier gadget qui vient de sortir. Avoir le matériel le plus performant ne fait pas de nous un meilleur photographe (quoique…).

DSC_7871
Tous droits réservés à D. Dubesset

Qu’est-ce qui est, selon toi, le plus compliqué dans la photographie ….? Et le plus gratifiant?

Le plus compliqué à mon sens est de pouvoir trouver son propre style. Le plus gratifiant est de pouvoir capturer des moments magiques et de les partager avec d’autres.

DSC_2111
Tous droits réservés à D. Dubesset

Est-ce que ton travail est influencé par certains photographes?

Je suis constamment influencé par d’autres photographes. Mais être influencé ne veut pas dire copier. Chacun de nous est différent et a une sensibilité propre. En vrac je citerais des grands artistes comme Vik Muniz, Vincent Munier, André Maurer, Michael Kenna, Sebastiao Salgado, Ansel Adams, Saul Leiter, Elliot Erwit… 

Parmi tes photos, si tu ne devais en retenir qu’une seule, peux-tu nous présenter ta photo préférée et nous raconter son histoire?

C’est toujours très compliqué de choisir un cliché parmi tous. Chaque photo exprime quelque chose de différent et ne peut pas vraiment être comparée aux autres. J’aime particulièrement cette image d’un Bonzaï naturel. Ce petit pin semble sortir du rocher comme par magie. Il illustre pour moi la lutte pour la vie qui arrive à s’épanouir même dans les lieux les plus improbables.

DSC_4514-3
Tous droits réservés à D. Dubesset

Peux-tu nous présenter ta photographie Coup de ‘cœur du moment’ et nous raconter son histoire?

Là encore ce n’est pas évident. Je vais donc choisir une image qui illustre bien pour moi ce qu’est la photographie .  Au cours d’une  balade, j’ai remarqué cet arbre qui me semblait particulièrement graphique. Le problème, c’est qu’il se trouvait au beau milieu de bâtiment récent à l’esthétique franchement discutable. J’ai donc opté pour un cadrage en contreplongée. La présence de gros nuages en arrière plan donne de la structure à l’image. Au final personne ne pourrait supposer que l’image à été prise en pleine ville. Faire une photo c’est poser un cadre, ce qu’il y a en dehors n’existe plus lorsque le cliché est pris.

Peux-tu nous parler de tes projets photographiques?

Je vais réaliser une exposition à la galerie « La fontaine obscure » à Aix-en-Provence. Le thème de ce travail est la temporalité, elle s’intitulera « Évanescent ».

J’ai également monté plusieurs expositions didactiques que je propose en location. Par exemple j’exposerai fin juin à Ventabren avec un Entomologiste (Gérard Filippi). Une autre expo aura lieu à Salernes dans le var en août. Cette fois, le thème en sera la composition photographique. Ces expositions ont vocation à voyager et je suis en train de chercher des lieux pour de prochaines dates.

Je travaille depuis quelque temps sur une série sur le bord de mer. Enfin, j’ai un nouveau projet de « livre technique » en cours de discussion avec mon éditeur.

affiche_mai15_dubesset
Tous droits réservés à D. Dubesset

Si tu devais faire découvrir un photographe peut être encore méconnu, et un seul, à BonPlanPhoto et à ses lecteurs, qui proposerais-tu?

Je ne suis pas sûr qu’il soit méconnu, mais je trouve le travail de Bastien Riu particulièrement créatif.

Merci

Encore une fois un grand merci à Denis pour avoir accepté de se dévoiler un peu plus, j’espère que tout cela vous aura donner envie de découvrir son  travail, pour rappel vous pouvez le retrouver:[checklist]

Bien évidemment si vous connaissez un photographe de talent, qu’il soit professionnel ou amateur, et  que vous souhaitez  le faire découvrir à la communauté de Bon Plan Photo, ou si vous voulez vous même vous prêter au jeu de l’interview, il suffit de me contacter.

Gregory LAROCHE

J'ai créé bonplanphoto.fr en 2010 pour partager avec vous mes découvertes et petits trucs photographiques. N'hésitez pas à me contacter pour toutes propositions de projets ou partenariats.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.