Home » A la une » Choisir son point de vue avec l’angle de prise de vue

Choisir son point de vue avec l’angle de prise de vue

On continue dans les outils de composition photographique, et cette semaine je vous propose de parler de point de vue, pas de panique on va pas rentrer dans des échanges d’opinion sur quel est le meilleurs appareil photo! Non en photographie le point de vue correspond à la position du photographe par rapport à son sujet, pour être plus précis on parle d’angle de prise de vue.

Trop souvent je vois des photographes rester statiques, toujours à hauteur d’homme, le plus flagrant est lorsqu’ils photographient un enfant, ils restent débout à 3 mètres de distance, bien souvent la photo qui en résulte n’a que peut d’intérêt. Alors qu’en modifiant simplement votre point de vue, ne serait ce que, pour notre exemple, en s’accroupissant pour être à hauteur du bambin, vous verrez que cela vous permettra de photographier votre sujet sous un meilleur angle, certains angles de vue vous permettront également de changer la façon dont votre sujet sera perçu!

Alors pour cela, il est nécessaire de s’abaisser, de prendre de la hauteur, de se coucher par terre, de tourner autour du sujet, tout cela pour trouver des angles uniques, bref il faut pensez à photographier différemment.  Votre angle de prise de vue est également porteur de sens, et c’est d’autant plus vrai lorsque vous réaliser un portrait, qu’il soit humain ou animalier, votre position par rapport au sujet montre votre rapport avec lui. Les sentiments que le sujet vous inspire peuvent donc être retranscrit au moment du choix de point de vue.

Cela peut sembler compliquer, mais pas de panique pour vous aider je vous donne quelques pistes en vous présentant quelques angles de prise de vue et vous allez voir que votre position est importante pour obtenir des clichés intéressants.

A hauteur d’œil

C’est la position de base pour réaliser un portrait, vous êtes à la même hauteur du sujet, donc sur un pied d’égalité. L’avantage est qu’avec ce point de vue, votre sujet ne souffre pas de déformation optique.

24337974241_ee9aab2c94_b
Tout droits réservés à Grégory laroche

En macro, accroupissez-vous, allongez-vous dans l’herbe! L’idée étant de ne plus être un humain gigantesque en admiration devant une jolie fleurette mais, peut-être, un insecte en progression sur une fleur, faites cela et je vous assure que cela donnera une toute autre dimension à votre papillon!

18394727725_70dfcd03a4_k
Tout droits réservés à Grégory laroche

La plongée

Si vous prenez de la hauteur, vous pouvez réaliser une plongée, cela consiste donc à positionner l’appareil photo au-dessus de votre sujet. De cette façon votre appareil photo est orienté vers le bas, d’où le terme plongée. La prise de vue en plongée a donc tendance à écraser le sujet, écrasant également les perspectives.

Certains droits réservés à Mateus Lunardi Dutra

Si nous revenons sur notre photo de bambins, même si la plongée peut donner de superbes résultats pour des portraits d’enfants, mais faut il encore bien la maîtriser! En règle général, c’est bien plus souvent un problème lorsque vous les photographier en restant debout, il est donc préférable de s’accroupir pour se mettre à hauteur d’eux.

A la verticale

On peux même pousser la plongée a son maximum avec une photo à la verticale de son sujet. Cela donne une vision moins standard d’un plat cuisiné, d’une mise en table, …

paques-1306
Tout droits réservés à Grégory laroche

La contre-plongée

A l’inverse si vous vous baisser vous pourrez réaliser une contre-plongée, et comme son nom l’indique, c’est le contraire de la plongée. Cette fois-ci, votre appareil photo est positionné en dessous de votre sujet. Dans cette position, l’angle donne un sentiment de supériorité du sujet, de grandeur, exagérant alors les perspectives.

Lorsque vous voulez faire une contre-plongée, il faut être simplement vigilent et ne pas créer de déformations trop importantes en accentuant trop les perspectives, l’idéal étant d’utiliser un grand angle.

D-day-2565
Tout droits réservés à Grégory laroche

La contre-plongée permet aussi de surdimensionner certaines personnes ou animaux. D’ailleurs, j’utilise souvent cette technique pour photographier un animal ou un insecte.

laponie-4074
Tout droits réservés à Grégory laroche

Vers le ciel

Si on pousse la contre plongée à son extrème, on se retrouve la tête dans le ciel et cela peut donner une photo à la verticale présentant un point de vue originale de son sujet. Par exemple pour la photo ci dessous c’est une vue moins conventionnelle de la Tour Eiffel.

paris-0743
Tout droits réservés à Grégory laroche

Au niveau du sol

La prise de vue au niveau du sol est une variante de la contre-plongée. L’appareil photo est ici positionné directement sur le sol mais, contrairement à l’exemple précédent, il n’est pas orienté vers le haut.

24707469506_0b99d8d929_b
Tout droits réservés à Grégory laroche

Et vous, quelle est votre point de vue favori ?

J’espère qu’avec cet article vous avez compris qu’il est nécessaire de s’abaisser, de prendre de la hauteur, de se coucher par terre, de tourner autour du sujet, tout cela pour trouver des angles uniques pour des cadrages originaux! Les dernières génération d’appareil photo proposent souvent un écran orientable, profitez en pour varier les angles de prise de vue. Si vous n’en avez pas, faites comme moi,  visez « à l’aveugle » avec l’appareil très proche du sol pour de meilleur contre-plongée.

Petit astuces puisque nos bras ne sont pas extensibles et il n’est pas toujours possible de grimper pour prendre une photo en plongée, utiliser un monopode ou une perche à selfies  pour « faire prendre de l’altitude » à votre appareil photo.

Vous avez maintenant votre boite à outils pour mieux composer!

Depuis quelques semaines, nous avons vu certains outils ou principes qui, si ils sont suivis, permettent d’obtenir des images réussies, harmonieuses, où votre lecteur va donc capter rapidement votre sujet. Pour rappel, avant de photographier posez vous la question du « Format paysage ou portrait« , ensuite il vous sera nécessaire de bien identifier votre sujet photo, une fois tout cela bien cerné, il ne vous reste plus qu’à jouer avec la règle des tiersutiliser les lignes directrices et choisir votre angle de prise de vue.

Vous avez donc maintenant les clés pour réaliser des images à la fois plus fortes, plus dynamiques, plus percutantes, plus créatives. Evidemment si vous ne voulez pas rater ces articles, suivez BonPlanPhoto sur Facebook et Google+, vous pouvez également nous suivre sur Twitter et vous abonner à la Newsletter:

Je vous invite également à poser vos questions, vos interrogations ou tout simplement vos remarques. Pour cela il suffit de laisser un commentaire ou m’envoyer un petit message en utilisant le formulaire de contact.

a propose Gregory LAROCHE

J'ai créé bonplanphoto.fr en 2010 pour partager avec vous mes découvertes et petits trucs photographiques. N'hésitez pas à me contacter pour toutes propositions de projets ou partenariats.

2 Commentaires

  1. Howen

    Excellent article. Très (trop) souvent la photo est effectivement prise à hauteur du photographe debout.
    J’ai deux chiens (mes sujets favoris) et je suis toujours à leur hauteur. J’ai fait pas mal d’expo canine et là, on apprends très vite…
    J’ai même changé de boitier et je suis passé à un D750 pour avoir un APN de qualité avec un dos basculant pour soulager mes genoux et mon dos.
    Mais même en photo de paysage, on reste trop souvent, bien trop souvent debout.
    A +
    Howen

    • Et oui c’est une des règles à mettre en place et en plus cette regles ne nécessites pas de matériels spécifique, même avec son téléphone on peut l’appliquer et ainsi améliorer ses photos.

Laisser un commentaire