Avis sur le livre « Les secrets du mouvement en photographie » de Christophe Audebert

Convenons ensemble dans ces propos introductifs que nous vivons dans un monde en 4 dimensions : 3 dimensions spatiales (x, y, z) et une dimension temporelle (t). Techniquement, une photo ne représente notre monde qu’en deux dimensions (x, y). Certaines propriétés optiques de nos appareils et une maîtrise basique de quelques notions de composition permettent au photographe de donner au spectateur d’une photo une impression de z, la troisième dimension spatiale. Avec la perspective, l’utilisation des lignes directrices et la profondeur de champ, le photographe peut donner du relief à sa photo et créer auprès du spectateur une illusion de profondeur et de troisième dimension. Mais comment faire rentrer dans nos photos la notion de temps t ? Christophe Audebert dans son livre « Les secrets du mouvement en photographie » nous donne des éléments de réponse. Transcrire une sensation de mouvement dans ses photos, c’est réussir à capturer le temps qui passe.

mouvement en photographie
« Les secrets du mouvement en photographie » de Christophe Audebert

Prise en main du livre « Les secrets du mouvement en photographie »

Ce livre est identique en format et qualité (couverture et feuilles intérieures) à l’ensemble des autres livres des éditions Eyrolles de la série « Les secrets de … ». C’est vraiment une chose que j’apprécie car la collection (qui est encore malheureusement incomplète chez moi) rend très bien dans une bibliothèque par l’homogénéité des livres. La taille du livre (23x17cm) est intermédiaire entre A4 et A5 et ce format est très agréable car il rend le livre facilement transportable (dans un sac photo par exemple !) tout en ayant une taille suffisante pour présenter sur une même page du texte et des illustrations. La dernière de couverture présente le thème du livre, son auteur  et les grands titres du sommaire. Le papier est glacé, agréable au toucher, le livre fait 145 pages hors page de biographie de l’auteur.

 

 

Qualité des photos, des illustrations et du texte.

En feuilletant rapidement le livre, la première chose qui se remarque est qu’il contient de très nombreuses photos et illustrations. Je n’ai pas compté précisément le nombre de photos contenues dans les 145 pages du livre mais ce nombre doit approcher la centaine ! C’est extrêmement appréciable car ça apporte vraiment un plus à la compréhension des textes. Evidemment, ces nombreuses photos sot aussi une belle source d’inspiration, complémentaires aux explications données dans le corps du texte.

mouvement en photographie
« Les secrets du mouvement en photographie » de Christophe Audebert

On peut regretter que certaines photos soient parfois un peu petites pour pouvoir les apprécier complètement. Mais, au final, le nombre et la diversité des photos présentées fait oublier ce petit point parfois frustrant.

Bien plus compliqué pour moi qui suis habitué à lire le soir au lit, éclairé par la petite lumière de ma lampe de chevet, fut la taille de la police du livre vraiment trop petite. Certes, en plein jour lors d’une sortie photo par exemple, vous n’en souffrirez pas mais fatigué le soir, ça devient plus problématique. J’ai parfois abandonné de lire certaines légendes de photos le soir (alors qu’elles m’auraient très intéressés !) pour les reprendre le lendemain, à tête reposée. Pour ce point, je déconseillerai ce livre aux personnes ayant une vue faible ou fragile.

 

Le contenu

Dès le sommaire, on comprend vite que le programme est dense, varié et précis. Comme toujours avec Christophe Audebert, le contenu de ce livre est pertinent, précis et très détaillé (en plus d’être très bien et abondamment illustré). Il y a un beau fil directeur qui fait lire ce livre comme un roman, avec une histoire prenante, du suspens et un happy ending bien sur !

mouvement en photographie
« Les secrets du mouvement en photographie » de Christophe Audebert

L’auteur nous propose un premier chapitre introductif dans lequel il expose sa compréhension et ses opinions sur la notion de mouvement en photographie et notamment un comparatif interessant entre « figer le mouvement » et « figurer le mouvement ». Ce premier chapitre, tout en réflexion et en abstraction est vraiment une très belle entrée en matière du sujet. Et donne au lecteur une vraie envie de poursuivre la lecture. L’auteur développe ensuite 6 techniques photographiques permettant d’exprimer une forme de mouvement dans ses photographies : Le filé dynamique, les vitesses lentes, la pose longue, le bougé intentionnel de l’appareil photo, le zooming et les ultra hautes vitesses.

Chaque technique est précisément détaillée du point de vue de l’utilisation de l’appareil photo. Des réglages à adopter mais au-delà les aspects techniques indispensables à maitriser, l’auteur va plus loin et explique comment les techniques peuvent aider le photographe à capturer le mouvement et dans quelle situations elles sont particulièrement pertinentes. Un huitième chapitre aborde le post-traitement des images. Pour moi ce chapitre est hors sujet car pas spécifique au mouvement. Pour autant, les idées abordées sont intéressantes : l’auteur présente son process d’editing et de développement et certaines astuces sont excellentes ! Un dernier chapitre présente d’autres regards sur le mouvement, trois photographes à découvrir, très inspirants !

 

Compréhension des textes

Ce livre est très bien construit et structuré. Chaque chapitre commence par une grande illustration et un paragraphe descriptif présentant l’idée maitresse. Le développement est ensuite progressif, du technique vers l’artistique, du « comment » au « pourquoi » de chaque sujet présenté. Chaque chapitre se clôture de la même manière par un « scénario de prise de vue » : Décomposé en plusieurs étapes, ce « scénario de prise de vue » est une proposition de l’auteur, à considérer comme des travaux pratiques. Dont le but est d’amener le lecteur expérimentateur à découvrir la technique puis, avec sa pratique personnelle, la maitriser. Ces scénarios de prise de vue sont la principale raison qui vous fera prendre ce livre lors de vos sorties photos, pour tester chaque technique et se faire guider par Christophe Audebert, comme une formation à distance en quelque sorte.

Difficulté des exercices

Les exercices sont très simples à effectuer et réalisables par tout photographe qui maitrise un minimum les différents modes de son appareil photo (le mode « Priorité Vitesse » en premier lieu). Par contre, mon expérience personnelle me fait dire que les résultats ne sont pas forcément immédiats. Et que seule une pratique régulière et patiente permettra d’avoir des résultats approchants les illustrations présentées en guise d’exemple. En fait, ça parait tellement simple quand Christophe le décrit qu’on est un peu frustré lors des premiers essais (ratés) !

Rapport qualité/prix

Ne passez pas à coté de ce livre, c’est un super rapport qualité/prix !

Ma conclusion

« Les secrets du mouvement en photographie » est un beau livre que je recommande à tout photographe amateur ou professionnel. Une première lecture vous donnera très envie d’essayer de capturer le temps qui passe, de montrer du mouvement dans vos photos. Par la suite, lors de vos sorties photo ou tests pratiques, vous prendrez du plaisir à ressortir ce livre de votre bibliothèque pour relire plus attentivement les explications des différentes techniques exposées. Et tester les « scénarios de prise de vue » que l’auteur propose dans chaque chapitre.

Merci à Grégory Laroche de m’avoir donné l’opportunité d’écrire cet article test et merci aux éditions Eyrolles pour ce magnifique livre. Je conclurai cet article en vous présentant mes premiers essais de chaque technique présentée dans ce livre. C’est sans aucune prétention, c’est uniquement pour vous montrer que ce livre m’a donné envie d’essayer !

Points forts :

  • Format du livre
  • Qualité du livre
  • Pertinence des propos de l’auteur
  • De très nombreuses illustrations
  • Les scénarios de prise de vue

 

Points faibles :

  • Police d’écriture trop petite

 

Nicolas Hoellinger

Photographe amateur autodidacte né en 1979, j’ai découvert récemment l’univers de la photographie, un peu par hasard, et aujourd’hui, il ne se passe pas une journée sans que je ne fasse de la photo, c’est devenu pour moi une grande passion. J’ai énormément de plaisir à prendre beaucoup de photos et à les partager. Venez découvrir mon univers photographique, très éclectique et simple.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.