Avis sur le livre «Chronologie de la photographie » de Paul Lowe

Le livre « Chronologie de la photographie » est édité par Eyrolles sous la direction de Paul Lowe, maître de conférence en photographie documentaire et directeur de cours à l’Université des Arts de Londres.

L’auteur est loin d’être un inconnu en photojournalisme, c’est un photographe ayant reçu de nombreux prix, il a couvert de nombreux sujets d’actualité brûlants dans le monde entier : la chute du Mur de Berlin, la libération de Nelson Mandela, la famine en Afrique, le conflit en Yougoslavie, la destruction de Grozny…

Son travail a été publié dans de nombreuses revues internationales : Time, Newsweek, Life, Sunday Times Magazine, The Observer et The Independent.

Quelques unes de ses (très fortes) images sont visibles sur le site de VII agency

« Chronologie de la photographie » de Paul Lowe
Impression qualitative du livre «Chronologie de la photographie » de Paul Lowe

Le premier ressenti lors de la découverte du livre est indéniablement positif : un pavé de 1,3kg de presque 300 pages, une belle couverture rigide, une impression du texte et des photos de très bonne qualité ! On sent tout de suite que c’est un ouvrage qui trouvera sa place à portée de main dans les rayons de la bibliothèque du passionné.

Un feuilletage rapide confirme la première impression, une jolie surprise dans la foultitude d’ouvrages du même acabit. On voit que ça va être un ouvrage très agréable à lire, richement illustré par de nombreuses photos, plus de 300, d’une reproduction irréprochable.

« Chronologie de la photographie » de Paul Lowe
Le contenu du livre «Chronologie de la photographie » de Paul Lowe

L’ouvrage brosse un tableau passionnant de la photographie depuis sa création jusqu’à nos jours, des premières images prises avec la « chambre noire » jusqu’à l’image (trop) banalisée actuelle prise avec un smartphone.

Le découpage du livre par période de temps est très judicieux et met bien en lumière l’évolution de la photographie au cours des années.

« Chronologie de la photographie » de Paul Lowe

Une échelle de temps imprimée en bas de page est une bonne idée pour se situer à chaque moment dans la chronologie. Les dates marquantes sont indexées sur cette frise chronologique, elles permettent de lier les images illustrant l’ouvrage avec leur période historique, politique, culturelle ou sociale.

L’actualité conduit quelques fois à faire des rapprochements incongrus, par exemple : la tournée de David Bowie et la sortie de son album « Let’s dance » en 1983 en même temps que l’annonce des 4 millions de morts de la famine en Ethiopie.

« Chronologie de la photographie » de Paul Lowe

A travers les nombreuses images, l’ouvrage explore tous les champs majeurs de la photographie (photo documentaire, photojournalisme, photo historique, life-style, portrait, personnages célèbres, mode, photo plasticienne…). Chaque image est accompagnée d’un commentaire vivant et détaillé qui permet de mieux lier l’image avec son contexte historique.

« Chronologie de la photographie » de Paul Lowe

Le texte explicatif concernant les différents genres de photographie a le mérite d’éclairer les nombreux débats soulevés à chaque émergence d’un nouveau courant photographique.

On constate également que dés le début de la photographie, on a vite compris que le choix de montrer ou pas les événements marquants de l’époque pouvait influencer l’opinion voire même être synonyme de propagande. On y découvre comment le médium a été exploité pour faire avancer les théories racistes ou documenter les scandales environnementaux. Cela n’a pas beaucoup changé quelque 2 siècles plus tard !

On y voyage dans le temps, apprenant à mieux connaître les images mythiques de l’art photographique. On y découvre également de nombreuses images moins célèbres, véritables pépites éclairant la liaison entre la photo et d’autres formes d’art (Daguerre a été peintre avant d’inventer le procédé photographique).

On y retrouve tout le charme et la force des photos noir et blanc d’avant guerre. Cela rappelle l’émotion ressentie lors de l’apparition des premières images dans la cuvette du révélateur.Ce moment magique qui a conditionné l’avenir de nombreux photographes.

« Chronologie de la photographie » de Paul Lowe

 

On parcourt l’ouvrage de page en page avec plaisir en s’arrêtant sur les images dont beaucoup sont bien sûr déjà vues mais dont les explications associées sont toujours claires et passionnantes à lire.

Au fur et à mesure de la lecture, on retrouve l’influence déterminante du progrès technologique des appareils photo, leur dotant la capacité de saisir des images impensables juste une décennie auparavant et comment cela a affecté la pratique de la photographie.

Le livre regorge d’anecdotes amusantes et de moments importants, par exemple : l’essor et la chute de Kodak.

Que peut-on tirer personnellement de la lecture de cet ouvrage ?

L’étude des images emblématiques de l’art photographique permet de mieux se connaître soi-même, de ses intentions, de ce qui nous attire dans la photographie.

L’ouvrage met en évidence à quel point les images ont façonné notre perception de ce qu’est la photographie et de sa place dans le monde.

Dans la démarche incessante de progrès du photographe, il est aussi intéressant de s’appuyer sur la manière que d’autres photographes ont déjà traité les même sujets qui nous intéressent.

« Chronologie de la photographie » de Paul Lowe

 

Aujourd’hui, l’image occupe une place déterminante dans la transmission instantanée de l’information, particulièrement via les réseaux sociaux. Ce vecteur est tellement puissant qu’il nécessite d’avoir une capacité d’analyse et de prise de recul pour éviter les erreurs d’interprétation et les prises de conscience inadéquates. Les analyses réalisées à posteriori des images dans l’ouvrage procurent un œil plus averti au lecteur permettant de se préserver d’un ressenti trop souvent épidermique lors de la lecture d’une image.

 

« Chronologie de la photographie » de Paul Lowe

 

Face à l’augmentation exponentielle de la prise d’images aujourd’hui, Paul Lowe relève que l’image et son utilisation deviennent plus importants que savoir qui a pris la photo. Aujourd’hui, n’importe qui avec un smartphone peut publier une image instantanément sur toute la planète, quels rôles vont avoir dorénavant les professionnels et les artiste-photographes ?

En forme de conclusion dans le dernier chapitre du livre, Paul Lowe pose une question provocatrice « Qu’est-ce qu’un photographe ? ». Ceci induira immanquablement la question dans l’esprit du lecteur : « Mais quel photographe suis-je réellement ? ».

 

Conclusion

Réalisant un véritable tour de force, Paul Lowe a réussi à rassembler dans un seul ouvrage quelque 200 ans d’histoire, de technologie, d’art, d’évolution sociétale sans jamais le rendre indigeste.

« Chronologie de la photographie » est un beau livre qui captivera tous ceux qui s’intéressent, de près ou de loin, à la la photographie. Il peut se lire de manière chronologique et linéaire ou, au contraire, en s’arrêtant sur une époque ou sur un courant photographique particulier.

On est loin de l’ouvrage technique, souvent apprécié par les passionnés, mais les commentaires des chefs-d’œuvre illustrant ce livre permettent de développer sa propre connaissance de la photographie…et on sait bien que le progrès du photographe passe indubitablement par le développement de sa culture photographique. Le livre représente une telle mine d’informations qu’il devrait également intéresser les étudiants en photographie. Pour moins de 30€, c’est un luxueux cadeau à offrir à un passionné… ou qu’on peut se faire à soi-même 😉

 

Points forts :

  • Ouvrage somptueux avec un contenu de grande qualité

  • Exhaustif sans être indigeste
  • L’auteur a résisté à la facilité, une partie des illustrations choisies sont inédites
  • Grâce à l’aperçu du travail de nombreux photographes, l’ouvrage est un superbe tremplin vers la découverte des différents mouvements photographiques

Points faibles :

  • Les images sont un peu petites mais ce n’est pas l’objectif du livre
  • L’impasse est en partie faite sur l’avenir des millions de photographies totalement inconnues qui constituent l’essentiel des images prises chaque minute aujourd’hui.
  • Le choix des illustrations a contraint l’auteur à exclure les images de quelques photographes mythiques attendus (ex : Ansel Adams a une petite biographie mais pas d’image)

 

 

Jacques Charpentier

Ni photographe professionnel, ni réellement artiste, le rédacteur de l'avis sur ce livre est un simple passionné d’images. Une cinquantaine d'année de pratique et d'expérience lui ont permis de connaître les différentes évolutions techniques, de la photo argentique au numérique, et comment elles ont influencé la pratique de la photographie. Il anime depuis plusieurs années un club de passionnés de photographie, rôle qu'il avait déjà exercé du temps de l'argentique.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.