Home » A la une » A la rencontre de Frederic Hoang

A la rencontre de Frederic Hoang

Aujourd’hui, partons à la rencontre de Frédéric Hoang, photographe bordelais qui a commencé la photographie il n’y a que 5 ans . Evidemment, si vous voulez suivre son travail, vous pouvez le retrouver:

A la rencontre de Frédéric Hoang

Bonjour Frédéric,

Peux-tu te présenter en quelques lignes, comme photographe, mais pourquoi pas sur ta vie en dehors de la photographie?

Bonjour Gregory Je m appelle Frédéric Hoang, je suis de Bordeaux et j ai dépassé la trentaine ;). Je suis photographe depuis 5 ans mais je suis aussi conseiller clientèle dans le secteur de l’énergie. La photo est donc mon deuxième métier. J’aime l’art en général, la musique, la peinture et évidemment la photo mais j’apprécie aussi les plages de notre aquitaine, Biarritz et le surf. J’aime beaucoup manger des plateaux de charcuterie dans les bars à vins et même boire un simple café à la terrasse d’un café et observer les gens, je passerais des heures à les regarder et essayant de savoir qui ils sont juste par leur gestuel.

Racontes-nous quand et comment tu as commencé la photo?

J’ai donc commencé la photo il y a 5 ans et ça m’a pris du jour au lendemain. Un jour j’étais devant mon ordinateur sur Facebook et un photographe parisien m’envoie un message et me demande si j’aimerais poser pour lui… moi n’y connaissant rien je pense à une blague et je me demande ce qu’il me veut celui la… et puis on s’est mis à discuter et il m’a fait découvrir Photoshop mais surtout la photo en elle même et tout ce que l’on pouvait faire. A partir de ce jour j’ai passé mes soirées sur Youtube à regarder des tutos sur l’ouverture, la vitesse, la composition, Photoshop et Lightroom pendant plus de 6 mois je n’avais pas encore acheté mon reflex que je savais déjà l’utiliser. J’ai donc franchi le cap de m’acheter mon 550 d et au bout d’un an on me proposa des expos ce qui m encouragea à continuer.

Peux-tu nous présenter ton/tes style(s) de photo de prédilection?

Je ne sais pas si j’ai vraiment un style. Beaucoup de photographes se spécialisent dans le mariage ou la street photographie ou bien le paysage etc . Moi j’aime la photo, donc je fais selon mon humeur. J’affectionne tout particulièrement le paysage surréaliste et j’adore la street photographie.

La photographie est un moyen d’expression, que cherches-tu à faire comprendre à travers tes photos?

Je dirais que dans mes photos de paysages je cherche à faire passer divers de mes émotions comme l’angoisse, la peur, l’envie de l’évasion, l’infini et la solitude. Pour ce qui est de la street photographie, c’est plus physique. J’essaie de projeter le spectateur dans l’action. Je l’invite à croiser du regard les gens que je shoote. Je l’incite à sentir la pluie ou bien le soleil à entendre tous les bruits et sentir les odeurs. J’invite le spectateur à une balade dans les rues avec moi car ce qui est important ce n’est pas ou ca se passe, ni comment ca se passe mais juste la façon de regarder. Que ce soit le paysage ou la street je veux que le spectateur réfléchisse devant mes photos pour qu’il comprenne ce qui est reflété. En ce qui concerne mais photos de portraits j’essaie juste de faire passer une seule chose…  » La sensualité » Pour ce qui est de mes photos surréalistes (je suis vraiment spécialisé dans rien ^^) je souhaite faire rêver les gens, que chacun imagine ce qu’il veut, qu’ils se projettent dans la l’image pour se retrouver devant des éléphants aux jambes de girafe ou bien une femme de dos assise sur le sable attendant le temps qui passe au milieu de nul part, bienvenue dans mon monde qui des fois n’a plus vraiment de sens.

Dans tout ton matériel photo, as tu un objet porte bonheur, ou un objet qui t’est précieux?

Je n ai pas de porte bonheur mais j’ai deux objets qui me sont précieux, mon bâton télescopique et mon poing américain que j ai toujours avec moi en cas si un petit malin essayé de me prendre mon matos ^^.

Imagines que tu dois partir 2 jours sur une île déserte, quel matériel photographique qui t’est vital amènerais tu ?

J amène mon Olympus omd 10 II, je l’ai toujours avec moi comme ça je ne rate rien et prochainement je vais même l’essayer pour du paysage et du portrait.

Où puises-tu ton inspiration?

Lorsque j’ai débuté, j’étais un fan de Brook Shaden et puis par la suite j’ai commencé à m’intéresser à John free, Garry Winogrand, Saul Leiter mais aussi le couple Formento Formento et bien évidemment le grand Salvador Dali. Je ne peux que vous conseiller de voir leurs oeuvres, ils m’ont vraiment permis d’évoluer dans la photo. Je puise aussi mon inspiration dans la music comme par exemple Sigur Ros. Souvent le matin, dans le tram, j’écoute et je me mets à rêver et j’imagine des scènes je suis totalement transporté. Ca me rappelle quand j’étais en cours et que je regardais par la fenêtre le ciel en imaginant jeter un avion en papier pour percer les nuages. Je sens encore le soleil frapper mon visage à travers la fenêtre et j‘entends encore mes prof me dire « Fréderic réveilles toi! » il m’arrive encore de le faire à mon bureau étant au travail :).

Parmi tes photos, peux tu nous présenter ta photographie Coup de ‘coeur du moment’ et nous raconter son histoire?

Ma photo coup de coeur est je dirais « le banc ». Elle représente la solitude mais aussi l’ambition. Le banc au milieu de nul part représente évidemment la solitude tandis que l’ambition, elle, est représentée par le fait que le banc soit en haut de la dune car si tu veux voir loin tu devras atteindre le banc et une fois que t y seras assis, tu verras de l’autre coté mais pour le moment tu as droit juste à un mur de sable. Les nuages représentent tout simplement le rêve à atteindre et la luminosité de cette photo représente la dureté de la vie traduit par le soleil qui tape sur le sable.

Quelle serait la prochaine photo que tu aimerais faire ?

J’aimerais faire une photo d’une petite ruelle dans Tokyo. J’espère la réaliser prochainement 😉 et je sais déjà ce que je vais faire.

Peux-tu nous raconter un de tes meilleurs souvenir pendant une séance photo et pourquoi pas également le pire?

Je n’ai que de bon souvenir de mes séances photo, ça se passe toujours bien, maintenant si je devais choisir je dirais que j’ai adoré photographier les new yorkais car je me suis pris pour un de mes photographes préférés errant dans les rues de New York.

Si tu devais faire découvrir un photographe peut être encore méconnu, et un seul, à BonPlanPhoto et à ses lecteurs, qui proposerais-tu?

Sans hésiter Andre’ D. Wagner de Brooklyn, totalement méconnu en France mais très inspirant. C’est un photographe qui travaille avec de la péloche et j adore son travail. C’est lui qui m’a donné envie de passer à la streetphotographie et de fil en aiguille j’ai découvert de grands maitres de la photo.

Un dernier mot?

Oui ^^ j’aimerais dire à tous les photographes qui débutent ou même confirmés, de ne pas succomber au dernier boitier qui a 30 millions de pixels ca ne fera pas d’eux un meilleurs photographe et concentrez vous sur la composition, achetez des livres de certains maitres de la photo, allez dans des expos, amusez vous, devenez de grands artistes car vous faites ça avant tout pour vous et surtout évitez les groupes de critiques photos sur Facebook.

Merci Frédéric

Encore une fois un grand merci à Fréderic pour avoir accepté de se dévoiler un peu plus, j’espère que tout cela vous aura donner envie de découvrir son travail, pour rappel vous pouvez le retrouver:

Bien évidemment si vous connaissez un photographe de talent, qu’il soit professionnel ou amateur, et  que vous souhaitez  le faire découvrir à la communauté de Bon Plan Photo, ou si vous voulez vous même vous prêter au jeu de l’interview, il suffit de me contacter.

a propose Gregory LAROCHE

J’ai créé bonplanphoto.fr en 2010 pour partager avec vous mes découvertes et petits trucs photographiques.

N’hésitez pas à me contacter pour toutes propositions de projets ou partenariats.

Laisser un commentaire