Interview d’Anne Jutras

Aujourd’hui, nous traversons l’océan atlantique pour allez à la rencontre d’Anne Jutras, photographe québécoise, qui s’est prise au jeu et a accepté de répondre à mes questions. A noté que nous aurons la chance de retrouver, dans quelques jours sur BonPlanPhoto, Anne et ainsi découvrir ses conseils pour réussir ses photos de paysages.

Avant cela, si vous voulez suivre le travail d’Anne, vous pouvez la retrouver:[checklist]

Interview d’Anne Jutras

Tous droits réservés à Anne Jutras

Bonjour Anne,

Peux-tu te présenter en quelques lignes, comme photographe, mais pourquoi pas sur ta vie en dehors de la photographie?

Bonjour Gregory, merci de m’accueillir sur ton site!

Comme vous le savez déjà, je me nomme Anne Jutras, je suis une artiste spécialisée en photographie de paysage, établie au Québec. Je partage ma passion sur mon blog, où je publie régulièrement des articles sur la façon d’améliorer ses habiletés techniques, sans compromettre sa créativité. De plus, chaque printemps et automne, dans la belle région des Cantons-de-l’Est, au Québec, j’anime des randonnées photo thématiques.

Ma vie en dehors de la photographie? Heu… Je dirais que pour l’instant, ma vie est pas mal consacrée à la photographie (quand on souhaite en vivre, on accepte de faire des sacrifices. 😉 Sinon, j’essaie de nourrir mes neurones avec des lectures de l’imaginaire (fantastique, fantasy et science-fiction) ainsi que des sorties au cinéma.

Tous droits réservés à Anne Jutras

AnneJutras_photo hiver_2015Peux-tu nous raconter un peu ton « histoire » photographique? Et nous présenter ton/tes styles (s) de photo de prédilection?

Certainement! Je baigne dans le monde photographique depuis 1981. J’explore diverses avenues, je travaille dans une boutique photo en tant que conseillère. Je collabore à des « shooting » commerciaux pour une grosse boîte de Montréal (j’apprends les secrets inusités de la pub). Et au cours de ces années, je réalise des photos de mariage et de baptême.

Ce bagage photographique affine ma technique. C’est en 2007 que je bascule dans l’univers du numérique. Sans regret!

Toutes ces explorations me font réaliser que ma grande passion demeure la photographie de nature. Elle a toujours été mon sujet de prédilection. Un style que je cherche sans cesse à peaufiner. J’aime « voir » loin. Les grands espaces me donnent un sentiment de liberté, mais aussi de paix intérieure. Qualité que j’essaie de transmettre dans mes images.

Je m’adonne également à la macro photographie où l’infiniment petit me transporte dans un univers riche en découvertes.

Tous droits réservés à Anne Jutras

La photographie est un moyen d’expression, que cherches-tu à faire comprendre à travers tes photos ?

C’est un moyen pour moi d’exprimer la beauté. Modeste ou grandiose. Je veux transmettre aux gens cette sensation d’évasion et d’ivresse qui m’habite lorsque je prends ces photos. Quand je pars au petit matin, seule sur la route, un immense bonheur me remplit. C’est l’ivresse de la chasse photographique. Ce moment intense où tous nos sens sont en éveil. Rapporter des images fortes, pour moi, est une façon unique de partager ces instants euphoriques. Lorsque les gens ressentent un sentiment de paix à visionner mes images, je sais que la magie a opéré.

Tous droits réservés à Anne Jutras

On dit que la photographie est un virus qui se transmet, où l’as-tu attrapé? Tu l’as transmis?

Haha! J’aime l’analogie du virus. 😉 Pour ma part, c’est grâce à la lecture du livre « Apprenez la photographie avec Antoine Désilet » que j’ai attrapé le virus. Une fois la lecture terminée, j’étais littéralement tombée en amour avec ce médium. J’ai fait des économies (assez substantielles pour l’époque) et j’ai acheté mon premier appareil photo en 1981. J’étais pas mal fière de moi!

Aujourd’hui, je partage ma passion par l’entremise de mon site web et de ma page Facebook. Pour moi, la photographie constitue un art qui s’apprend et je souhaite le rendre accessible à tous.

Tous droits réservés à Anne Jutras

Imagines que tu dois partir 2 jours sur une île déserte, quel matériel photographique qui t’est vital amènerais-tu?

Une île déserte tu dis? Chouette! J’aime découvrir de nouveaux lieux! Alors, voyons voir, je partirais tout simplement avec mon boîtier plein format, un objectif macro et mon zoom 24-70mm. Oh, et mon trépied, bien entendu!

Quels conseils donnerais-tu à un photographe débutant?

Je donnerais deux conseils, le premier : bien connaître son appareil et pratiquer. Car la photographie, contrairement aux autres médiums, est un art dont il faut maîtriser la technique si l’on souhaite exprimer sa vision artistique.

Le deuxième : éviter de se comparer. On trouvera toujours quelqu’un de plus compétent que soi. Et ça nous bousille l’estime de soi. Ne vous comparez pas, laissez-vous plutôt inspirer. Focalisez sur votre propre démarche et non sur ce qui se passe sur le sac photo du voisin. Revenez en vous, et commencez à photographier ce que vous aimez. Les résultats vous étonneront.

Tous droits réservés à Anne Jutras

Où trouves-tu ton inspiration?

Un peu partout. Sur les réseaux sociaux, les blogues, dans les magazines, au cinéma. Je navigue beaucoup sur le web, et je suis toujours à l’affût de nouveaux styles à découvrir. Je ne fais pas de photographie de mariage (Hoffer Photography) ou de portrait (Sue Bryce), mais j’aime visionner les photos résultant de ces spécialités. J’y puise une dose d’inspiration, et cela me permet d’explorer d’autres styles.

Parmi tes photos, si tu ne devais en retenir qu’une seule, peux-tu nous présenter ta photo préférée et nous raconter son histoire?
Ohlàlà! C’est un choix corsé! Hihi! Chacune d’elles est associée à un souvenir particulier et, d’une fois à l’autre, une nouvelle image se rajoute.

Tous droits réservés à Anne Jutras

J’ai fait mon choix sur celle-ci, parce que c’est la première image que j’ai réalisée avec mon boîtier plein format, un Nikon D700. J’avais repéré cet endroit depuis un moment et j’envisageais d’y aller pour un lever de soleil. À l’aide de l’application The Photographer’s Ephemeris, j’avais même calculé la position du soleil. Tout était parfait. Le jour J, je pars.

Dehors, le mercure affiche -32 degrés, mais avec le vent, tu as l’impression qu’il fait -800 degrés! Des conditions idéales pour te décourager. Mais pas moi!  Inutile de te dire que j’avais glissé des chaufferettes dans mes gants. J’ai dû les enlever quelques instants, afin d’ajuster les paramètres de mon nouvel appareil. Brrrr! Je ne me suis pas éternisée, après huit clichés, je quittais les lieux. Malgré le froid sibérien, j’ai réussi à tirer une superbe image.

Peux-tu nous parler de tes projets photographiques?
Oh, avec plaisir! Je suis en train d’élaborer un projet en ligne. Il s’agira d’un groupe privé de coaching photo, où les passionnés d’image pourront approfondir leurs connaissances photographiques tout en ayant le soutien d’une communauté virtuelle. On y retrouvera un thème par mois accompagné d’exercices pratiques, des analyses photo, des projets DIY, un forum de discussion et des ressources exclusives. Le tout dans une ambiance conviviale et stimulante. Si les lecteurs désirent en savoir davantage, ils n’ont qu’à s’inscrire à mon infolettre.

Peux-tu nous raconter un de tes meilleurs souvenirs pendant une séance photo et pourquoi pas également le pire?

Le pire de mes souvenirs remonte à tout récemment, alors que j’explorais un marais gelé. Le mercure affichait -15 C degrés et j’estimais que la surface de l’eau devait être gelée. Erreur! En bonne photographe que je suis, j’effectuais le tour de mon sujet, un arbre isolé à quelques mètres du rivage. Je m’en rapprochais de plus en plus, ne le réalisant pas que je m’éloignais du rivage, là où la glace est plus épaisse. Je m’apprêtais à installer mon trépied, lorsque soudain, le sol s’est affaissé sous mes pieds, m’immergeant dans l’eau glacée jusqu’aux genoux. Le choc! Ne cédant pas à la panique, je me suis allongée sur la surface et j’ai réussi à me sortir du trou de glace. J’ai eu la frousse de ma vie! Comme on dit, j’ai eu plus de peur que de mal. 😉

Tous droits réservés à Anne Jutras

En ce qui concerne, le bon souvenir, c’est plus difficile parce qu’il y en a plusieurs. 😉 Un de mes préférés s’est déroulé il y a quelques années. Je m’étais levée tôt et lorsque j’ai pris la route pour me rendre à destination, les lueurs de l’aurore commençaient déjà à se pointer dans le ciel, bigarrant le firmament de jolies teintes rosées.

Oh! Oh! Mauvais signe. Surtout lorsque tu es au volant d’une voiture. Je devais me trouver un site illico, sinon je ratais ma « shot »! J’ai repéré un endroit rapidement et je me suis installée avec mon équipement. Rarement ai-je vu des couleurs aussi intenses, c’était de toute beauté. Je prenais des photos, tremblante d’une allégresse rarement expérimentée. L’ivresse à son meilleur!

Tous droits réservés à Anne Jutras

Si tu devais faire découvrir un photographe peut-être encore méconnu, et un seul, à BonPlanPhoto et à ses lecteurs, qui proposerais-tu?

Le photographe québécois Mathieu Dupuis. Il est une inspiration pour moi. Il réalise des paysages d’une grande beauté. Je sais, pour avoir lu son livre, Abitibi-Témiscamingue : Sur la route avec Mathieu Dupuis, que ses photos ne sont pas le fruit du hasard.  Chaque image est calculée, savamment planifiée, avec cette dose de patience qui caractérise le succès du vrai photographe de plein air. À découvrir!

Tous droits réservés à Anne Jutras

Un dernier mot?

Venez découvrir mon site web, laissez-y un petit commentaire, je me ferai un plaisir de vous répondre. À très vite!

Merci Anne

Encore une fois un grand merci à Anne pour avoir accepté de se dévoiler un peu plus. Pour rappel, nous aurons la chance de retrouver, dans quelques jours sur BonPlanPhoto, Anne et ainsi découvrir ses conseils pour réussir ses photos de paysages. En attendant, j’espère que tout cela vous aura donner envie de découvrir son  travail, pour rappel vous pouvez la retrouver:[checklist]

Bien évidemment si vous connaissez un photographe de talent, qu’il soit professionnel ou amateur, et  que vous souhaitez  le faire découvrir à la communauté de Bon Plan Photo, ou si vous voulez vous même vous prêter au jeu de l’interview, il suffit de me contacter.

Gregory LAROCHE

J'ai créé bonplanphoto.fr en 2010 pour partager avec vous mes découvertes et petits trucs photographiques. N'hésitez pas à me contacter pour toutes propositions de projets ou partenariats.

11 pensées sur “Interview d’Anne Jutras

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.