Avis sur le livre « La photographie haute vitesse pour tous » de Pierre-Christophe Dhéry

Pierre-Christophe Dhéry est intervenu sur BonPlanPhoto dans le cadre des « Trucs et Astuces » avec un article pour Réussir votre première photographie haute vitesse. Aujourd’hui nous vous proposons de découvrir le livre de Pierre-Christophe Dhéry  » La photographie haute vitesse pour tous « .

Bonne lecture à tous, évidemment vos commentaires sont les bienvenus.

Avis sur le livre « La photographie haute vitesse pour tous » de Pierre-Christophe Dhéry

Un livre très intéressant dont je conseille la lecture à ceux qui sont intéressés par la photographie à haute vitesse. Et pourtant la première impression a été mitigée, pour une raison somme toute assez simple et à bien voir un peu bête: le texte est écrit avec une grande police de caractère.

D’un coup je me suis dit « c’est quoi cette histoire ? » Mais, après quelques pages j’ai compris: l’auteur n’est pas un écrivain. L’auteur est un passionné, un homme qui a tout simplement envie d’aller à l’essentiel, d’une part et de partager sa passion avec le plus grand nombre, de l’autre.

La photographie haute vitesse pour tous
La photographie haute vitesse pour tous

La passion pour son expérience transpire de ses paroles; il s’est renseigné, il a pris des notes, il a fait des essais, il a raté des photos (un grand classique), il a potassé des infos sur Internet bref, il a consacré du temps à sa passion et il a pris le courage à deux mains pour publier son livre via le site jefaismonlivre.fr. La démarche est louable et pas si simple qu’il en a l’air, j’en sais quelque chose aussi…

Le livre est agrémenté par ses photos, des belles photos; certaines un peu trop petites à mon gout mais bon, ce n’est pas bien grave. On peur constater que ses paroles ont été suivies par des actions, l’auteur n’est pas là pour nous parler d’une expérience qu’il ne maîtrise pas ou dont il a entendu parler sur un forum quelconque.

Il a mis la main à la pâte. Et si nous avons des remarques sur ses photos, rien n’empêche de lui adresser un mot sur son site, c’est comme ça qu’on évolue, avec l’échange.

La photographie haute vitesse pour tous
La photographie haute vitesse pour tous

Donc, la police de caractère passe rapidement au second plan à la faveur d’une lecture simple et directe de ses propos: pas la peine d’être un technicien en photographie et en optique pour comprendre la théorie de la photo à haute vitesse.

La cible, le public visé, est ouvertement le photographe amateur, c’est-à-dire le photographe qui pense ne pas être équipé – en matériel et en savoir-faire – pour pouvoir se lancer dans cet exercice soit disant périlleux qui se trouve être la « high speed photography » (pour les geeks).

Au contraire, nous apprend Pierre-Christophe, c’est une pratique de la photo à la portée de tous, pourvu qu’on soit un peu méthodiques et rigoureux dans l’approche de la problématique. Parce que, tout compte fait, ce qui fait l’intérêt de la photo à haute vitesse n’est pas la « vitesse »: on pourrait croire, à tort, qu’on réalise ces photos incroyables qu’on peut voir sur tel ou tel site avec des vitesses de déclenchement délirantes.

Que nenni … Moi le premier, je me disais qu’il fallait un équipement spécial et un timing digne d’une montre suisse pour assurer le résultat escompté; eh bien non … Mais je n’irai pas plus loin, il faut bien que ces quelques lignes puissent susciter en vous l’envie d’acheter ce livre.

La photographie haute vitesse pour tous
La photographie haute vitesse pour tous

Pour plusieurs raisons: parce que nous ne pouvons qu’être admiratif de l’effort de l’auteur pour essayer de vulgariser une pratique de la photo qu’on pourrait croire à tort destinée à une élite.

Ensuite parce que il est clair que Pierre-Christophe ne vise pas le Goncourt mais il a pris le temps, l’énergie et la motivation pour se lancer dans un travail d’édition d’un livre papier, dans un monde qui se tourne de plus en plus vers l’édition numérique.

Un livre photo se lit sur du papier en chair et en os, pas du papier électronique. Un livre se lit avec les yeux et avec les mains, on le sent, on participe au partage des idées avec l’auteur, c’est un échange virtuel passionnant, on vibre à la lecture des mots, on arrive à sentir l’enthousiasme de l’auteur. L’encre électronique est incolore et inodore; un livre a une âme.

Je suis reconnaissant à Pierre-Christophe pour son courage; sans lui je n’aurais pas passé des heures sur Internet, à la suite de la lecture de son petit livre, pour avoir d’autres infos, pour me googliser l’esprit à la recherche d’autres informations concernant cette pratique de la photo, pour trouver des photos magnifiques faites, souvent, par d’autres passionnées de cette forme d’art.

Par la même occasion, Bon Plan Photo est à mettre à l’honneur aussi, c’est bien ici que j’ai pu commencer à m’intéresser à la chose. Si le but du livre est d’éveiller la curiosité, pour ensuite voler vers des contrées lointaines concernant la photo à haute vitesse, c’est fait.

Le livre «la photographie haute vitesse pour tous» est disponible sur le sitephotographiehautevitesse.fr.

Merci Pierre-Christophe…

Giorgio Paparelle

Giorgio PAPARELLE, photographe amateur, architecte de formation, je suis un pur autodidacte. J’ai commencé à m’intéresser à la photo un peu par hasard; à mes débuts j’utilisais des compacts puis j’ai été attiré par les reflex et les possibilités offertes en termes de contrôle de chaqueparamètre en fonction de la veine créative du moment.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.