Home » A la une » Avis sur le livre « Les secrets de la lumière et de l’exposition » de Volker Gilbert

Avis sur le livre « Les secrets de la lumière et de l’exposition » de Volker Gilbert

« Les secrets de la lumière et de l’exposition » de Volker Gilbert

Avis sur le livre « Les secrets de la lumière et de l’exposition » de Volker Gilbert

Exposer correctement sa photo n’est pas le gage d’une belle photo ; néanmoins, prendre la main sur son appareil photo et comprendre comment gérer l’exposition autorisent le photographe à plus de créativité. Voilà ce que nous explique Volker Gilbert dans « les secrets de la lumière et de l’exposition » : comment maîtriser l’exposition lors de la prise de vue afin de pouvoir, dans de bonnes conditions, se concentrer sur l’aspect esthétique voir artistique de la photographie comme le cadrage, la construction de l’image, l’intention…

Prise en main du livre

Le livre est imprimé sur du papier (issu de forêts gérées durablement) couché demi-mat autorisant un beau rendu des couleurs et de la résolution des photos. La taille 23×17 cm, la couverture souple (aux coins évidement fragiles) et le grammage ni trop fin ni trop épais (135 g) du papier permettent de facilement prendre l’ouvrage avec soi dans les transports en commun ou dans sa valise pour les vacances.

Mon premier réflex quand j’ai un livre entre les mains c’est de le feuilleter un peu comme si j’avais un folioscope… et de sentir son odeur (chacun ses tocs !). Et là, ça donne envie de faire plus que de le parcourir : les photos sont séduisantes, le texte est dense mais bien découpé, on sent qu’on va apprendre quelque chose.

« Les secrets de la lumière et de l’exposition » de Volker Gilbert

Qualité des photos et des illustrations

Chaque double-page du livre contient au moins une des belles photos de Volker Gilbert et illustre les notions abordées dans le texte. Les légendes des photos indiquent systématiquement les réglages d’exposition et une justification du choix de ces derniers. Sur certaines photos, le rendu des couleurs me semble parfois un peu “forcé”, notamment dans les bleus.

« Les secrets de la lumière et de l’exposition » de Volker Gilbert

Compréhension des textes

Le discours de Volker Gilbert est didactique, chaque paragraphe donne son lot d’informations, et le livre gagne à être lu chapitre après chapitre : les piqures de rappel ne font pas de mal, l’écriture agréable fait qu’il se lit comme un roman, le fil conducteur de l’ouvrage suit celui du photographe après sa décision de prendre une photo : réglage de son boîtier, prise de vue, développement.

« Comprendre l’exposition et la lumière »

Le premier chapitre nous rappelle les degrés de liberté (ouverture, temps de pose, sensibilité ISO, température de couleur) qui permettent non seulement de régler l’exposition, mais aussi de gérer l’aspect esthétique de la photo (netteté, flou, mouvement, qualité de l’image, balance des blancs).

Certaines notions, comme la profondeur de champ, auraient gagné à être explicitées sous forme d’abaque, de tableaux (comme cela est fait pour l’hyperfocale), voire à être formulées mathématiquement. Je pense que leur comportement serait plus visuel pour le lecteur.

J’aurais aussi apprécié une discussion un peu plus étendue sur la lumière naturelle dans des conditions atmosphériques particulières (brume, brouillard, pluie, etc.) et sur les lumières artificielles.

« Mesurer la lumière et régler l’exposition »

Le second chapitre décortique les modes de mesure (externes ou internes à l’appareil photo) de la lumière, et dans quel cas les utiliser, ainsi que les différents modes d’exposition (automatiques, semi-automatiques ou manuel) disponibles sur votre appareil. Ces deux premiers chapitres rappellent, de manière claire et exhaustive, le b.a.-ba de l’exposition en photographie.

« L’exposition en numérique »

Le troisième chapitre détaille les techniques les plus appropriées pour optimiser les capacités limitées (par sa mesure d’un gris moyen, sa dynamique, ses bruits) de votre appareil. L’auteur rappelle la technique du « zone system », mise au point il y a presque un siècle par Ansel Adams et dont la procédure de répartition en zones tonales est toujours d’actualité en numérique (plutôt pour la photo “posée”). L’interprétation de l’histogramme, outil essentiel de la prise de vue numérique, est passée au peigne fin et étayée des conseils de l’auteur.

« Maîtriser la lumière et le contraste »

Le quatrième chapitre traite des différentes options pour saisir toutes les nuances de luminosité (des tonalités les plus sombres aux plus claires) de notre scène. Si celles-ci sont trop importantes pour le capteur, l’auteur nous indique comment distribuer la plage de contraste sur plusieurs prises de vue ou comment la réduire en utilisant des filtres ou d’autres accessoires tels que diffuseur, réflecteur, flash…

« Etudes de cas d’exposition »

Volker Gilbert nous indique ici sa démarche « pour résoudre les problèmes d’exposition » dans des cas courants tels que la photographie de paysage, la macrophotographie, le reportage photo. En partant de réglages génériques au thème choisi (photo posée ou photo de l’instant) il nous incite à les adapter aux conditions de lumière et aux rendus esthétiques attendus. Ce chapitre nous permet d’apprécier en pleine page ses compétences pluridisciplinaires dans la prise de vue.

« Les secrets de la lumière et de l’exposition » de Volker Gilbert

« Ajuster l’exposition dans Camera Raw et Lightroom »

Dans ce dernier chapitre, Volker Gilbert nous fait comprendre qu’il est tout à fait possible de laisser notre boîtier faire les réglages à notre place ; mais ce serait laisser une part de notre vision entre les mains des fabricants. En complément de la prise de vue, la manière dont nous allons éditer notre photo affinera l’impact visuel souhaité et est une étape déterminante du processus photographique pour coucher en 2D nos émotions devant une scène bien réelle (ou pas !).

La « chambre claire » installée sur votre PC est aux fichiers numériques ce que la chambre noire est aux négatifs. L’auteur nous énumère et nous explique comment utiliser les outils disponibles dans Camera RAW et Lightroom pour :

  • “pré-linéariser” la courbe de tonalité pour davantage de marge de manœuvre
  • compenser globalement ou localement l’exposition
  • gérer l’écrêtage des tons extrêmes
  • renforcer ou adoucir les contrastes
  • fusionner des fichiers issus d’une séquence HDR

La calibration de l’écran est évoquée, je pense qu’un sous-chapitre aurait été bienvenu… ainsi qu’un dernier sur l’impression, pour boucler la trilogie : exposition, développement, impression.

Voilà, en six chapitres, Volker Gilbert nous prodigue ses conseils et nous montre une voie de travail plaisant (non non ce n’est pas un oxymore) pour essayer de capter toute la lumière et la retranscrire sur notre photo.

Les explications théoriques de toutes les notions techniques de la prise de vue sont agrémentées des conseils et de l’expérience de l’auteur. Volker Gilbert construit son argumentation en expliquant le pourquoi du comment : pourquoi utiliser le format RAW, pourquoi il est avantageux d’exposer à droite, pourquoi corriger l’exposition du flash, etc. Des tableaux et des apartés viennent enrichir le texte de conseils pratiques comme par exemple : déterminer une zone de mesure de référence, estimer la dynamique de son propre appareil photo, générer plusieurs photos en vue d’une fusion.

Rapport qualité/prix

Pour vingt et quelques euros voici un des livres à se procurer en même temps que l’achat d’un appareil photo afin d’apprendre à exploiter au mieux les multiples possibilités de celui-ci. Il existe une version numérique, mais ce genre d’ouvrage, qui mêle texte et photos, mérite l’impression papier.

Conclusion

Le talent de Volker Gilbert à vulgariser les aspects technique et technologique de la photographie tout en restant rigoureux devrait permettre de comprendre comment exposer au mieux la scène qui est devant notre objectif. Ce livre synthétise de manière argumentée et claire les informations que j’ai pu glaner çà et là au cours de mes lectures.

Comme tout est bien énoncé on pressent que c’est maîtrisé par Volker Gilbert ; à charge aux lecteurs de faire cet apprentissage afin de pouvoir, comme le conclut l’auteur, se « consacrer pleinement à ce qui compte vraiment : la composition de vos images ! »

 

Points forts:

  • Le discours clair, argumenté et didactique
  • Les belles photos de l’auteur qui incitent à sortir avec son boîtier
  • La qualité du papier demi-mat (qui ne laisse pas de traces digitales même sur les noirs)
Points faibles:

  • (C’est si bien écrit que) j’aurais aimé en lire davantage sur les caractéristiques des lumières naturelles mais aussi artificielles
  • Il manque peut-être un sous-chapitre sur l’impression

 

Achetez sur Amazon

a propose Pascal Pe

Amateur en photographie, j’ai commencé à appuyer volontairement sur un déclencheur il y a un peu plus de 3 ans. N’ayant pas un environnement spécialement porté sur la chose mais adorant bouquiner, j’apprends au gré de mes lectures, sur le tard (je suis très très vieux, plus proche du demi-siècle que du quart), comment essayer de faire des photos. Ce qui me motive ce sont plutôt les photos de nature (surtout quand il y a 4 pattes et que ça bouge) et les photos prises sur le vif (dans la rue). Parmi d’autres lacunes, il faut que je trouve comment aborder les lumières artificielles et autres compléments (flash, réflecteur, etc).

Laisser un commentaire