Home » A la une » Bien identifier son sujet photo

Bien identifier son sujet photo

On continue notre série sur les règles de composition en photographie et après avoir vu qu’il était parfois nécessaire de se poser la question « Cadrage horizontal ou vertical?« , je vous propose de voir comment mettre en valeur son sujet photographique. Pour répondre au mieux à vos besoins et attentes, je vous invite à me poser vos questions, vos interrogations ou tout simplement vos remarques. Pour cela il suffit de laisser un commentaire ou m’envoyer un petit message en utilisant le formulaire de contact.

Le principe semble peut être évident, mais on va commencer à voir aujourd’hui comment bien mettre en valeur son sujet photographique et comment cadrer au mieux nos photos. Une photo est une image défini par des bords, qui correspond à une situation réelle telle qu’elle est vue à travers le viseur et enregistrée sur notre carte mémoire, mais il y a une différence entre ce que nous regardons d’une scène ou un paysage et ce que nous allons pouvoir enregistrer sur votre carte mémoire.

Cela résulte tout simplement du fait que nous avons une vision bien plus large que celle proposée par notre appareil photo, il est donc important de bien choisir ce que nous voulons mettre dans ce cadre, puisqu’en fonction de notre cadrage on donnera plus ou moins d’importance au sujet.

Bien identifier son sujet photo

Encore une fois, je me rappelle lorsque je présentais mes premières photos sur les forums, on me disait bien souvent que mes photos auraient méritées d’être cadrées plus serrées afin de faire ressortir mon sujet. Pour illustrer mes propos, je vais prendre pour exemple cette photo réalisée en 2008, je débutait donc en photographie. Elle a été prise près d’un lac dans la Creuse.

definir son sujet-35

Avec quelques années d’expérience, lorsque je la regarde à nouveau, je ne sais pas ce que j’ai voulu montrer. C’était peut-être le lac, ou bien le pont, peut-être même la barque ou les pécheurs …. Au final, il n’y a donc pas de sujet clairement défini. Hors, une photo est comme une histoire que l’on raconte, pour être intéressante, on doit pouvoir rapidement trouver le sujet principal. Ce n’est évidemment pas ma seule photo dans ce cas, c’est une erreur fréquente, Il nous arrive souvent que nos photos manquent d’intensité juste parce que notre sujet principal est trop petit, ou bien qu’il est multiple, il est réduit à une petite tache sur la photo et se retrouve donc perdu dans notre image.

Ainsi, avant même de penser au cadrage, il vous faut déjà repérer les éléments que vous voulez montrer et mettre en avant, et donc que vous allez devoir inclure dans votre cadrage. Et à l’inverse,  il faut également repérer les éléments que vous ne voulez pas montrer.

Remplir le cadre

Pour rendre notre sujet le plus lisible possible, il semble évident que nous devons le faire ressortir nettement dans l’image, pour cela il faut limiter les distractions pour le regard en simplifiant l’environnement et cela commence en supprimant les éléments distrayants.

Evidemment, la façon la plus radicale pour supprimer les éléments indésirables dans nos photos est de tout simplement les couper, c’est-à-dire de cadrer la photo de façon à ce qu’ils se trouvent hors du champ. Evidemment cela demande quelques déplacements autour du sujet pour obtenir la vue adéquate. On peut également jouer avec les zooms  et donc réduire l’angle de vue.

Une autre solution consiste à remplir au maximum le cadre avec notre sujet, ainsi on concentre l’attention de nos spectateurs sur notre sujet. Certains d’entre vous me diront qu’avec le nombre de pixels de nos boîtiers, on peut toujours recadrer en post traitement, mais n’est-ce pas un peu la preuve d’un échec?

Depuis mes début en photo, j’essaye d’appliquer une petite méthode que j’utilisais à l’origine pour la macro, ainsi à chaque fois que j’en ai le temps, je photographie mon sujet dans son environnement, puis je m’approche petit à petit en cadrant, à chaque fois, plus serré jusqu’à obtenir un  gros plan.

definir son sujet-4861

Par exemple pour ce portrait, comme bien souvent, j’ai commencé à photographier cette jeune balinaise en utilisant le format portrait. Mais l’arrière-plan ne me convenait pas car il perturbait la lecture de l’image. J’ai donc continué à photographier tout en me rapprochant, je voulais concentrer l’attention du lecteur et j’ai fini par utiliser un format horizontal pour supprimer le maximum d’éléments perturbateurs et ainsi focaliser l’attention sur le joli sourire …

definir son sujet-4861-2

Du coté des techniques photographiques, on verra que l’on peut également jouer sur la profondeur de champ, c’est à dire l’espace net défini devant et derrière notre sujet qui permettra de le mettre en valeur. Je vous vois derrière votre écran, mais pas de panique, nous aborderons cette notion prochainement.

Pour conclure

Cette notion semble excessivement simple, mais elle très importante, car bien remplir le cadre avec son sujet vous permettra de donner plus d’intensité et de dynamisme à votre photo. Au final, il faut se poser cette question de cadrage, et ainsi doser la présence de chacun des éléments dans la photo pour que tous ces éléments renforcent le sujet et ne perturbent pas le regard.

De mon expérience photographique, je me suis rendu compte que lorsque j’utilisais des focales fixes (des objectifs ne permettant pas de zoomer), j’arrive mieux à gérer cette règle, c’est certainement à cause du fait que comme on ne peut pas zoomer, on est obligé de se déplacer autour du sujet et ainsi de trouver plus facilement le meilleurs cadrage.

Pensez donc à vous rapprocher, à zoomer, … et à utiliser des focales fixes!

Petit détail que vous avez peut être remarqué, il y a parfois une différence entre ce que l’on voit dans notre viseur et la photo finale. En effet les viseurs de la plupart des reflex ne couvrent que 90 à 95% de l’image qui sera réellement photographiée, ce qui explique que l’on découvre parfois des petits éléments indésirables sur les bords du cadre, il est donc parfois nécessaire de faire un petit recadrage en post traitement.

a propose Gregory LAROCHE

J'ai créé bonplanphoto.fr en 2010 pour partager avec vous mes découvertes et petits trucs photographiques. N'hésitez pas à me contacter pour toutes propositions de projets ou partenariats.

2 Commentaires

  1. Je viens de commencer à pratiquer la photographie pro, c’est vraiment intéressant et passionnant, mis cela demande beaucoup de pratique 🙂

Laisser un commentaire