Avis sur le livre « Street photo – 52 défis » de Brian Lloyd Duckett

Je pratique la photographie depuis environ 2 ans et il est vrai que mes photos s’orientent surtout autour des paysages et également des différentes prises que l’on peut faire dans les rues des villes afin de dégager les sensations et l’atmosphère que l’on peut y trouver. Cet ouvrage est donc un bon moyen pour essayer d’aller encore plus loin dans la street photographie et se mettre dans des situations auxquelles on ne pense pas ou que l’on n’ose tout simplement pas.

Nous allons parler dans cet article du livre de Brian Lloyd Duckett – « 52 défis – Street Photo ».

« Street photo – 52 défis » de Brian Lloyd Duckett

C’est l’occasion pour moi de découvrir quelque chose de nouveau avec des idées nouvelles afin de toujours évoluer et s’entraîner au maximum dans un environnement que l’on côtoie pour la plupart, tous les jours. Je remercie Gregory de BonPlanPhoto ainsi que la maison d’édition Eyrolles qui me donnent l’opportunité de vous parler de ce celui-ci.

Prise en main du livre

Au premier abord, le livre semble de très bonne qualité, souple et proche d’un format A5 (22 x 15 cm) intéressant. Ce format est super pratique dans sa prise en main et permet de l’emmener partout avec sois, ce qui est évidemment utile puisque l’on se trouve en présence d’un livre de « tutos » destiné à nous suivre lors de nos défis. Le livre est très intéressant et tout est expliqué dans chacun des défis à réaliser.

De plus la qualité des livres Eyrolles est toujours au rendez-vous. Je ne le qualifierais pas de livre « haut de gamme » mais il est certes très agréable et léger pour voyager sans le sentir.

 Qualité des photos et illustrations

L’ouvrage propose une quantité de photos relatives aux différents défis, allant d’une à plusieurs photos pour les illustrer s’ils sont plus ou moins difficiles. Les photographies sont soit en couleurs soit monochromes selon les types de photographies expliquées.

Notamment les photos relevant de prises de vues d’architecture, de moment précis de la vie quotidienne sont souvent en noir et blanc. Je trouve que cela amène une profondeur à la photo et cela permet de se plonger dans « une autre dimension ».

Les images ne sont jamais les mêmes. Tout est différent et cela et très appréciable. Cela ne se concentre pas uniquement sur un type de photographie comme j’avais pu le découvrir dans un autre ouvrage dédié à la photographie de studio et cela permet vraiment de s’imaginer le rendu final qu’il faut avoir.

Les photographies dégagent l’émotion et l’atmosphère de l’instant et cela nous aide également à nous mettre en condition afin d’essayer de retranscrire la même chose.

La compréhension des textes

Ce qui m’a plu dans ce livre c’est qu’il suffit d’une page pour décrire le défi avec sa ou ses photos, les explications liées à celui-ci et avec parfois les réglages à apporter. C’est concis tout en étant parfaitement clair et limpide et cela rajoute un sentiment d’apprendre rapidement tout en étant professionnel dans la mise en place de son shooting en extérieur de façon rapide ou préparée.

Cela est un plus puisque la street photographie doit à certains moments être réactives afin de capturer le moment opportun, la personne qui saute dans une flaque d’eau, la voiture qui démarre en trombe ou encore un couple amoureux qui s’enlace…

Street photo
« Street photo – 52 défis » de Brian Lloyd Duckett

L’ensemble des textes proposés sont expliqués et décris de la façon la plus simple possible. Comme je vous le disais plus haut, il n’est pas nécessaire d’être un expert en photographie pour comprendre les aspects et les différentes explications de cet ouvrage. Au contraire, je vois plutôt cet ouvrage comme un livre ludique, de « tutos » destinés à tous les amateurs de photographies qui souhaitent s’améliorer dans la rue et trouver l’inspiration la ou il ne l’aurait pas forcément vu.

Petits et grands, amateurs comme photographes confirmés et toujours en quête d’apprendre prendra rapidement en main la lecture de ce livre et saura comprendre le message transmis par l’auteur et les émotions que ce type de photographies peuvent laisser transparaître.

Celui-ci a également accentué sur des points importants sous chaque photographie pour faire ressortir un conseil en particulier de l’exercice sous forme de note. Il va insister sur le fait que cette photographie a besoin d’être prise à tel moment, à tel endroit, de telle façon etc…

Dernier point très utile et pratique c’est que sur beaucoup de photographies réalisées, les réglages de prise de vue ont été indiqué. Brian Lloyd Duckett shoot avec beaucoup de réglages différents puisqu’il s’adapte à chaque situation pour chaque défi. Il utilise même de l’argentique et indique quel type de pellicule il choisit. Cela montre la qualité que l’auteur apporte en post production avec les fichiers RAW et également aux différents procédés chimiques dans le traitement des photographies argentiques.

Street photo
« Street photo – 52 défis » de Brian Lloyd Duckett

Il est utile de le rappeler, mais le traitement des images après shooting fait partie du shooting lui-même, peu importe la situation. Qu’il s’agisse de photographie de rue ou d’une virée en montagne, le travail se poursuis également derrière le logiciel de retouche. C’est là que l’âme de la photographie apparait, c’est ce que vous en ferez qui rendra la photographie unique.

La difficulté des exercices

L’ouvrage commence directement avec le premier défi après une courte introduction. Les mises en situation sont très simples, il suffit de reproduire ce que l’auteur nous indique. Si tout n’est pas clair, restez, essayez, ratez et recommencez jusqu’à obtenir la photographie et le rendu qui convient. Comme dit le vieil adage, « c’est en forgeant que l’on devient forgeron ». Il en va de même pour la photographie de rue et cela est un excellent exercice pour apprendre à connaître et maitriser son appareil photo, les réglages, l’exposition, la vitesse. Et il faut shooter et se tromper pour comprendre comment obtenir un flou de moment sur une voiture avec le fond totalement net. Il faut comprendre les réglages d’ouverture pour réaliser des poses longues et obtenir ces halos de lumières qui rendent une rue bondée de voitures la nuit psychédélique.

« Street photo – 52 défis » de Brian Lloyd Duckett
Rapport qualité/prix

Le prix est logique au vu de la qualité du livre, de son contenu, de ses illustrations et de l’ensemble des explications. La qualité du travail de l’auteur et la qualité des explications donne du crédit à l’ouvrage. Les livres photos ne sont généralement pas bon marché contrairement à celui-ci avec ces 12,90€. La qualité du travail du photographe et de la maison d’édition à transmettre tout cela sur papier justifie amplement ce « petit prix ».

En conclusion

Il ne sera pas nécessaire d’être un photographe expérimenté pour prendre la main de la photographie de rue grâce à ce livre. Si c’est ce que vous faites déjà de votre temps libre, que vous vivez la photographie comme une passion, mais qu’il vous manque ce petit quelque chose qui fera la différence, même en étant amateur, je vous recommande cet ouvrage.Tout est clairement expliqué, il y a les exemples, les mises en situation, les défis sont vraiment géniaux pour apprendre et pousser à la création. La photographie de rue s’inscrit dans un type de photographie ou l’on va chercher des émotions des fois même dans l’intimité des gens et cela rend le travail photographique vraiment intéressant.

Vous aurez tout en votre possession, les différents conseils de l’auteur, les plus ou les moins, les réglages par moment. N’hésitez pas, ayez confiance en vous, sortez et photographiez la rue, le monde qui vous entoure et vous verrez que cela vous apportera beaucoup de choses. Ne faites pas attention au regard des gens dans la rue, faites ce qui vous plait, faites ces défis du mieux que vous pouvez !

Points forts de l’ouvrage:

  • Un beau livre d’excellente qualité
  • Des explications très détaillées
  • Un contenu riche et qui met sur la bonne voie d’apprentissage
  • On sent un photographe passionné à travers cet ouvrage
  • Des espaces d’annotations pour nous
  • Un prix de 12,90€ très correct

Points faibles de l’ouvrage:

  • Je n’en vois pas

Achetez sur Amazon

Julien Guerin

Je suis développeur web et passionné de photo. J’ai toujours aimé la possibilité de faire ressortir et transmettre des émotions via de simples clichés, ça m’a toujours fasciné.
J’essaye dans mon temps libre de pousser cette passion au maximum même si la vie professionnelle est prenante. Je suis un amoureux des grands espaces et de la nature. Les randos en montagnes sont de magnifiques terrains de jeu pour raconter des histoires comme on ne les a pas dans notre quotidien.

Une pensée sur “Avis sur le livre « Street photo – 52 défis » de Brian Lloyd Duckett


  • Warning: mysqli_num_fields() expects parameter 1 to be mysqli_result, boolean given in /homepages/15/d520935137/htdocs/bonplanphotov2/wp-includes/wp-db.php on line 3283
    23/07/2019 à 18 h 15 min
    Permalink

    merci pour ce partage! 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.