Avis sur le livre « Cours de photographie numérique : Principes, acquisition, stockage » de René Bouillot

Aujourd’hui, je ne vous propose pas le test d’un matériel ou d’un service, non je souhaite vous faire découvrir un livre que Giorgio, membre de ForumDePhotos, m’a présenté.

Je lui laisse donc la place pour qu’il nous donner son avis sur le livre Cours de photographie numérique : Principes, acquisition, stockage » de René Bouillot, je profite de l’occasion pour vous inviter à visiter son site web disponible ici et je le remercie d’avoir bien voulu partager son avis.

Bonne lecture à tous, évidemment vos commentaires sont les bienvenus.

Avis sur le livre « Cours de photographie numérique : Principes, acquisition, stockage » de René Bouillot

Parfois les meilleurs livres ne sont pas forcement les derniers livres sortis en librairie. Ce livre de René Bouillot en est la preuve: ses « cours de photographie numérique » sont une véritable bible à destination de ceux qui souhaitent approfondir les aspects techniques liés à la prise de vue.

Ceci dit, la cible de ce livre n’est ouvertement pas le photographe qui débute mais le photographe ou l’étudiant universitaire qui a déjà certaines bases d’optique et qui a déjà pratiqué la photo numérique en se confrontant à des problèmes techniques à priori insurmontables (aberrations, moiré, aliasing…).

Le livre s’articule en treize chapitres qui peuvent être lus à la suite ou dans le désordre selon les envies et les besoins de chacun à un moment donné; de la description du fonctionnement de l’œil (et, par la même occasion, une certaine remise en cause quant au parallèle entre le fonctionnement de l’œil et d’un appareil photo), en passant par les principes de la photo numériques, les modes de compression et l’optique photographique, le livre balaye une zone très large autour des problématiques techniques liées à la photo.).

 "Cours de photographie numérique : Principes, acquisition, stockage" de René Bouillot
« Cours de photographie numérique : Principes, acquisition, stockage » de René Bouillot

Certains chapitres sont ardus et il faut les relire plusieurs fois en recoupant certains notions abordées ailleurs pour pouvoir mieux comprendre le contenu: je pense notamment au chapitre 6 qui concerne les modes de compression et la création, de la part de l’appareil photo, de vos belles images en Jpeg. Si ces notions peuvent être tout simplement ignorées sans pour autant mettre en péril la compréhension des autres chapitres, pour ceux qui souhaitent aller au fond de ces notions ce chapitre se révèle être d’une richesse extraordinaire et, à la fin, on est heureux d’avoir pu aller au bout.

Le chapitre sur les capteurs imageurs est aussi un peu costaud mais en survolant certaines parties (oui, je l’avoue, parfois c’est difficile…) ont sait vite trouver les points d’intérêt.

Les choses commencent à être vraiment intéressantes avec le chapitre 8 et les explications sur l’optique photographique appliquée au numérique: on aborde la taille des pixels, l’ouverture du diaphragme, la résolution d’un objectif, le pouvoir résolvant d’un objectif, les aberrations, la fonction de transfert de modulation.

Toutes ces notions, complexes et complètement ennuyeuses pour les débutants, sont extrêmement bien expliquées et, en sourdine, peu à peu, elles font leur petit bout de chemin dans la tête du lecteur, lui éclairant la voie vers la compréhension de certains problèmes mineurs mais très agaçants rencontrés au quotidien dans l’exercice de sa passion, la photographie.

 "Cours de photographie numérique : Principes, acquisition, stockage" de René Bouillot
« Cours de photographie numérique : Principes, acquisition, stockage » de René Bouillot

Désormais ces problèmes mineurs, qu’on attribuait à tort à une mauvaise manipulation de notre part, ou à « pas de chance » ou encore à une qualité insuffisante de notre objectif, revêtent toute une autre dimension: l’étendue dynamique d’un capteur ou la nature du bruit n’auront plus de secrets.

Les différents reflex sur le marché sont analysés par marque, en rappelant quelques dates étapes dans leur développement. Les derniers chapitres sur les support d’enregistrement et les scanneurs sont à mon sens inutiles et n’apportent rien sauf pour ceux qui veulent se spécialiser dans ces domaines.

Le livre se termine avec des annexes, c’est-à-dire des petits chapitres thématiques très intéressants: la lumière, l’éclairage (description de différentes sources de lumière), l’optique photographique, l’exposition.

 "Cours de photographie numérique : Principes, acquisition, stockage" de René Bouillot
« Cours de photographie numérique : Principes, acquisition, stockage » de René Bouillot

Pour conclure

En conclusion, il s’agit d’un livre qui n’est pas à la portée de tous, qui demande parfois plusieurs relectures mais qui apporte un réel plus vers la compréhension de la technique qui se cache derrière la créativité qu’on peut tous exprimer avec nos appareils photos.

Certains photographes qui ont réussi des photos extraordinaires ne doivent pas leur réussite seulement à un trait de génie, mais aussi à la maîtrise de certains aspects techniques qui permettent de profiter au mieux de la technologie qui se cache derrière la conception d’un appareil photo ou d’un objectif.

D’autres photographes ignorent tout bêtement ces notions et n’ont aucune envie de s’y coller mais ils ont pu s’y confronter au quotidien en trouvant, par l’expérience, la solution à leurs problèmes sans tomber dans les formules mathématique.

Comme quoi, l’art de la photographie peut se pratiquer à différents niveaux…

Qui suis-je?

Giorgio PAPARELLE, photographe amateur, architecte de formation, je suis un pur autodidacte. J’ai commencé à m’intéresser à la photo un peu par hasard; à mes débuts j’utilisais des compacts puis j’ai été attiré par les reflex et les possibilités offertes en termes de contrôle de chaqueparamètre en fonction de la veine créative du moment.

J’ai dévoré des heures et des heures de vidéos de formation sur Internet concernant la panoplie Adobe, notamment Photoshop,  Lightroom et les plug-ins associés tout en lisant énormément de livres sur la photo d’auteurs français et américains. La curiosité n’étant pas un vilain défaut, je passe des heures à retravailler mes photos en explorant les différents menus des différents logiciels; je considère le travail de post production comme partie intégrante du travail du photographe, tout en essayant de prêter le plus grand soin au moment de la prise de vue en termes de compositions et de maîtrise de la lumière (plus on fait attention en amont, mieux on se porte en aval).

J’utilise deux appareils Nikon, un D700 et un D5100, en fonction des besoins, et un Sigma SD15 quand les conditions de luminosité permettent d’exploiter au mieux le capteur Fovéon. J’ai découvert depuis peu CAPTURE ONE PRO, je prépare actuellement quelques tutoriels suryoutube pour aider à la découverte de ce produit exceptionnel pour traiter ses fichiers Raw.

J’ai une côte d’amour pour la macro et le paysage. Je partage mes photos sur ma page 500px, sur mon site 1967pixels.com et sur forumdeshotos.com où j’interviens comme modérateur: la photo n’étant pas un loisir de solitaire, j’aime bien échanger avec d’autres photographes et m’inspirer des expériences des uns et des autres.

Giorgio Paparelle

Giorgio PAPARELLE, photographe amateur, architecte de formation, je suis un pur autodidacte. J’ai commencé à m’intéresser à la photo un peu par hasard; à mes débuts j’utilisais des compacts puis j’ai été attiré par les reflex et les possibilités offertes en termes de contrôle de chaqueparamètre en fonction de la veine créative du moment.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.