Home » A la une » A la rencontre de Jean-Philippe Bellon

A la rencontre de Jean-Philippe Bellon

Cette semaine, je vous propose d’aller à la rencontre de Jean Philippe Bellon, photographe girondin passionné par le bassin d’Arcachon. Jean Philippe a accepté mon petit jeu de questions/réponses et je le remercie de nous faire partager sa passion. Avant cela, si vous voulez suivre son travail, vous pouvez le retrouver:

A la rencontre de Jean-Philippe Bellon

Bonjour Jean-Philippe,

Peux-tu te présenter en quelques lignes, comme photographe, mais pourquoi pas sur ta vie en dehors de la photographie ?
Bonjour, je m’appelle Jean-Philippe Bellon, j’ai 31 ans, et dans la vie de tous les jours je suis développeur web (je crée des sites web). Depuis quelques mois je me suis lancé dans la vente de tirages des photos que je prends sur le Bassin d’Arcachon. Sinon, plus personnellement, je suis papa d’une adorable petite fille qui égaille ma vie jour après jour depuis 2 ans 😉

lever-soleil-cap-ferret-20

Racontes-nous quand et comment tu as commencé la photo ?
J’ai commencé la photo sur le tard… En 2008 j’ai acheté un bridge pour m’essayer à la photo avec l’outil le plus polyvalent possible pour mon budget (un gros zoom et la possibilité de faire de la macro). Pendant 2 ans et demi j’ai tourné et retourné cet appareil dans tous les sens jusqu’à être arrivé au bout de ce que je pouvais tirer de lui. En septembre 2011 j’ai acheté mon premier boitier reflex, un Canon 600D. Malheureusement j’ai été troublé par la complexité de l’engin et j’ai laissé au placard pendant 2 ans, ne faisant plus de photo du tout (il faut dire que j’avais repris mes études et je n’avais plus assez de temps à y consacrer).
En 2012, ma compagne et moi sommes venu habiter sur le Bassin d’Arcachon et fin 2013 elle est tombée enceinte. Ça a été le déclic, je voulais faire de belles photos de ma femme pendant sa grossesse et de ma fille tout au long de sa vie. Je me suis alors remis à la photo. Notre lieu de vie s’y prêtait vraiment bien, j’habitais à 5 minutes d’un port et à 10 minutes de la Dune du Pilat, forcément ça aide à faire ses armes au reflex. C’est comme ça que j’ai commencé et depuis j’apprends un peu plus chaque jour.

cabanes-tchanquees-bassin-arcachon-10

Peux-tu nous présenter ton/tes style(s) de photo de prédilection ?
Mes styles de prédilections sont la photo de paysage (levers et couchers de soleil) et la photo de Pinasse ! La pinasse est le bateau typique du Bassin d’Arcachon. J’affectionne également la pose longue que j’utilise assez souvent pour lisser l’eau de mes photos de plages.

On dit que la photographie est un virus qui se transmets, où l’as tu attrapé ? tu l’as transmis ?
Depuis tout petit je suis entouré de personnes qui aiment la photo. Mon grand père a sillonné le monde revenant toujours avec de belles photos de flore et de faune (notamment une photo où il était allongé dans la neige à côté d’un bébé phoque dans les années 90). Ma tante a toujours son reflex autour du cou, quand j’étais petit en argentique et aujourd’hui en numérique. Je pense que ces deux personnes m’ont forcément donné envie à un moment ou un autre d’attraper un appareil pour essayer.
Pour ce qui est de la transmission, elle est déjà en cours. Ma fille du haut de ses 2 ans nous pique (à ma compagne et moi même) nos smartphones pour faire des photos (elle sait comment lancer l’appareil photo et le fait volontairement).

Imagines que tu dois partir 2 jours sur une île déserte, quel matériel photographique qui t’est vital amènerais tu ?
Un seul ?! C’est très difficile comme question, je dirais un grand angle histoire de ne pas louper les paysages qui s’offriront à moi pendant ces deux jours.

place-bourse-bordeaux-miroir-37

Parmi tes photos, si tu ne devais en retenir qu’une seule, peux-tu nous présenter ta photo préférée et nous raconter son histoire ?
Une seule ?! C’est difficile… Je dirais cette photo de la pinasse Vamp. J’adore photographier les pinasses, encore plus quand le ciel prend des couleurs de dingues. Ce matin là j’étais parti faire quelques photos au lever du soleil sur mon spot préféré (justement parce qu’on y trouve souvent des pinasses), mais je me suis pris plusieurs averses successives. Au moment où j’allais rentrer chez moi l’averse s’est arrêté et le soleil a commencé à percer. Ni une ni deux j’ai déplié mon trépied, et j’ai commencé à prendre plusieurs séries de photos tout au long de la montée du soleil. Dans ma tête ça a duré une demi-heure voir presque une heure mais au final quand j’ai regardé les exifs, je n’ai pris des photos que pendant 10 minutes. Je garde un souvenir impérissable de cette sortie.
pinasse-vamp-bateau-arcachon-17

Quelle serait la prochaine photo que tu aimerais faire ?
J’ai en projet depuis quelques mois de faire des photos aériennes de l’île aux oiseaux et du Bassin dans son ensemble. J’aime beaucoup les photos qu’a réalisé mon ami Clément Viala, et sans vouloir le copier j’aimerai tenter l’expérience (le top serait qu’il m’accompagne).

Imagine que l’on te donne un crédit illimité, quel projet photographique, dingue ou plus sage, aimerais-tu réaliser ?
Ahah, il y en a tellement ! Je ne vais pas parler d’un tour du monde qui est le rêve de tout photographe je pense. Vu que j’aime l’endroit où je vis, je dirais que je contacterais Dubourdieu (un des plus vieux chantiers naval du Bassin d’Arcachon) pour leur louer toutes leurs pinasses et faire une méga sortie photographique sur plusieurs jours afin de faire des photos de pinasses et vidéos avec un drone. Ce n’est pas un rêve oufissime, mais comme je l’ai dit, j’aime l’endroit où je vis et j’aime le mettre à l’honneur.

bleudemer-aiguillon-lever-soleil-23

Peux-tu nous raconter un de tes meilleurs souvenir pendant une séance photo et pourquoi pas également le pire ?
Je vais vous raconter le meilleur et le pire à la fois. Il y a quelques mois des vents forts ont balayé la Dune du Pilat. Ces vents l’ont martelé à tel point que des formes et même des crevasses sont apparues sur la Dune. Du coups le lendemain du gros coups de vent, j’ai posé mon après midi afin d’aller crapahuter et faire quelques photos qui sortent de l’ordinaire. Arrivé sur place il y avait des nuages au loin mais rien de bien méchant, il restait pas mal de vent mais là encore rien de bien méchant (pas plus de 30-40km/h selon les prévisions météos). Alors que je marchais depuis 30 minutes le temps s’est couvert d’un coups et je me suis pris successivement des grosses bourrasques de vent soulevant le sable et venant me fouetter le visage et les mains, la pluie à grosses gouttes et la grêle. À ce moment là inutile de faire demi tour et impossible de se mettre à l’abri. J’avais l’impression d’être dans une tempête en plein désert, à la différence que d’un côté j’avais l’océan et de l’autre une forêt à ~80 mètres en contre-bas.
Une fois le gros temps passé, le ciel s’est dégagé, les nuages filaient et j’ai pu faire une série de photos vraiment sympas.
dune-pilat-pyla-vent-118


Si tu devais faire découvrir un photographe peut être encore méconnu, et un seul, à BonPlanPhoto et à ses lecteurs, qui proposerais-tu ?

Sans hésitation : Clément Viala, c’est un mec cool, un photographe de talent qui touche à tout (mariage, reportage, photo aérienne, paysage, etc.). Je vous encourage aller voir son travail sur sa page Facebook (il aura bientôt un site web, on travaille dessus ensemble en ce moment).

Pour terminer, un petit J’aime / J’aime pas.
J’aime :
– la pose longue
– sortir et capturer les premières et dernières lueurs du jour
– faire des sorties entre photographes pour apprendre, partager et rencontrer de nouvelles personnes
– passer du temps à traiter mes photos sous Camera Raw.
– mélanger mon métier (le développement web) et ma passion (la photo)

Je n’aime pas :
– la désaturation partielle
– le HDR poussé dans ces derniers retranchements
– l’hypocrisie (notamment dans les critiques photos)
– l’égo de certains photographes
– le débat sur la retouche et l’argentique

Merci Jean Philippe

Encore une fois un grand merci à Jean Philippe pour avoir accepté de se dévoiler un peu plus, j’espère que tout cela vous aura donné envie de découvrir son travail, pour rappel vous pouvez le retrouver sur:

Bien évidemment si vous connaissez un photographe de talent, qu’il soit professionnel ou amateur, et  que vous souhaitez  le faire découvrir à la communauté de BonPlanPhoto, ou si vous voulez vous même vous prêter au jeu de l’interview, il suffit de me contacter.

a propose Gregory LAROCHE

J’ai créé bonplanphoto.fr en 2010 pour partager avec vous mes découvertes et petits trucs photographiques.

N’hésitez pas à me contacter pour toutes propositions de projets ou partenariats.

Laisser un commentaire