Interview d’André Alessio

Partons à la découverte d’André Alessio, alias Graphylight. C’était le coup de cœur de Samuel Bastien et c’est avec plaisir que je suis allé à la rencontre d’André pour découvrir son travail. André a accepté, à son tour,  de se dévoiler. Avant cela, si vous voulez suivre son travail, vous pouvez le retrouver:[checklist]

Interview d’André Alessio

Bonjour
Peux-tu te présenter en quelques lignes, comme photographe, mais pourquoi pas sur ta vie en dehors de la photographie?  

Je vis à Montpellier, j’ai 48 ans, suis technicien en dehors de la photographie.

Racontes-nous quand et comment tu as commencé la photo?

Je me suis offert un Pentax K1000 pour mon anniversaire, mes 13 ans, je m’ennuyais ferme et cela me plaisait bien! Je fais de la photo depuis cette époque-là.

J’ai commencé la photographie argentique en Noir et Blanc, en passant par le labo rapidement. D’abord le paysage, le plus accessible pour moi initialement, puis l’architecture, avant de passer au portrait. Je suis autodidacte, je bouquinais des revues, ou des encyclopédies comme « Objectifs images »…

A-beautiful-and-simple-life
Tous droits réservés à André Alessio – « A beautiful and simple life »

Quels sont tes spécialités photographiques ? 

Le paysage et le portrait. Les deux sont souvent liés par l’objectif que j’affectionne, le Sigma 10-20mm.  Je photographie les paysages depuis mes débuts. Au départ, c’était avec le 24mm de chez Pentax, puis au 17mm (Tokina). Avec le numérique je suis passé aux ultra-grands angles, le Sigma 10-20 mm, et le fish-eye, le 8mm de Samyang. Je regarde avec intérêt le Sigma 8-16, dommage que l’on ne puisse pas y mettre de filtres…

Je ne sais pas photographier en étant éloigné du sujet. J’ai quasiment le 10-20mm constamment sur le Pentax, et je réalise beaucoup de mes portraits avec. Sinon, je suis au 50mm, souvent au 35mm toujours chez Pentax.

La photographie est un moyen d’expression, que cherches-tu à faire comprendre à travers tes photos ?

L’émotion que je ressens, soit pour la beauté, la sérénité d’un paysage, soit la force, la douceur, les sentiments qui émanent d’une personne. C’est transmettre, partager ce ressenti, avec la sensibilité qui est la mienne, l’émotion que l’on a à être dans un coin de la planète ou juste en face à face avec une personne. C’est raconter une histoire à travers un cliché.

Aurora Borealis The Milky Way
Tous droits réservés à André Alessio – « Aurora Borealis The Milky Way »

Ton porfolio nous fait voyager aux quatre coins de la planète, mais y a t’il un endroit que tu affectionnes particulièrement.

L’Asie pour la richesse des visages, la simplicité des rapports humains.

Imagines que tu dois partir 2 jours sur une île déserte, quel matériel photographique qui t’est vital amènerais tu ?

Un grand angle et un filtre ND, un pied pour supporter le tout !

Road N1
Tous droits réservés à André Alessio – « Road N1 »

 

Quels conseils donnerais-tu à un photographe débutant?

De prendre son temps pour comprendre les bases, et réfléchir avant de prendre une photo.  Ne pas céder à la tentation d’appuyer frénétiquement sur le déclencheur…

Où trouves-tu ton inspiration?

En observant les gens, en prenant le temps de regarder. Et des fois sur le net également.

Boats at sunset

Parmi tes photos, si tu ne devais en retenir qu’une seule, peux-tu nous présenter ta photo préférée et nous raconter son histoire?

Une de mes photos préférées, c’est celle-ci « Portrait of a long life ». J’ai croisé cette vieille dame à la sortie d’un marché en Chine, elle était soutenue par deux autres dames, pour l’aider à marcher. Je suis resté stupéfait par l’incroyable richesse de son visage, et par son regard.

10 secondes pour prendre une photo, et un regard qui s’empare de vous.

Portrait of a long life
Tous droits réservés à André Alessio – « Portrait of a long life »

Imagine que l’on te donne un crédit illimité, quel projet photographique, dingue ou plus sage, aimerais-tu réaliser?

Partir faire le tour du monde, en prenant son temps pour côtoyer les gens, ou pour attendre la bonne lumière qui illumine un paysage.

Peux-tu nous raconter un de tes meilleurs souvenirs pendant une séance photo et pourquoi pas également le pire?

Attendre une aurore boréale pendant deux heures, en avoir assez, se mettre au chaud dans la voiture, prêt à partir…. Et la voir apparaître à ce moment-là !

IMGP1177

Si tu devais faire découvrir un photographe peut être encore méconnu, et un seul, à Bon Plan Photo et à ses lecteurs, qui proposerais-tu?

Un qui me plaît pour la douceur de ses paysages c’est Jordi Egea Torrent !

Un dernier mot?

Je suis toujours à la recherche de modèles pour réaliser des projets qui me tiennent à cœur… Donc si des personnes sont intéressées, vous pouvez me contacter par le biais de mon site !

All the happiness of the world

Merci

Encore une fois un grand merci à André pour avoir accepté de se dévoiler un peu plus, j’espère que tout cela vous aura donner envie de découvrir son  travail, pour rappel vous pouvez le retrouver:[checklist]

Bien évidemment si vous connaissez un photographe de talent, qu’il soit professionnel ou amateur, et  que vous souhaitez  le faire découvrir à la communauté de Bon Plan Photo, ou si vous voulez vous même vous prêter au jeu de l’interview, il suffit de me contacter.

Gregory LAROCHE

J'ai créé bonplanphoto.fr en 2010 pour partager avec vous mes découvertes et petits trucs photographiques. N'hésitez pas à me contacter pour toutes propositions de projets ou partenariats.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.