Home » A la une » A la rencontre de Sybil Rondeau

A la rencontre de Sybil Rondeau

Aujourd’hui, je vous emmène à la rencontre de Sybil Rondeau, photographe nantaise. Si vous voulez suivre son travail, vous pouvez la retrouver:

Interview de Sybil Rondeau

Bonjour Sybil,

Peux-tu te présenter en quelques lignes, comme photographe, mais pourquoi pas sur ta vie en dehors de la photographie?  

Je suis une photographe documentaire qui travaille avec les particuliers, et depuis cette année avec les entreprises. Je vis à Nantes, je travaille surtout dans le grand Ouest mais je bouge aussi de temps en temps en France et à l’étranger, et c’est un équilibre qui me convient bien. En dehors de la photographie, j’ai pas mal d’autres centres d’intérêt : j’adore la cuisine, mais aussi la décoration d’intérieur, et le cinéma (et je suis une série-addict) !
Reportage de mariage au Château de la Poterie à Nantes.
Racontes-nous quand et comment tu as commencé la photo?
J’ai cherché longtemps un moyen d’expression artistique. J’ai fais du dessin, de la peinture, de la sculpture… sans jamais trouver ma voie. Il y a 8 ans, lors d’un voyage, j’ai pu m’essayer à la photographie et j’ai eu une véritable révélation. A l’époque je me séparais de mon conjoint, alors je me suis accrochée à mon réflex tout neuf comme à une bouée ! Un an plus tard, je créais mon entreprise.
Reportage d’une vie de famille en Vendée

Peux-tu nous présenter ton/tes style(s) de photo de prédilection ?

Mon style de prédilection est le reportage. Je cherche à raconter des histoires en photos, à la façon d’une photo-journaliste. C’est un domaine extrêmement exigeant: il faut être discret tout en étant au plus près des scènes, au centre de l’action parfois. Il faut savoir prendre de bonnes décisions de composition et d’exposition de façon très rapide et rester concentré de longues journées sans pouvoir baisser son attention. Exigeant et physique donc, mais aussi tellement satisfaisant, lorsque l’on réussit parfois à organiser le chaos de la vie dans une scène bien composée qui raconte l’histoire.
Reportage d’une vie de famille à Angers.

La photographie est un moyen d’expression, que cherches-tu à faire comprendre à travers tes photos ?
Pour le moment, mon travail est beaucoup orienté vers la famille : je photographie les évènements sociaux comme le mariage ou les anniversaires, ou  plus simplement le quotidien des familles. On se rappelle tous de notre enfance à travers les photos qui nous restent… elles deviennent nos souvenirs. Je cherche à créer un patrimoine familial qui se transmettra de génération en génération.
Reportage de la vie de famille à Nantes
Comment se compose ton sac photo ?

Je transporte uniquement un sac à dos, avec tout le nécessaire dedans pour pouvoir l’emporter partout et avoir tout sous la main ! Actuellement, je travaille avec deux Nikon D750, et uniquement des focales fixes : 28 (bientôt remplacé par un 20mm), 35, 50, 85, 105. Mon sac contient aussi deux Flashs Nikon avec le système Magmod et les déclencheurs Phottix, quelques filtres (polarisant, ND…). Surtout, le matériel est suffisant pour pouvoir continuer à travailler en cas de panne ou de casse d’un des éléments. Je fais aussi beaucoup attention au poids que je transporte : j’essaye d’être le plus légère possible sans faire trop de concession sur la qualité.

Reportage d’une vie de famille en Vendée

 

Sors- tu toujours accompagné de ton appareil photo ?

Non je n’ai jamais eu cette habitude. Faire des photos dans la rue par exemple demande du temps, de la concentration, et de la solitude ! Aujourd’hui j’ai envie de ce type de photographie et j’en ai besoin aussi pour continuer à progresser, à me renouveler.  Mais je ne me vois pas utiliser mes reflex pour ça. J’ai depuis peu un petit compact Ricoh qui tient dans une poche et qui me permettra d’être discrète et légère. A suivre ! 😉

Reportage de mariage au Domaine Loire et Sens à Juigné sur Loire.
Où puises-tu ton inspiration (artistes, tes « maîtres à photographier », d’autres formes-expressions artistiques… )? 
Tout art peut m’inspirer ! En particulier j’adore l’architecture et le design en décoration d’intérieur. Tout est ligne et lumière… L’autre art que j’affectionne particulièrement c’est la cuisine : pour moi, à un certain niveau les chefs sont de grands artistes qui créent de leurs mains des plats élevés au rang de tableaux. Ils suscitent l’émotion au même titre qu’un autre artiste. En ce qui concerne la photographie, j’ai toujours beaucoup étudié les images des grands photographes. C’est aussi comme cela qu’on apprend, et qu’on progresse… si je ne devais en citer qu’un, je dirais Elliot Erwitt : un mélange d’instants décisifs et d’humour !
Reportage de Mariage à La Gaubretière et Nantes.
Parmi tes photos, si tu ne devais en retenir qu’une seule, peux-tu nous présenter ta photo préférée et nous raconter son histoire?
C’est une de mes photos des débuts, mais elle reste une de mes préférées, parce qu’elle représente ce que j’essaie de faire : une composition interessante qui relate un moment vrai de bonheur familial. Elle me fait toujours sourire après toutes ces années.
 
Quelle serait la prochaine photo que tu aimerais faire ?
Aucune idée !! En reportage, on ne sait jamais ce qui va suivre…
Imagine que l’on te donne un crédit illimité, quel projet photographique, dingue ou plus sage, aimerais-tu réaliser?

Je suis actuellement à la recherche d’un projet sur le long court… je n’ai pas encore trouvé !

 

Peux-tu nous raconter un de tes meilleurs souvenir pendant une séance photo et pourquoi pas également le pire?

Mon meilleur souvenir est certainement le premier mariage que j’ai eu l’occasion de photographier : j’ai su ce jour là que je voulais en faire ma spécialité ! Et j’y ai également rencontré ma complice photo de toujours : Elise Famy (www.elisefamy.fr). Le pire… ?  Franchement je ne sais pas, ma mémoire oublie vite le négatif !

Reportage de Mariage à La Mothe Saint Hélay.

 

Si tu devais faire découvrir un photographe peut être encore méconnu, et un seul, à BonPlanPhoto et à ses lecteurs, qui proposerais-tu? 

Mon ami Tim Fox, c’est un anglais installé à Nantes depuis longtemps déjà. Il est très bon photographe de mariage, de rue et plus généralement de reportage.

 
Pour terminer, un petit J’aime / J’aime pas. 

J’aime manger dans les grands restaurants, le rire des enfants, la brume dans les marais de mon enfance, le changement des saisons, la musicalité de toutes les langues étrangères… J’aime pas les mensonges, l’hypocrisie, les excès, les gens qui ne se posent pas de questions, ceux qui jugent sans connaitre…

Reportage de mariage au Domaine de la Corbe à Bournezeau.

Merci Sybil

Encore une fois un grand merci à Sybil pour avoir accepté de se dévoiler un peu plus, j’espère que tout cela vous aura donner envie de découvrir son travail, pour rappel vous pouvez la retrouver:

Bien évidemment si vous connaissez un photographe de talent, qu’il soit professionnel ou amateur, et  que vous souhaitez  le faire découvrir à la communauté de Bon Plan Photo, ou si vous voulez vous même vous prêter au jeu de l’interview, il suffit de me contacter.

a propose Gregory LAROCHE

J’ai créé bonplanphoto.fr en 2010 pour partager avec vous mes découvertes et petits trucs photographiques.

N’hésitez pas à me contacter pour toutes propositions de projets ou partenariats.

Laisser un commentaire