Avis sur le livre « Tu n’utiliseras point le flash automatique » de At Florence

Sous son titre trompeur, réducteur et clairement provocateur, l’ouvrage Tu n’utiliseras point le flash automatique (24€) se révèle être une mine d’or pour l’ensemble de la communauté photographique, du débutant à l’expert. Ecrit à six mains (oui, vous avez bien lu : six mains !), celles de Florence At, Vincent Burgeon et Fabien Ferrer – chacun d’eux ayant un thème photographique de prédilection différent des auteurs -, l’ouvrage publié aux éditions Dunod se présente comme « [un] véritable kit de survie au quotidien ». Et la tâche n’est pas aisée tant le nombre de sites ou d’ouvrages proposant des conseils pour progresser rapidement sont légions. Le pari fait par les auteurs est celui non pas de donner des conseils mais plutôt d’ériger des lois ! 365 pour être précis ! Une sorte d’éphéméride de la photo ! Et le principe d’agencement de l’ouvrage est extrêmement simple : une page = une loi. Sur les pages, les titres occupent une part importante de la page, les textes sont relativement courts, clairs et synthétiques (trop parfois si l’on cherche des informations particulières).

 

tu n'utiliseras point le flash-1840
Tu n’utiliseras point le flash automatique – Les 365 lois de la photographie

Avis sur le livre  « Tu n’utiliseras point le flash automatique » de At Florence

Tu n’utiliseras point le flash automatique se décompose donc en 365 lois, un avant-propos dans lequel les auteurs reviennent brièvement sur les objectifs de l’ouvrage et sur la structure générale de ce dernier. Structure générale qui subdivise les 365 lois en six ensembles : l’équipement (du choix du matériel en passant par l’entretien du matériel et des accessoires), les réglages (des plus élémentaires à ceux des flashs), la prise de vue (les paramètres à prendre en compte avant de déclencher), la « composition et esthétique », l’après prise de vue (de l’étape cruciale qu’est le vidage des cartes mémoires jusqu’à la retouche) et la photographie au quotidien (les auteurs abordent pêle-mêle les questions de droit, le quotidien du photographe, l’exposition de ces œuvres…) Cette dernière partie s’intéressant davantage au périmètre dans lequel le photographe évolue, il permet d’aborder des notions telles que le droit d’image, la préparation et les diffusions des photos par exemple. Il faut reconnaître que cette partie donne une impression de fourre-tout, elle aurait pu largement être subdivisée mais cela aurait dénoté avec le reste des ensembles qui, eux, se regroupent parfaitement autour des notions abordées.

 

CRvivienf-004-6918
Tu n’utiliseras point le flash automatique – Les 365 lois de la photographie

Prise en main du livre

Le livre est très agréable à manipuler. Son format de 16 cm par 21 cm en fait un compagnon fidèle pour un feuilletage lors des pauses pendant les ballades. Même s’il reste un poil encombrant dans un sac, il est tout à fait transportable, facilement manipulable. Le papier épais et la couverture souple sont d’excellentes factures, ils permettent à l’ouvrage de présenter une certaine solidité, tout en optimisant la manipulation. Seul regret : au bout de quelques manipulations, la reliure commence à se détacher un peu sur les tranches des dernières pages de l’ouvrage.

Au premier feuilletage, j’ai été déçu de ne pas y trouver de table des matières ou de sommaire… Seul un index en fin d’ouvrage permet de se repérer et de trouver plus facilement ce que l’on cherche mais comme tout index, pas tous les termes ne sont référencés… Même si le découpage en six chapitres permet rapidement de restreindre « la zone de recherche », il reste cependant difficile d’avoir accès directement à l’information.

Tu n'utiliseras point le flash automatique - Les 365 lois de la photographie
Tu n’utiliseras point le flash automatique – Les 365 lois de la photographie

Qualité des photos et des illustrations

Le principe de l’ouvrage est une page = une loi, on pourrait rajouter également une illustration par page. Autant le dire d’emblée, Tu n’utiliseras point le flash automatique n’a clairement pas pour vocation, à mon sens, d’offrir des clichés particulièrement réussis techniquement, ni des graphiques complexes pour expliquer la réfraction de la lumière ou que sais-je encore ! Non, ici clairement l’objectif est d’accompagner le texte par une image illustratrice et non démonstratrice. L’intérêt de l’illustration dépend donc clairement du sujet abordé. Par exemple, dans la loi 13 Tu liras le Caniksigmrontax dans le texte est illustré avec un tableau comparatif des sigles que l’on retrouve sur les objectifs pour chaque constructeur, le tableau très utile ; a contrario, la loi suivante Tu vénéreras les beaux cailloux (loi 14) est illustrée par un cliché qui aurait pu représenter tout et son contraire, certes le cliché est magnifique mais cela s’arrête là.

tu n'utiliseras point le flash-1843
Tu n’utiliseras point le flash automatique – Les 365 lois de la photographie

Compréhension des textes

Relativement courts, les textes de chacune des lois flirtent avec les quelques milliers de caractères. Cependant, ils sont très clairs. Le style d’écriture est volontairement léger, par moment drôle, ce qui en rend la lecture d’autant plus agréable, les auteurs n’ont pas cherché à entrer dans des abîmes techniques au risque d’y perdre les lecteurs. Chaque encart peut se lire isolément des autres, les renvois entre les lois sont extrêmement rares, les notions abordées ne sont jamais laissées en suspens. Pour un débutant, les textes sont vraiment faciles d’accès. Le seul bémol mais qui est inhérent au principe de cet ouvrage reste l’absence de développement et la frustration qui en naît ! Mais que l’on se rassure, cela est vite effacé car la richesse des thèmes abordées compense l’absence de détails par moment.

Tu n'utiliseras point le flash automatique - Les 365 lois de la photographie
Tu n’utiliseras point le flash automatique – Les 365 lois de la photographie

Rapport qualité/prix

Pour 24 €, l’investissement reste raisonnable pour différentes raisons. Le produit est vraiment très agréable à manipuler et l’on a vraiment un outil du quotidien. L’ouvrage n’a pas de grandes chances de devenir obsolète, très peu de lois font des références à du matériel et des techniques contemporains, les futures sorties ou l’évolution du métier ne viendront pas modifier 90% du livre.

Je pense que la lecture se fait à deux niveaux : un premier pour les débutants en quête d’explication rapide, simple et concise et un second pour ceux qui maîtrisent déjà les rudiments de la photo. Pour eux, Tu n’utiliseras point le flash automatique s’apparente davantage à un mémento, un beau et volumineux mémento !

Conclusion

La curiosité suscitée par le titre de l’ouvrage passée, j’en retire toujours un agréable plaisir à le feuilleter ! Sans pour autant être un fondamental du manuel de la photographie, Tu n’utiliseras point le flash automatique trouvera, sans problème, sa place dans la bibliothèque de l’amateur ou du professionnel qui cherche, de temps en temps, à bouquiner, à se remettre en tête quelques notions ! Il fait partie de ces ouvrages qui, avec le temps, trouvent leur place dans les bibliothèques des plus exigeants. Une chose est sûre désormais, je n’hésiterais pas l’ouvrir afin de me remettre en mémoire certains points abordés.

[box type= »shadow » ]

Points forts:

  • La richesse des thèmes abordés
  • La facilité d’accès
  • Un ouvrage sans prétention
Points faibles:

  • J’espère que le décollement des pages n’est pas un défaut de série…
  • Re la facilité d’accès
  • Un index c’est bien, une table des matières c’est mieux!

[button color= »blue » size= »big » link= »http://www.amazon.fr/gp/product/2100726528/ref=as_li_tl?ie=UTF8&camp=1642&creative=19458&creativeASIN=2100726528&linkCode=as2&tag=bonplanphot-21″ target= »blank » ]Achetez sur Amazon[/button]

[/box]

Vivien

Touche-à-tout, je suis passionné à la fois par la photographie et la vidéo. J'ai fait mes premiers pas à travers le monde lors de photo-reportage qui m'ont permis d'apprendre "sans filet" les bases de la discipline. Depuis peu, je m’initie progressivement aux différentes techniques dans l'optique d'étancher ma soif de connaissances.