Avis sur le livre «Dépannage Lightroom en 200 questions/réponses» de Scott Kelby

Les éditions Eyrolles ont publié le livre «Dépannage Lightroom en 200 questions/réponses» de Scott Kelby.Lightroom est devenu en quelques années le logiciel de prédilection des photographes grâce à son côté « tout en un » qui leur permet à la fois de cataloguer, trier, développer, retoucher et diffuser leurs images. Mais la richesse de ses fonctionnalités fait qu’il est parfois difficile de mettre rapidement la main sur un outil précis, soit parce qu’il est dissimulé dans un sous-menu, soit parce qu’on ne le connaît tout simplement pas encore !

depannage lightroom-9380
Dépannage Lightroom : En 200 questions/réponses

Avis sur le livre «Dépannage Lightroom en 200 questions/réponses» de Scott Kelby

 

Président et cofondateur de l’Association nationale américaine des professionnels de Photoshop, rédacteur en chef et éditeur des magazines Photoshop User et Light it, co-animateur de plusieurs podcasts, Scott Kelby est photographe et dirige la société Kelby Media Group, dont les activités couvrent la formation, l’enseignement et l’édition.

Auteur d’une cinquantaine d’ouvrages, qui comptent de très nombreux best-sellers, il est l’une des références internationales sur les logiciels Photoshop, Lightroom et Photoshop Elements.

Premier contact avec le livre

Dépannage Lightroom se distingue des ouvrages que l’on peut consulter concernant les logiciels de traitement photo. Ceux-ci procède en général d’une structure qui respecte l’ordre des menus du programme, parfois avec des développements importants qui agacent, au premier usage, l’utilisateur. Celui-ci veut en général aller au plus proche de ses préoccupations, du moins ce qu’il lui apparaît comme telles.

Dépannage Lightroom plonge dans l’essentiel du logiciel, à travers des propositions immédiatement disponibles. Cette incontestable qualité a évidemment un envers de la médaille : elle exige de l’utilisateur une bonne connaissance préalable du logiciel afin de pouvoir naviguer dans les différents chapitres.

De fait, Dépannage Lightroom porte bien son titre. Un livre à avoir en permanence sous la main pour opérer des manipulations sans être contraint de se plonger dans des ouvrages plus consistants mais aussi plus indigestes.

lighroom-00-kelby-0-copier
Dépannage Lightroom : En 200 questions/réponses

La publication, d’un peu plus de 250 pages, se présente sous un aspect agréable à la vue et au toucher. Le format en 18×22 autorise une bonne prise en main et permet de le garder facilement à disposition lorsqu’on travaille ses photos sur un ordinateur.

Divisée en  12 chapitres qui abordent chacun une fonction de Lightroom, elle répond aux questions les plus élémentaires que l’on peut se poser à l’usage du logiciel, d’une manière claire et simple.

 Les illustrations sont agréables et l’éditeur a particulièrement soigné les photos qui ouvrent les différents chapitres.

Contenu du livre

Le chapitre 1 traite, ce qui est logique, de l’importation des images dans Lightroom. Il ne s’attarde pas à la procédure elle-même, mais donne des indications précieuses sur des problèmes qui peuvent surgir durant l’opération et devant lesquelles l’utilisateur est parfois désarmé. Ainsi, ce chapitre permet de savoir où sont importé les images et comment les retrouver. Cette question peut paraître incongrue mais chacun, un jour, peut se trouver devant cette énigme. Dépannage Lightroom offre une réponse claire et immédiate et permet de s’affranchir des fastidieuses recherches sur un disque dur plus ou moins bien structuré.

Le Chapitre 2 développe les fonctions du module bibliothèque, lequel est particulièrement précieux lors de l’importation d’un nombre important de photos. De part ses nombreuse possibilités de classement, le module bibliothèque offre de puissantes fonctionnalités pour générer des dossiers spécifiques, y classer les photos et les rassembler sous une même clé ou un même filtre. Dépannage Lightroom répond très clairement aux principales questions qui peuvent se poser à ce stade.

lighroom-01-kelby-0-copier
Dépannage Lightroom : En 200 questions/réponses

Les chapitres 3, 4 et 5 sont plus particulièrement axés sur l’usage du module développement avec des réponses immédiatement utilisables dans les nombreuses phases du traitement de l’image. Le réglages de l’exposition, le renforcement des couleurs, de la texture, l’écrêtement des hautes lumières, la réduction du bruit ou le renforcement de la netteté font l’objet d’un paragraphe court, bien construit et pratique. Leur mise en œuvre sur une photo permet de vérifier immédiatement la pertinence du conseil et de corriger l’effet obtenu en fonction de ses propres choix.

D’une manière quasi systématique, l’auteur propose de nombreux raccourcis clavier à l’usage des différentes  manipulations. On apprendra, par exemple, et ce que j’ignorai, que la touche H du clavier permet d’afficher les épingles d’édition sans recourir systématiquement aux fonctions du menu.

Chaque application proposée est exposée sur une seule page, bien illustrée par une capture d’écran indiquant les commandes à utiliser. On regrettera éventuellement que les teintes grises et noires des menus de Lightroom ressortent mal sur un papier glacé.

Les chapitres 6 et 7 s’éloignent du traitement d’image proprement dit pour s’attacher aux fonctions d’impression et de diaporama.

Les chapitres 8 et 9 y reviennent à travers la création des effets et rendus ainsi que de l’exportation des images. On pourra s’étonner du classement de ces deux parties alors qu’elle sont, de mon avis, sujet intégrant du traitement proprement dit.

Concernant le chapitre 6, les conseils sont judicieux et définissent une procédure pas à pas pour aboutir à une photo tirée. Ils font toutefois appel à des connaissances assez précises en matière d’impression (couleur de fond, trait de coupe, résolution d’impression) qui nous éloignent du traitement photo en lui-même.

Par ailleurs, il n’y a pas d’avertissement quant aux déconvenues qui peuvent surgir lors d’un tirage sur une imprimante « tout venant » inadaptée à un tirage photo de qualité. Au risque de paraître un peu élitiste, je pense qu’ il est préférable de faire tirer ses photos dans un laboratoire confirmé ou sur une imprimante professionnelle ou semi-professionnelle, à condition qu’on sache s’en servir.  Mais là se pose la question des contraintes posées par ce type de matériel et qui mérite un ouvrage à lui seul.

lighroom-02-kelby-0-copier
Dépannage Lightroom : En 200 questions/réponses

Le chapitre 7 développe longuement la mise en œuvre d’un diaporama, avec ses différentes phases de construction et des ajouts (musiques, logos, écrans de présentation) qui peuvent s’y appliquer.

Le Chapitre 10 traite de la réalisation de livres photos avec des conseils judicieux. Il faut toutefois savoir que le module Lightroom repose, ainsi que l’indique l’auteur, sur le service Blurb. Il est toujours possible d’utiliser les services d’un autre éditeur par le biais d’un fichier PDF, à la condition que celui-ci accepte le format.

Nous sommes ici assez loin de l’ambition initiale de l’auteur qui se proposait de réaliser un précis de dépannage sur le mode « trucs et astuces ».

Je demeure assez réticent sur l’usage de ces logiciels qui, à partir de leurs fonctions principales, dérivent peu à peu vers des applications connexes. Il me semble plus judicieux d’utiliser des logiciels dédiés à un usage précis ou utiliser les services en ligne et applications des éditeur de livres photos.

Le chapitre 11 se penche sur l’usage de Lightroom mobile, module particulièrement utile pour qui veut travailler sur ses photos sur différents supports lors de déplacement et de synchroniser les différentes versions. Certes, ce module intègre aussi l’importation de photos issues d’une tablette ou d’un smartphone, activité sympathique en diable mais qui ne m’apparaît pas essentielle.

Rapport Qualité/Prix

Le livre est vendu au tarif de 19,90 €. En regard de son intérêt et de la richesse des illustrations, son prix peut être considéré comme très raisonnable.

Conclusion

Cet ouvrage constitue un excellent complément aux ouvrages plus documentés, mais aussi plus complexes qui sont à disposition concernant l’usage de Lightroom. Il propose, dans les manipulations habituelles, des solutions efficaces et rapides dans le traitement de l’image. Il est, de ce point de vue, un bon pense-bête à usages multiples.

[box type= »shadow » ]

 

Points forts:

  •  Agréable présentation
  • bon rapport qualité/prix.
  • Explications simples et pédagogiques
  • Belles illustrations
Points faibles:

  • Organisation des châpitres perfectibles.
  • Traite de domaines qui vont au-delà de sa vocation « dépannage ».

 

[button color= »blue » size= »big » link= »http://www.amazon.fr/gp/product/2212143893/ref=as_li_tl?ie=UTF8&camp=1642&creative=19458&creativeASIN=2212143893&linkCode=as2&tag=bonplanphot-21″ target= »blank » ]Achetez sur Amazon[/button]

[/box]

Jean Pierre Guilbaud

j'ai 67 ans et j'habite Saint-Nazaire en Loire Atlantique. J'ai commencé à m'intéresser à la photo (numérique) vers 2005 et j'ai progressé ensuite en expérience et matériel. Je travaille actuellement avec un Canon EOS 7D Mark II. Je participe activement à un club photo à Saint Nazaire (UIA-PHOTO) et je m'exprime le plus souvent dans des expositions collectives (Série sur les ports de Saint Nazaire, sur la Brière entr'autres). Je publie régulièrement sur le site Fotocommunity que je trouve de bonne tenue.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.