Interview de Damien Dohmen

Aujourd’hui, nous inaugurons une nouvelle rubrique sur Bon Plan Photo, en effet je souhaite donner au site un coté plus participatif. Je vous propose donc de découvrir des photographes de talents par le biais d’un interview. Et aujourd’hui c’est Damien Dohmen que je reçois et qui a accepté de  se dévoiler un petit peu.

Si vous voulez suivre le travail de Damien Dohmen, vous pouvez le retrouver:[checklist]

Interview de Damien Dohmen

Bonjour Damien, peux-tu te présenter en quelques lignes, comme photographe, mais pourquoi pas sur ta vie en dehors de la photographie ?

Je n’aime pas trop les présentations, cela me rappelle mon ancien métier de Recruteur !

Je m’appelle Damien, j’ai 28 ans, et je vis dans le Sud-Ouest, à Pau. Je suis en reconversion professionnelle, après avoir passé 6 années à travailler dans les Ressources Humaines pour des Grands Groupes. J’ai pour passion la photographie depuis maintenant 3 ans, et actuellement je suisAuteur Photographe. Pour arriver à vivre de ma passion, j’enchaîne les stages chez différents professionnels !

Coté photo, je suis plutôt « paysages », mais je me mets beaucoup dans les portraits,et l’urbain depuis peu.

Tous droits réservés à  Damien Dohmen
Tous droits réservés à Damien Dohmen

Peux-tu nous présenter ton matériel photo, et quel est celui qui t’est le plus précieux?

J’ai la chance d’avoir un 5D mark III et un 30D en second boîtier. Concernant les objectifs, j’ai un 24-70 L V1, un 70-200 f/4 IS USM, un 100mm L macro, et mes deux préférés sont le 85mm f/1,8 et le dernier 35mm sigma f/1,4 DH HSM. J’ai ensuite un filtre B+W 110 et un filtre ND Hoya ND8, une télécommande, un flash canon 320EX et un trépied ProPhoto. Cela fait beaucoup de choses à mettre dans le sac, pour les randos !

J’utilise principalement le 35mm (70 % du temps) et le 85mm. Je n’étais pas trop focales fixes, mais je suis tombé amoureux du 35mm! Il reste donc pour le plus souvent vissé sur mon boîtier ! C’est pour moi le cadrage idéal ;enfin, cela correspond à ma vision. Sigma a vraiment fait du bon travail avec ce caillou! La deuxième chose que je n’oublie jamais, ce sont mes filtres ND. Je travaille souvent en pose longue, ils me sont donc indispensables avec mon trépied. J’ai bien sûr deux sacs, un pour les randos (sac Click Elite), et un petit Lowerpro pour la ville.

Racontes-nous quand et comment tu as commencé la photo?

J’ai commencé la photo il y a maintenant 3 ans. Mon père fait de la photographie depuis que je suis tout petit, je l’ai donc souvent vu enfermé dans son laboratoire de développement de photos. Je ne m’y étais jamais vraiment intéressé.

Avec un boulot qui me prenait de plus en plus de temps, j’ai eu envie de faire une activité qui me sorte un peu la tête du guidon. J’ai donc essayé plusieurs choses,comme le sport… (mais un jour tu as la flemme, et du coup tu n’y retournes jamais), le dessin… (comme quand j’étais plus jeune, mais rester enfermé ne me convenait pas). Un jour mon père changea le boîtier de son appareil photo. Je lui demandais alors si je pouvais prendre son ancien boîtier (canon 30D & EF 17-55mm f/2,8). C’est ainsi que j’ai commencé à shooter, chez moi, et à essayer de comprendre les réglages, puis à me renseigner sur internet,etc …

Un mois après avoir eu ce fameux boîtier, il y eut le Grand Prix Historique de Pau (c’est une course automobile), et j’ai adoré. A la fin du week-end, première galère :obturateur HS … Après une semaine sans APN, j’étais tellement en manque de faire de la photo que je sus qu’une passion était née. Voilà comment tout a commencé !

Tous droits réservés à  Damien Dohmen
Tous droits réservés à Damien Dohmen

Qu’est ce qui te fascine dans la photographie? Et qu’est ce qui te saoule?

Ce qui me fascine dans la photographie, c’est le fait de pouvoir créer et montrer sa propre vision des choses. Comment on les ressent, aussi bien par la composition, la lumière, la technique, que le lieu et le traitement. J’aime essayer de montrer des choses qu’on ne peut pas voir à l’œil nu, d’où le fait d’utiliser souvent les poses longues. Pour moi, cela donne un aspect féerique aux paysages, et pour  l’urbain, cela donne une sensation de mouvement, de fouillis,qui correspond bien, je trouve, à notre société actuelle.

Ce qui me fascine, mais que je n’arrive pas bien à faire pour le moment, ce sont les émotions que l’on peut transmettre dans des portraits et des scènes de vie : faire ressentir les sentiments des personnes prises en photo. J’admire vraiment les photographes qui ont un don pour faire cela.

Je n’ai pas encore assez de recul sur la photographie pour avoir des trucs qui me saoulent. Je suis en pleine phase d’apprentissage (même si celle-ci n’est jamais vraiment finie, de mon point de vue). Je ne m’attarde pas sur les choses qui ne m’intéressent pas, ou qui ne mènent à pas grand-chose. Je suis avide d’apprendre et de rencontres photographiques. J’ai donc un peu touché à tout, et pour le moment, ce qui m’intéresse le plus reste les paysages, l’urbain et les portraits. Les autres domaines ne me saoulent pas, mais je n’ai pas réellement accroché ; ou alors, je n’ai pas été assez en profondeur dans ces sujets !

Quels est ton ou tes styles de photos favoris?

Mes styles de photos favoris sont les poses longues, comme vous avez pu le comprendre! Je ne sais pas si c’est mon style, mais pour le moment, c’est ce sur quoi je m’applique. Je teste ce style sur tout et n’importe quoi ! Je l’ai même testé sur des courses automobiles !

Je trouve que cela représente bien ma vision. J’aime les paysages, et le fait de rendre ceux-ci grandioses. Pour cela, je trouve que la pose longue joue bien son rôle. Cela change tellement la vision de celui-ci, que l’on se dit souvent que cela doit être à l’autre bout du monde! Je travaille autant en couleur qu’en N&B, même si je ne pense pas que cela soit un style, mais davantage une humeur.

J’aime les styles qui sortent de l’ordinaire, qui en jettent, ou alors très simples et épurés. Je suis un peu dans l’extrême à chaque fois. Mais le principal, c’est que cela représente la vision de l’auteur, et que l’image soit réfléchie. Je pense qu’il y a autant de styles que de photographes !

Tous droits réservés à  Damien Dohmen
Tous droits réservés à Damien Dohmen

Où trouves-tu ton inspiration?

Je trouve mon inspiration en naviguant sur le web, sur 500px, 1x, et tous ces sites qui montrent des images magnifiques; même s’il y a beaucoup de choses trop travaillées, à mon goût, on découvre de vrais talents. J’ai pu ainsi suivre Jorge Maia (paysages en pose longue), Lee Jeffries (portraitiste urbain), et plein d’autres artistes aux quatre coins du monde !

Je lis aussi beaucoup de livres sur la photographie et son l’histoire, car je trouve que c’est important de connaître un peu comment on en est arrivé au numérique et à la photo facile. J’ai pu voir une exposition à Madrid du Photographe Robert Adams, et j’ai vraiment été bluffé par la qualité et l’homogénéité dans la série (de plus de 300 photos…). Ce sont des choses qui contribuent à mon inspiration. Comme je suis très curieux de nature, je trouve l’inspiration dans tout ce qui peut m’en apporter, la musique, les films, les livres (autres que photographiques), les reportages. Je suis aussi dans un atelier-photo où on impose des sujets, ce qui facilite beaucoup l’inspiration !

Pour augmenter encore plus cette inspiration, nous sommes en train de créer un collectif photo avec le responsable de mon atelier-photo et un autre photographe, pour nous lancer sur différents reportages photos, et faire avancer un peu la photographie dans notre région.

Si tu ne devais en retenir qu’une seule, peux-tu nous présenter ta photo préférée et nous raconter son histoire?

Si je ne devais retenir qu’une photo, ça serait la photo du métro de Lisbonne! C’est un peu ma photo fétiche, celle de mon premier concours, celle de mon premier buzz. Cette photo a été réalisée lors d’un séjour avec des amis à Lisbonne, à l’occasion du nouvel an 2012. On était un groupe de 5, et j’étais souvent « celui qu’on attend » (avec un autre ami qui fait aussi des photos), car j’étais toujours en train de prendre des photos et de prendre mon temps… Là nous sortions de la station de métro, et en montant les marches, je me suis dit qu’il me fallait une photo de cet univers sous-terrain ! Je me suis tourné avec mon ami pour prendre des photos.

Cela a été ma première pose longue urbaine, mais elle me semblait comme une évidence. On était en plein dans l’heure de pointe, et beaucoup de travailleurs avaient les yeux braqués sur nous, les touristes, qui prenions notre temps dans ce boyau de métro ! J’ai posé mon APN sur une marche, je me suis assis à côté, j’ai réglé en mode  Tv sur 1 seconde, et hop, j’avais ce que je voulais ! Pour le post-traitement, un petit crop parce que le cadrage était un peu délicat, et un passage en N&B. Le résultat m’a vraiment bluffé !

Cette photo a était exposée pour le concours de « Graine de photographe », et j’en étais très fier. Le premier buzz fait toujours plaisir, même si cela n’apporte pas grand-chose de plus que des « Like » et des commentaires positifs – ce qui est déjà beaucoup, me direz-vous. Mais je pense qu’au-delà de ça, cela apporte une certaine reconnaissance et une certaine confiance quand on commence.

Tous droits réservés à  Damien Dohmen
Tous droits réservés à Damien Dohmen

Peux-tu nous parler de tes projets photographiques?

Dans ma présentation je vous ai parlé de ma reconversion professionnelle. C’est exactement mon projet photographique du moment, essayer d’apprendre le métier chez des photographes et espérer trouver un poste dans cette branche.

D’autre part, dans la partie artistique (que je sépare de la partie commerciale & professionnelle), nous avons beaucoup de projets avec le collectif Opsine, que nous avons créé avec Christophe Cablat (Auteur Photographe) et Sylvain Gardères (Photographe Professionnel). Nous sommes en train de travailler sur différents sujets de société dans notre ville. On s’oriente davantage sur de l’humaniste et du photo reportage, ce qui est assez nouveau pour moi ! Nous avons tout les 3 une vision très émotive de la photographie, et essayons de la représenter dans nos reportages.

Selon toi quelles sont les qualités principales que doit avoir un photographe?

La patience et la curiosité. La patience, car la photographie est tellement large et compliquée au début ! Et les résultats ne sont souvent pas à la hauteur de ce que l’on veut, cela peut souvent décourager.

La curiosité, car il faut aimer apprendre, et chercher les informations pour vraiment se plonger à 100 % dans la photographie. Plus on est curieux, plus on évolue ; mais cela ne vaut pas que dans la photographie, il me semble… ?

Je n’ai pas beaucoup de conseils à donner… il faut persévérer , se balader sur les forums au début, et montrer ses images surtout ! Ensuite, un conseil, sortez vos images sur des supports : papier, cadre, livre. Cela a vraiment un impact différent de celui que peut avoir un écran d’ordinateur, et aujourd’hui on peut le faire pour un coût assez faible.

Il faut surtout lire la notice de son « APN »… et comprendre son fonctionnement par cœur !

Tous droits réservés à  Damien Dohmen
Tous droits réservés à Damien Dohmen

Aurais-tu des conseils ou des améliorations à suggérer pour Bonplanphoto.fr ?

Je suis régulièrement sur Bonplanphoto.fr, et franchement, il y a tellement de bonnes infos que je ne sais pas trop quoi rajouter! Je trouve que l’idée de faire des interviews et faire connaître des photographes est vraiment un plus pour les deux parties, et aussi pour la communauté du site. En effet, cela représente une source immense d’inspiration, et cela permet de discuter entre nous et de mieux nous connaître !

Si tu devais conseiller un photographe à Bonplanphoto.fr et à ses lecteurs, qui proposerais-tu?

En ce moment, comme je suis plus sur de l’urbain, ce serait Laurent Baillet. Il a une façon de travailler et de faire passer des émotions qui agit chez moi… ce n’est pas le cas pour tout le monde, parce qu’il a un style particulier, mais moi j’adore !

Un dernier mot?

C’est avec grand plaisir que je remercie Gregory de m’avoir choisi pour cet interview. Je souhaite une longue vie à Bon Plan Photo, et bien sûr, si vous souhaitez me contacter, c’est avec plaisir et passion que je vous répondrais !

Merci Damien.

Encore une fois un grand merci à Damien pour avoir accepté de se dévoiler un peu plus, j’espère que tout cela vous aura donné envie de découvrir son  travail, pour rappel vous pouvez le retrouver:[checklist]

Bien évidemment si vous connaissez un photographe de talent, qu’il soit professionnel ou amateur, et que vous souhaitez  le faire découvrir à la communauté de Bon Plan Photo, ou si vous voulez vous même vous prêter au jeu de l’interview, il suffit de me contacter.

Gregory LAROCHE

J'ai créé bonplanphoto.fr en 2010 pour partager avec vous mes découvertes et petits trucs photographiques. N'hésitez pas à me contacter pour toutes propositions de projets ou partenariats.

2 pensées sur “Interview de Damien Dohmen

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.