Interview de Chantal Serène

Je vous propose aujourd’hui de découvrir le coup de cœur d’Éric Cunha, c’est dans son interview qu’il nous avait présenté Chantal Serène. Et bien c’est avec plaisir que Chantal Serène s’est prêtée au jeu des questions réponses et nous en livre un peu  plus. Avant cela, si vous voulez suivre son travail, vous pouvez la retrouver:[checklist]

Interview de Chantal Serène

10380209_10152449609869731_7742511341192680735_o
Portrait de Chantal Serène – Tous droits réservés à Chantal Serène

Bonjour Chantal,

Peux-tu te présenter en quelques lignes, comme photographe, mais pourquoi pas sur ta vie en dehors de la photographie?

Née en Juin 1982, en Roumanie, je suis une passionnée de l’image depuis ma tendre enfance. J’ai donc intégré un enseignement universitaire en Histoire de l’Art à la Faculté de Montpellier puis à la Sorbonne où j’ai pu découvrir différents courants artistiques, étudier le travail de la composition et de lumière autour d’un tableau ou d’une oeuvre. Ne disposant ni de la technique, ni des moyens des artistes peintres des XVII, XVIII et XIXème siècles (époques favorites) la photographie est l’outil actuel qui me permet de me rapprocher de ces ambiances intimistes provoquées par le mouvement de la lumière autant dans le portrait que dans la photo-reportage .

En dehors de la photo , je reste très attachée à l’univers des Arts et Traditions Populaires , fervente du CIOFF (Conseil International des Organisations de Festivals de Folklore et d’Arts Traditionnels). Il promeut la culture traditionnelle, la paix et la non violence, les valeurs humaines au travers de la danse, des chants partout dans le monde.

4 2
Tous droits réservés à Chantal Serène

Peux-tu nous raconter un peu ton «histoire» photographique? et nous présenter ton/tes style(s) de photo de prédilection ?

Je n’ai jamais étudié la photographie ni pris des cours de photo pourtant, je sais utiliser l’outil indispensable à la photo: la lumière. Tout s’est fait naturellement, la prise en main d’un boitier réflex, la prise de vue en intérieur. L’utilisation de Photoshop a été moins évidente , mais à force de persévérances, ça va mieux …

La photo dite « mode-beauté » prend une grande part de la scène photographique et au travers de mes images, je souhaite sensibiliser le public au rapport étroit que l’on peut créer entre la photo et la peinture. Cette création ne sort pas d’un simple logiciel de retouche photo comme Photoshop. C’est un travail dès la prise de vue, un travail, du choix et placement des lumières, de l’observation du modèle et d’une véritable mise en scène. La retouche photo ne sert qu’à embellir, finaliser l’image. La « photo peinture » n’est pas réservée uniquement aux portraits, elle peut être présente dans d’autres univers tels que les photos de voyages, de spectacles. Mon message est de transmettre mon amour de l’esthétisme au travers des différents genres de photos.

Mes rencontres influencent mes choix photographiques, mes envies depuis que j’ai commencé la photographie en 2008. Ma rencontre avec ma plus fidèle modèle et amie de cœur Jessica en 2009 a permis de mettre en image mon rapport étroit avec la peinture. Nous avons crées ainsi «L’Orientale» ou mon inspiration était le portrait de «La jeune fille à la perle» peint vers 1665 par Johannes Vermeer.

En 2012, ma rencontre avec la chanteuse lyrique à l’Opéra Comique, Magali Arnault Stanzack m’a fait découvrir l’Opérette et des Oratorios. Son visage délicat et racé m’a plongé dans l’univers des peintures de Jean- Honoré Fragonard notamment «La Liseuse» peinte entre 1770 et 1772.

10604627_10152817781604731_7449657063904709835_o
Tous droits réservés à Chantal Serène

On dit que la photographie est un virus qui se transmets, où l’as tu attrapé ? tu l’as transmis ?

Entre 12 ans et 15 ans, j’aimais beaucoup dessiner des paysages, des visages, des danseuses classiques à la Sanguine ou au Fusain. A 16 ans, je m’amusais à reproduire au crayon à papier le tableau de David « Le Sacre» de Napoléon peint entre 1805 et 1807. J’ ai toujours eu de la faciliter pour reproduire mais beaucoup moins pour imaginer et créer.

Lors de mes études en Histoire de l’Art, mes goûts ce sont très vite portés vers la peinture, le Clair-Obscur de Rembrandt, le Luminisme de Caravage, la Querelle du Coloris, le Réalisme de Gustave Courbet et Jean-François Millet . Après toutes ces années la photo c’est imposée et a donné une réponse à ma grande question. Comment pouvais-je traduire au mieux ce que les professeurs, les livres m’ont transmis ?

Comment se compose ton sac photo ?

Mon sac photo était toujours trop lourd ! Canon et Nikon… tout juste la place de mettre le paquet de mouchoirs. Mais depuis quelques temps, je l’ai allégé considérablement ne prenant plus qu’une ou deux focales fixes. Je peux donc y rentrer mon doudou ! Lol.

23
Tous droits réservés à Chantal Serène

Selon toi quelles sont les qualités principales que doit avoir un photographe?

Je dirais, humble, simple, généreux qui sache se remettre en question quand il le faut.

Où trouves-tu ton inspiration?

Je trouve mon inspiration toujours dans l’univers de la peinture…

TIRAGE PHOTO
Tous droits réservés à Chantal Serène

Parmi tes photos, peux tu nous présenter ta photographie Coup de ‘cœur du moment’ et  nous raconter son histoire?

Ma photographie coup de cœur est celle qui a été exposée cette année au Salon de la Photo «Chez Barsan Téodor» Stand du laboratoire photo Négatif Plus . Juin 2013 est une date très importante pour moi. Cela fait 10 ans que je n’étais pas retournée dans Les  » Maramures  » région au nord de la Roumanie près de l’Ukraine qui a su le mieux préserver les traditions du pays.

Mon goût pour les Arts et traditions populaires m’ a ramené dans cette Roumanie profonde. J’y ai rencontré beaucoup de personnes attachantes dont Barsan Teodor, sculpteur de bois de Barsana ,véritable artiste reconnu pour ses expositions aux Etats Unis. Il participe à la restauration des portails de bois de sa région. J ai eu la chance de pouvoir visiter son musée et son atelier.

3
Tous droits réservés à Chantal Serène

Peux-tu nous parler de tes projets photographiques?

Je souhaite faire de ma passion mon métier et je me lance en Freelance. Aimant toutes les catégories en photo, je souhaite proposer mes services pour les particuliers (Book, mariages, grossesses, naissances) et les professionnels (Corporate).

Tous droits réservés à Chantal Serène
Madone – Tous droits réservés à Chantal Serène

Imagine que l’on te donne un crédit illimité, quel projet photographique, dingue ou plus sage, aimerais-tu réaliser?

Si j’avais cette chance là , je partirais en «Terres Inconnue» …dans les sociétés les plus reculées là ou rien à bougé depuis des siècles.

Peux-tu nous raconter un de tes meilleurs souvenir pendant une séance photo et pourquoi pas également le pire?

Je n’ai que des très beaux souvenirs … le plus fort est certainement lors de mon dernier voyage en Mai 2014, dans les Maramures, la séance avec Maran. Agriculteur de la Région avec qui j’ai pu passer du temps pendant mes différents séjours . Je l’ai pris en photo chez lui, équipée de ma lumière continue, de mon réflecteur , et accompagnée par Vasile (mon ami guide de la région). Un moment très fort ou les yeux de Maran pétillaient tout en me montrant fièrement son portrait (jeune homme de 20 ans). J’ai remporté avec moi quelques photos argentiques de Maran qu’il m’a offert . Et à mon tour je lui apporterai son double portrait.

Mon pire souvenir … je dirais celui ou j’ai fait le demi nu «The Dream», la première fois que j’utilisais mes lumières continues fraichement achetées, 4 sources plus réflecteurs, à gérer pour arriver à cette photo. 2h de maquillage et de coiffage toute seule puis 4 h de travail sur la disposition de la lumière et du modèle. J’ai bien cru que je n’arriverai pas mais la patience du modèle et son réconfort ont fait que nous avons pu finaliser ensemble la séance. 6H de travail pour juste quelques déclenchements, quelques bonnes heures en post-production et 1 bonne photo.

THE DREAM copie
THE DREAM – Tous droits réservés à Chantal Serène

Si tu devais faire découvrir un photographe peut être encore méconnu, et un seul, à Bon Plan Photo et à ses lecteurs, qui proposerais-tu?

Un gros merci à Eric Cunha que j’apprécie beaucoup. A mon tour, je choisis Yvon Buchman, un photographe de l’humain qui continue de me toucher par son univers et sa gentillesse.

Un dernier mots?

Carpe Diem !

4
Tous droits réservés à Chantal Serène

Merci 

Encore une fois un grand merci à Chantal pour avoir accepté de se dévoiler un peu plus, j’espère que tout cela vous aura donner envie de découvrir son  travail, pour rappel vous pouvez la retrouver:[checklist]

Bien évidemment si vous connaissez un photographe de talent, qu’il soit professionnel ou amateur, et  que vous souhaitez  le faire découvrir à la communauté de Bon Plan Photo, ou si vous voulez vous même vous prêter au jeu de l’interview, il suffit de me contacter.

Gregory LAROCHE

J'ai créé bonplanphoto.fr en 2010 pour partager avec vous mes découvertes et petits trucs photographiques. N'hésitez pas à me contacter pour toutes propositions de projets ou partenariats.

2 pensées sur “Interview de Chantal Serène

  • 01/08/2015 à 11 h 08 min
    Permalink

    Lulu, inconditionnel de tes photos je voudrai savoir si tu as édité un livre, si oui lequel? Je vais courir l’acheter pour que tu me le dédicace lors d’une rencontre.
    Merci pour ce que tu fais.

    Répondre
  • 27/11/2016 à 9 h 19 min
    Permalink

    Très content d’en avoir appris un peu plus sur l’auteure de photos que j’admire depuis longtemps. Et en plus c’est grâce à Eric. Suis comblé 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.