A la rencontre de Martine Huin

Aujourd’hui, partons à la rencontre de Martine Huin, enseignante en Arts Plastiques et Musique, et photographe par passion dans sa vie privée. Matine a accepté de se dévoiler un peu plus. Si vous voulez suivre son travail, vous pouvez la retrouver:

A la rencontre de Martine Huin
Bonjour Martine
Peux-tu te présenter en quelques lignes, comme photographe, mais pourquoi pas sur ta vie en dehors de la photographie?

De formation artistique, j’ai toujours baigné dans ce domaine. J’ai enseigné les Arts Plastiques et la Musique et je m’occupe également d’un groupe de personnes handicapées, en Art thérapie. Cela est très valorisant et instructif. C’est tout naturellement que je me suis tournée vers la macrophotographie, qui me permet d’avoir une grande liberté de créativité. N’ayant plus de temps pour mes expositions de peintures, j’ai fait le choix récemment de me consacrer à la photographie .

Tous droits réservés à Martine Huin
Peux-tu nous raconter comment la photographie est entrée dans ta vie ?

La photographie est tout simplement entrée dans ma vie par … manque de temps !! Ne pouvant plus exposer aussi souvent mes peintures, car mon travail prenait le dessus, je me suis tournée vers la photo, pensant que cela serait plus rapide !! Grosse erreur !! Je n’y connaissais pas grand-chose, voire rien techniquement. J’ai dû apprendre. J’ai donc remplacé mes pinceaux au profit d’un boitier!! La macro me permet de retrouver l’aquarelle. C’est à cela que je tends et non à montrer des photos naturalistes !!

Tous droits réservés à Martine Huin
Peux-tu nous présenter ton/tes style(s) de photo de prédilection ?

Je travaille essentiellement les lignes, les couleurs froides en général, joue avec la lumière et l’ombre. J’aime ce qui est épuré, minimaliste dans un contexte poètique. Le graphisme est omniprésent dans mes compositions. J’aime à proposer une autre vision. Il est en effet captivant d’observer ce microcosme que notre regard superficiel ne voit plus ! J’ai bien sûr une approche artistique avant tout, travaillant en grande ouverture. Le minimalisme et la macro ne sont pas deux mondes indissociables. C’est un chemin vers une simplicité réfléchie. Mes photos doivent être oniriques et susciter une émotion. Les personnes doivent se plonger dans un monde différent. Il faut casser les règles et faire confiance à l’improvisation tout en gardant une idée très précise de ce que l’on désire.

Tous droits réservés à Martine Huin
Quelles sont tes spécialités photographiques ?

Macro à 80% et le reste en animalier mais en gardant le travail sur les lignes. Le sujet m’importe peu ou presque. Le banal devient tableau. Mes deux passions sont réunies.

Tous droits réservés à Martine Huin
Sur ton site, nous pouvons lire « Le Poète écrit avec des mots. J’écris avec la lumière « . Que cherches-tu à faire comprendre à travers tes photos ?

La lumière et l’ombre sont des bases en photographie. Les utiliser artistiquement est un vrai régal On écrit donc avec!

Tous droits réservés à Martine Huin
Où puises-tu ton inspiration ?

Je puise mon inspiration dans la peinture, les lavis, l’aquarelle. Bastien Riu m’a inspirée car je retrouve dans certaines de ses photos, ce que j’aime, cette simplicité .

Tous droits réservés à Martine Huin
Parmi tes photos, si tu ne devais en retenir qu’une seule, peux-tu nous présenter ta photo préférée et nous raconter son histoire?

Dur Dur …Une ce n’est pas possible! J’ai fait 3 rencontres : Les ours en Laponie La première fois est inoubliable.  2) Les aurores boréales , dont une en Islande qui était fabuleuse. Nous étions seuls au milieu de nulle part, parmi les glaciers et les vastes étendues et elle est venue pendant plus d’une heure, nous jouer un concerto magique. Et la 3ème est une rencontre humaine. Je ne fais jamais de portrait, ni en peinture, ni en photo! J’ai partagé une célébration hindouisme, le Cavadée, à la Réunion. Ce fût un moment inoubliable, rempli d’humanité, de beauté, de ferveur, de couleurs.

Quelle serait la prochaine photo que tu aimerais faire ?

Sans hésitation , 2 projets que j’espère réaliser : aller à la rencontre des Nenets en Sibérie , et photographier les ours polaires , entre le parc national de Wapusk, et Churchill.

Tous droits réservés à Martine Huin
Si tu devais faire découvrir un photographe peut être encore méconnu, et un seul, à BonPlanPhoto et à ses lecteurs, qui proposerais-tu?

Frédérique Krommenacker. J’aime beaucoup son oeil sur les instants présents dans les musées.

Tous droits réservés à Martine Huin
Un dernier mot?

Merci à Grégory Laroche pour cet interview et d’avoir pensé à moi;)

Merci Martine

J’espère que tout cela vous aura donné envie de découvrir son travail. Bien évidemment si vous connaissez un photographe de talent, qu’il soit professionnel ou amateur, et  que vous souhaitez  le faire découvrir à la communauté de Bon Plan Photo, ou si vous voulez vous même vous prêter au jeu de l’interview, il suffit de me contacter.

Gregory LAROCHE

J'ai créé bonplanphoto.fr en 2010 pour partager avec vous mes découvertes et petits trucs photographiques. N'hésitez pas à me contacter pour toutes propositions de projets ou partenariats.

2 pensées sur “A la rencontre de Martine Huin

  • 14/04/2019 à 9 h 09 min
    Permalink

    Un énorme talent , beaucoup de créativité, quel bonheur de voir les photos de Martine,

    Répondre
  • 14/04/2019 à 10 h 04 min
    Permalink

    Son univers me fascine, c’est merveilleux. Un peu comme un modèle qu’on veut suivre pour sa simplicité dans l’image, juste l’essentiel pour nous faire rêver.

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.