Home » A la une » Avis sur le livre « 52 défis créatifs pour le photographe » de Anne-Laure Jacquart

Avis sur le livre « 52 défis créatifs pour le photographe » de Anne-Laure Jacquart

Merci à Grégory de m’avoir permis de faire cette critique de la dernière parution d’Anne-Laure Jacquart aux éditions Eyrolles. Je connaissais déjà plusieurs des livres de l’auteure, qui compte en effet aujourd’hui une bibliographie assez complète (dont un ouvrage destiné à une cible jeune).

« 52 défis créatifs pour le photographe » de Anne-Laure Jacquart

Avis sur le livre « 52 défis créatifs pour le photographe » de Anne-Laure Jacquart

Quelques années après « Composez, réglez, déclenchez ! », j’étais curieuse de voir à quoi ressemblait ce dernier titre, qui est présenté comme le cahier d’exercices de ce livre qui a rencontré un énorme succès dès sa sortie.

Ces exercices sont amenés sous la forme de défis à relever sur une année, Anne-Laure Jacquart puisant en quelque sorte son inspiration dans les « Projets 52 » que l’on a beaucoup vu fleurir sur la toile, et notamment sur sa propre page Facebook.

Prise en main

En ce qui concerne le support, on est une fois encore avec les éditions Eyrolles en présence d’un livre agréable à manier. La couverture est souple, le papier (glacé) de qualité. Les dimensions du livre permettent de l’emporter facilement avec soi (ce que j’ai d’ailleurs fait ces trois dernières semaines). Le seul reproche qui pourrait être fait est que lorsqu’on possède plusieurs des livres de l’auteure, on peut être dérouté par le manque d’harmonie entre formats et dimensions (à part pour les deux premiers).

Qualité des photos et illustrations

On note dans cet ouvrage une très grande proportion de photos au format carré, au détriment des photos au format 4/3 (ou même 3/2). Si cela peut constituer un point positif pour les lecteurs férus d’Instagram et d’appareils de type polaroïd, c’est un peu dommage pour les autres. Le format carré étant plus permissif et souple en matière de composition, il aurait été plus intéressant de mieux répartir le recours aux différents formats pour renforcer le propos à chaque défi proposé.

Les photos proposées m’ont par ailleurs souvent étonnée. Je dois préciser à ce stade que j’ai beaucoup apprécié le style d’Anne-Laure Jacquart à travers ses précédentes publications, et ai d’ailleurs beaucoup appris en matière de photographie grâce à elle et à son regard. Pour autant, j’ai trouvé les photos qui illustrent ce livre plus simples et souvent moins recherchées que celles présentes dans ses ouvrages antérieurs.

Il me faut avouer que si certaines photos de ce livre-ci étaient sorties de mon propre appareil, je les aurais supprimées. On peut voir en cela un défaut de qualité et de recherche photographique, mais peut-être également une volonté de l’auteur de plaire au plus grand nombre. Le livre semble équilibré pour parler à tous, mais pas forcément dans sa globalité. Chacun est ainsi amené au fil des pages et exercices à renforcer son inspiration, mais aussi à comprendre et déterminer ce qui lui plaît ou non. Etant donné le nombre important de techniques et pratiques abordées, il est en effet normal que certaines nous semblent plus intéressantes que d’autres, ou plus ou moins intéressantes à reproduire. Cependant, pour un livre sensé inciter à un élargissement de la créativité photographique, je me serais attendue à une sorte de preuve systématique par l’exemple, et certaines photos me semblent malheureusement assez faibles pour répondre à cet objectif.

Compréhension des textes

Chaque défi est accompagné ou précédé d’un cours express rappelant les points essentiels à connaître pour le réaliser, une partie théorique qui a par ailleurs été abordée de manière plus complète dans le livre « Composez, réglez, déclenchez ! ». Ces pages focus sont pour le coup clairement reprises de ce dernier et destinées au néophyte ou photographe amateur ne maîtrisant pas les bases de certaines pratiques photographiques. Elles n’apporteront donc rien au photographe confirmé ni à celui qui possède déjà le livre auquel ce cahier d’exercices se rapporte, mais éclaireront tout à fait les autres !

Si la qualité des photos me laisse parfois dubitative (surtout en connaissant le potentiel de l’auteure), le style choisi pour aborder les techniques et différentes pratiques évoquées m’a en revanche complètement convaincue.

Les explications d’Anne-Laure Jacquart sont limpides, servies par une mise en page épurée et colorée qui donne toute sa force au propos. Le ton est dynamique et convivial, on a le sentiment que l’auteur est assise à côté, nous prodiguant ses meilleurs conseils (parfois même avec humour). Cela rend le tout vraiment agréable, les pages se tournent avec plaisir.

Difficulté des exercices

Le livre est structuré en 52 défis (pour 52 semaines, soit une année de pratique photographique), répartis en 4 thématiques (alternées tout au long de l’année pour éveiller le photographe sans le lasser) :

  • cadrage et composition
  • angle de vue, focale et gestion de la lumière
  • gestion du flou et de l’instant
  • regard et créativité.

Le croisement entre pratiques (photo de nuit, photo de sujet, photo de nature, photo minimaliste etc.) et techniques (flou de mouvement, macro, vue au ras-du-sol, plongée, jeu sur la profondeur de champ, attention portée à la couleur, low et high key, contre-jours…) est vraiment très bien pensé et mis en place. A la fin d’un trimestre de défis, Anne-Laure Jacquart a eu l’idée judicieuse d’amener le photographe à la réalisation d’une série photographique mêlant plusieurs des apprentissages suivis au fil des semaines, ce qui me paraît être une excellente manière de confirmer leur acquisition pratique ainsi que de développer une certaine intuitivité future dans leur réalisation.

En ce qui concerne la difficulté, il va de soi que les photographes débutants sont la cible première de l’auteure, qui ne ménage pas ses efforts pour clarifier ses explications et ainsi faciliter la réalisation des défis qu’elle propose.

Les photographes amateurs possédant quelques lacunes théoriques ainsi qu’une palette encore large de pratiques à aborder y trouveront également leur compte, le livre étant pensé pour qu’ils y trouvent à la fois de quoi renforcer leurs compétences et en acquérir de nouvelles. Ils pourront ainsi repousser les limites et possibilités que les années de pratique ou habitudes ne manquent pas de créer et ainsi rafraîchir leur approche photographique.

En ce qui concerne les photographes éclairés et possédant une grande maîtrise de leur appareil ainsi que des techniques photographiques, l’intérêt de l’ouvrage résidera plutôt dans l’incitation à mélanger ces dernières afin d’élargir leur créativité (ou lui redonner un coup de fouet). Ce sera suffisant pour certains, peut-être léger pour d’autres (la théorie étant tout de même très présente dans ce livre).

Rapport qualité / prix

Le rapport qualité-prix de cet ouvrage change indéniablement en fonction du profil de l’acheteur, selon qu’il se retrouve entre les mains d’un débutant exploitant le moindre point focus théorique, d’un amateur y puisant de quoi combler ses lacunes, ou d’un photographe confirmé qui n’aura sûrement un très fort intérêt que pour les défis originaux (dyptiques, cadrage en coin, composition en diagonale…) ou les suggestions de réalisation de séries en fin de trimestre (par exemple la création d’un ensemble cohérent de photos cumulant à la fois un premier plan flou, un contraste de couleurs et l’humain comme sujet…).

Dans le premier cas, foncez ! Si vous êtes amateur, faîtes le bilan de votre pratique et comparez-la à un morceau de gruyère : si la proportion de trous par rapport au fromage vous semble forte, n’hésitez pas, ce livre vous sera d’une grande aide. Dans le cas contraire ou bien si vous êtes un photographe confirmé, voyez ces 22€ comme un coup de pouce à votre créativité, dont l’investissement sera plus ou moins intéressant selon vos goûts, votre pratique (régulière ou occasionnelle) et votre propension à réaliser à la lettre tous les exercices d’un cahier (tiriez-vous toujours le meilleur profit de vos cahiers de vacances lorsque vous étiez enfant ?).

Conclusion

Points forts:

  • Photos nombreuses et de qualité.
  • Format et design du livre agréables.
  • Schémas explicatifs clairs.
  • Plans d’éclairages finaux.
Points faibles:

  • Manque peut-être un chapitre sur la post production.

 

Achetez sur Amazon

 

a propose Fanny Bonnin

Freelance en création de contenu web (de la photographie à la rédaction web en passant par la vidéo), je suis passionnée par les voyages et la photo depuis plusieurs années. Je tiens un blog sur ces thématiques (avec également une orientation lifestyle) : Parenthèse Citron.

Un commentaire

  1. Godefroy

    Merci pour cet éclairage. Photographe plus qu’amateur, votre critique m’à convaincu de la pertinence de cet ouvrage. Je le commande de ce pas.
    Cependant, vous usez et abusez du mot « auteure ». Pourquoi ne pas la nommer, plutôt ?

Laisser un commentaire