Interview d’Arnaud Poncelet

Aujourd’hui, je vous propose de découvrir un photographe pas qui n’est pas tout à fait comme les autres, puisque Arnaud Poncelet, en plus d’être doué en photographie est également membre de l’équipe de rédaction de BonPlanPhoto.  Arnaud s’est donc prêté au jeu des questions réponses et nous en livre un peu  plus.

Avant cela, si vous voulez suivre le travail d’Arnaud, vous pouvez le retrouver:[checklist]

Interview d’Arnaud Poncelet

13067042815_bf3d06951a_k_resized
Tous droits réservés à Arnaud Poncelet

Bonjour Arnaud,
Peux-tu te présenter en quelques lignes, comme photographe, mais pourquoi pas sur ta vie en dehors de la photographie?

Tout d’abord bonjour et merci BonPlanPhoto pour cette interview. J’ai comme métier principal les réseaux informatiques et plusieurs hobbies en plus de la photographie. Tout m’intéresse ou presque et j’aime toucher à tout, autodidacte je n’hésite pas à me lancer de nouveaux défis. Pour la photographie j’ai toujours été plus ou moins proche du milieu, mais c’est vraiment depuis 2012 que tout c’est accélérer avec la création de ma micro entreprise et un projet perso nommé Ard’n’ature.

IMGP3928_resized
Tous droits réservés à Arnaud Poncelet

Peux-tu nous raconter un peu ton «histoire» photographique et nous présenter ton/tes style(s) de photo de prédilection ?

Comme dit précédemment, j’ai toujours plus ou moins eu un pied dans la photographie. Mon père avait un Pentax argentique et photographiait beaucoup. En primaire il y avait un atelier développement photo auquel je participais, malheureusement pas de prise de vue. En 2005, je fais la rencontre de la mère de mes enfants qui fait des études de photographie, c’est là que je commence vraiment à photographier. Je parcours les forums, j’apprends, je fais mes classes et je critique. S’en suit une séparation et c’est en 2011 ou je récupère un pentax k100d super et depuis ce jour je n’ai plus quitté la photo, j’investis ensuite dans un k-7 d’occasion puis je lance ma micro entreprise de photographie évènementielle en 2012 et enfin en 2013 je lance mon projet Ard’N’ature, un projet photographique et vidéo qui met en avant les ressources naturelles de ma région, par ce même projet je souhaite aider une association humanitaire local de ma région.

Avec la micro entreprise je fais principalement du reportage mariage, naissance etc… Je mets un point d’honneur a rechercher l’émotion, je suis quelqu’un d’émotif et sensible, je photographie ce qui me touche.

 Avec Ard’N’ature je retourne aux sources : la NATURE. Paysages, faunes et flores sont mis en avant dans ce projet. C’est dans ce domaine que j’aime évoluer. Je recherche des ambiances particulières, brume, couché de soleil, rosée matinale. C’est une quête de ces rares instants et de communion avec la nature qui me donne tant de joie et de quiétude qui me pousse à photographier et les partager, chasseur d’orage je cherche aussi l’adrénaline. Dans ces recherches, j’essaie de faire passer l’émotion, la poésie mais aussi la grandeur des éléments ou bien l’inquiétude, en somme je cherche à faire véhiculer ce qui me touche.

 Je suis plutôt photographe opportuniste en photographiant ce que je vois à « l’Instant T » et non dans l’attente perpétuelle d’un moment bien spécifique.

IMGP4940_resized
Tous droits réservés à Arnaud Poncelet

On dit que la photographie est un virus qui se transmet, où l’as-tu attrapé ? Tu l’as transmis ?

Je pense que c’est grâce à mon père que j’ai ce virus, même si j’ai tout appris de moi-même, cet amour de l’image et de la nature je la tiens de lui et de ma famille depuis tout petit. Nous sommes proche de la nature et aimons la contempler, la photographier nous permet surtout de l’immortaliser.

Si je l’ai transmis, j’espère !! Famille recomposée je pense leur avoir transmis l’amour de la nature et la photographie. Ma femme se prend vite au jeu de photographier les papillons, et ma belle-fille réclame de m’accompagner voir les renards. Pour le plus grand de mes fils, lui, m’a dit il y a peu de temps qu’il ferait comme moi… photographier la nature.

Ce gout pour la nature et la photographie je le transmets à qui le veut, je donne des conseils et des cours de photographie depuis le mois de juin, j’accompagne aussi une association lors de leurs sorties nature/photo et leur communique ma passion pour ces deux milieux.

Dans tout ton matériel photo, as-tu un objet porte bonheur, ou un objet qui t’es précieux?

Je ne suis que peu matérialiste, mon matériel, j’y tiens car c’est un investissement financier, mais ça reste un outil pour moi, le plus précieux reste ce qu’il y a devant l’objectif.

IMGP4687_resized
Tous droits réservés à Arnaud Poncelet

Qu’est ce qui est, selon toi, le plus compliqué dans la photographie ….? Et le plus gratifiant?

Difficile à dire, au départ c’est la technique qui pèche  Par la suite, le plus compliquer, est de reproduire ce que l’on a imaginé avec le style qui vous est propre et d’évoluer sans se lasser. Ça demande quelques années d’expérience. Le plus gratifiant est d’être reconnu pour son travail, une certaine reconnaissance, être publié et exposé mais aussi l’échange entre photographe débutant ou non.

Est-ce que ton travail est influencé par certains photographes?

Je n’ai pas de photographe à proprement parler qui m’inspire spécialement, je lis très peu de revues spécialisées. Cela d’y des styles ressortent sur la toile et j’en suis forcement influencé. Mais dans le cas général je reste sur l’inspiration de l’instant en privilégiant certaines techniques. Cela dit il y a tout de même le travail de certain photographe qui m’interpelle, Alexandre Deschaumes, Vincent Munier etc…et d’autre totalement inconnu et qui font un travail exceptionnel et que je respecte énormément

IMGP4588_resized
Tous droits réservés à Arnaud Poncelet

Parmi tes photos, si tu ne devais en retenir qu’une seule, peux-tu nous présenter ta photo préférée et nous raconter son histoire? 

Hmm alors ça c’est compliqué pour moi car il y a plein de bon moment et je suis très critique sur mes photos. Mais celle qui je pense sort du lot est la supercellule orageuse interceptée le 8 juin 2013.

preferé_resized
Tous droits réservés à Arnaud Poncelet

Tout rêve de chasseur d’orage est d’aller aux USA dans la tornado alley pour voir les supercellules et les tornades. Par ‘chance’ le 8 juin 2014 plusieurs supercellules ont vu le jour en France dont une à fait un passage sur ma région. La journée était particulièrement chaude et humide et le taux d’énergie dans l’atmosphère d’une rare intensité, après plusieurs chasses infructueuses la semaine passée j’hésite à sortir. C’est finalement un ami chasseur qui m’incite à sortir, assez en retard aux vues des radars je roule un peu vite (j’avoue c’est mal) pour arriver sur le site de l’interception. Sur place nous observons la cellule qui approche, j’ai peu de batterie, c’est dire si j’ai tout fait l’envers ce jour. Je lance tout de même l’appareil sur une cellule plus au nord qui donne de gros impacts en attendant histoire de ne pas partir bredouille si jamais l’appareil se coupe. Quelques minutes plus tard la nuit est tombée et la supercellule arrive sur nous, d’un côté cet énorme nuage qui monte sur plusieurs kilomètres et de l’autre un ciel étoilé avec la lune en prime. Autant dire que le tableau est magique mais le meilleur reste à venir. Cette cellule nous dévoile son moteur, l’aspirateur d’air chaud est juste devant nous et nous montre toute sa grandeur. Techniquement je choisie une pose ‘courte’ de 2s et une grosse montée en iso (6400 iso, merci le 6d) afin de ne pas avoir de mouvement et donc de flou dans le nuage. Presque en dessous je capte ce vaisseau avec la foudre en prime au-dessus de la ville de Rethel et de ses éoliennes. Un moment exceptionnel !!!

Cette photo a fait le tour du globe, relayée par les communautés de chasseurs d’orages d’un fait rare arrivé en France. Une chasse mal partie qui finit avec une photo exceptionnelle.

Quelle serait la prochaine photo que tu aimerais faire ?

Comme je l’ai dit je suis un photographe opportuniste et je prends ce qui vient selon ce que la nature me donne. Je suis un grand fan de timelapse et en réaliser un sur un ciel étoilé est dans mes plans pour les prochaines semaines.

IMG_2983_resized
Tous droits réservés à Arnaud Poncelet

Peux-tu nous parler de tes projets photographiques?

J’ai plusieurs projets en court, photographique et vidéaste. Tout d’abord continuer Ard’N’ature et apporter de nouvelles choses (ex :macro et plus d’animalier), et bientôt la réalisation d’un  ou plusieurs courts métrages sur la faune et la flore ardennaise ainsi que ses paysages.

Plus important, je fais maintenant  partie d’une association à but humanitaire : Une pirogue pour Ambanja . Celle-ci  effectue des missions à Madagascar pour prodiguer des soins à la population locale. Afin de les aider je leur ai proposé d’utiliser mes photographies afin de créer des supports (calendrier) et de les vendre au nom de l’association. J’ai monté un projet sur un site participatif en ce sens afin de récolter des fonds pour du matériel photo et vidéo, ainsi qu’une somme de départ pour avancer l’argent afin d’ éditer les différents supports. A la demande de l’association, je partirai avec eux lors des missions réaliser des reportages photo et vidéo de l’activité de celle-ci.

Des beaux projets qui je l’espère aboutirons de manière positive.

Imagine que l’on te donne un crédit illimité, quel projet photographique, dingue ou plus sage, aimerais-tu réaliser?

En plus de pouvoir continuer mes divers projets, je rêverai d’aller sur la tornado alley aux états unis chasser les tornades. De la photographie sous-marine et des vagues géantes et bien d’autres… et bien entendu la photographie humanitaire…

IMG_7602_resized
Tous droits réservés à Arnaud Poncelet

Quels conseils donnerais-tu à un photographe débutant?

Pour qui veut progresser, je lui dirais de ne surtout pas s’isoler et de dialoguer, aller vers les autres et partager. Rester humble et savoir se remettre en cause face à la critique. La photographie est un art et demande de la technique mais aussi une part de soit même. Il n’y a pas de secret, à part le talent inné il faut du travail alors courage.

Si tu devais conseiller un photographe, et un seul, à Bon Plan Photo et à ses lecteurs, qui proposerais-tu? 

J’ai ma préférence pour Alexandre Deschaumes, j’aime sa philosophie et la qualité de son travail

Tous droits réservés à Arnaud Poncelet
Tous droits réservés à Arnaud Poncelet

Une question à laquelle tu aurais aimé répondre ? 

Si tu ne pouvais plus photographier, que ferais-tu ?

Merci 

Encore une fois un grand merci à Arnaud pour avoir accepté de se dévoiler un peu plus, j’espère que tout cela vous aura donner envie de découvrir son  travail, pour rappel vous pouvez le retrouver:[checklist]

Bien évidemment si vous connaissez un photographe de talent, qu’il soit professionnel ou amateur, et  que vous souhaitez  le faire découvrir à la communauté de Bon Plan Photo, ou si vous voulez vous même vous prêter au jeu de l’interview, il suffit de me contacter.

Gregory LAROCHE

J'ai créé bonplanphoto.fr en 2010 pour partager avec vous mes découvertes et petits trucs photographiques. N'hésitez pas à me contacter pour toutes propositions de projets ou partenariats.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.