Avis sur le livre « Les secrets de la photo de sport » de Mickaël Bonnami

Grace à BonPlanPhoto, j’ai eu la chance et l’honneur de recevoir le Livre « Les secrets de la photo de sport » et donc de vous présenter mon opinion et avis sur cet ouvrage. Ce titre très évocateur a mis en moi la joie de découvrir les secrets d’un photographe de sport professionnel.

Car comme tous photographes passionnés, j’avais déjà fait quelques prises de vue de sport dont je n’étais pas très satisfait du rendu. Mes photographies de sport étaient certes limitées aux activités sportives en accès libre de ma région, soit principalement des sports d’eau et tout particulièrement le kytesurf, planche à voile, mais également limité par mon équipement et savoir-faire. Me voila donc très enthousiaste de découvrir ce livre afin de pouvoir enrichir mes connaissances dans ce domaine.

« Les secrets de la photo de sport » de Mickaël Bonnami
Prise en main

J’ai été agréablement surpris de la première prise en main de ce livre, une couverture en papier glacé en riche en couleur. Le toucher n’est pas désagréable, mais je ne retrouve pas la douceur des pages que l’on peut trouver en frottant son pouce sur l’épaisseur des pages (une chose que j’aime bien faire en lisant), ainsi que l’odeur d’un livre neuf. Cet ouvrage comporte une grosse centaine de pages de bonne qualité toujours en papier glacé. La première impression est donc très positive.

Une fois une première inspection sommaire du livre faite, je me lance rapidement dans un premier feuilletage rapide de ce livre afin de voir le rapport photographie versus texte. Cette première approche rapide, me permet de découvris que cet ouvrage semble fluide et bien structuré. Chaque chapitre est bien distinct, et le l’histoire semble suivre un fil directeur. De nombreuses représentations de qualités ornent ces pages de papier glacé. Il y a pratiquement toujours au moins une photographie par page.

« Les secrets de la photo de sport » de Mickaël Bonnami
Compréhension des textes

Après cette première exploration de ce livre, je me lance donc dans la lecture, tout en commençant part étudier le fil directeur suivi par Mickael Bonnami. L’auteur qui souhaite exposer le métier de photographe de sport a choisi de séparer son livre en différents chapitres consacrés à cette spécialité. Tous les sujets seront abordés, les sports d’extérieur, les sports d’intérieur, le matériel, les réglages et techniques de prise de vue, les qualités du photographe de sport, la réglementation sur le droit à l’image, et la profession de photographe de sport. Comme pressentis préalablement les textes sont fluides et bien écris, la compréhension est à la portée de tout le monde. Même si certain terme de la photographie pourraient être étrange ou incompréhensible pour la plus part des néophytes, l’auteur s’attache toujours à ce que les textes soient clairs. La lecture est donc agréable, et on n’a pas envie de poser le livre.

L’auteur insiste sur la connaissance à avoir avant de se lancer dans l’arène des sports, il est important que les photographes connaissent un minimum de règles du sport choisi afin de ne pas être un élément perturbateur, et de pouvoir saisir les meilleurs actions aux meilleurs moments sans se limiter à figer un moment particulier sans histoire, mais que la photographie doit être en mesure de nous faire ressentir une émotion, un moment de gloire, de défaite, de douleur, …

L’auteur nous apporte des conseils sur les qualités que doit avoir un photographe de sport, tout en gardant à l’esprit que la technique n’est pas l’unique élément indispensable à la réussite d’une photographie, la technique est tout comme l’appareil un outil pour y réussir. Il faut avoir l’envie de progresser et de se surpasser pour obtenir de bons résultats.

Pour l’auteur, un des éléments essentiels de la réussite sera la préparation de la séance photographique. Que celle-ci soit en intérieur ou extérieur, en journée ou en soirée, en été ou en hivers, du sport, des athlètes, … . Il y a temps de paramètres à prendre en compte, qu’il est important de se préparer au mieux afin de pouvoir faire face aux imprévus.

D’où la nécessité de connaitre l’activité sportive, ces règles, son environnement, tous ces détails seront des atouts pour vous qui vous permettrons de vous placer judicieusement, de pouvoir anticiper certaines actions, de connaitre les sportifs pour anticiper une action ou une réponse. Il faut garder à l’esprit que l’anticipation sera la clef de la réussite et permettra de réaliser de jolis clichés. Et être toujours prêt à capter l’instant magique, car en sport généralement tout va vite, et l’occasion ne se présente qu’une fois.

 

Pour le matériel, tout comme la technique, ce ne sont que des outils pour aider. Maintenant pour les optiques, ils restent quand même les éléments primordiales à la réussite des photographies. Il est souvent préférable de choisir des optiques à grande ouverture pour avoir la plus grande luminosité possible. Pour le reste des équipements, l’auteur nous fait un tour des incontournables et matériels plus ou moins indispensables en passant par les filtres, les cartes de sauvegarde, et les équipements particuliers (vêtement par exemple à prendre en compte en fonction de la journée ou de la saison).

A mon sens, cet ouvrage manque grandement de pratique et d’exercice. Certes Mickael Bonnami, nous renseigne sur toutes ces représentations et photographies exposées dans cet ouvrage en incluant toutes les informations des photographies (appareil, objectif, ISO, focale, vitesse, …). Ce qui fut pour moi la grande déception de ce livre, car les seuls secrets sont la publication des caractéristiques des photographies.

Rapport qualité/prix

Pour ce qui est du rapport qualité prix, rien à dire, ce livre est à 23€. Ce livre n’est donc pas onéreux et reste à la portée de toutes les bourses.

« Les secrets de la photo de sport » de Mickaël Bonnami
En conclusion

Pour conclure, je reste légèrement déçu de cet ouvrage « Les secrets de la photo de sport » . Le titre prometteur n’est pas tout à fait à la hauteur des mots utilisés, il n’y a à mon sens aucun secret de photographe de sport dans cet ouvrage ! Comme mentionné en introduction, je suis un photographe plus passionné qu’amateur, et j’attendais de ce livre de quoi pouvoir améliorer cette technique particulière de la photographie de sport. Maintenant en tant qu’amateur quelconque, l’auteur ne m’apprend rien quand il parle de focale, profondeur de champ, que les sports sont en général des actions rapides et qu’il est donc préférable de travailler principalement en réglage vitesse pour figer un mouvement ou réaliser un filet de mouvement. J’aurai vraiment aimé que l’auteur nous dévoile sa façon de penser, de se préparer, de partager des astuces et de nous proposer des exercices pour nous entrainer.

Je trouve également que Mickael Bonnami expose trop souvent un avis très négatif de cette profession. Et que celle-ci est plus souvent synonyme d’échec et de contrainte que de joie et de réussite. Il souligne les difficultés rencontrées lors des activités sportives, les problèmes administratifs, la pénibilité du travail, et le faible retour sur l’engagement. L’auteur ne donne pas l’envie de s’investir dans cette voie, ce qui est fortement dommage.

Points forts :

  • Lecture fluide
  • Qualité des représentations
  • Prix de l’ouvrage
  • Qualité de l’ouvrage
  • Quantité et qualité des photographies

Points faibles :

  • Trop négatif
  • Manque de pratique

 

Une pensée sur “Avis sur le livre « Les secrets de la photo de sport » de Mickaël Bonnami

  • 16/01/2020 à 11 h 23 min
    Permalink

    Ha b mince… moi qui voulait acheter ce livre. 🙂 :): )
    Trêve de plaisanterie, j’ai lu ce retour sur mon livre et il y a des choses dites qui sont fausses ou inexactes et je tiens à apporter une petite correction tout de même.

    Je ne dis par exemple à aucun moment qu’il faut travailler principalement en réglage vitesse. C’est justement un lieu commun que je déplore… Et dans le livre, je dévoile complétement ma façon de penser et de travailler puisque le fil conducteur du livre c’est complétement ça même. 😉
    Il y a aussi des astuces, des fausses bonnes idées et pas mal de partage d’expérience qui permettent de se faire sa propre idée ou conception des choses.

    Pour ce qui est des cas pratiques, je ne comprends pas vraiment ce que vous auriez souhaité. C’est un livre et non une formation photo. 😉

    Pour ce qui est de l’avis sur la profession, il n’est pas négatif, il est réaliste. Je ne vais pas écrire qu’il est facile et rémunérateur de devenir photographe de sport alors que ce n’est pas vrai. Vendre du rêve ça fait bien à notre époque et c’est une mode, mais moi je préfère être sincère dans ma démarche. 😉

    Et j’ai justement écrit ce livre pour donner envie aux gens de se lancer dans la photo de sport, je l’écris en conclusion et de nombreux passages sont distillés dans le livre pour dire aux gens « allez-y, faites-le !!! ». Y a même un passage consacré aux femmes. Tout ceci me paraît plutôt positif non ? 🙂 🙂 🙂

    Quand à la collection les secrets de… il est évident qu’il ne faut pas s’attendre à découvrir le réglage parfait ou le bouton magique où il faut appuyer pour réussir ses photos. Les secrets de mon livre par exemple, c’est dans toute la préparation autour d’une photo, ce à quoi il faut penser sur le terrain, le fait de ne pas faire de rafale, de ne pas forcément utiliser le mode S, comment on peut utiliser ensuite nos photos, etc… Maintenant, si on connait bien le sujet, possible qu’il n’y ait pas de grandes révélations non plus bien sûr. Quand j’ai lu les secrets du light painting, je ne suis pas tombé de ma chaise, pourtant j’ai vu et lu plein de passages super intéressants sur lesquels je reviendrais et c’est ça « Les secrets de… ».

    A titre d’info, un photographe pro qui était présent aux championnats du monde d’athlétisme à Doha a lu mon livre et l’a adoré. Alors que pour le coup lui s’y connait un peu en photo de sport et pourrait snober « Les secrets de la Photo de sport » !!! 🙂

    Bref, j’accepte que mon livre ne soit pas plus apprécié que ça, c’est le jeu et c’est ma toute première critique à tendance négative. Mais je retiens aussi des points positifs bien sûr. 😉

    Bon j’espère que c’est la dernière quand même, je commençais à m’habituer au luxe de n’avoir que des bonnes critiques. 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.